background preloader

COMMENT LE PARTAGE DE L'INFORMATION CONTRIBUE-T-IL A L'EMERGENCE

Facebook Twitter

6ème atelier, le partage des connaissances avec un RSE. Focus sur le « Social Learning » en entreprise, avec le projet « RERS », « Réseau d’Echanges Réciproques de Savoir » conduit par La Poste Présentation du projet par Maryannick Van Den Abeele, Responsable du projet RERS à La Postemardi 18 septembre 2012, de 14h20 à 15h30, en conférence-call Présentation du projet RERS – 6eme atelier de l’Observatoire Questions co-animées par Ziryeb Marouf et Sophie Delmas, à retrouver sur le groupe LinkedIn de L’Observatoire Compte-rendu : LES OBJECTIFSGuy de Comeiras : Est-ce que vous capitalisez les échanges, sont-ils consultables par d’autres ?

6ème atelier, le partage des connaissances avec un RSE

LES PRINCIPESSabrina Murphy-Gaulay : La démarche s’inscrit-elle uniquement dans un échange one-to-one ou aussi dans une approche collective (une personne en formant plusieurs à la fois) ? Sabrina Murphy : Avez-vous des exemples de RERS au sein de filières « métier » seules ? LES SAVOIRSIsabelle CHEYROUX : Bonjour, quels sont les types de savoirs les plus fréquemment proposés ? Louis-Pierre Guillaume : Slide 10. L'Observatoire des RSE. LA POSTE Lauréat 2012 dans la catégorie E rh & Management (1) Les chiffres clés du Groupe La Poste. RERS La poste. Le prix de l’Entreprise Collaborative attribué au projet RERS de la Poste.

Une nouvelle marque d’intérêt, et pas n’importe laquelle, pour le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs (RERS) !

Le prix de l’Entreprise Collaborative attribué au projet RERS de la Poste

Le RERS vient de permettre à La Poste de recevoir le Prix de l’entreprise collaborative, dans la catégorie E-RH et Management. E-réputation : comment la développer ? - APCE, agence pour la création d'entreprises. Les Réseaux sociaux d’entreprise, outils collaboratifs pour plus d’intelligence collective. Salesforce Chatter, BlueKiwi, Yammer, IBM Lotus Connections… la liste des RSE est longue.

Les Réseaux sociaux d’entreprise, outils collaboratifs pour plus d’intelligence collective

À l’instar de Facebook, Twitter, Pinterest, ces réseaux sociaux d'entreprise sont des open space virtuels où le partage de données et la discussion sont au cœur du concept. Avec pour principale vocation l’échange professionnel, c’est une nouvelle culture du management qui se met en place. RSE, pour recréer le lien dans l’entreprise En l’espace de quatre ans, les réseaux sociaux sont devenus des supports naturels de partage de l’information. Il était normal que les outils de la sphère personnelle s’invitent dans la sphère professionnelle. Le RSE est un Facebook interne dont l’accès est contrôlé. Le RSE est pour l’entreprise un nouvel outil de partage de l’info beaucoup plus dynamique que l’email.

Le pouvoir social du RSE : une interconnectivité en temps réel… ou différé Le réseau social interne crée de la proximité entre les collaborateurs. Le partage est une création de valeur. Sans titre. Réseau social interne d’Auchan : trois ans d’attention pour le faire décoller. La réussite d’un réseau social d’entreprise (RSE) est comme une mayonnaise.

Réseau social interne d’Auchan : trois ans d’attention pour le faire décoller

Cela peut rater à tout moment si on n’a pas le bon coup de main. Il aura fallu trois ans et un pilote de 9 mois, pour faire décoller le réseau social interne d’Auchan, selon une source proche du projet. Un déploiement très progressif La réussite est venue d’un déploiement très progressif mené avec extrêmement d’attention. Actuellement, il existe une quarantaine de communautés métiers, ainsi que des communautés de pairs (patrons de magasins, chefs de rayon, caissières, …). Le secret du succès aura été d’accompagner un premier métier, la poissonnerie, appelée « file poissonnerie », dans l’usage du réseau social.

Les responsables de rayon filment leurs gestes techniques La vidéo occupe une large place dans ce qui est mis en ligne. Le plus délicat aura été le partage d’informations stratégiques. On ne se parle pas entre magasins. Un Facebook interne chez Renault. Le constructeur automobile a lancé son réseau social en interne.

Un Facebook interne chez Renault

Objectif : créer la communauté de travail la plus vaste possible, au-delà des frontières. En deux semaines, quelque 3500 profils ont été créés. Comme de plus en plus d'entreprises, Renault s'est laissé séduire par un réseau social interne. Nommé My Declic, qui était déjà le nom de l'intranet du groupe, le service s'adresse aux 128.322 salariés du groupe, peu importe leur rôle et leur position hiérarchique. À peine 15 jours après son lancement, 3500 profils ont déjà été créés. Le principe est le même que sur Facebook: chaque employé dispose d'un mur où il peut faire part de ses remarques et de ses commentaires, et qui est accessible à tous les autres utilisateurs. Réunir tous les salariés, au delà des frontières Aujourd'hui, un tel outil de communication est devenu important pour plusieurs raisons.

De la même manière, les rythmes de fabrication se sont accélérés. » Les annonceurs s'éparpillent trop sur Internet. Le Boom des RSE. Fort du succès des réseaux sociaux du grand public tels que Facebook, Twitter, Instagram, etc., les entreprises s’y mettent aussi.

Le Boom des RSE

Parallèlement au développement de l’usage de tels réseaux sociaux au travail, les réseaux sociaux d’entreprises (RSE) connaissent un franc succès. My Declic Renault (didiermassot.com)