background preloader

Emmanuelle Duez - Positive Economy Forum - Le Havre 2015 - Français

Emmanuelle Duez - Positive Economy Forum - Le Havre 2015 - Français

http://www.youtube.com/watch?v=gkdvEg1kwnY

Related:  L'entreprise face aux nouvelles générationsInclassablesEDUCATION AUX OUTILS NUMERIQUESManagementEntreprise libérée

Bienvenue dans le nouveau monde des PDG de la génération Y  - Think Progress FR - Think Progress FR Ils sont à peine sortis de la vingtaine qu’ils dirigent déjà leur propre entreprise. Pourquoi parle-t-on tant de ces patrons de la génération Y ? Si vous voulez prendre un coup de vieux, pensez à toutes les personnes nées en 2000 et prenez conscience qu’elles envahiront le marché du travail d’ici peu. Encore plus choquant pour certains, la fameuse « génération Y », soit les personnes nées entre 1980 et 1999, compte de nombreux grands patrons. Pensez par exemple à Mark Zuckerberg (31 ans), patron de Facebook et Aaron Levie (29 ans), patron de Box. Une dizaine d’années les séparent encore de la crise de la quarantaine et l’opinion générale dans le monde des affaires est qu’ils ne sont donc pas assez expérimentés pour occuper de telles fonctions.

La classe à l’heure du numérique : vers de nouvelles postures d’enseignement ? Grâce au numérique, nous avons de nouvelles possibilités d’enseignement ; pour autant, le numérique ne vient pas remplacer le présentiel et l’enseignant. Pour Vanessa Lalo, le numérique vient accompagner les apprentissages et « favoriser la prise en compte des intelligences multiples ». Le numérique permet de développer et mettre en valeur les intelligences multiples. L’erreur serait de se centrer sur tel ou tel usage ou sur tel ou tel outil numérique, ce qui peut s’avérer un frein dans la « numérisation de l’école lorsqu’on veut mettre du numérique à tout prix ». L’arrivée du numérique dans la classe pose davantage la question sur ce que sont les valeurs fondamentales de la transmission des savoirs et de la pédagogie de l’enseignant. Le numérique ouvre de nouvelles opportunités à chaque apprenant « qui va pouvoir trouver, avec le numérique, les réponses qui lui sont adaptées ».

Java mind: AgileGame : delegation poker Le but du jeu Ce jeu a été créé par Jurgen Appelo dans son cycle de formation au management 3.0. Quand on parle de délégation on pense souvent à deux alternatives “je le fais ou vous le faites”. En réalité, il existe 7 niveaux de délégation. Le but de ce jeu est d’enseigner que La délégation n'est pas une chose binaire et qu’il existe des nuances entre être un dictateur et être un anarchiste.La délégation est un processus qui se fait pas à pas de manière progressive et contrôlée.La délégation est dépendante du contexte et que si vous allez trop loin, le chaos pourrait apparaître.Préparation du jeu Les joueurs doivent se mettre en groupe de 3 à 7 joueurs et disposer de cartes sur lesquelles nous allons retrouver les 7 niveaux de délégation.

Quel nouveau modèle pour le travail à l'ère numérique ? C'est une certitude : demain, le marché du travail sera très différent de celui que nous avons connu. Du recrutement à l'organisation même de la production, la révolution digitale fait éclater le modèle actuel. Mais pour aller où ? Vers quoi ? Premier constat : le système est à bout de souffle. Numérique et transformations du monde du travail : vers de nouveaux équilibres Le travail ne cesse de se réinventer sous le coup d’innovations technologiques radicales. Si l’on s’en tient au seul siècle dernier, l’apparition de la machine à vapeur à la fin du 19e siècle est à l’origine de l’ère industrielle, associée de formes et organisations totalement nouvelles de travail. Urbanisation, grandes entreprises, fordisme puis toyotisme, généralisation du salariat, développement des fonctions d’encadrement puis des emplois tertiaires, mise en place de normes légales : un cadre de référence totalement nouveau a émergé, qui s’est renforcé durant les Trente Glorieuses. L’avènement du tout numérique vient à son tour rebattre les cartes. Processus novateurs, l’informatique et le développement des réseaux ont d’abord servi un modèle industriel désormais mondialisé. Les codes ont (encore) changé

Les aspirations professionnelles des jeunes à l'ère du numérique Quelles sont les ambitions professionnelles des futurs diplômés attirés par le numérique ? Qu’attendent-ils de leur premier employeur ? Ces questions de projection et de perception relatives au secteur d’activité sont assez récurrentes ; selon les choix de carrière effectués par les étudiants en fin de formation, et les secteurs qu’ils convoitent le plus, les aspirations varient nettement. Parmi les répondants à l’enquête carrière Universum, nous nous sommes intéressés de près aux étudiants sur le point d’être diplômés d’une école de commerce ou d’ingénieur et ayant mentionné la volonté de commencer leur carrière dans les secteurs Informatique/IT/Tech. Ces jeunes se différencient principalement des autres par leur quête grandissante de défi intellectuel et d’esprit entrepreneurial. Ils ont finalement le profil type de l’entrepreneur : ils désirent travailler dans un environnement en forte croissance et privilégient la prise de risque à l’assurance d’une solidité financière.

Apports du numérique dans les apprentissages 23 Shares Share Tweet Email [callout]Christine Fiasson est chargée de mission numérique dans l’académie de Versailles. Elle a notamment pour mission de mesurer les apports réels du numérique dans les apprentissages. Pour se réinventer, les grands groupes doivent adopter «l’effectuation» Innovation Le 09/12/2016 Pour comprendre comment les grandes entreprises doivent s’inspirer de l’entrepreneuriat pour innover et se transformer, quoi de mieux que de faire dialoguer un consultant accompagnant différents groupes avec un professeur et ancien entrepreneur. Rencontre. Xavier Metz (directeur associé de Wavestone, cabinet de conseil) : Tous les grands groupes sont aujourd’hui conscients de la nécessité de se réinventer pour survivre et prospérer dans un monde en transformation rapide.

Related:  management