background preloader

L’œil et la vision - Corpus - réseau Canopé

L’œil et la vision - Corpus - réseau Canopé
En première ES/L, cette séquence vidéo peut permettre l’acquisition et/ou les révisions des notions indispensables pour l’épreuve de baccalauréat dans sa composante sciences de la vie et de la Terre. Il est possible, à partir de l’ensemble des notions abordées, de construire un schéma bilan intégrant l’ensemble des données, qui pourra être complété par d’éventuels dysfonctionnements étudiés par ailleurs (daltonismes, lésions d’un nerf optique, consommation de substances hallucinogènes, AVC dans une zone cérébrale active lors de la vision, etc.).En première S, la vidéo peut servir de point de départ à la compréhension de quelques points importants du programme : rôle du cristallin et caractéristiques des pathologies liées à son dysfonctionnement (cataracte), pigments rétiniens, consommation de substances hallucinogènes et plasticité cérébrale dans le cadre de l’étude de la vision.

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/l%E2%80%99oeil-et-la-vision-115.html

Related:  jessiemanzinalil'oeilSVTRecherchesvision

La vision de l’oeil au cerveau La perception visuelle du monde qui nous entoure n’est pas uniquement la conséquence du fonctionnement de nos yeux, elle est aussi rendue possible grâce à l’activité d’une importante partie de notre cerveau. L’œil capte les rayons lumineux qui viennent de l’environnement et les transforme en activité nerveuse qui va se propager jusqu’au cerveau. L’œil est formé de plusieurs parties fonctionnelles distinctes .Les rayons lumineux sont focalisés par la cornée et le cristallin, puis projetés sur une surface réceptrice : la rétine. Celle-ci tapisse le fond des globes oculaires et va transformer l’énergie lumineuse en activité nerveuse. Pour cela, la rétine est constituée de deux types de photorécepteurs, les cônes et les bâtonnets, plus fortement concentrés dans une zone appelée fovéa, qui permet une vision très fine à l’endroit où est dirigé le regard.

cristallin En balayant la lame, on observe très nettement les fibres constitutives du cristallin, aussi bien en coupe longitudinale (amas de fibres jointives parallèles) qu’en coupe transversale (amas d’hexagone). - La mise en évidence de l’effet loupe peut se faire en posant une lame à concavité sur le cristallin et en exerçant une pression plus ou moins forte. - Pour la préparation microscopique, les deux clés de la réussite sont la coloration et la dilacération des fibres du cristallin. - Pour la coloration, en présence de trop de bleu de méthylène, les cellules sont trop foncées, nous proposons donc de mettre le fragment dans l’eau et d’ajouter du bleu de méthylène pour obtenir une coloration suffisante mais non excessive. Cette remarque ne vaut que si le bleu de méthylène est concentré, il faudra donc veiller à tester la coloration.

exercices SVT Thème 1 : La Terre dans l'Univers, la vie et l'évolution du vivant Patrimoine génétique QCM sur le cycle cellulaire L’imagerie thermique, Une technologie prête à conquérir le reste du monde De nombreuses technologies qui nous semblent aujourd'hui usuelles étaient au départ destinées aux applications militaires. Le radar et les moteurs à réaction ont été mis au point par l'armée et pour elle-même. Le GPS (Global Positioning System) a été créé au début des années 1970 par le ministère étasunien de la Défense pour guider les missiles. Lorsqu'il a été intégré dans des voitures pour son utilisation civile, le GPS était encore très onéreux. 1s34 ● Le cristallin est souple et biconvexe. Il est formé de cellules vivantes, sans espace intercellulaire, allongées, aplaties, qui ont perdu leur noyau et leurs organites : les cellules en ruban dont le cytoplasme est essentiellement constitué de protéines (cristallines) qui forment un gel optiquement homogène et transparent. Ces particularités confèrent au cristallin les propriétés d'une lentille convergente à vergence variable grâce à l'action des muscles ciliaires qui modifient sa courbure et permettent l'accommodation (passage de la vision de près à la vision de loin et inversement). ● Le maintien de la transparence des cellules du cristallin nécessite le renouvellement permanent de leur contenu. Des canaux intercellulaires permettent les échanges métaboliques (eau, ions, glucose, déchets) avec les humeurs vitrée et aqueuse ainsi que l'adhésion cellulaire. ● Si le cristallin est trop convergent l'image d'un objet à l'infini se forme en avant de la rétine.

TPE illusions d'optique Avant que les informations arrivent à notre cerveau, elles passent par différentes étapes. L’œil humain est photosensible, cela signifie qu’il transforme les signaux lumineux véhiculés par les photons en un signal électrique interprétable par le système nerveux. Nous allons voir tout d’abord l’organisation de l’œil, puis comment celui-ci perçoit la lumière et les couleurs qui nous entourent, enfin nous verrons le cheminement des informations jusqu’aux différentes aires du cortex visuel, suivies de l’interprétation du cerveau. Description de l’œil humain A : Les nombreuses composantes de l’œil La lumière, avant d’atteindre la rétine pour être traduite en signaux nerveux, traverse plusieurs éléments oculaires selon cet ordre-ci :

EDU'bases SVT Entete Fil d'Ariane Contenu principal ÉDU'Bases recense les pratiques pédagogiques proposées par les académies afin d'accompagner le développement des usages des TICE, en relation avec les programmes des collèges et lycées. Défauts de la vision et avancées technologiques a)la cécité et les avancées technologiques La cécité est une maladie visuelle qui touche un grandnombre de personne dans le monde . Un individu est considéré comme mal voyantsi il est atteint de cécité complète, si sa vision est abolie au sens absolu duterme, avec abolition de la perception de la lumière.une personne est atteintede quasi cécité si sa vision centrale d'un œil est au plus égale à 1 vingtième,celle de l'autre œil étant inférieure à 1 vingtième, avec déficience des champsvisuels périphériques, lorsque le champ visuel n'excède pas 20 ° dans lesecteur le plus étendu. Cette déficience visuelle totale peut toucher un seul desdeux yeux ou alors les deux et est due à différents facteurs. -La cécité corticale est une perturbation de la perceptionvisuelle touchant l’ensemble du monde visuelle , et est due à des lésions auniveau du lobe occipital , qui est l’aire du cerveau qui traite lesinformations de la vision. -Principe de fonctionnement d’une rétine artificielle

cocaine, ectasy, heroine, cannabis : effets sur le systeme nerveux Notre organisme utilise naturellement des substances similaires aux opiacés comme neurotransmetteurs. Il s'agit des endorphines, des enképhalines et de la dynorpine, que l'on désigne souvent sous l'appellation d'opioïdes endogènes. Ces molécules modulent les réactions aux stimuli douloureux, régulent les fonctions vitales comme la faim ou la soif, interviennent dans le contrôle de l'humeur, de la réponse immunitaire, etc. Les effets très puissants des opiacés comme l'héroïne ou la morphine s'expliquent par le fait que ces substances exogènes vont se fixer sur les mêmes récepteurs que nos opioïdes endogènes. Il existe 3 sortes de récepteurs : mu, delta et kappa très largement distribués dans le cerveau. Ces récepteurs, par l'entremise de seconds messagers, influencent la probabilité d'ouverture de canaux ioniques ce qui leur permet par exemple de diminuer l'excitabilité des neurones.

Illusions d'optique et culture Les illusions d'optique dépendent d'une part de notre système visuel mais aussi de notre culture en général. En effet, les européens paraissent avoir une illusion de Müller-Lyer plus forte et une illusion du T renversé moins forte que d’autres groupes ethniques comme certaines ethnies africaines. Nous les occidentaux, nous vivons dans un monde où il y a beaucoup de formes géométriques avec des angles droits (immeubles, murs verticaux, plafonds horizontaux...). Nous avons une très forte tendance à sur-estimer les angles aigus et à sous-estimer les angles obtus, de manière à les ramener à des angles droits. C’est pourquoi nous sommes plus sensibles à l’illusion de Müller-Lyer.

100 expériences à faire pour des séances de Science passionnantes Bonjour à tous, On se retrouve souvent démunis face à certaines notions à développer chez nos élèves. On aimerait faire des expériences faciles ludiques et passionnantes pour nos élèves mais où chercher? où les trouver ces fameuses expériences. Comment ne pas perdre un temps fou dans de veines recherches. II- La transmission de l'image au ceeau Comme nous l'avons vu précédemment, la lumière est captée par l’œil. Elle suit un trajet bien précis pour aboutir à la rétine. Mais que se passe t-il après ? Chimie et fonctionnement du LSD Chimie Bases et description chimique du LSD Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'existe qu'une molécule de LSD qui ait des propriétés hallucinogènes : le LSD 25. Elle se nome ainsi car c'es la 25ème substance qu'Albert Hoffman a dérivé de l'acide lysergique. Le LSD a quatre stéréoisomères différentes : LSD, iso-LSD, L-LSD, L-iso-LSD. Ces trois dernières ne sont pas psychotropes.

Related: