background preloader

Numérique et mémorisation

Facebook Twitter

Mémorisation. La mémorisation en classe: un fâcheux oubli. La mémorisation est le parent pauvre des activités réalisées en classe. Nouveaux médias : trop de mémoire ou pas assez ? ©hexstudio via flickr.com Internet et les réseaux sociaux enregistrent des données prodigieuses, parfois au détriment de la vie privée.

Nouveaux médias : trop de mémoire ou pas assez ?

Pourquoi mémoriser quand tout est dans un nuage. L’interdépendance du cerveau et des outils Les outils augmentent notre force (levier), d’autres amplifient notre sensibilité (microscope), d’autres technologies nous donnent l’illusion de modeler le monde (génétique), et d’autres augmentent notre mémoire (clé USB, nuage).

Pourquoi mémoriser quand tout est dans un nuage

La mémorisation. Répétez après moi : la répétition est une bonne chose. Il faut que tout aille vite.

Répétez après moi : la répétition est une bonne chose

Cette qualité est valorisée dans notre monde actuel. Les gens désirent ne pas perdre de temps pour se rendre au travail, recevoir leur colis le plus rapidement possible et perdre du poids en trop en un mois à peine. Comment les apprenants retiennent-ils ?* Et vous, comment retenez-vous ?

Comment les apprenants retiennent-ils ?*

A cette question, pas de réponse unique. Non seulement parce que chacun a ses trucs pour mieux mémoriser les apprentissages réalisés, mais aussi parce qu'à contenu égal, à délai égal entre le moment de l'apprentissage et le moment de la restitution, les résultats varient considérablement d'un individu à l'autre. Comment la technologie modifie notre mémoire. Il est souvent dit d’Internet qu'il a abruti notre mémoire.

Comment la technologie modifie notre mémoire

Le brutal constat n’est pas entièrement faux. La répétition espacée, meilleure technique de mémorisation. La mémorisation est sans doute l’un des aspects les plus fondamentaux de l’apprentissage d’une langue étrangère.

La répétition espacée, meilleure technique de mémorisation

L’usage d’outils numériques pour l’entraînement à la compréhension de l’oral en anglais dans l’enseignement secondaire. Introduction Les TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) sont au cœur de la réflexion didactique dans l’enseignement des langues et de plus en plus présentes dans les établissements d’enseignement secondaire.

L’usage d’outils numériques pour l’entraînement à la compréhension de l’oral en anglais dans l’enseignement secondaire

Elles suscitent engouement ou au contraire rejet par la communauté éducative, qui ne possède pas toujours suffisamment d’informations pour en saisir les enjeux. Ainsi, d’après l’enquête de Guichon (2012), seulement 11 % des professeurs de langue utilisent les TICE de façon régulière en classe, bien qu’une majorité pense que les TICE peuvent représenter une plus-value pour l’enseignement des langues (Alluin, 2010). Le processus de compréhension orale et les difficultés de l’élève francophone en anglais Le processus de compréhension orale est complexe et met en œuvre de nombreuses stratégies cognitives. Moyens mnémotechniques pour améliorer sa mémoire - JeRetiens.

Leçon 4 : Mémoriser pour le long terme (Débuter avec Anki – tutoriel) Un peu de théorie: Nous avons appris grâce aux leçons précédentes à composer des mnémoniques à l’aide du code chiffre-son afin de retenir toutes sortes de données chiffrées.

Moyens mnémotechniques pour améliorer sa mémoire - JeRetiens

Mais comment retenir ces mnémoniques sur le long terme (plusieurs mois ou années). La mémorisation sur le long terme repose sur la répétition. Studyblue : créer ses flashcards en ligne – Formation 3.0. Vous devez mémoriser des flots de matière ?

Studyblue : créer ses flashcards en ligne – Formation 3.0

Vous ne savez pas comment faire ? Studyblue, une application pour créer vos flashcards en ligne peut vous aider ! Ancrage Mémoriel® » Pourquoi l’infographie permet-elle d’optimiser la mémorisation en formation ? Nous avons l’habitude de visualiser les éléments afin de les assimiler.

Ancrage Mémoriel® » Pourquoi l’infographie permet-elle d’optimiser la mémorisation en formation ?

La plupart des gens mémorisent mieux à travers les images. Apprendre à mémoriser. YANG Bin. PhD graduated Team : ACASA Localisation : JussieuUPMC - LIP6Boîte courrier 169Couloir 25-26, Étage 5, Bureau 5144 place Jussieu75252 PARIS CEDEX 05FRANCE Tel: +33 1 44 27 71 19, Bin.Yang (at) nulllip6.fr Supervision : Jean-Gabriel GANASCIA This thesis is devoted to the study of an original cartographic visualization approach named Memory Island. We discuss how hierarchical knowledge can be meaningfully mapped and visualized as an insightful island. Our technique is inspired by the "loci" (plural of Latin "locus" for places or locations) method of the ancient "Art of Memory" technique. A well-designed map in mind can make sense of knowledge, which leads to the accomplishment of one's information seeking tasks, and helps to extend one's knowledge.

To this end, Memory Island technique consists of associating each entity of knowledge to a designated area on a created virtual island. Then, we propose our validation and evaluation protocols with two preliminary user experiments. On memorise mieux en écrivant avec un stylo qu’en tapant à l’ordinateur. D’après les professeurs Mueller et Oppenheimer, lors de la prise d’une prise de note, la bonne mémorisation dépend fortement de la compréhension du sens des mots que l’on écrit. Et pour que cette compréhension se fasse, il faut que le cerveau puisse analyser le discours. Numérique : la représentation spatiale en question. En quelques années, estime Henry Grabar (@HenryGrabar) dans l’excellent CityLab (@CityLab), les technologies de localisation ont considérablement transformé notre capacité de repérage spatial.

En 2011, rappelle-t-il, seulement 35% des Américains avaient un smartphone. Ils sont 61% en 2013. Et les trois quarts l’utilisent pour trouver leur chemin via des services de localisation. En juin 2014, un Américain sur 5 utilise Google Maps. Apprend-on mieux sur un support papier ou sur un écran ? Différentes études seraient plutôt en faveur du papier, mais la différence est faible. Une recherche britannique (Kate Garland, université de Leicester) a montré que si l’on donne les mêmes documents à des étudiants sur écran ou sur papier, la mémorisation est la même. Lire sur internet, est-ce toujours lire ? Et si cela ne servait plus à rien de mémoriser et d’apprendre par coeur.

Agence régionale du livre. Les métamorphoses numériques du livre III 6. La lecture numérique : de nouveaux processus cognitifs ? Etude de l'impact du numérique sur l'apprentissage de l'anglais - Henoïda. A partir du mois de février 2015, Henoïda lance une étude scientifique dont le but est de mesurer l’impact du numérique dans l’apprentissage du vocabulaire d’une langue étrangère. Bernard Stiegler : « Le fabuleux marché de la mémoire pourrait devenir un marché de l’amnésie » Bernard Stiegler est philosophe, professeur et directeur de l’Institut de recherche d’innovation (IRI) du Centre Pompidou.

L'observatoire donne la parole aux acteurs de la mémoire. Socrate et le numerique. Plus de la moitié des Français souffrent "d'amnésie numérique" 10 Principes pour un apprentissage numérique efficace. Pour mettre en place un apprentissage numérique, qui intègre divers supports multimédia, il ne suffit pas de compiler différentes ressources pédagogiques, mais bien avoir en tête de s’appuyer sur une méthodologie d’enseignement pertinente.

Cartographie subjective de pratiques pédagogiques.