background preloader

Viol masculin vs viol féminin

Viol masculin vs viol féminin
En plus d’être un phénomène de société, dont personne ne parle, le viol revêt plusieurs échelles: un viol perpétré sur une personne est une chose différente que le viol utilisé dans les conflits armés, à grande échelle. Néanmoins, il semble que les ressorts à l’œuvre derrière le viol, féminin comme masculin, soient quasi semblables, à quelques nuances près. Et tiennent de l’ordre du mythe, du symbole, et de l’image qu’on a et qu’on se fait d’un homme dans la société. Dans le détail, le viol est commis à 98% par des hommes en France, l’âge des victimes va de 2 à 85 ans, et les proportions avancées de viol d’hommes sont de l’ordre de 7 à 10% — les chiffres sont semblables dans d’autres pays. Les clichés les plus courants sur le viol sont le consentement plus ou moins tacite de la victime, la typologie de l’agresseur et une attitude sexuellement provocante de la part de la victime. Le viol individuel n’est reconnu comme crime que depuis 1980. Le viol suscite un étonnant silence. Related:  Rape culture

Tu seras violée ma fille 8 mars ; journée internationale des droits des femmes. Fleurissent les communiqués de presse débiles pour nous honorer, nous la femme, et les réflexions de type "trop débile cette journée, c'est tous les jours les droits de femmes" (sorties de la bouche de celles et ceux qui n'en parlent évidemment jamais). Quand on naît avec un vagin, très vite on t'explique comment les choses vont se passer. Si tu sors tard/avec ces mecs/en boite, il va t'arriver "quelque chose". (et tu l'auras un peu cherché puisqu'on t'avait prévenu). Ce quelque chose est assez simple ; un inconnu va violemment t'écarter les cuisses et te rentrer son pénis dans le vagin. C'est compliqué de faire comprendre ca. Dans l'espace public, un homme a beaucoup plus de risques d'être tué qu'une femme ; pourtant on ne va jamais lui souligner que s'il sort de chez lui, il risque de finir avec un couteau planté dans la plèvre. Le pire est que les femmes ont intériorisé cela.

Censorship, Environmentalism and Steubenville at Steven Landsburg | The Big Questions: Tackling the Problems of Philosophy with Ideas from Mathematics, Economics, and Physics Note added on 4/5: Some readers missed the point of this post very badly, which means that it could have been written more clearly. Here is a brief attempt to clarify. Here are three dilemmas about public policy: Farnsworth McCrankypants just hates the idea that someone, somewhere might be looking at pornography. Granola McMustardseed just hates the idea that someone, somewhere might be altering the natural state of a wilderness area. Let’s suppose that you, or I, or someone we love, or someone we care about from afar, is raped while unconscious in a way that causes no direct physical harm — no injury, no pregnancy, no disease transmission. If your answers to questions 1, 2 and 3 were not all identical, what is the key difference among them? A. B. C. D. E. F. Edited to add: Some commenters have suggested that Question 3, unlike Questions 1 and 2, involves a violation of property rights.

Pourquoi 97% des déclarations de viols ne terminent jamais aux assises Procédures longues, policiers sans tact... Souvent, les victimes de viol que Nolwenn Weiler rencontre soupirent : « Si j’avais su, je n’aurais pas porté plainte. » Entretien. Nous l’avons appris en fin de semaine, la justice rennaise a tardé six mois avant de faire un test ADN dans une enquête pour viol. Une analyse qui aurait peut-être pu éviter trois viols supplémentaires, vraisemblablement commis par celui qui est poursuivi pour l’agression. La victime et son avocat dénoncent un dysfonctionnement dû, selon eux, à un manque de budget, tandis que le parquet rétorque que son choix a été guidé par un souci d’efficacité : il aurait pris la décision de ne pas demander l’analyse, puisqu’il estimait que les chances d’obtenir des preuves étaient faibles. Les réactions des médecins, de la police, voire des proches dans les affaires de viols ne sont pas toujours très compréhensives ou appropriées. Seulement 3% des viols sont jugés Les peurs légitimes des victimes Une procédure éprouvante

So you're tired of hearing about "rape culture"? - Cogent CommentCogent Comment The following includes descriptions, photos, and video that may serve as a trigger for victims of sexual violence. Please be advised. Someone asked me today, “What is ‘rape culture’ anyway? I’m tired of hearing about it.” Yeah, I hear ya. Rape culture is when a group of athletes rape a young girl, and though there are dozens of witnesses, no one says, “Stop.” Rape culture is when a group of athletes rape a young girl, and though there are dozens of witnesses, they can’t get anyone to come forward . Rape culture is when a group of athletes rape a young girl, and adults are informed of it, but no consequences are doled out because the boys “said nothing happened.” Rape culture is when a group of athletes rape a young girl, and we later find out that t heir coaches were “joking about it” and “took care of it.” Rape culture is when a group of athletes rape a young girl, and even though there is documentation of the coaching staff sweeping it under the rug, they get to keep their jobs . and this:

[FIRST (MINI) EFFORT][MASSIVE TW] The ever-open-minded Reddit wants to hear "the other side" of the story... What about the poor rapists? : ShitRedditSays about sex, gender and sexuality, You want to say Hi to the cute girl on the subway.... Steubenville : quand la culture du viol se heurte au culte du sportif Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 26 novembre 2013 Retour sur l’affaire de Steubenville qui, entre culte du sport et slutshaming, illustre malheureusement parfaitement ce que vivent parfois les victimes de viol. Mise à jour, le 26 novembre 2013 — L’affaire de Steubenville, qui était déjà absolument sordide, s’enfonce encore un peu plus dans le glauque. On apprenait il y a quelques heures que quatre membres du lycée ont été mis en examen : Le directeur est accusé d’avoir fait obstruction à la justice et d’avoir manipulé des preuvesUn assistant-coach de 26 ans d’avoir fait boire des mineurs, de faux témoignage et d’avoir entravé l’affaireDeux autres employés de l’école, pour ne pas avoir signalé une agression sur mineure. Le 18 mars 2013 — Ma’lik Richmond et Trent Mays ont respectivement 16 et 17 ans et sont lycéens à Steubenville, dans l’Ohio. Le jour du verdict, cette histoire sordide a été remise sur le devant de la scène après que la chaîne américaine CNN a décidé de la couvrir.

Live Through This Mermaid, oil on linen, 2012, by Allison Schulnik NOTE: This essay contains graphic descriptions of rape.When I was in junior high, my friend Julia (not her real name) told me over the phone that she’d just lost her virginity to a neighbor who’d found her crying at home alone over a breakup. She was home alone, crying, when he’d knocked on the door and she invited him in. They’d sat down on the couch together as he comforted her, and then he fucked her there. She was 11. To whatever extent we can trust my memory from 17 years ago, I remember Julia sounded ambivalent, a little surprised and a little uncertain. In our society, we recognize this as rape, an act of violence that in all its permutations (date, stranger, violent, anal, oral, gang) is understood to be the worst thing that can happen to a woman — worse than a serious car accident, worse than a protracted divorce, worse than the death of a parent. After he left, I gradually became furious. Then I mostly forgot about it.

Related: