background preloader

Base agronomique

Facebook Twitter

AGRICULTURE SUR SOL VIVANT - Agrovideo. Le_sol.pdf. La dégradation des sols dans le monde. Nous pouvons dire que les propriétés physiques des sols sont celles qui influencent les facteurs suivants : La circulation de l’air : sans air dans le sol, les racines ne respirent plus et la plante meurt d’asphyxie.

La dégradation des sols dans le monde

Le manque d’air résulte le plus souvent d’un excès d’eau. La circulation et la rétention de l’eau : l’eau apporte les éléments nutritifs à la plante et la plante régule sa température par la transpiration. La rétention de l’eau dans le sol influence le lessivage, le taux d’infiltration, le taux de ruissellement… Le sol est plus ou moins résistant au détachement, cette propriété s’appelle « l’érodibilité ». Elle est étroitement liée à la stabilité structurale du sol, propriété qui est définie en détail ci-dessous. II.1 La Texture La texture ou la granulométrie fait référence à la répartition des sédiments en fonction de leur taille. Sable : surtout du quartz, aussi des feldspaths et micas. Écophysiologie de semis de conifères ectomycorhizés en milieu salin et sodique. L’exploration des ressources pétrolifères s’est principalement concentrée sur le pétrole brut et les gaz naturels.

Écophysiologie de semis de conifères ectomycorhizés en milieu salin et sodique

Leur facilité d’extraction et leur faible coût ont longtemps inhibé le développement de technologies pour l’exploitation d’hydrocarbures lourds et visqueux tels que ceux des sables bitumineux (autrement appelés asphaltiques, « oil sands » en anglais) ou des schistes kérobitumeux (« oil shale » en anglais). Au début des années 70, l’impressionnante montée du prix du baril de pétrole ainsi que la crainte d’un épuisement de la ressource ont motivé l’intérêt porté aux vastes réserves d’énergie contenues sous ces formes moins nobles (Encadré 1.2). Encadré 1.2 Le pétrole des sables bitumineux. Le Canada possède le deuxième plus grand réservoir de pétrole (Canada : 178,68 Alberta : 176,1 milliards de barils (« Alberta Energy and Utilities Board » www.eub.gov.ab.ca (consulté : décembre 2004)) au monde, derrière l’Arabie Saoudite (> 250 milliards de barils).

Sol (pédologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sol (pédologie)

Pour les articles homonymes, voir Sol. LES SYSTEMES AQUIFERES. Le bassin hydrologique est délimité par les lignes de crêtes topographiques isolant le bassin versant d'un cours d'eau et de ses affluents.

LES SYSTEMES AQUIFERES

Il correspond en surface au bassin hydrographique. Le bassin hydrogéologique correspond à la partie souterraine du bassin hydrologique Un aquifère est un corps (couche, massif) de roches perméables comportant une zone saturée suffisamment conductrice d'eau souterraine pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe souterraine et le captage de quantité d'eau appréciable. Un aquifère peut comporter une zone non saturée (définition de Margat et Castany). L'eau et le sol. UNIVERSITE DE PICARDIE JULES VERNE/ Jacques Beauchamp Pédologie Sous nos climats, l'apport d'eau au sol se fait sous forme de pluie, neige, rosée et brouillard.Toute l'eau des précipitations n'atteint pas le sol: une part est évaporée directement pendant et après la pluie; les gouttes peuvent être interceptées en partie partre interceptées en partie par le feuillage.

L'eau et le sol

Types de sols. UNIVERSITE DE PICARDIE JULES VERNE/ Jacques Beauchamp Pédologie 1.

Types de sols

Les principaux horizons de référence du "Référentiel Pédologique" L'Association Française pour l'étude des sols a proposé en 1995 une typologie des sols reposant sur la définition d'horizons de référence.Actuellement, le Référentiel Pédologique a défini plus de 70 horizons de référence considéré comme entités de base permettant d'identifier, de caractériser et de définir unecouverture pédologique.

Le solum est défini comme une tranche verticale d'une couverture pédologique observée dans une fosse ou une tranchée. 1.1 Les horizons organiques O Ils sont constitués de fragments de végétaux morts (feuilles, racines, écorces...) plus ou moins transformés en conditions aérobies et situés à la partie supérieure de la couverture pédologique. Sol. Université de Picardie Jules Verne/Jacques Beauchamp Pédologie.

Sol

La dégradation des sols dans le monde. Le bon dosage des engrais. Le calcul de quantité d'engrais à utiliser est assez simple, mais il ne faut pas prendre ces règles d'arithmétique à la légère.

Le bon dosage des engrais

Données indispensables Il faut connaître deux choses pour établir le calcul : la quantité de produit par hectare et par m² ;la nature exacte et la composition du produit Quantité de produit C'est ce que l'on appelle "Unités par hectares" ou "unités". c'est un nombre donné par des tables établies par des spécialistes, qui dépend aussi fortement de l'analyse de la composition du sol. Il est important de garder à l'esprit que concernant l'azote, élément lessivable quand il est sous sa forme assimilable (nitrate), une estimation trop importante de la quantité nécessaire entraînera une dispersion du produit dans les nappes ou les cours d'eau.

Cette quantité s'exprime en Unités, on dit aussi simplement U. Exemple : je veux apporter 40 U d'azote. 40 U = (40 x 1000)/10000 = 4 grammes/m². Passons alors au second point important. Composition de l'engrais Mentions obligatoires. Manuel_Engrais.pdf.