background preloader

MAROC

Facebook Twitter

Ligue arabe : enfin une zone de libre-échange? Lundi, 11 Février 2013 17:00 Vitraulle Mboungou Le 23 janvier dernier, les 22 pays membres de la Ligue arabe, dont 8 d’Afrique, ont annoncé à l’issue des travaux du 3ème Sommet arabe de développement économique et social à Ryad en Arabie saoudite, leur volonté de finaliser d’ici la fin 2013 son projet d’une zone de libre-échange. « Nous sommes déterminés à finaliser, avant la fin 2013, les dispositions nécessaires à la mise en place de la grande zone franche arabe », a déclaré le secrétaire général de la Ligue arabe, l’égyptien Nabil al Arabi.

Ligue arabe : enfin une zone de libre-échange?

Casablanca: un Forum sur les opportunités d'affaires en Afrique. Attijariwafa bank et Maroc Export co-organisent la 3e édition du Forum International Afrique Développement les 19 et 20 février prochain à Casablanca.

Casablanca: un Forum sur les opportunités d'affaires en Afrique

Organisé sous le thème "Le temps d'investir", l'évènement réunira 1.200 participants de 17 pays du continent. Son principal objectif est de "réunir les opérateurs économiques et décideurs politiques pour aborder avec le plus d’acuité possible les problématiques concrètes de la coopération Sud-Sud", a expliqué Mohamed El Kettani, PDG d'Attijariwafa Bank, lundi dernier à l'ouverture du Forum.

Il a ajouté que ce grand rendez-vous sera en partie consacré à "l’organisation des rendez-vous B to B entre les opérateurs afin de générer davantage d’opportunités de coopération", précisant que plus de 6.000 rendez-vous ont été opérés lors des deux dernières éditions. Un trophée pour la coopération Sud-Sud Chiffres à l'appui, El Kettani a insisté sur l'importance des relations économique du Maroc avec les autres pays d'Afrique. Forum de Paris - Casablanca Round «Les rivalités se joueront aussi en Afrique» Les exportations aéronautiques et automobiles du Maroc en nette hausse sur 9 mois - L'Usine Auto. L’équilibre global du commerce extérieur marocain est resté globalement inchangé et extrêmement dégradé sur trois trimestres, mais les exportations aéronautiques et automobiles flambent… tout comme les importations de composants.

Les exportations aéronautiques et automobiles du Maroc en nette hausse sur 9 mois - L'Usine Auto

Les exportations aéronautiques et automobiles du Maroc ont fortement progressé sur les neuf premiers mois de l’année. Celles-ci ont bondi, respectivement, de 19,2% et 17,5%. En matière automobile, on relève notamment un dynamique boom de +58,3% pour les seules exportations de véhicules qui totalisent 8 milliards de dirhams (710 millions d'euros). Ces chiffres ressortent des données préliminaires sur les échanges extérieurs du Maroc publiées par l’Office des changes, la semaine dernière (voir document complet à la fin de cet article).

Les atouts poussant les entreprises Outsourcing à choisir les parcs Offshore du Maroc gérés par MedZ Sourcing. La situation géopolitique du Maroc, son économie, ses infrastructures et le climat d'affaires qui y règne font du pays une destination prisée dans la région MENA, depuis l'adoption du Plan Emergence en 2005, notamment dans le secteur des services Offshoring/Nearshoring.

Les atouts poussant les entreprises Outsourcing à choisir les parcs Offshore du Maroc gérés par MedZ Sourcing

De nombreuses autres raisons peuvent vous pousser à choisir le Maroc. Les principales seront : La proximité et la stabilité du Pays ;Ses ressources humaines ;La Qualité de ses Parcs et infrastructures ;Destination Best Cost. Le Maroc ... une destination moderne, stable, et proche de l'Europe La proximité géographique et culturelle entre le Maroc et l'Europe se matérialise par : 15 Km de distance entre le Maroc et l'Espagne ;Une distance de 3 h de vol à partir des capitales européennes ;1 à 2 h de décalage horaire uniquement ;Un Pays multilingue avec une compatibilité culturelle entre traditions et modérnité, solidement ancrée dans les modes de vie des marocains. Le Maroc de I'Offshoring, entre risques et opportunités.

Le Maroc fait désormais partie du top 30 des destinations offshore avec un grand potentiel dans le secteur des NTIC et de l'offshoring.

Le Maroc de I'Offshoring, entre risques et opportunités

Depuis 2001, ce secteur a connu une croissance remarquable. Aujourd'hui, l'externalisation au Maroc fait bel et bien partie de l'actualité chez les sociétés européennes et le Maroc n'en demeure pas altruiste. En effet, une politique dynamique a été mise en place pour agrandir et diversifier une offre Maroc compétitive des autres pays faisant partie du «Peer Group», groupe d'Etats formant la «ceinture de proche délocalisation» par rapport au marché européen.

Pourquoi choisir le Maroc ? Aujourd'hui, le Maroc est entré dans le club fermé des destinations Offshoring reconnues dans le monde, en particulier dans le monde francophone.

Pourquoi choisir le Maroc ?

Ainsi, la destination Maroc est systématiquement considérée dans la majorité des décisions d'Offshoring et des acteurs de référence ont fait confiance au Maroc. Par ailleurs, le secteur a connu un succès très important sur le terrain : en une année, plus de 50 entreprises ont manifesté leur intérêt de s'implanter dans les zones de Casanearshore et Rabat Technopolis. Les 2 premières tranches de Casanearshore sont aujourd'hui entièrement réservées. Et enfin, le secteur a connu la création de plus de 20.000 emplois entre 2005 et 2008. Le secteur Offshoring marocain présente ainsi des opportunités de développement très importantes pour la prochaine décennie. Une Offre Maroc dédiée. Les sociétés Offshoring installées dans les parcs offshore Outsourcing du Maroc. L’Union européenne et le Maroc.