background preloader

BIEN Home

BIEN Home
Related:  Sites, articles

Magazine | A Jewish Magazine, an Interfaith movement revenu garanti pour tous avec ou sans emploi, trois arguments Les luttes des chômeurs et précaires de l’hiver 1997-1998 ont placé au cœur du débat public la revendication d’un revenu garanti. L’augmentation massive (1500 FF) des minimasociaux, l’ouverture d’un droit au revenu pour les jeunes, l’exigence de l’attribution d’aides financières d’urgence (la "prime de Noël" des chômeurs marseillais), ont été les formes prises par cette revendication. Résultats du conflit, 600 000 aides d’urgence versées, l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique), l’AI (Allocation d’Insertion) et le RMI indexés sur l’inflation, et... une loi sur l’exclusion qui ouvre de nouvelles modalités d’articulation entre salaire de l’emploi précaire et minima sociaux. Les limites d’une action qui n’a que très partiellement atteint ses objectifs sont évidentes. Se borner à ce constat serait gommer la portée générale de ce moment singulier. La revendication centrale d’un revenu garanti a été le second élément de portée générale de ce conflit.

e-flux N° 23 (été 06) / intermittents, jeunes, précarité, banlieue... le revenu social garanti en ligne de mire Le revenu social garanti en ligne... EcoRev’ n° 23 est en ligne ici, intégralement et gratuitement, avec son dossier sur le revenu social garanti (textes de Gorz, Keynes, Corsani, Canfin, entretien avec Toni Negri...), ses pistes (Qu’est ce que la richesse aujourd’hui ? ; éducation et mondialisation), son kit (...) mardi 11 juillet 2006 Agenda juillet-novembre 2006 Juillet 2 juillet - Triel sur Seine (Yvelines) Festival "Changeons d’air !" E23 : Le revenu social garanti en ligne de mire EcoRev’ n° 23 vient de paraître avec son dossier le revenu social garanti en ligne de mire, ses pistes, son kit, ses lectures... Monoskop Revenu garanti, une utopie à portée de main : bibliographie et sites Internet Bibliographie • Jérôme Akinora, Les Aventuriers du RMI, L’Insomniaque, Montreuil, 2004. • Collectif, Manifeste des chômeurs heureux, préface de Nicolas Arraitz, postface de Guillaume Paoli, Le Chien rouge, Marseille, 2006. Réédité avec une nouvelle postface de Julien Bordier par Libertalia, Paris, 2013. • Antonella Corsani et Maurizio Lazzarato (sous la direction de), Intermittents et précaires, éd. Amsterdam, Paris, 2008. • « Ecologie, travail et revenu », EcoRev’, n° 7, Paris, hiver 2001-2002. • « Intermittents, jeunes, précarité, banlieue... le revenu social garanti en ligne de mire », EcoRev’, n° 23, été 2006. • Bernard Friot, L’Enjeu du salaire, La Dispute, Paris, 2012. • Laurent Geffroy, Garantir le revenu. • André Gorz, Misères du présent, richesse du possible, Galilée, Paris, 1997. • André Gorz, L’Immatériel, Galilée, Paris, 2003. • Lionel-Henri Groulx, Revenu minimum garanti. • Claude Guillon, Economie de la misère, La Digitale, Quimperlé, 1999. Dans nos archives Sur la Toile

Dick Balzer's Website: Homepage En Inde, l’expérience du revenu garanti revitalise les villages, par Benjamin Fernandez A trente kilomètres au sud de la ville d’Indore, dans l’Etat central du Madhya Pradesh, la route rocailleuse fend en deux le village de Panthbadodiya et le plonge dans un constant halo de poussière. C’est dans cet immense « cœur de l’Inde », qui abrite dans ses paysages arides la plus grande population dite « tribale » du pays, que la malnutrition frappe le plus durement. Sur un versant de la route, à l’écart des autres habitations, les femmes de l’ethnie bhil se rassemblent sur une natte posée au sol, devant les maisons faites de terre et de paille séchées. Majoritaires dans le district, les Bhils sont une tribu aborigène, selon la classification héritée de l’occupant britannique, ou scheduled tribe, selon les catégories établies par le gouvernement indien dans le cadre de la politique de « discrimination positive » en faveur des communautés et des castes défavorisées (1). Le temps de présencedes enfants à l’école a triplé « La régularité permetl’organisation, l’épargne, l’emprunt »

Federico Campagna | Novara Media Happy New Year. Predictions for 2015 - 'Austerity Dysphoria' On this week's show Aaron Peters and James Butler are joined by Federico Campagna as they discuss possibilities as the Great Recession continues all the way up until, and beyond, the next general election in 2015. The Rise of the Millenariat. What is the Role of the Intellectual Within Crisis? On this week's show Aaron Peters is joined by Federico Campagna as they discuss the role of the intellectual (or lack of it) during the Great Recession. Autonomia - 1968 to the 'Year of '77' On this week's show Aaron Peters is joined by Federico Campagna as they discuss a group of left movements in Italy that mobilised from the mid 1960s until the early 198os and which culminated in the 'year of '77'.

Financer l’allocation universelle, par Baptiste Mylondo «Mais ce serait impossible à financer ! » Voilà, d’ordinaire, la première objection faite aux promoteurs d’un revenu universel déconnecté de l’emploi. La première, mais sans doute aussi la plus faible. Si l’on se fie à son produit intérieur brut (PIB), la France est aujourd’hui le cinquième pays le plus riche du monde. En 2010, le revenu disponible (après versement des prestations sociales et prélèvement des impôts directs) s’y élevait à 1 276 euros par mois et par personne, adultes et enfants confondus. Nous disposons donc de ressources suffisantes pour garantir à chaque individu 1 276 euros si l’on décidait d’opérer un partage strictement égalitaire. Toutefois, si le financement est un faux problème, ses modalités, quant à elles, posent de vraies questions, car elles ne sont pas neutres et déterminent pour partie la portée d’un revenu inconditionnel en termes de transformation sociale et de partage des richesses. La question se pose surtout lorsqu’on envisage son autofinancement.

Related: