background preloader

Les jeux "sérieux" : Peut-on apprendre des mathématiques en détruisant des zombies ?

Les jeux "sérieux" : Peut-on apprendre des mathématiques en détruisant des zombies ?
La question de l’utilisation de jeux en classe est aujourd’hui sous les feux de l’actualité. On assiste en effet au développement d’un secteur économique qui produit des jeux vidéo pour le secteur de la santé ou l’armée, les grandes organisations internationales ou les entreprises. Ces jeux sont utilisés pour promouvoir des produits, communiquer, sensibiliser, recruter ou former. C’est ainsi que la marine française a commandé douze jeux dits « sérieux » pour promouvoir son image et que les employés d’AXA se forment à l’entretien de vente dans des jeux conçus spécifiquement pour cet usage. Le secteur éducatif s’intéresse de près à ce phénomène et une réflexion sur l’usage des jeux sérieux en classe a été amorcée. L’utilisation du jeu dans un contexte éducatif n’est pas nouvelle. Ces résultats sont très proches de résultats que nous avons obtenus à l’INRP dans le cadre de l’enseignement de la géologie. Différentes manifestations porteront sur l’usage des jeux sérieux. Références Related:  A22 : Recherches universitaires

Mardis de l'Orme - conferences Depuis 2009, le CRDP organise, avec le rectorat de l’académie d’Aix-Marseille, un cycle de journées professionnelles sur les usages des TICE. Retrouvez les textes et documents des conférences disponibles. Avril 2012 : Apprendre par le numérique dans et hors l'école Conférence d'André Tricot, professeur à l’Université de Toulouse le Mirail, IUFM Midi-Pyrénées. >>Le programme de la journée>>Téléchargez le diaporama d'André Tricot >> Écoutez toute la conférence (1h37) Décembre 2011 : Apprendre en jouant Conférence d'Éric Sanchez, Institut français d'éducation Le programme de la journéeTéléchargez la bibliographie du CRDP sur les serious games Octobre 2011 : Ouverture des données publiques, premiers retours d'expériences Conférence de Valérie Peugeot, Orange Labs Le programme de la journéeTéléchargez le diaporama de la conférenceÀ lire :un article de Valérie Peugeot paru en 2010 à l'occasion de la rencontre Document numérique et société, Aix-en-Provence Téléchargez le diaporama de la conférence

Les serious games à la maternelle : un jeu d’enfant ! » VousNousIls Apprendre en s'amusant, avec les jeux sérieux ? Cela commence dès la maternelle. Témoignage d'un professeur des écoles qui utilise, avec succès et lucidité, une série de jeux ludo-éducatifs avec sa classe. « Jeu de lettres » / GCompris A l’école, les enseignants expérimentent peu à peu l’utilisation des jeux sérieux, ou “serious games”. Leur utilisation commence dès l’école primaire, le plus souvent sous la forme de petits jeux éducatifs. Au départ, ce fut tout un travail de préparation. Revoir des notions par le jeu Anthony de Souza a installé plusieurs jeux, adaptés à l’âge de ses élèves. Parmi les nombreuses activités proposées (jeux de labyrinthes, de chiffres, de symboles, etc.), figurent un jeu sur les lettres : “il permet aux enfants de se familiariser avec la forme et le son des lettres, l’un des objectifs de l’école maternelle”, note le professeur. « Clique sur une lettre majuscule » / GCompris L’apprentissage de l’autonomie Pas un outil magique « Jeu de souris » / GCompris

Comment les Serious Games deviennent un outil e-learning | RSE En comparaison de l’approche classique du e-learning, l’approche via les serious games est devenue aujourd’hui une réalité. Si il y a 10 ans, il fallait encore voir la généralisation des serious games comme un « rêve », et surtout comme une situation conditionnée par une évolution profonde dans le domaine de la formation, aujourd’hui les choses sont bien plus ouvertes. « Le e-learning permet de transmettre des connaissances à distance et de proposer des exercices pour valider l’acquisition de ces connaissances. L’apprenant mémorise et restitue les acquis lors de tests. Le serious game se différencie du e-learning en permettant une mise en pratique concrète« . Une révolution dans le domaine du e-learning Dans le contexte de crise où les entreprises cherchent un investissement rentable à court terme et des gains financiers rapides, le e-learning offre une réponse adéquate à ces enjeux majeurs. E-learning et Serious Games La formation doit évoluer pour « impliquer » le formé

Muratet, Mathieu. Conception, réalisation et évaluation d'un jeu sérieux de stratégie temps réel pour l'apprentissage des fondamentaux de la programmation - thesesups Muratet, Mathieu (2010) Conception, réalisation et évaluation d'un jeu sérieux de stratégie temps réel pour l'apprentissage des fondamentaux de la programmation. Les jeux vidéo font aujourd'hui partie de la culture de nombreux étudiants au même titre que la télévision, les films ou les livres. Or depuis quelques années, les étudiants se détournent des sciences. Les jeux sérieux Ce dossier a été coordonné par le CRDP de Toulouse pour Savoirs CDI Coordination du dossier : Karen Chabriac (CRDP Académie de Toulouse), avec les apports d'Eric Sanchez, Fanny Hervé, Elodie Keller, Anne Wix et relecture par l'équipe TICE et Doc du CRDP Ce dossier, destiné à un public désireux de découvrir l'univers des jeux sérieux, aborde les principales questions liées à l'usage de ces technologies en classe. Loin d'être exhaustive cette analyse permet d'introduire les principes de base et d'aborder les enjeux actuels de cette thématique mise actuellement en avant dans l'Education nationale. Ceci est perceptible à la lecture d'un certain nombre de documents publiés par l'Institution. Le rapport Fourgous notamment y consacrait un chapitre entier [1] et de nombreux articles sont également régulièrement publiés sur les sites ministériels et/ou académiques [2]. Vous noterez que ce dossier est une synthèse de nombreux documents déjà disponibles sur le web.

Serious games pour le primaire - Ma boîte à outils Difficile de passer à côté du phénomène tant il est présent sur Internet. L’émission Place de la toile : serious games-Political games de France Culture animée par Xavier de la Porte du 13 novembre 2009 est un excellent départ pour comprendre ce que sont les serious games. Un salon Le serious game expo a connu sa huitième édition à Lyon en Octobre 2012. L’archétype du serious game, le plus connu, est Food Force. C’est un jeu (aspect ludique) qui permet ici de sensibiliser à la cause de la lutte contre la faim en l’expérimentant. Dans chaque jeu sérieux on distingue souvent plusieurs messages. diffuser un message (marketing, éducatif, informatif -subjectif-) dispenser un entrainement faire de la collecte de données Ces jeux (et leurs messages) s’adressent à des marchés, politiques, militants, éducatifs etc. ... Pour l’école, les jeux sérieux ne sont pas encore très nombreux. Quelles utilisations des jeux sérieux pour l’apprentissage de la langue français ? Ce jeu délivre des messages.

Soyons sérieux, jouons ! (1/5) : Prendre le jeu au sérieux Le jeu sérieux est-il un nouvel Eldorado ? On pourrait le croire en observant le nombre de conférences et évènements consacré au sujet en 2009, ou en regardant le succès remporté par l’« appel à projets » du ministère de l’Economie numérique lancé sur le sujet. Mais le succès des jeux sérieux n’est pas pour autant acquis ! Qu’y a -t-il de nouveau, alors ? Mais le progrès technologique ne résout toujours pas la difficulté, le paradoxe du « jeu sérieux » : une simulation n’est pas un jeu, comme nous le rappelle Second Life ! De fait, l’une des conditions fondamentales du jeu est qu’on y entre de son plein gré et qu’on peut en sortir quand on le désire. Pour Hector Rodriguez, qui consacre un long essai à ce problème dans la revue en ligne Game Studies, il n’y a pas vraiment de contradiction entre jeu et « sérieux ». Neuroscience du jeu De fait, il existe deux façons de prendre les jeux au sérieux. Pourquoi le jeu nous forme-t-il si intuivement à des tâches aussi complexes ? Rémi Sussan

Mathématiques — Enseigner avec le numérique Projet recensement « Le but du projet Recensement est de mettre à disposition du public (sur Internet, dans des centres de science, auprès d'expositions ou de lieux de médiation) une sélection des meilleurs jeux vidéo à contenu scientifique. Ce site référence environ 150 jeux. Une première sélection d'une quinzaine de jeux a été soumise à des médiateurs d'Universcience, des chercheurs du CNAM et du CNES, pour valider leurs contenus scientifiques et pédagogiques. A l'issue de cette étape, 10 jeux ont été retenus pour être testés par des adolescents de 14 à 18 ans.

thotcursus-maths À l'assaut : Selon le principe des livres dont vous êtes le héros, vous tenez le rôle d'un soldat dans les tranchées lors de la Première guerre mondiale. Vos choix influeront alors sur votre vie ou votre mort. Une reconstitution cathartique en dessins animés qui touchera les plus jeunes. suiteLe bélier d'Antaka : Par le biais de jeux questionnaires et d'animations, vous irez à la recherche d'un petit jouet créé il y a 22 siècles. De plus, vous en apprendrez davantage sur l'archéologie et les civilisations anciennes. suiteLe code perdu : Ce jeu d'enquête se situe dans 3 lieux historiques du Québec.

Serious gaming : détourner des jeux vidéo à des fins pédagogiques » VousNousIls Avant les "serious games", des enseignants se sont essayés au "serious gaming", le détournement de jeux vidéo à des fins pédagogiques. Témoignage de Yvan Hochet. Quand il était professeur d'histoire-géo, il utilisait “Sim City” ‎avec sa classe de 6ème. Sim City 2000 / Maxis A l’école primaire, tout comme dans le secondaire, la tendance est aux serious games, ces jeux sérieux, ou ludo-éducatifs, conçus spécialement pour apprendre en s’amusant. Mais depuis plus de vingt ans déjà, une poignée d’enseignants se sont essayés à une autre pratique : l’utilisation de jeux vidéo de “divertissement”, issus du commerce. “Serious games” vs “Serious gaming” Yvan Hochet, conservateur des médiathèques de l’ESPE de Poitiers, responsable de la section “Éducation Formation”, a été professeur d’histoire-géographie pendant vingt ans, de 1991 à 2011, dans l’académie de Caen. “Dans ce cadre, outre les jeux de plateau classique, je me suis intéressé aux jeux vidéo”, se souvient Yvan Hochet. Fabien Soyez

Related: