background preloader

Dublin Core

Dublin Core
Le Dublin Core est un format descriptif simple et générique, comprenant 15 éléments. Le Dublin Core est un format descriptif à la fois simple et générique, comprenant 15 éléments différents, qui a été créé en 1995 à Dublin (Ohio) par OCLC et le NCSA (National Center for Supercomputing Applications). La version actuelle, dite 1.1, correspond à la recommandation RFC 5013 de l' IETF (Internet Engineering Task Force) validée en 2007 (cette version remplace la RFC 2413 de 1997), à la norme ANSI/NISO Standard Z39.85-2007 et ISO 15836 (version de 2003, révisée en 2009). L'agence de maintenance est la DCMI (Dublin Core Metadata Inititative), organisation non gouvernementale et non lucrative, enregistrée à Singapour et œuvrant au développement de formats de métadonnées interopérables. Objectif du Dublin Core Le Dublin Core prévoit 15 éléments tous facultatifs et tous répétables, qui portent sur la description : Dublin Core et bonnes pratiques Title (trad. fr. : Titre). Le Dublin Core à la BnF

http://www.bnf.fr/fr/professionnels/formats_catalogage/a.f_dublin_core.html

Related:  Généralités, cours en SIC, ..Epreuve MSPThésaurus et indexation sonoreNumérique en BibliothèqueSémantique

Accueil / Information browse Liste des notions [afficher] B (base de données, bruit...) D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) Citer ses sources et présenter une bibliographie La norme ne donne aucune consigne de mise en forme des références. Cependant, un schéma uniforme de style, de présentation et de ponctuation doit être utilisé pour toutes les références dans un document. Pour plus de lisibilité nous avons choisi de mettre en italique le titre du document hôte.

Indexation sujet : les référentiels utilisés  par la BnF L’indexation exprime le sujet d’un document à travers son analyse et permet ainsi de retrouver dans un catalogue tous les documents qui traitent d’un sujet donné quel que soit le support. La BnF utilise plusieurs référentiels pour indexer les documents. Depuis 1980, la BnF utilise le langage RAMEAU (Répertoire d'Autorité-Matière Encyclopédique et Alphabétique Unifié) pour l'indexation analytique. Ce répertoire contient, dans des notices d'autorité-matière reliées entre elles, le vocabulaire et les indications qui permettent de construire les vedettes-matière dans un fichier bibliographique. L'ensemble de ces notices constitue les autorités RAMEAU qui sont gérées par le Centre national RAMEAU. Jeux vidéo et Bibliothèques* Voici quelques textes que j’ai pu lire récemment, et que j’ai eu envie de partager avec vous sur jvbib. On commence par un texte que j’ai trouvé sur notgames , le blog des créateurs du studio Tale of Tales, à qui l’on doit les (non-)jeux The Endless Forest, The Path ou The Graveyard. Ils décrivent leur blog comme “une exploration de ce qui est émouvant, enchanteur et fascinant dans les programmes informatiques, les jeux vidéo et l’art procédural, *au-delà* de l’amusement provoqué par la mise en application de règles et l’obtention de récompenses”. Le texte que je vous propose s’appelle “The unnamed medium”, il fut à l’origine publié sur Je l’ai rapidement traduit ci-dessous.

Créer une bibliographie sur OpenOffice.org Lorsque vous enregistrez un document contenant des entrées de bibliographie, les enregistrements correspondants sont automatiquement enregistrés dans un champ masqué du document. Insertion d'entrées de bibliographie extraites de la base de données bibliographique1.Cliquez dans le document à l'endroit où vous voulez insérer l'entrée de bibliographie.2.Choisissez Insertion - Index et tables - Entrée de bibliographie.3.Sélectionnez À partir de la base de données bibliographique.4.Sélectionnez le nom de l'entrée de bibliographie que vous souhaitez insérer dans la liste Abrégé.5.Cliquez sur Insérer, puis sur Fermer. Source : OpenOffice.org

indexation – le document sonore John Coleman est linguiste, Professeur au laboratoire de phonétique de l’Université d’Oxford ( Il mène en collaboration avec d’autres équipes de recherche le projet « Mining a year of Speech » ( Support de présentation : PDF Podcast : Entretien avec John Coleman par Gabriel Bergounioux : partie 1, partie 2, partie 3 Compte-rendu par Caroline Cance : Blog D’après la commission de terminologie, un blog, ou bloc-note en français, serait un "site sur la toile, souvent personnel, présentant en ordre chronologique de courts articles ou notes, généralement accompagnés de liens vers d’autres sites." Cette première définition presque exacte –les billets d’un blog apparaissent le plus souvent publiés en ordre antéchronologique, le billet le plus récent en premier sur l’écran– se voit complétée par une précision technique : "La publication de ces notes est généralement facilitée par l’emploi d’un logiciel spécialisé qui met en forme le texte et les illustrations, construit des archives, offre des moyens de recherche et accueille les commentaires d’autres internautes." D’un point de vue professionnel, l’outil peut remplir plusieurs objectifs : valoriser une ressource, une animation, réagir à et commenter une actualité, partager le produit de la veille.

Créer une bibliographie - Word Important : Cet article a été traduit automatiquement, voir l’avertissement. Vous pouvez consulter la version en anglais de cet article ici. Une bibliographie est une liste de sources, généralement placé à la fin d’un document que vous avez consultées ou cités lors de la création du document. Dans Microsoft Word 2010, vous pouvez générer automatiquement une bibliographie basée sur les informations sur les sources que vous fournissez pour le document. Phonothèque - Échanges et Productions Radiophoniques A découvrir ici très prochainement, le catalogue de nos radios et auteurs adhérents qui avaient été sélectionnés par le GIP. Tous les témoignages, entretiens, portraits, chroniques, info-pratiques, documentaires, débats, magazines et autres reportages qui vous seront proposés, constituent un formidable trésor. Il s'enrichira chaque jour, chaque jour, de nouvelles émissions. Les archives des radios adhérentes représentent une myriade de récits de vie et d'expériences consacrées à : Ce fonds unique que l'EPRA avait souhaité valoriser et mettre à la portée de tous par la réalisation d'une banque d'archives en ligne a été alimenté régulièrement depuis juin 2004. Chaque archive a été analysée, résumée, décrite par des mots-clés qui facilitent la recherche de l'internaute.

Dublin Core Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Dublin Core est un schéma de métadonnées générique qui permet de décrire des ressources numériques ou physiques et d’établir des relations avec d'autres ressources. Il comprend officiellement 15 éléments de description formels (titre, créateur, éditeur), thématiques (sujet, description, langue…) et relatifs à la propriété intellectuelle. Le Dublin Core fait l'objet de la norme internationale ISO 15836, disponible en anglais et en français depuis 2003. Il est employé par l'Organisation mondiale de la santé, ainsi que d'autres organisations intergouvernementales.

BCDI Collèges Lycées - aide générale I - Remarques préalables sur BCDI (structure, répertoires, connexion et identification) II - Les menus d’Administration (onglets Bases, Masques, Autorisations, Groupes d’utilisateurs, Administrateur) III - Les menus de Gestion documentaire Chapitre 1 : Gestion du fonds 1 – Acquisitions 2 - Gestion des périodiques Métadonnées: une initiation - Dublin Core, IPTC, EXIF, RDF, XMP par Patrick Peccatte Soft Experience www.softexperience.com Cette page a pour but d'orienter le lecteur abordant le domaine des métadonnées dans le dédale des concepts, des recommandations et des initiatives qui ont trait à ce sujet. Nous y présentons plusieurs techniques fondamentales relatives aux métadonnées (Dublin Core, RDF, XMP), en développant plus particulièrement celles qui sont appliquées aux images (IPTC et IPTC Core, Exif, Geocodage, DIG35, JPX) et à la presse (PRISM, NewsML, NITF).

Related: