background preloader

Promouvoir une transition démocratique et sereine vers des sociétés soutenables et souhaitables

Promouvoir une transition démocratique et sereine vers des sociétés soutenables et souhaitables
Propos recueillis par Madalina Alexe pour le site Café des roumains. Ingénieur de formation, doctorant en économie écologique à Budapest et surtout objecteur de croissance, Vincent Liegey est co-auteur de l’ouvrage “Un projet de décroissance. Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie”, paru aux éditions Utopia. Lors de son dernier passage à Paris, nous l’avons rencontré afin d’apprendre un peu plus sur ce mouvement qui semble interpeller de plus en plus de gens en Europe : la Décroissance. Café des Roumains : Comment avez-vous découvert la décroissance ? Vincent Liegey : Je suis ingénieur à la base, mais depuis 2006 je me suis intéressé à l’économie et aux questions environnementales, avec une vision proche de l’école du Monde diplomatique, d’Attac ou de celle de Noam Chomsky aux Etats-Unis.

http://www.projet-decroissance.net/

Related:  cromb

Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid. Cette serre s’appelle un Walipini ou Walipinas. Le Walipini est une alternative abordable et efficace aux serres en verre. Tout d’abord développée il y a 20 ans pour les régions montagneuses froides d’Amérique du Sud, cette méthode permet aux agriculteurs du monde entier de maintenir un potager productif toute l’année, même lorsque le climat est froid.

Déclaration de Lézan – Gard, le 28 août 2011 - Convergence citoyenne pour la transition energetique Préambule Notre Convergence citoyenne pour une transition énergétique est le fruit d’une prise de conscience née de la mobilisation contre l’extraction des gaz et huiles de schiste. Nous avons élaboré cette déclaration les 26, 27 et 28 août, et validée en assemblée plénière le 28 août. Pour assurer l’avenir des générations futures, la Convergence, affirme comme nécessité : eco-echos - Développement durable & autres considérations J’interviens régulièrement sur des billets d’autres blogs concernant la décroissance. Je n’en parle presque jamais sur mon blog. parce qu’ utiliser ce mot me dérange. On m’a incité à le faire : ça marche.

Du domaine public comme fondement du revenu de base (et réciproquement ?) J’ai déjà eu l’occasion de parler récemment du revenu de base, dans un billet consacré à la rémunération des amateurs, mais je voudrais aborder à nouveau la question en lien avec un autre sujet qui m’importe : le domaine public. A priori, il semble difficile de trouver un rapport entre le revenu de base et le domaine public, au sens de la propriété intellectuelle – à savoir l’ensemble des créations qui ne sont plus ou n’ont jamais été protégées par le droit d’auteur. Revenu de base, revenu de vie, revenu inconditionnel, dividende universel, salaire à vie, etc : ces différentes appellations renvoient (d’après Wikipedia) au concept d’un "revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie", tout au long de leur existence. La mise en oeuvre d’un tel projet est susceptible d’entraîner des transformations très profondes du système économique, parce qu’il déconnecte le revenu et l’emploi.

L'agriculteur qui prépare la révolution open-source (source : TED) Au cours de ses longues études, Marcin Jakubowski n'a cessé de s'interroger sur les capacités de la science à répondre à nos besoins concrets. Un doctorat de physique nucléaire en poche, cet Américian d'origine polonaise a délaissé les paillasses et les équations pour s'offrir une ferme dans le Missouri... et un tracteur. Jusqu'à ce jour de 2008 où la machine tomba en panne. Le guide pour rester anonyme sur Internet CNR Midi-Pyrénées | vendredi 03 février 2012 | mis en ligne par Paco Hadopi, Acta : les lois qui surveillent Internet se multiplient. Mode d'emploi à l'usage des non-geeks pour utiliser le Web sans laisser de traces. Naviguer sur Internet, c'est comme sauter à pieds joints dans du béton frais : on laisse des traces (presque) indélébiles partout.

Les villes pourraient se nourrir elles-mêmes Si on mettait en culture les surfaces disponibles dans les villes on pourrait produire le plus gros de nos besoins alimentaires. Tous calculs faits, il s’avère que si on mettait en culture les surfaces disponibles dans les villes on pourrait produire le plus gros de nos besoins alimentaires de manière biologique, dans la plus grande proximité et avec un effet bénéfique maximum sur l’environnement, c’est même là l’action la plus forte et la plus simple que l’on puisse faire pour l’environnement et la société. Les gazons sont une mode qui ne repose sur aucun fondement rationnel. * C’est au 18 ème siècle que s’est répandue la mode des gazons chez les gens aisés. C’était un signe de richesse que de pouvoir avoir des terres non productives.

Voyage dans la galaxie décroissante La décroissance : le terme interpelle, pose question, se retrouve dans des endroits improbables et prend bien des gens au dépourvu. Nous en traçons ici un petit panorama descriptif, en attendant d’entrer dans le détail des problématiques qui sont ainsi mises à l’agenda. La décroissance gagne en audience à gauche. Ce terme, utilisé par J. Grinevald pour traduire le titre de l’ouvrage de Nicholas Georgescu-Roegen [1], dont le titre original était The Entropy Law and the Economic Process [2], n’était connu que de groupes d’experts quand le journal La décroissance, né en mars 2004, a relancé ce concept dans l’espace public.

Revenu de base Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni obligation de travail, selon la définition du Basic Income Earth Network (BIEN)[1]. Il reconnaît la participation de l'individu pour la société, indépendamment de la mesure de l'emploi. Cette proposition est aussi appelée : Autonomie alimentaire: une ferme dans votre fenêtre Voici un exemple de 1er pas que vous pouvez faire faire l’autonomie: faire pousser votre nourriture dans une fenêtre. En effet, je vous présente ici une façon facile de faire pousser votre nourriture vous-même pour 3 fois rien en termes de coûts. Voici le seule vidéo que j’ai trouvé sur le net qui a du sous-titrage en français: Elle vous décrit le système et la motivation derrière la communauté de développement du produit. Voilà l’idée: vous utiliser des articles que vous trouvez majoritairement déjà dans votre maison ainsi que quelques uns que vous achetez pour l’occasion et vous créez votre propre jardin dans une fenêtre. Fini les insectes et/ou les insecticides. Et il s’agit d’un projet du type DIY (Do It Yourself – Faîtes le vous-même) pour lequel vous allez trouver tous les plans et toutes les informations sur ce site.

Related:  VIGILANCE CITOYENNEPOLITBURO