background preloader

Dossier sur la motivation scolaire

Dossier sur la motivation scolaire
Related:  PEDAGO

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | madamemarieeve Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: N’est ce pas l’objectif premier d’un enseignant? WordPress:

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. Rolland ViauDépartement de pédagogie, Université de Sherbrooke L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dix conditions pour motiver Être authentique BROPHY, J.

Climat motivationnel instauré par l’enseignant et implication des élèves en classe : l’état des recherches 1 En témoigne le Miroir du Débat qui reflète ce que les Français on dit de leur école. Il contient la (...) 1« Motiver, motiver, comment les motiver » titrait Le Monde de l’Éducation dans son numéro d’avril 2004, se faisant l’écho de la fameuse « question 8 » du « Grand débat sur l’école » organisé par Luc Ferry le ministre de l’Éducation nationale de l’époque. Lors des 20 590 réunions de ce grand débat, la motivation est arrivée largement en tête des thèmes abordés 1. S’affirmant comme la première préoccupation des enseignants et des parents, la (dé)motivation des élèves est en passe de devenir une priorité pédagogique. Face à l’évolution des nouveaux publics scolaires caractérisés, entre autres, par l’augmentation des comportements en marge des normes sociales ou par des tendances consuméristes (Truong, 2003), l’enseignant semble devoir être plus que jamais un « motivateur ». 2 Bien que proche, ce dernier ne se confond pas avec « l’effet-classe » qui intègre d’autres éléments (...)

Cessons de démotiver les élèves : 18 clés pour favoriser l’apprentissage Le rôle de l’enseignant doit évoluer. Il n’est plus celui qui « oblige » des élèves à effectuer des tâches pour lesquelles ils ne sont pas motivés mais celui qui « accompagne » des sujets en devenir à travers la mini-crise affective et cognitive que constitue tout apprentissage, en sachant que c’est au terme de cette épreuve que se produit la "récompense endogène cérébrale". Sa tâche essentielle revient donc à éviter que les élèves se démotivent pour l’apprentissage, car si cela se produit, ils risquent de chercher ailleurs dans la motivation d’addiction (drogues, alcool, jeux, conduites à risque, violence, …) des sources exogènes alternatives d’excitations et de plaisir. QUESTIONS à Daniel Favre En quoi les neurosciences peuvent-elles aider à mieux comprendre les élèves qui apprennent ? L’apport des neurosciences est très important pour éclairer la pédagogie. L’apprentissage est donc « naturellement » récompensé. Vous évoquez le rôle des émotions dans l’apprentissage. En ligne

LA MOTIVATION Texte tiré du cours « La motivation au service du projet professionnel de l’élève », 26 avril 2007, Raphaël Perrier et Pierrot Métrailler et du livre « La motivation scolaire » de Pierre Vianin, avril 2006 édition de boeck Les motivations d’une personne résultent en quelque sorte de la confrontation entre diverses forces, les unes internes, les autres externes. De la cohésion de ces forces dépend la puissance de la motivation qui poussera une personne dans telle ou telle direction. La motivation (M) se conjugue avec les compétences (C2) pour se mettre au service de ce que certains auteurs appellent l’efficacité personnelle (E)1. Premier enseignement La motivation est essentielle Sans elle, l’être humain avance aussi peu qu’une voiture dépourvue de moteur Deuxième enseignement La motivation est liée aux besoins de la personne Cela signifie que la motivation n’est pas une notion stable et figée. Troisième enseignement On ne peut satisfaire que des attentes clairement exprimées Sixième enseignement

Qu’est-ce qu’une progression ? - Enquête sur Educpros Les ingrédients de votre progression À partir de la lecture attentive des programmes (instructions officielles et documents d’accompagnement), la progression, c’est votre projet prévisionnel d’activités qui, souvent dans un tableau synoptique, comprend : – les compétences attendues en fin de formation, puisées dans le programme ou le référentiel de formation ; ce ne sont donc pas seulement des contenus de savoirs ; – les évaluations ; – les méthodes pédagogiques pour développer les compétences visées ; – les modalités de la différenciation des parcours des élèves et de la gestion du temps. La progression organise votre travail de formateur. La recette de cuisine en six étapes L’équipe Éco-gestion de La Martinique propose une solution aux enseignants, complètement transposable à toute discipline. « Les définitions en sont aussi nombreuses que les pratiques… mais notre équipe s’accorde sur les points suivants » : Les ingrédients obligatoires : – ouvrage de la classe ; – papier, crayon, gomme.

Pourquoi le brainstorming ne fonctionne pas Atlantico : Une expérience menée dans le Minnesota avec les employés d'une agence publicitaire a mis en compétition des équipes de quatre avec des personnes isolées, sur un même problème. Ces dernières ont apporté deux fois plus de solutions que les groupes, et celles-ci ont été jugées plus "réalisables" et "effectives". D'autres études sont allées dans le même sens par la suite. Mehdi Moussaïd : L'expérience consistait à confronter deux types de groupes : d'un côté des groupes qui fonctionnaient selon les principes du brainstorming, de l'autre des personnes isolées dont les résultats ont ensuite été agrégés (une formule en deux étapes, donc, contrairement à la première). Ce procédé est révélateur en ce qu'il est détaché de toute considération culturelle. Le problème du processus de délibération tient dans les influences sociales que les uns auront sur les autres. En outre, quasi systématiquement, se met en place une structure sociale dans la délibération. Intéressé par cet auteur ?

6 solutions collaboratives pour gagner en performance 1- Wimi, "le plaisir de bosser ensemble" C'est "la première plateforme intégrée made in France", selon Antoine Duboscq, fondateur de ce service en ligne, permettant de partager des documents mais aussi de communiquer. Comme le rappelle ce serial entrepreneur, "la multiplication des applications séparées a plutôt tendance à créer de la complexité". Wimi se veut un outil en mode agile. "Pour chaque fonction, on a procédé à de multiples essais pour aller au plus simple." 2- Azendoo: communiquer, c'est bien, faire c'est mieux La start-up bordelaise est née d'une idée "toute simple. 3- Advanseez, décider et agir "Un des problèmes, c'est la carence de sens liée au manque de visibilité des collaborateurs sur la stratégie", estime Philippe Hervé, cofondateur d'Advanseez, qui se veut un outil "au service d'une méthode connue: pour obtenir des résultats, il faut définir des objectifs, se mettre d'accord dessus et s'entendre sur les actions à mener." 4- Exo Platform, et l'open source devient réalité

Application BTS 2018 pour réviser ses cours et réussir l'examen digiSchool lance son application BTS 2018 ! Disponible sur iOS ou Android, vous pouvez la télécharger gratuitement pour apprendre et réviser vos cours, avec des quiz et des annales corrigées. Publié le 17 Septembre 2017 à 14h49 | DigiSchool | 1 avis Dans cette application made in digiSchool, vous pouvez retrouver de nombreux éléments pour assurer votre réussite à l'examen du BTS 2018. + 500 fiches de révisions + 5000 questions Des vidéos de cours Des statistiques pour évaluer votre progression Des mises à jour régulières avec de nouveaux contenus chaque semaine ! Télécharger sur App Store Télécharger sur Google Play L'application est gratuite, mais vous pouvez choisir la version premium ! Votre abonnement sera automatiquement renouvelé jusqu'à la résiliation du renouvellement automatique au moins 24 heures avant la fin de la période de paiement en cours. ➜ Toutes les ressources pour réussir le BTS 2018 Les matières présentes pour le BTS NRC Les matières présentes pour le BTS MUC

Jacques Rancière: Le Maître ignorant Origine Le Maître ignorant Nous sommes réunis ici pour parler de la vertu des maîtres. J'ai écrit un ouvrage qui s'appelle Le Maître ignorant. Qu'est-ce que cette vertu d'ignorance ? Pour bien répondre à cette question il faut distinguer plusieurs niveaux. Il est seulement une autorité, seulement une volonté qui commande à l'ignorant de faire le chemin, c'est-à-dire de mettre en oeuvre la capacité qu'il possède déjà, la capacité que tout homme a démontrée en réussissant sans maître le plus difficile des apprentissages : celui de cette langue étrangère qu'est pour tout enfant venant au monde la langue dite maternelle. Il faut des explications pour que l'ignorant comprenne l'explication qui lui permet de comprendre. Sa topographie est celle du haut et du bas, de la surface et de la profondeur. La réduction de la distance ne cesse de la réinstaurer et de vérifier ainsi l'axiome inégalitaire. Deuxièmement l'égalité est la condition de l'inégalité elle-même.

SURISTAT 1 200 000 euros par mois. Zidane gagne en un jour, ce que le Français moyen gagne en plus de 2 ans !!! Selon qu’on le prenne en compte ou non dans le calcul, son seul salaire fait varier de pratiquement UN EURO le salaire annuel moyen des Français. Si l’on ajoute les quelques autres vedettes du sport et les P.D.G. des multinationales comme Lindsay Owen Jones, président directeur général de L'Oréal (seulement 6,5 millions d’euros par an), le salaire moyen des français augmente « artificiellement » de quelques dizaines d’euros, juste grâce à l’apport de quelques individus. C’est « l’effet Zidane »… On voit bien ici que la moyenne est trop influencée par les cas extrêmes, seuls quelques cas isolés peuvent la faire varier vers le haut ou vers le bas selon qu’on les prenne en compte ou non. La médiane elle, est beaucoup moins sensible à ce phénomène. En 2005, l’INSEE nous indique que le salaire mensuel moyen des français est de 1 778 €, alors que le salaire médian est de 1 458 €.

6 lois à connaître pour mieux organiser son temps de travail Nous avons beau rédiger nos planning en heures de travail, nous sommes forcés de constater qu’une heure de travail ne ressemble pas à une autre. Outre la nature de l’activité, plusieurs facteurs entrent en jeu : le stress, le plaisir, l’apprentissage, l’enrichissement personnel que l’on en tire, le niveau d’énergie, la frustration ou l’insatisfaction. En fait ce n’est pas tant la quantité de temps passée qui compte mais sa qualité. Beaucoup d’entre nous gèrent leur temps de travail de manière désastreuse. Nous sommes comme submergés par nos tâches. Nous avons du mal à les prioriser ou à tenir nos délais. Comment s’organiser de façon à tirer le meilleur de chacune de nos heures de travail? 1. En 1949, Edouard A. Depuis, cette loi est généralement exprimée par : “si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner”. 2. Voici plusieurs pistes pour éviter les interruptions : 3. Nous pouvons tirer partie de cette loi de plusieurs manières : 4. 5. 6.

Related: