background preloader

Techniques de mémorisation

Techniques de mémorisation
Si on doit faire apprendre des choses par coeur aux élèves (et ce n’est jamais de gaieté de coeur qu’ils le font), aussi bien leur enseigner des procédés mnémoniques. L’effet est peut-être de courte durée, mais cela peut servir au moment des examens. MindTools offre une série d’une quinzaine d’articles sur les diverses techniques et méthodes de mémorisation en fonction du sujet à apprendre. Quoique ces méthodes ne conviennent pas à tout le monde, je crois que les stratégies suggérées pour optimiser la mémorisation, présentées en introduction, sont autant de conseils pédagogiques que l’enseignant devrait exploiter, car ils servent à capter l’attention des élèves et à marquer l’esprit. Plutôt que de les énumérer, j’ai cru bon prêcher par l’exemple en les illustrant (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Et pendant que j’y étais, j’ai fait une traduction pour le bénéfice des lecteurs francophones. Imagination : Association : Emplacement : Par ricochet : Les utilisations du mind mapping Related:  www.pearltrees.com/t/apprendre/methodes-apprendre/id17175757#item196671149

Veille scientifique : méthodologie et outils web 2.0 (mind map) Dans le cadre d’une formation intitulée “Comment construire sa veille scientifique et optimiser ses méthodes de travail grâce au web 2.0 ?“, Laure ENDRIZZI et Rémi THIBERT – formateurs à l’IFE (Institut Français de l’Éducation -ENS Lyon) ont confectionné une carte mentale évolutive des outils pouvant être mobilisés pour réaliser les étapes traditionnelles d’une veille scientifique. La carte comporte quatre entrées majeures correspondant aux étapes principales d’un cycle de veille courante : – recherche / consultation (mode pull) – collecte, surveillance (mode push) – traitement, exploitation – diffusion, publication Elle est complétée par une cinquième rubrique nommée “optimisation du processus de veille” qui « propose quelques sites spécialisés sur la veille et quelques tutoriels sur les principaux outils référencés dans les autres branches. WordPress: J'aime chargement…

Utilisation des cartes mentales pour des dispositifs pédagogiques (dossier) La cartographie d’idées connaît depuis quelque temps un vrai regain d’intérêt. Le site Savoirs CDI à destination prioritaire des enseignants-documentalistes consacre un dossier aux cartes mentales pour une utilisation pédagogique avec des exemples de dispositifs, la présentation de critères de réussite de projets de cartes heuristiques ainsi que les limitations de l’usage du mindmapping. A quoi sert le mindmapping ? L’utilisation des cartes heuristiques permet de travailler notamment la mémorisation, l’apprentissage, la compréhension, la prise de notes, l’organisation et la présentation. Pour les EPN, l’univers scolaire, les projets de formation et la gestion de projet associatif ou en entreprises, ce dossier complet s’avère fort utile. Sommaire du dossier utilisation des cartes mentales pour des dispositifs pédagogiques Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: carte heuristique, cartographie, EPN, formation, gestion de projet, pédagogie

6 qualités des connaissances mémorisées Il est si facile de perdre la mémoire de soi-même. (Henrik Ibsen) Ah! si seulement on savait pourquoi les connaissances s’incrustent ou s’évaporent. Dans Made to Stick: Why Some Ideas Survive and Others Die, Chip Heath, de l’université Stanford, et son frère Dan tentent de répondre à cette question qui hante les éducateurs. (Image thématique : Composition No. 10, par Piet Mondrian) Par ricochet :Multitasking, mémoire et déficit d’attentionTechniques de mémorisation10 lois de la simplicité Découvrir 12 pratiques pédagogiques actives pour l’enseignement supérieur 26 juin 2016 par Amaury Daele Dans cet article, je partage le matériel de formation que nous utilisons, avec ma collègue Deborah Dominguez, pour faire découvrir aux enseignant·e·s 12 méthodes actives d’enseignement. Cet atelier d’1h30 se déroule en mode Jigsaw, comme dans l’atelier « Articuler le travail des étudiant·e·s en et en dehors de la classe« . L’idée générale de cet atelier est de réfléchir à l’utilité et la plus-value des méthodes actives et d’en découvrir 12 rapidement en discutant avec des collègues. Les dias de l’atelier sont présentées ci-dessous: L’activité Jigsaw se déroule en 4 étapes: Les participant·e·s découvrent individuellement trois des 12 stratégies décrites dans ce document (PDF – 116Ko). 12 stratégies… ce n’est pas beaucoup au vu de toutes celles qui sont décrites dans la littérature sur le sujet! WordPress: J'aime chargement… Articles similaires

Moyens mnémotechniques pour améliorer sa mémoire et sa culture générale Mes 14 outils indispensables pour apprendre efficacement Dans le cadre professionnel, j’accompagne plusieurs enfants dans leurs apprentissages. J’avais envie de partager avec vous les 14 outils incontournables que j’utilise pour les aider à apprendre efficacement et à prendre plaisir dans leurs apprentissages. Ce sont des méthode et des outils qui pourraient être enseignés à l’école pour apprendre, réviser et mémoriser plus facilement et avec plus de plaisir. 1. Hélène Weber (auteur de l’ouvrage Objectif mémoire) définit une Mind Map® comme un outil d’organisation des informations qui favorise à la fois leur compréhension et leur mémorisation. Mind map des questions ouvertes. Le Mind Mapping est un outil qui facilite la compréhension à travers le : respect du fonctionnement naturel du cerveau (par associations d’idées),la mise en lien visuel des idées. Hélène Weber ajoute que l’élaboration d’une Mind Map® oblige le cerveau à trier, sélectionner, organiser, structurer et mettre en lien les informations d’un contenu. 3 exemples d’usages scolaires

La mnémotechnie: définition, usages et pratiques La mnémotechnique c’est l’art de la mémoire ! Son nom peut prendre diverses formes, mnémotechnie, mnémonique, mnémotechnie, à peu près tout ce qui commence par mnémo en rapport à Mnémosyne déesse grecque de la mémoire ! Qu’on se le dise, même si il est aisé de trouver “memo technique” sur le net ou dans la bouche d’un interlocuteur, cela n’a aucun sens ! On ne parle donc pas de “mémo-technique”, de “mémotechnique” ou encore de “mémos techniques” ! La mnémotechnique est donc un art qui regroupe un ensemble de méthodes qui donnent la possibilité de mémoriser des informations par association d’idées. Les mnémoniques imagées pour leur part utilisent des dessins, des schémas, ou des plans pour mémoriser une série d’informations. Les mnémoniques sonores peuvent se rapprocher des mnémoniques verbales en ce sens où la mémorisation de l’information passera par l’association de cette dernière à un son.

Propagation films d'animation - réalisations des 3e Propagation, diffusion, contamination, progression, les élèves sont invités à montrer les différents états d’une propagation visuelle. La contrainte technique : photographier les étapes et les monter en stop motion. Quèsaco ? Que veut dire stop motion ? Stop motion : technique d’animation en volume ou animation image par image (stop motion et go motion en anglais) permettant de créer un mouvement à partir d’objets immobiles. Le concept est proche de celui du dessin animé : une scène (en général constituée d’objets) est filmée à l’aide d’une caméra capable de ne prendre qu’une seule image à la fois (c’est une photographie sur pellicule de film). Voici 44 films en stop motion des élèves montés par mes bons soins : Propagation en arts plastiques 3e, Musique sous licence Creative commons True Gemini de par Rob Costlow Contemporary Piano Et aussi, une vidéo intéressante de contamination trouvée sur viméo : Comment fait-on ? Ici les élèves ont photographié image par image.

Des cours trop difficiles à retenir ? Et ces 80% de choses les plus importantes sont contenues dans seulement 20% de ton cours, ce qui représente en plus une portion très petite. On appelle cela la loi des 20/80 (ou bien la loi de Pareto), inventée par l’économiste italien Pareto et qui peut très bien être adoptée pour les études.» Si vous parvenez à cibler ces 20% là, vous passerez moins de temps à lire, vous lirez d’abord l’essentiel, puis vous aurez juste un peu d’efforts à faire sur le reste et tout est joué ! Alors, comment être sûr qu’on a lu les 20%? Comment faire pour toucher ces 20% nécessaires? 1) Ne plongez jamais directement dans le cours. Votre cours est structuré en plusieurs blocs (parties, sections, paragraphes) délimités par des titres qui représentent ce que je vais appeler ici des «niveaux». Introduction I. Première Partie 1. Sous-partie 2 3. Deuxième Partie 4. A) Section A 5. B) Section B III. Troisième Partie … Conclusion 2) Interrogez votre mémoire, rappelez-vous les détails sur lesquels le professeur a insisté

Principes d'apprentissage : neuroscience et pédagogie C’est toujours un gain, en pédagogie, que d’élargir le champ de l’ignorable. (Jean Rostand) Les découvertes de la neuroscience affectent inévitablement notre compréhension de l’apprentissage. À la lumière des découvertes récentes, Judith V. Boettcher propose un nouveau décalogue des principes fondamentaux de l’apprentissage (Innovate : Ten Core Principles for Designing Effective Learning Environments). Puisque l’apprentissage ne dépend pas uniquement de l’école, on ne s’étonnera pas de constater que l’interaction avec l’environnement et la dimension sociale jouent un rôle prépondérant dans l’acquisition des savoirs. Voici une traduction des 10 principes fondamentaux de Boettcher pour la conception de situations d’apprentissage efficaces : 1. (Image thématique : Learning III, par Maximin Lida) Par ricochet : Principes d’apprentissage Synthèse des théories éducationnelles enGauge : théorie et intégration des TIC Funderstanding : fondements de l’éducation Compilation des théories éducationnelles

Etudiez efficacement : comment réviser à long terme Comment réviser à long terme ? Etre certain de ne rien oublier pour les examens ? De pouvoir me souvenir de ce que j’ai étudié dans deux ans ? La théorie des répétitions espacées nous permet de mémoriser à long terme. Relire, prendre des notes, permet de se souvenir à très court terme. Etudier des volumes importants de matière Mais si vous devez mémoriser un volume important de matières complexes – comme c’est souvent le cas à l’université ou pour les dernières années du secondaire – vous avez besoin d’une méthode plus efficace. La cinquième étape de notre méthode pour étudier efficacement est la révision à long terme. Elle est basée sur la variété des outils et sur la méthode des répétitions espacées. Mieux oublier pour mieux se souvenir La théorie de la répétition espacée postule que nous oublions souvent, que nos souvenirs – qui sont des reconstructions de notre cerveau – sont souvent imparfaits. En effet, lorsque nous étudions quelque chose, nous ne l’oublions jamais totalement. 1. 3.

Related: