background preloader

Quand les femmes avaient nettement plus besoin de sexe que les hommes

Quand les femmes avaient nettement plus besoin de sexe que les hommes
Et comment le stéréotype s’est inversé. Traduction d’un article publié par la sociologue américaine Alyssa Goldstein sur le site Alternet.org. Ninon de Lenclos, gravure de Antoine-Jean-Baptiste Coupé J’inaugure aujourd’hui la catégorie traduction. Il y a concernant les histoires de couple, de sexe et de genre, une réelle richesse à aller voir ce qui se dit en dehors de notre cocon culturel francophone et néanmoins un peu autiste. Je vous traduis donc cet article remarquable, publié le 19 mars 2013 sous le titre original When Women Wanted Sex Much More Than Men – And how the stereotype flipped, et qui me parle énormément puisque j’aime bien tout ce qui bouscule les idées reçues et remet un peu les pendules à l’heure en matière de sexe et de stéréotypes sexuels. Partie I : l’ère des salopes Au début du XVIIe siècle, un homme du nom de James Mattlock fut expulsé de sa paroisse à Boston. Mais le changement était clairement en route. L’article est en trois parties. Sur le même thème

https://lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2013/04/07/quand-les-femmes-partie-1/

Related:  SEXEtaharkajcadJe me lieAU FOND DE L'ÊTRE CELA !Stéréotypie sexiste

le mythe de l'orgasme vaginal : la revanche du bâton En ce jour proclamé (par quels virils ?) de « Journée internationale de l’orgasme »**, je crois qu’il est important de se rappeler les conclusions (demi aveux) de l’Ifop, ce merveilleux organe statistique de la propagande patriarcale : « Ainsi, la pénétration vaginale, qui est de loin l’acte sexuel le plus pratiqué (83 % des femmes la pratiquent souvent), ne permet d’atteindre l’orgasme facilement que pour 28 % des femmes » « Enseignement majeur de l’étude : les femmes jouissent moins que les hommes.

Quand les femmes … 2e partie Deuxième partie de la traduction de l’article When Women Wanted Sex Much More than Men. La première partie est ici. Je remonte l’article ce dimanche parce qu’un lien était cassé : j’ai constaté que les parties 2 et 3 avaient été respectivement 4 et 6 fois moins lues que la première partie alors qu’il s’agit de la traduction d’un seul et même article. Soeur Anglea (Deborah Kerr) dans Heaven Knows, Mr. Karma : l'histoire de l'âme Le karma : l'histoire de l'âme à travers ses réincarnations Je récolte le fruit de mes actions passées Je sème les graines de mon futur Qu'est-ce que le karma ? Orgasme nocturne : avoir un orgasme en dormant Si l'orgasme a toujours été un sujet plein de mystère, l'orgasme nocturne relèverait presque du secret de polichinelle. Un phénomène expérimenté par de nombreuses femmes - 37% l'auraient déjà ressenti -, pourtant rarement évoqué. Comme l'explique Marjorie Cambier*, sexothérapeute et psychologue clinicienne, ce phénomène correspond « à la survenue d'un orgasme durant le sommeil et notamment lors des phases de sommeil paradoxal, et ce en l'absence de stimulation volontaire directe ».

Pourquoi les femmes mentent sur leur nombre de partenaires sexuels SEXUALITE - Décidément, le sexe n'est véritablement pas un sujet comme les autres. De nos jours, les hommes assument volontiers leurs comportements "féminins" (comme la poésie) et les femmes leurs comportements "masculins" (comme faire des blagues grivoises). Mais quand il s'agit de sexualité, c'est une autre histoire. Comme le veut le cliché, les hommes ont tendance à exagérer leur nombre de partenaires sexuelles et les femmes, à l'inverse, à l'amoindrir. Actualité des échanges économico-sexuels 1En forgeant la notion d’ « échange économico-sexuel », les travaux de Paola Tabet (2004) ont ouvert un champ de recherches montrant que les échanges sexuels entre hommes et femmes n’étaient pas liés de manière exceptionnelle aux échanges économiques, mais étaient structurellement insérés dans des transactions économiques implicites ou explicites. La prostitution n’est pas le cas limite de confusion des registres de l’économique et du sexuel, c’est une catégorie normative, historiquement et socialement variable, dont la fonction est de fixer les règles d’un usage légitime et illégitime du corps des femmes. 2En effet, l’extension de modes capitalistiques de production à des transactions sexuelles illégitimes et l’émergence de revendications politiques de reconnaissance de certains échanges sexuels comme travail ont concouru à recoder certains rapports sexuels en termes de transactions économiques explicites. 1 L’expression est d’Elizabeth Bernstein, 2007, pp. 14-15.

Quand les femmes … 3e partie Dernière partie de la traduction de l’article When Women Wanted Sex Much More than Men. La première partie est ici et la seconde là. C’est-y pas beau, la maternité, hein ? (ref. photo (c) halfmax on deviantart.com) Partie III : et l’air de rien, le sexisme reste

Les Elohims Il faut bien comprendre, que dès qu’on essaie d’expliquer à un être humain ce qu’est une entité cosmique, automatiquement, toutes ces notions se mélangent, car la nature de ces êtres est d’une telle envergure, qu’on peut facilement les confondre avec des Archanges, à cause de ce que l’on imagine à propos de l’Archange. Qu’est-ce qu’un Archange ? L’Archange est un bâtisseur, il exécute la construction. l’Élohim est son père et le père décrète le plan. L’Archange exécute le plan. Donc, l’Élohim est en quelque sorte le père hiérarchique de l’Archange, même du plus grand.

8 zones érogènes qu’on ne soupçonne pas Non, les zones érogènes ne se cantonnent pas aux zones génitales ! Et si on partait à la découverte du corps de l’autre à la recherche de nouvelles zones érogènes ? Les aisselles A priori je vous l’accorde, ça ne fait pas rêver… Mais si vous passez le cap du « beurk », il se peut que vous y preniez goût. EVJF : Le patriarcat loin d’être enterré L’article de cette semaine est écrit par Gaëlle Thébaud, membre du collectif d’Egal à Egales (dont vous pouvez visiter le blog et la page facebook). Il est illustré par Janine, auteure de l’excellent blog BD Poil à fille. C’est sa première illustration sur Genre!, nous collaborerons dorénavant de manière régulière.

Les Éditions de l'EHESS: L’échange économico-sexuel Des maisons de passe en Bolivie aux clubs libertins parisiens, de l'homosexualité au Maroc aux mariages de convenance, cet ouvrage propose de repenser les logiques de l'échange économico-sexuel et des rapports de genre qui le fondent. Cet ouvrage se veut un hommage critique à l’œuvre de Paola Tabet, anthropologue féministe qui contesta dès les années 1980 la distinction convenue entre sexualité « ordinaire » et sexualité « commerciale ». Des maisons de passe en Bolivie aux clubs libertins parisiens, de l’homosexualité au Maroc aux mariages de convenance, il propose de repenser les logiques de l’échange économico-sexuel et des rapports de genre qui le fondent. Le regard de chercheurs de terrain montre combien sont ténues les frontières qui séparent intérêts et sentiments, contraintes et plaisirs, égalité et domination. Christophe BROQUA et Catherine DESCHAMPSTransactions sexuelles et imbrication des rapports de pouvoir Paola TABETÉchange économico-sexuel et continuum

Anelka fait taire les rumeurs La saga Nicolas Anelka est loin d'être terminée... Les propos du footballeur ne cessent d'attiser la curiosité de nombreuses personnes, provoquant des rumeurs infondées à son sujet. L'engouement autour des actes et positions d'Anelka donnent parfois lieu à des polémiques et ont tendance à semer le doute quant à la poursuite de sa carrière et ses motivations réelles, pour tous ceux qui le suivent. C'est seulement hier que l'ex-international français à bien voulu partager une vidéo datant du 8 avril concernant son « actualité » et les rumeurs autour de son avenir footballistique.

Related:  bloubi