background preloader

Maroc

Facebook Twitter

Tamasheq - tamachak (ek) 1665 Compagnie Michel & Roland Fréjus. La Compagnie d'Albouzeme. La dynastie alaouite. Pour des centaines de milliers de Juifs-Marocains de par le monde, Mohamed V c'est avant tout le Souverain juif bien-aime à qui ils doivent leur vie. Ils protégeait les juifs et massacrait - par exemple - les musulmans du rif en 1958! Aujourd'hui encore, dans de très nombreuses maisons de juifs d'origine marocaine, à Paris ou à Montreal, à Melbourne ou à Tel-Aviv (Ceux qui sont maintenant au sein de l'armée israélienne "Tsahal" et tirent sur nos frére enfents palestiniens comme sur des lapins!) Le portrait du roi juif synthètique Mohamed V trône au beau milieu du salon, avec les photos familiales de mariages et les les portraits de famille.

Il est vrai que Mohamed V5 a protégé les juifs marocains mais il n'a pas hésité un instant à faire massacrer 8000 âmes musulmanes rifaines dans la régions d'Alhoceima en 1958 qui demandaient un peu plus démocratie pour le Maroc naissant.. Régime de ‘contrôle’ politique et militaire Le monde apparaît, sans doute, aller à l’envers! Abdelhafid Ben Hassan alias Moulay Hafid 1876-1937. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Moulay Abdelhafid (en arabe, مولاي عبد الحفيظ), couramment nommé Moulay Hafid, né en 1876[1] à Fès et mort le 4 avril 1937 en exil en France, à Enghien-les-Bains, est le sultan alaouite qui a régné au Maroc du 4 janvier 1908 jusqu'à son abdication, le 12 août 1912[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Règne[modifier | modifier le code] Moulay Abdelhafid abdique en faveur de son demi-frère Moulay Youssef.

Décès[modifier | modifier le code] Après avoir vécu brièvement en France[3], puis à Tanger[3] et, pendant la Première Guerre mondiale, en Espagne[3], Moulay Abdelhafid s'installe de nouveau en France, à Enghien-les-Bains[3], où il meurt quelque vingt ans plus tard, le 4 avril 1937[4]. Dans la fiction[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ a et b Mustapha Sehimi (dir.) et Mohammed Kenbib, La Grande Encyclopédie du Maroc, vol. Voir aussi[modifier | modifier le code] Moulay Hafid sultan & Franc-maçon.

Initié_en_Espagne,_affilié_en_France Sa_vie_en_exil. Le F:. Moulay Hafid, Sultan en exil Les journaux du 5 avril 1937 annoncent la mort de l’ancien Sultan Moulay Hafid. Le Figaro en bas de sa première page : "Moulay Hafid, ancien Sultan du Maroc est mort hier à Enghien".... Le Temps en haut de sa sixième page : “ Mort de Moulay Hafid ancien Sultan du Maroc ”.... De façon plus discrète, sa fiche maçonnique au GODF mentionne "décédé le 4 avril 1937" . Ses notices nécrologiques vont à l’essentiel d’une vie mouvementée. "Moulay Hafid, né à Fez en 1875, était le second fils du grand Sultan Moulay El Hassan, de la dynastie des chorfa Alaouites, qui régna sur la Maroc de 1873 à 1894, et consolida l’autorité du Maghzen en ralliant de nombreuses tribus berbères". Abd El Aziz, abandonnant la partie, se retirait à Tanger. Le 12 août 1912, Moulay Hafid, traqué et isolé, signait son abdication avant de s'embarquer sur le Chayla.

Initié en Espagne, affilié en France. Sa vie en exil. Sidi Mohammed ben Youssef, Mohammed V 1909-1961. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sidi Mohammed ben Youssef, né le 10 août 1909 à Fès et mort le 26 février 1961 à Rabat, a été sultan (1927-1957), puis roi (1957-1961) du Maroc après l'indépendance en 1956 sous le nom de Mohammed V. Ce dynaste alaouite soutint à partir de 1944 l'Istiqlal, principal mouvement indépendantiste marocain, et s'opposa à la poursuite de la domination française. En conséquence, il fut déposé par les autorités françaises, dans le cadre du protectorat français au Maroc en vigueur depuis 1912, le 20 août 1953, et contraint à l'exil (successivement en Corse puis à Madagascar) jusqu'au 16 novembre 1955. Il demeure considéré par beaucoup comme le « père de la nation marocaine moderne » (Abb al-Watan al-Maghribi).

Il a été décoré de l'ordre des compagnons de la Libération par Charles de Gaulle, alors président du gouvernement provisoire de la République française. En septembre 1955, le général Georges Catroux le rencontra à Madagascar. Qui fut Mohammed 5 ? MarocAntan, documents divers du Maroc d'autrefois. Protectorat 1890-1912 accord des confins au traité de Fès. Si la révolte d'Abd-El-Krim est l'évènement qui provoque le réveil du nationalisme marocain, c'est le "dahir berbère" du 16 mai 1930 qui est à l'origine du mouvement nationaliste marocain de l'entre deux-guerres. Le jeune souverain qui signe ce dahir, ne prend d'ailleurs pas immédiatement la mesure de ce que ce dahir représentera pour la nation marocaine.

De nos jours, ce dahir divise encore les communautés berbères et arabes marocaines, certains berbérophones n'hésitant pas à dire que l'exploitation politique du dahir a fait beaucoup de mal à la cause amazighe pendant plusieurs décennies. Dès 1914, Lyautey avait souhaité respecter les coutumes berbères dans les tribus pacifiées, et avait initié le dahir du 11 septembre 1914 qui prescrivait le respect des coutumes berbères dans ces tribus. Les djemaa judiciaires, organes d'arbitrage traditionnel, étaient devenues de véritables juridictions en 1915.

La campagne contre le dahir berbère a des répercussions un peu partout dans le monde. 1889-1906 Le projet français de banque d'état au Maroc. 1941 carte administrative protectorat France. Mouvement du 20 Février 2011. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le mouvement de 20-Février (tamazight : Iîrim n 20 sinyur ; arabe : حركة 20 فبراير) est un mouvement de contestation apparu au Maroc le suite à la vague de protestations et de révolutions dans d'autres pays arabes connue sous le nom de « Printemps arabe ». Histoire[modifier | modifier le code] Revendications[modifier | modifier le code] Les revendications majeures du mouvement sont politiques et font appel à des réformes constitutionnelles[1]. Il s'agit d'un ensemble de revendications de réformes politiques et sociales qui remettent en cause le fonctionnement du régime, pour la première fois depuis la succession du roi Mohammed VI au trône.

Réactions du régime et manifestations[modifier | modifier le code] À partir du 5 juin le régime se rétracte et les manifestations ont de nouveau lieu dans le calme. Bilan[modifier | modifier le code] Liste des personnes mortes lors des manifestations[modifier | modifier le code] « 20 février » Portraits d'un mouvement. 1 . Le discours du roi Mohammed VI du 9 mars 2011 a ouvert la voie à la réforme de la constitution, a (...) 2 . Selon différentes estimations que nous confronterons ci-dessous avec les chiffres de la première (...) 3 . Plus exactement “arabo-amazigh” dans le cas marocain. 1L’onde de choc protestataire consécutive à la chute des régimes tunisien et égyptien n’a pas été sans conséquence sur le fonctionnement de la seule monarchie du Maghreb : le Maroc. 2Cette partie centrale sera précédée d’une brève contextualisation de ce mouvement de « révolte ». 4 . 3Mais avant d’essayer de retracer la genèse de cette contestation puis d’entamer les portraits de militants, nous devons clarifier tout de suite un choix sémantique : l’usage du mot « révolte ». 5 . 4C’est donc cette « fin du régime de la peur » dans les sociétés arabes ou arabo-amazigh qui conduit Benkirane à qualifier ledit « Printemps arabe » de « révolution ».

L’avant « 20 février » 6 . 7 . 10 . 11 . 12 . 15 . 16 . 17 . 19 . 20 . 23 . التضامن المغرب Solidarité Maroc 2009. Code pénal marocain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Code pénal. Le Code pénal a été promulgué par le dahir no 413-59-1 et a été amendé à plusieurs reprises en vue de l'aligner aux conventions internationales ratifiées par le Royaume. Histoire[modifier | modifier le code] Présentation[modifier | modifier le code] Le code est composé de trois livres. Livre I : des peines et des mesures de sûretéLivre II : de l'application à l'auteur de l'infraction des peines et des mesures de sûretéLivre III : des diverses infractions et de leur sanction Lecture[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] (fr) Partie législative, sur Adala Maroc.

Cheikh al Maghrawi Fatwa satanique. Ce titre n’est pas à confondre avec la célébrissime affaire des "versets sataniques", laquelle souleva la colère instrumentée des musulmans du monde entier. Peu d’entre eux ne surent jamais de quels versets il pouvait bien s’agir. Si la fatwa satanique a soulevé bien moins d’indignation c’est qu’elle émane de l’islam lui-même et que l’argument invoqué en cette jurisprudence est connu et admis de tous ; problème de cohérence interne donc.

Le "cheikh" al Maghrawi sévit depuis quelques années au Maroc d’où il distille ses fatwas ; la dernière en date célèbre le début de Ramadan en justifiant et autorisant le mariage avec des fillettes de neuf ans ! Nausée Sartrienne à la découverte de l’information, l’islam autorise le viol d’une fillette le soir des noces.

L’islam, notre religion, permet de voler l’enfance des plus fragiles membres de sa communauté ! Mais aussi, essentiellement, fondamentalement, comme une douleur en mon âme, mon être, un écoeurement violent. Critique textuelle. Ministère de l'Economie & des Finances - facebook. CES, Conseil Economique & Social - facebook. Régime fiscal 2009 - résumé. 09/2009 ONEP, Office National de l'Eau Potable - Plan d'adductions. 05/2010 ONEP Plan cadre acquisition des terrains.

2012 Projet port Nador West Med

Projet loi de finance 2015. Hiba Press.