background preloader

Association Manger Santé Bio

Association Manger Santé Bio

http://www.mangersantebio.org/

Related:  Agriculture UrbaineAlimentation BiointernationaldiltRecettes - Listes...

Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ? Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Fermes Lufa) Une batavia fraîchement cueillie qui craque sous la dent est un plaisir simple mais difficile à satisfaire pour un citadin. A mesure que les villes s’étendent et que les bonnes terres agricoles s’épuisent, l’appétit des consommateurs pour les produits frais et locaux se fait plus pressant. Pourquoi ne pas développer des cultures maraîchères en ville sur l’espace inutilisé des toits ? L’idée

Concoctez vos mélanges d’épices ayurvédiques Les épices ont toujours fait aussi bien partie de la cuisine que de la médecine indienne. Voyons ensemble comment nous pouvons concocter aisément des mélanges aromatiques adaptés à notre constitution et à nos besoins du moment, tout en titillant agréablement nos papilles. Dans l’article « Alimentation et Ayurvéda », publié précédemment, nous avons abordé le concept des trois doshas, soit vata, pitta et kapha. Ce sont trois paramètres utilisés en Ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, pour décrire l’état de santé d’un individu et l’impact du mode de vie et de l’alimentation sur l’équilibre du corps humain.

L’accaparement des terres Quand les investisseurs assèchent l’Afrique. L’accaparement des terres désigne la vente, la location ou la cession de terres arables à grande échelle entre un État et un investisseur local ou étranger, public ou privé. Même si le phénomène n’est pas nouveau, il a été accentué par la crise économique et la flambée des prix alimentaires en 2008 au point d’atteindre des proportions gigantesques en Afrique. 45 millions d’hectares auraient été «achetés» en Afrique subsaharienne entre 2007 et 2011 (dont les deux-tiers seraient destinés au secteur des agrocarburants). Au Bénin par exemple, 10% des terres arables sont désormais sous contrôle d’intérêts étrangers. Au départ, le rachat des terres cultivables s’est présenté sous le masque du contrat «gagnant-gagnant» et les pays hôtes se sont laissés séduire par les promesses de développement économique, notamment en termes de créations d’emplois et d’infrastructures.

Fabriquez vos propres pastilles médicinales Petites, faciles à consommer et délicieuses, les pastilles sont une bonne façon de garder les plantes médicinales à votre disposition tout au long de la journée. Pour fabriquer vos propres pastilles maison, il s’agit de mélanger de l’eau à une substance mucilagineuse, d’ajouter quelques poudres de plantes, puis de les sécher lentement au four. D’ordinaire, elles se conservent au moins une bonne année durant. Voici une recette facile à réaliser vous permettant de fabriquer des pastilles médicinales à base d’orme rouge, que l’on utilise notamment pour soigner les infections et la sécheresse de la gorge.

Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération. Depuis 1996, les chiffres disponibles pour certaines villes ont démontré une augmentation du nombre de producteurs, de production et de valeur dans cette activité urbaine.

Castelsarrasin. Cellulopack : il transforme les vieux journaux en barquette bio - 27/10/2013 - LaDépêche Avec près de 2 millions d’euros déjà investis depuis le printemps, le P-DG de la société Cellulopack, Olivier Mas qui a installé son usine d’emballage en cellulose moulée dans l’ancienne teinturerie TAC de Castelsarrasin, entend être d’ici peu un acteur de premier plan de la filière. L'agroalimentaire premier client de la société Avant cela, l’entrepreneur de 32 ans qui a découvert le métier de l’emballage par l’intermédiaire de son beau-père Jean-Paul Mari (ex-président fondateur de l’Univers de l’emballage, à Moissac), entend solidifier l’activité de sa jeune entreprise innovante. «Pour l’heure, nous allons nous consacrer à produire exclusivement des porte-gobelets afin de démarrer et de pouvoir financier de nouveaux produits qui n’existent pas sur le marché» indique Olivier Mas. Un produit pour lequel il a déjà décroché un gros client avec le service de restauration SNCF Idée TGV.

Tempeh au lait de coco et au curry - Miss Pat' Le tempeh est un aliment de base en Indonésie. Il résulte de la fermentation des graines de soja jaunes immatures, dépelliculées en 24 heures en un aliment beaucoup plus digeste et beaucoup plus en riche en vitamines du groupe B, notamment en vitamine B12, cette fameuse vitamine quasiment inexistante dans le monde végétal. Cette dernière est synthétisée par une bactérie qui se développe en même temps que la moisissure utilisée pour transformer le soja en tempeh (Rhizopus oligosporus) .* Le tempeh est également riche en vitamine E et en fer. * source : "Des aliments aux milles vertus, cuisiner les aliments fermentés" de Claude Aubert et Jean-James Garreau.

. Ces aliments étranges… qui nous veulent du bien ! L’acérola Venue des Antilles et d’Amérique du Sud, l’acérola est une petite cerise acidulée que l’on trouve dans les magasins bio sous forme de poudre (la lyophilisation permet de conserver ses nutriments). Riche en antioxydants, l’acérola est surtout une incroyable source de vitamine C : une cerise de 4,5 g en contient autant qu’un kilo d’oranges !

Related:  anthemisBlogs cuisineJardinageSites