background preloader

Maroc Marketplace II

Facebook Twitter

Chine-Afrique : le Maroc désormais au cœur de la « route de la soie » « Mohammed VI Tanger Tech City » : c'est la nouvelle ville intelligente qui verra prochainement le jour dans la région nord du Maroc et qui est destinée à servir de base pour l'installation de quelques 200 entreprises chinoises spécialisées dans divers domaines notamment l'aéronautique, l'automobile, l'électronique, le textile ou l'agro-alimentaire.

Chine-Afrique : le Maroc désormais au cœur de la « route de la soie »

Fruit d'un partenariat entre le groupe chinois Haite, la banque marocaine BMCE Bank of Africa et la région Tanger-Tétouan, les travaux de construction de la nouvelle citée industrielle et résidentielle ont été lancés en grande pompe le lundi 20 mars dernier en présence du roi Mohammed VI. Une smart city au cœur d'une plate-forme industrielle en devenir La construction du nouveau complexe industriel et résidentiel chinois à Tanger, dont le coup de pioche sera donné au deuxième semestre de l'année 2017, va s'étaler sur une durée de dix ans. Morocco’s trade with Africa conjures promising prospects - new Business Ethiopia (nBE) Trade between Morocco and the rest of the continent has grown steadily in recent years (+ 20%, or more than US$ 1.5 billion), says the African Development Bank (AfDB).

Morocco’s trade with Africa conjures promising prospects - new Business Ethiopia (nBE)

Tanger: Mohammed VI lance ce lundi le plus grand projet d’investissement chinois en Afrique du Nord. Par Said Kadry le 20/03/2017 à 11h49 (mise à jour le 20/03/2017 à 13h02) © Copyright : DR Le roi Mohammed VI est attendu à Tanger dans l’après-midi de ce lundi 20 mars pour le lancement du plus grand projet d’investissement chinois en Afrique du Nord.

Tanger: Mohammed VI lance ce lundi le plus grand projet d’investissement chinois en Afrique du Nord

Les détails. Le roi Mohammed VI est attendu dans l’après-midi de ce lundi 20 mars à Tanger. Le souverain devrait lancer un gigantesque projet d’investissement chinois, apprend Le360 de sources fiables dans la ville du Détroit. Au Maroc, la valeur de la production de cannabis équivaut à 23% du PIB, selon le département d'Etat américain !

Développement des provinces du sud: 134 projets lancés pour 39,1 MMDH. Près de 99% des travaux sur les projets économiques programmés pour 2016 ont été réalisés.

Développement des provinces du sud: 134 projets lancés pour 39,1 MMDH

Quel potentiel commercial et économique pour le Maroc en Afrique? La réponse d'OCP Policy Center. Morocco Signs 113 Accords with African States since Announcing Return to AU. Morocco Confirms it is a Major Economic Force in the Continent Since announcing its willingness to regain its legitimate place within the African Union in July 2016, Morocco added momentum to its economic diplomacy in Africa, signing 113 cooperation agreements with African countries in fields as varied as agriculture, renewable energies, banking, tourism, airline, telecommunication, infrastructure and education.

Morocco Signs 113 Accords with African States since Announcing Return to AU

Bloomberg again Names Morocco among 50 Most Innovative Economies in the World. WASHINGTON--(BUSINESS WIRE)--Moroccan American Center for Policy (MACP) — Morocco was again named among the 50 most innovative economies in the world and one of just two such economies in Africa by the 2017 Bloomberg Innovation Index released Tuesday.

Bloomberg again Names Morocco among 50 Most Innovative Economies in the World

"No surprise" #Morocco again named among 50 most innovative economies by @Bloomberg, says frmr US AmbassadorTweet this Morocco’s highest rankings were in the areas of R&D intensity, manufacturing value-added, and high-tech density, reflecting the North African country’s success in implementing its longtime strategy to develop its auto and aerospace manufacturing sectors, as well as its leadership in renewable energy development. According to Morocco’s Minister of Industry, Trade, Investment and the Digital Economy Moulay Hafid Elalamy, Morocco’s aeronautics industry has grown by a factor of six in just a decade, and today boasts 121 companies. Le roi du Maroc appelle le Parlement à accélérer l’adoption de l’Acte constitutif de l’Union africaine.

Gazoduc Maroc-Nigéria: La «faisabilité» du projet au menu d’une réunion présidée par Mohammed VI. À peine arrivé au Maroc, le roi Mohammed VI planche déjà sur le projet de gazoduc Maroc-Nigéria.

Gazoduc Maroc-Nigéria: La «faisabilité» du projet au menu d’une réunion présidée par Mohammed VI

Dans un communiqué relayé par l’agence de presse MAP, le cabinet royal annonce que le roi Mohammed VI a présidé, ce 13 décembre, une séance de travail consacrée au projet maroco-nigérian officialisé le 3 décembre lors de sa visite au Nigeria. Morocco to Expand English Language in Moroccan Schools. Rail : le Maroc travaille à son interconnexion africaine. Casablanca devient la première métropole africaine à se doter d'une marque territoriale. 48% du PIB national réalisé dans deux régions. Deux régions, Casablanca-Settat et Rabat-Salé-Kénitra, ont réalisé en 2014, et à elles seules, 39,6% de la consommation finale des ménages au niveau national.

48% du PIB national réalisé dans deux régions

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de rendre publics les comptes régionaux de l’année 2014 et les a présentés, conformément au nouveau découpage régional du Royaume (12 régions au lieu de 16). > Produit intérieur brut: Casablanca-Settat, 32% du PIB national -Les deux régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra contribuent à elles seules, pour 48,3% du PIB national, avec 32% et 16,3% respectivement; -Cinq régions ont créé 40,3% du PIB. Il s’agit de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (9,4%), Fès-Meknès (9,4%), Marrakech-Safi (9%), Souss-Massa (6,6%) et Béni Mellal-Khénifra (5,8%); -Les cinq régions restantes ne participent qu’à hauteur de 11,3% à la création de la richesse nationale.

L’écart absolu moyen entre le PIB des différentes régions et le PIB régional moyen est passé de 50,4 MMDH en 2013 à 53,2 MMDH en 2014. Le Maroc devient membre de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est. Depuis le mardi 6 septembre 2016, le Maroc a signé son acte d’adhésion au Traité d’amitié et de coopération (TAC) de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (Asean).

Le Maroc devient membre de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est

Selon l’annonce faite par l’agence de presse officielle marocaine (MAP), c’est le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Nasser Bourita, qui a procédé à la signature à Vientiane, la capitale du Laos, des instruments d’adhésion du Royaume chérifien au sein de cette organisation de coopération et d’amitié. Cette signature intervient en marge des assises du sommet des chefs d’Etat de l’Asean, qui se tient depuis mardi dans la capitale laotienne.

Morocco Sign Several Agreements on Housing with African, Arab Countries. Rabat – Morocco signed, on Thursday in Rabat, several agreements with African and Arab countries aimed at sharing expertise in the field of housing and town planning.

Morocco Sign Several Agreements on Housing with African, Arab Countries

Maroc : Les bons et les mauvais points de l'export. L’Afrique, notamment grâce à l’infatigable Mohamed IV qui n’hésite pas à prendre son bâton de pèlerin pour de longues virées sur le continent, capte près de la moitié des investissements marocains à l’étranger. C’est énorme. Pourtant, paradoxe suprême, l’an dernier seules 525 entreprises marocaines figuraient sur la liste des boites jugées très rodées à l’export.

L’Institut Amadeus s’est penché sur cette étrange affaire. Maroc: le bail des terres arables publiques a rapporté 14 milliards de dirhams entre 2014 et 2015. (Agence Ecofin) - Au Maroc, les investissements privés dans le parc foncier public ont rapporté quelque 14 milliards de dirhams au royaume, à la fin de l’année 2015. Maroc : un tremplin vers un marché africain en pleine croissance. Fort de ses 500 accords de coopération économique avec d’autres pays africains, le Maroc représente une porte d’entrée de premier choix pour les entreprises françaises. En effet, en perte de vitesse ces dernières années au Maroc, elles ont décidé de repartir à la conquête de ce pays considéré comme un tremplin vers les marchés d’Afrique subsaharienne.

Redynamiser les relations La France, détrônée par l’Espagne, a été pendant longtemps le premier partenaire commercial du Maroc. Si, en 2012, un millier d’entreprises françaises étaient présentes au Maroc, elles ne sont plus que 750 aujourd’hui .D’ailleurs, la France est passée de 20 % de part de marché au Maroc dans les années 2000 à 13-14 % aujourd’hui. Alors qu’entre 2004 et 2014, le montant global des échanges commerciaux entre le Maroc et le continent africain a augmenté de 13 % en moyenne annuelle pour se situer à 37,6 milliards de dirhams (3,46 milliards d’euros). De nouveaux projets au moindre coût. Nador West Med: La SGTM remporte le marché. C’est désormais officiel. Le consortium mené par la Société Générale des Travaux du Maroc (SGTM) et composé du groupe turc STFA et du luxembourgeois JDN a remporté l’appel d’offres relatif à la réalisation des travaux de construction des infrastructures du port Nador West Med. L’offre du groupement STFA-SGTM-JDN est retenue pour un montant d’environ 7,61 milliards de dirhams, soit 1,32 milliard de moins que la deuxième meilleure offre financière proposée par le chinois CHEC, annonce le quotidien Le Matin.

Les travaux du port qui démarrent en 2016. Ils devraient durer soixante mois pour une mise en exploitation du port à partir de 2021. Le consortium sera chargé de la réalisation de la digue principale et la digue secondaire, et d’un terminal «Est» ainsi que d’un terminal «Ouest». Au Maroc seulement 500 exportateurs ! Entretien avec Hassan Sentissi, président de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) Hassan Sentissi, président de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), nous dit tout ou presque ! Et ce serait d’ailleurs un pléonasme que de dire qu’il nous informe sur la situation des exportations, tellement l’homme va dans le détail, sans langue de bois. Il nous renseigne sur les besoins en opérateurs immobiliers marocains en Afrique. Il nous apprend que la Russie a besoin de sel et que cela pourrait constituer une niche considérable pour les exportateurs marocains.

Faillite oblige, le secteur de l'entreprenariat marocain amputé de 5.783 entreprises en 2015. ENTREPRISES - C’est un chiffre qui n’est pas sans inquiéter le secteur de l’entreprenariat. 5.783 entreprises ont été contraintes de mettre la clé sous la porte en 2015, dont 99% placées en liquidation judiciaire, indique l’Economiste, reprenant les données fournies par le site Inforisk, spécialiste du renseignement commercial sur les sociétés marocaines. Et de préciser que les défaillances d’entreprises ont augmenté de 15% cette même année. Une stratégie industrielle inédite pour le Maroc. L'Afrique, un relais de croissance pour l'économie marocaine. "Un important potentiel inexploité de commerce intra-africain existe, notamment en produits agroalimentaires", c'est ce que vient de faire ressortir la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère marocain de l'Economie et des Finances dans sa note de conjoncture du mois de novembre 2015.

Meknès-Tafilalet :Création de 2.058 entreprises entre janvier et octobre 2015 avec des investissements de 477 MDH. Le marché halal mondial compte 1,8 milliard de consommateurs (ministre) Les sacs plastique bientôt interdits au Maroc ? Un projet de loi historique serait à l’étude pour interdire la production, l’importation, la vente et la distribution de sacs plastique au Maroc. Une petite révolution environnementale ? Jusque dans le Parc Naturel protégé d’Ifrane Cet été lors de notre périple Paris-Tichka, nous avons eu la chance de visiter de nombreuses villes. Sahara Marocain : 140 milliards de dirhams d’investissements. Investissements étrangers : Le Maroc classé quatrième en Afrique et premier au Maghreb.