background preloader

Introduire la coopération dans la pédagogie

Introduire la coopération dans la pédagogie
L’école publique doit être le lieu où l’on apprend les enseignements fondamentaux mais sa mission civique est également de former des citoyens libres, éclairés et lucides qui sauront faire prévaloir les exigences de la raison et de la conscience face à l'état actuel de la Terre. Une éducation dans laquelle le pouvoir de chacun est au service de tous, avec au centre la coopération, peut faire se dessiner un "demain meilleur" comme étant la réunion des forces positives et constructives dont chacun de nous est pourvu. Pourtant aujourd’hui, l’école républicaine française connaît une crise de légitimité. Qu'est ce que la coopération dans la pédagogie? Les écoles publiques expérimentales, ou les écoles alternatives, hors contrat avec l'Etat, sont un moyen d'introduire dans le système scolaire de nouvelles valeurs de solidarité, de liberté, de respect, de partage, de tolérance, et de coopération. En quoi cela peut transformer notre territoire? Quel impact sur le territoire ? 3. Ecole nouvelle

jeux de coopération Voici plusieurs jeux de coopération, c'est-à-dire des jeux où l'on gagne (ou perd) tous ensemble. - LES 3 PETITS COCHONS : Aidez les 3 petits cochons à terminer les murs de leur maison avant que le loup arrive ! .... un jeu pour tout savoir les aires. - EN ATTENDANT NOËL : Décorez le salon aux couleurs de Noël avant que la pendule soit sur le n°24 ! ... un jeu pour découvrir les traditions de Noël. - SOS FORÊT : Placez un maximum d'arbres et d'animaux dans votre forêt! - GASTON LE POISSON : Aidez Gaston le poisson à protéger son espace de vie en enlevant les déchets et plaçant un maximum de ses amis sur le plateau... - LE JEU DES ENERGIES : remplacez tous les barils de pétrole par des éoliennes ! - LE CORBEAU ET LES RENARDS :Récupérez toutes les parts de camembert détenues par le corbeau avant la fin de la partie! - LE JEU DES MOUTONS : Clôturez vite votre champ avant que les moutons s'échappent!

Stephen Hawking Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hawking. Stephen William Hawking Image de Stephen Hawking réalisée par la NASA en 1974. Signature Stephen William Hawking (prononcé [ˈstiːvən ˈhɔːkɪŋ ] Écouter), CBE, né le à Oxford, est un physicien théoricien et cosmologiste britannique. La clé des principaux travaux scientifiques de Stephen Hawking à ce jour est fondée, en collaboration avec Roger Penrose, sur l'élaboration des théorèmes des singularités dans le cadre de la relativité générale, et la prédiction théorique que les trous noirs devraient émettre des radiations, aujourd'hui connues sous le nom de radiations de Hawking (ou parfois radiations de Bekenstein-Hawking)[4]. Biographie[modifier | modifier le code] Après la naissance de Stephen, la famille part s'installer à Londres, où son père dirige la division de parasitologie de l'Institut national de la recherche médicale[7]. En 1950, toute la famille déménage à St Albans dans le Hertfordshire.

Repenser l’émancipation 6e édition de l'université populaire des NCS du 20 au 23 août 2015 à l'UQAM Par CAP-NCS • Mis en ligne le 11 avril 2015 Les Nou­veaux Ca­hiers du so­cialisme (NCS) en col­la­bo­ra­tion avec Ca­na­dian Di­men­sion pré­sentent l’Université po­pu­laire 2015 sous le thème « Re­pen­sons l’émancipation». En 2012, les étu­diants et les étu­diantes ont re­dy­na­misé l’idée que, oui en fin de compte, l’avenir est ou­vert. Qu’est ce qu’une Uni­ver­sité populaire ? L’Université po­pu­laire des NCS re­pose sur plus de qua­rante per­sonnes pro­ve­nant d’organisations syn­di­cales, po­pu­laires, fémi­nistes, éco­lo­gistes et du monde de l’enseignement. Quand? Du 20 au 23 août 2015. Où? À l’Université du Québec à Mont­réal (UQÀM). Pour qui? L’Université po­pu­laire est un lieu de ré­flexion et de trans­mis­sion de sa­voir ou­vert à tous et à toutes, jeunes et moins jeunes, uni­ver­si­taires ou non. Com­ment s’inscrire? Vi­sitez la sec­tion « Ins­crip­tion » au bas de cette page. À quoi s’attendre? À venir.

Un Festival francophone auto-géré et décentralisé Forts de la réussite de la dernière édition de « Villes en Biens Communs » à l’automne 2013, ses acteurs ont imaginé pour 2015 un événement encore plus ambitieux, dans l’idée de toujours mieux populariser les communs comme levier majeur de la transition vers un monde durable. Les dates retenues, du 5 au 18 octobre 2015, permettront de s’inscrire dans la continuité d’Alternatiba avec qui les liens apparaissent de plus en plus évidents. Chaque ville, chaque territoire, chaque collectif local, désireux d’être partie prenante de ce nouveau « temps des communs » peut, comme en 2013, inscrire librement des évènements dans le programme de la quinzaine. Toutes ces actions sont auto-gérées et organisées de manière décentralisées. Des collectifs locaux organisent un temps fort partagé le samedi 10 octobre, afin de pouvoir rendre le festival plus visible au plan national et francophone.

Block chain Blocks in the main chain (black) are the longest series of blocks that go from the genesis block (green) to the current block. Purple blocks are blocks that are not in the longest chain and therefore not used. A block chain is a transaction database shared by all nodes participating in a system based on the Bitcoin protocol. Every block contains a hash of the previous block. Honest generators only build onto a block (by referencing it in blocks they create) if it is the latest block in the longest valid chain. For any block on the chain, there is only one path to the genesis block. Blocks in shorter chains (or invalid chains) are not used for anything. These blocks on the shorter chains are often called "orphan" blocks. Because a block can only reference one previous block, it is impossible for two forked chains to merge. It's possible to use the block chain algorithm for non-financial purposes: see Alternative chain.

11. Fronts anticapitalistes - Rompre avec le capitalisme plutôt que de lui résister Si l’engouement pour la campagne politique menée par le Front de gauche dans le cadre de l’élection présidentielle est réel, ses enjeux ne peuvent se limiter au seul rééquilibrage des forces de la gauche institutionnelle, entre le Parti socialiste et ce même Front de gauche, puisque celui-ci entend incarner avant tout l’aiguillon pour une majorité parlementaire dominée par le PS. Le contexte de la campagne présidentielle reste fortement marqué par la crise du capitalisme et nous ne pouvons nous satisfaire d’un projet, celui du Front de gauche, certes en bien des points progressiste mais dont l’horizon reste avant tout la résistance. Les révolutionnaires, les libertaires et plus largement les anticapitalistes n’ont pas à rougir de leur stratégie de rupture avec un système qu’il est illusoire de désarmer si on ne lui arrache pas le pouvoir que lui confère la propriété des moyens de production et avec un État qui en est le meilleur chien de garde. Convergence de l’anticapitalisme

David Graeber Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. David Graeber David Graeber (à gauche) en mai 2007. David Graeber (né le 12 février 1961) est un anthropologue et militant anarchiste américain, « l’un des intellectuels les plus influents du monde anglo-saxon selon le New York Times »[1], sans doute une exagération datant de l'époque du mouvement Occupy Wall Street. Évincé de l'Université de Yale en 2005, cette figure majeure de la pensée libertaire nord-américaine est aujourd'hui professeur à la London School of Economics[2]. §Biographie[modifier | modifier le code] Il a un passé d'activiste social et politique, notamment du fait de sa participation à la protestation contre le Forum économique mondial à New York (2002). Il est l'auteur de Fragments of an Anarchist Anthropology (en français : Pour une anthropologie anarchiste) et Towards an Anthropological Theory of Value: The False Coin of Our Own Dreams). Fin 2011, il est l'une des figures de proue du mouvement Occupy Wall Street.

untitled Cercle d'apprentissage Docomig Learning Circle | Ateliers-Formations spécialisés – Histoire, arts et cultures autochtones En route vers le FSM 2016 : Lancement officiel du FSM 2016 en conférence de presse, 4 octobre 2015 #GOFSM2016 Le Collectif du Forum social mondial 2016 a lancé officiellement le FSM 2016 pendant la conférence de presse du 4 octobre dernier, à Montréal. À la table de presse, nous avions les invités suivants : Chico Whitaker, cofondateur du FSM, Melissa Mollen Dupuis, co-organisatrice Idle No More et Monique Vallée, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable du développement social, communautaire et de l’itinérance, accompagnés des co-coordonnateurs du Collectif FSM 2016, Carminda Mac Lorin et Raphaël Canet. Tous ont exprimé leur enthousiasme face à la tenue du FSM 2016 à Montréal. Ça augure bien pour la suite des choses ! Voici la liste des articles parus : Le Forum social mondial passe au Nord, 99%Média, François Genest, 4 octobre 2015 Inquiétudes sur l’ouverture des frontières pour le Forum social mondial de Montréal, Journal Métro, Rocane Léouzon, 4 octobre 2015

Une monnaie locale complémentaire? Une monnaie locale complémentaire, qu'est-ce que c'est ? Une monnaie locale, pour quoi faire ? Une monnaie locale, quels avantages ? MLC-Québec organise une première réunion publique d'information afin de convier toute personne intéressée par le sujet des monnaies locales, qu'il s'agisse de leur fonctionnement, de leur instauration, etc. Nous vous invitons à une soirée qui permettra d'en apprendre plus sur ce qu'est une monnaie locale, mais aussi comment elle peut se mettre en place. La soirée sera l'occasion de présenter le projet MLC Québec, puis d'échanger plus amplement avec Philippe Derruder, initiateur de monnaies locales en France.

À propos Principes Fondé en 2014, Ricochet est un journal multiplateforme issu de trois grands constats: Le journalisme est en crise. La course vers le fond du baril amorcée par la plupart des grands quotidiens appauvrit la qualité de l'information et met notre démocratie en danger. Ricochet est décliné en deux éditions indépendantes, francophone et anglophone, basées respectivement à Montréal et à Vancouver. Politique de conflit d'intérêts Un journaliste ne peut couvrir et un éditeur ne peut publier une affaire dans laquelle l'un ou l'autre a un intérêt personnel ou pécuniaire. Appuyez Ricochet Nos membres sont notre source principale de revenu. Écrivez pour Ricochet Nous sommes à la recherche de collaborateurs et de collaboratrices qui posent un regard incisif sur les enjeux de l’heure.

Related: