background preloader

Digital natives

Facebook Twitter

Les Millennials existent-ils vraiment ? Idée reçue n°1 : Les Millennials forment une génération urbaine ; ceux qui n’habitent pas en ville y aspirent à tout le moins Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer cette « jeunification » des villes en dépit même du vieillissement de la population totale : les Millennials âgés de 25-34 ans, poussés par l’évolution du marché du travail et des niveaux de revenus, la mutation des modes de vie (rallongement de la durée des études, âge plus tardif du mariage …) et par une préférence accrue pour un environnement plus dense, desservi par les transports publics, feraient le choix de vivre en ville, là où les générations précédentes optaient plus volontiers pour l’achat d’une maison individuelle dans les « suburbs ».

Les Millennials existent-ils vraiment ?

L’image du Millennial urbain ne s’applique qu’à une frange spécifique de jeunes urbains. Alors pourquoi parler d’idée reçue ? Génération Z : un portait pas robot. Les Y étaient déjà des digital natives.

Génération Z : un portait pas robot

Avec la Z Gen, la rupture se trame en lame de fond : le mode de penser et d’agir des jeunes nés avec les réseaux sociaux, l’intelligence artificielle et l’économie du partage change structurellement par rapport aux schémas encore valides dans au passé proche. Les Z, digital makers, vont désormais intégrer les usages du numérique intuitivement à leur façon de voir le monde et de le transformer. Portait pas robot en 4 points. 1. ▷ 5 recommandations pour le management des Millennials à l’heure du numérique. Sous l’impulsion du groupe Dentsu Aegis Network, le Think Tank #culture_numerique qui regroupe des acteurs et experts reconnus de la révolution digitale, des journalistes et des chefs d’entreprises, des startuppers, a rendu jeudi un rapport intitulé « Management des Millennials : l’autre révolution du numérique ».

▷ 5 recommandations pour le management des Millennials à l’heure du numérique

En 28 pages, le document prône 5 recommandations autour de cette génération née entre 1982 et 1995, « née avec le numérique » et qui « rebat donc les cartes des relations au sein des entreprises »… Adopter la « Pourquoi pas attitude ? ». Les Millennials ont la conviction profonde que rien n’est impossible, que les outils digitaux offrent des opportunités sans limites. C’est en diffusant cette culture numérique, transversale et collaborative, celle du « Pourquoi pas », que nous pourrons accélérer la transformation de l’entreprise. Passer du rôle de manager à celui de coach. Offrir une aventure plus un plan de carrière.

Incarner le leadership. Les enfants du numérique à la recherche d’informations. Les statistiques le disent, les jeunes sont équipés, connectés, et même hyper-connectés, puisqu’ils passent en moyenne 13h 30’ par semaine sur internet pour les 13-17 ans, et beaucoup plus de temps encore devant les écrans.

Les enfants du numérique à la recherche d’informations

Ce temps passé depuis leur plus tendre enfance à manipuler des objets numériques a sans aucun doute des conséquences sur leurs comportements, sur leur façon de penser, de voir le monde, de réfléchir, d’apprendre. Et l’Ecole ne peut plus éluder le problème. La question d’une révolution de la pensée et de l’expertise dans la société de l’information est posée depuis plus de deux décennies. Peut-on séduire la génération Z avec l'organisation actuelle du travail ? Quand la génération Y impose ses codes au travail. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Isabelle Chaperon Formidable jeunesse, comme l’ont clamé les universités d’été du Medef qui se sont tenues les 26 et 27 août à Jouy-en-Josas (Yvelines) ?

Quand la génération Y impose ses codes au travail

Une jeunesse déroutante, en tout cas, avoue Stéphane Treppoz, le président du numéro un de la chaussure en ligne, Sarenza. L’entrepreneur a récemment proposé à ses salariés – 29 ans d’âge moyen – de leur payer la moitié de leurs jours de RTT en heures supplémentaires. L’entrepreneur de 49 ans escomptait une large adhésion. Las, « seulement 10 % ont accepté cette proposition. Lire aussi La qualité de vie au travail, un critère qui prend du galon. Quand la génération Y impose ses codes au travail. Et si la génération X prenait sa revanche numérique sur les digital natives ? (Article @CercleLesEchos) #XYLeChoc. Les millenials : mythes et vérités qui dérangent. Les jeunes générations inspirent tout autant qu’ils font peur mais, bizarrement, lorsqu’on les rencontre ils sont bien loin des monstres qu’on nous décrit.

Les millenials : mythes et vérités qui dérangent

Ils avouent souvent eux-même ne pas se reconnaitre dans les portraits qu’on dresse d’eux.

Generation Y

Chaire "Digital Natives " - actualités. Grenoble École de Management associera Orange à l'ensemble de ces travaux : des experts de l'entreprise interviendront dans les cours dispensés et, parallèlement, des études et projets seront réalisés conjointement dans ce cadre.

Chaire "Digital Natives " - actualités

Thierry Grange explique : « Grenoble École de Management est positionnée depuis son origine sur le Management de la Technologie & de l'Innovation. Grâce à ce partenariat avec Orange, elle ambitionne de mettre en place l'« École de l'économie numérique » qui formera ainsi des étudiants aux business-modèles et aux métiers de demain dans une économie qui va être de plus en plus impactée par le digital.