background preloader

Marketplace Algeria

Facebook Twitter

Algérie : L’investissement encadré par une nouvelle loi - Maghreb Emergent. Les textes d’application de la loi 16-09 relative à la promotion de l’investissement ont été publiés au Journal officiel no 16.

Algérie : L’investissement encadré par une nouvelle loi - Maghreb Emergent

Il s’agit de six (6) décrets exécutifs qui ont pour objet de réorganiser l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI), de fixer les listes négatives, les seuils d’éligibilité et les modalités d’application des avantages aux différents types d’investissement et des avantages supplémentaires accordés aux investissements créant plus de cent (100) emplois, de fixer les modalités du suivi des investissements et aux sanctions applicables pour non-respect des obligations et engagements souscrits, de fixer les modalités d’enregistrement des investissements et le montant de la redevance pour traitement de dossiers d’investissement. Concernant l’Andi, le décret exécutif 17-100 du 5 mars 2017 revoit les attributions, l’organisation et le fonctionnement de cette institution publique qui avaient été fixés par un décret datant de 2006. La Chambre algérienne de commerce et d’industrie créé une « cellule Afrique » (Agence Ecofin) - La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) a adopté, en assemblée générale ordinaire du 19 mars 2017, la création en son sein d’une « cellule Afrique ».

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie créé une « cellule Afrique »

Avec pour mission d’assurer le suivi et l’accompagnement des chefs d'entreprise algériens qui se lancent dans l'aventure africaine. La création de ce nouvel organe fait partie des principales initiatives adoptées par la CACI dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action 2017. Celui-ci s'articulant autour des axes liés à la refonte des statuts de la CACI, la réorganisation des structures opérationnelles et organes élus, le renforcement de la dynamique territoriale et le déploiement à l'international. Comment l'homme le plus riche d'Algérie veut transfigurer l'Afrique. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Comment l'homme le plus riche d'Algérie veut transfigurer l'Afrique

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 Clôture veille : 5020.90. Ali Haddad préconise une offensive africaine et l'adhésion aux accords de libre-échange interafricains. Ali Haddad, président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) a appellé lundi à Annaba le gouvernement à "confirmer" la volonté d'investir le marché africain et à adhérer aux accords de libre-échange interafricains existants.

Ali Haddad préconise une offensive africaine et l'adhésion aux accords de libre-échange interafricains

En dépit du gros couac politico-protocolaire qui a marqué le Forum Africain d’Investissement et d’Affaires, le président du FCE affirme qu’il a été un "succès". Il a cité à cet effet la conclusion de 28 accords dont "certains sont déjà en voie de concrétisation". Le patron du FCE préconise d’ailleurs une attitude offensive pour "conquérir" l’Afrique en se dotant d’instruments. Le FCE propose ainsi de mettre en place d’un "Comité national pour l’Afrique" sous l’autorité du Premier Ministre, la "création d’une Banque Algéro-Africaine et/ou le développement du réseau d’une banque Algérienne en Afrique". Algeria’s Explosive Mix: Economics, Extremism and Demographics. Algeria is a tinderbox waiting to implode in light of the existence of a dangerous mix of economic instability, radical Islamism and growing youth unrest, which make the north African country on the brink of a new revolt, US magazine, the National Review, wrote on its website.

Algeria’s Explosive Mix: Economics, Extremism and Demographics

In an article entitled, “Will the Next Arab Revolt Be in Algeria? ,” Benjamin Weinthal from the Foundation for Defense of Democracies, deems that six years after the tumult triggered by the Arab Spring in the region, Algeria could face social unrest on the backdrop of the existence of latent Jihadism, ineffective economic policies and rising youth unemployment coupled with subsidies cut. The author of the article warned of the fallout of a failed Algerian state as the simmering instability in the country could lead to a regime change.

The country since January is battered by a series of social unrest hitting the north eastern and southern regions on the backdrop of tax hikes and public spending cut. Untitled. Algeria today looks strikingly similar to Libya, Tunisia, and Egypt in 2010.

untitled

With high youth unemployment, a corrupt banking system, unsustainable social welfare programs, and an ossified ruling class presided over by an ailing dictator, Algeria is ripe for collapse. With the exception of Chilean dictator Augusto Pinochet – a poster child for those who favor prioritizing economic over political liberalization – successful economic reforms among military dictatorships are rare. If, or when, Algeria collapses, the West must be prepared for severe economic and security consequences. Algiers Al Casbah, Algeria.

REUTERS/Zohra Bensemra. During budget negotiations last year, Algerian lawmakers and economists agreed the country’s rentier state model of over-reliance on gas has failed. Bank reform, however, might be the issue that makes or breaks Algeria. The fall of Algeria, the largest country in Africa, would be a prize for al Qaeda. Partenariat public-prive: Bientôt un décret d’application - Algérie Eco. Après les privatisations et les investissements directs étrangers (IDE) sur lesquels avaient vainement reposé l’espoir d’un redressement économique, c’est au tour du partenariat public-privé (PPP) d’être brandi comme la panacée pour atteindre cet objectif.

Partenariat public-prive: Bientôt un décret d’application - Algérie Eco

De nombreux forums sont depuis quelques semaines consacrés à ce mode d’association entre opérateurs publics et privés et les consultants sont à pied d’œuvre avant même que le texte de loi soit promulgué, pour proposer leurs services en vue de montages juridiques susceptibles de les rendre opérationnels. C’est, apprend- on d’une source proche du ministère de l’Industrie et des Mines, l’objectif d’un projet de décret en bonne voie de préparation pour être soumis très prochainement au conseil de gouvernement.

Mais toutes ces idées, à priori très séduisantes, seront malheureusement très difficiles à mettre en œuvre sur le terrain, tant les contraintes sont nombreuses. Stratégie industrielle : Une vision intégrée. L’ambition du nouveau modèle de croissance d’atteindre une croissance de 7% hors hydrocarbures, à l’échéance 2019, passe par la valorisation du potentiel industriel national.

Stratégie industrielle : Une vision intégrée

Un secteur à fort potentiel qui détient les clés de la diversification économique et les moyens de la transition préconisée. Aussi, la restructuration du secteur public marchand, qui s’inscrit dans une dynamique de rentabilisation des filières émergentes et structurantes, mais aussi de substitution aux importations, soit près de 30 milliards de dollars d’importations substituables, constitue la pierre angulaire de cette nouvelle approche du développement. L’Algérie à l'heure du décollage économique. En effet, l’Algérie avec un PIB algérien qui se situait à 16 700 milliards de dinars algériens (DA) (plus de 152 milliards de dollars) en 2015, et qui poursuit sa croissance pour atteindre 17 677 milliards de DA (plus de 160 milliards de dollars) à fin 2016, puis 22 000 milliards de DA (200 milliards de dollars) en 2019, avec un taux de croissance estimé à 3,5 % en 2016, 3,9 % en 2017 », et tout à fait prête pour conquérir l’Afrique, et mettre en exergue sa politique d’investissement et booster ses échanges dans divers domaines surtout que l’Algérie a terminé sa propre partie de la route transsaharienne qui permettra de relier Alger et Abuja (Nigeria) en passant par plusieurs pays africains comme le Tchad et le Niger.

L’Algérie à l'heure du décollage économique

Stratégie industrielle : Une vision intégrée. Algérie: des projets structurants recherchent désespérément 4 milliards de dollars. #Algérie : L’ensemble des projets structurants censés redonner un visage moderne à l'Algérie sont à l’arrêt.

Algérie: des projets structurants recherchent désespérément 4 milliards de dollars

Il faudrait que le prix du baril de pétrole monte au-dessus de 60 dollars et s’y maintienne pour qu'ils redémarrent. En attendant, le secteur privé en mal de subventions est appelé à la rescousse. C’est Amar Grine, le directeur général de la Caisse nationale d’équipement pour le développement (CNED), qui le déplore de la manière la plus solennelle qui soit, dans Algérie Focus. Selon lui, il faut absolument que l’Algérie trouve 452 milliards de dinars, soit un peu moins de 4,11 milliards de dollars US pour pouvoir relancer les travaux de quatre grands projets actuellement à l’arrêt. LIRE AUSSI:Algérie: le syndrome hollandais ou la malédiction du pétrole Il ne reste plus qu’à se tourner vers le secteur privé, affirme Amar Grine, pour trouver les ressources nécessaires au financement de ces quatre projets d’infrastructures publiques, et de 11 autres toujours en suspens.

Explosion démographique en Algérie : quelles préconisations pour les années à venir ? Autres articles La crise, décourage-t-elle les couples à faire des bébés ? Dans les pays occidentaux, peut-être, mais en Algérie, certainement pas. L'Algérie est devenue un véritable pôle de coopération interafricaine. ALGER-Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi a affirmé dimanche à Alger que l'Algérie était devenue ces dernières années un véritable pole de coopération interafricaine. "L'Algérie est devenue ces dernières années un véritable pole de coopération interafricaine notamment dans le cadre de l'union africaine" , a soutenu le diplomate dans une conférence intitulée "Relations internationales et situation dans le monde: réalité et perspectives" animée à l'école supérieure de police à l'occasion de l'anniversaire des événements du 11 décembre 1960.

"L'action commune africaine a fait ses preuves par rapport à l'action arabe commune", a soutenu M. Brahimi qui rappelé la situation désastreuse qui prévaut dans le monde arabe en dépit du potentiel que les pays arabes recèlent en termes de ressources humaines et énergétiques. Selon M. IL a regretté le niveau actuel des relations entre l'Algérie et le Maroc estimant que rien ne le justifiait. Pour M. «L’Algérie doit mettre à profit son capital sympathie en Afrique» - Qu’attend exactement l’Algérie de cette rencontre de haut niveau avec les pays africains ? D’abord, il faut situer les choses dans leur contexte historique. L’Algérie a investi et réalisé, à travers les différents plans quinquennaux, de grandes infrastructures de base — chemins de fer, barrages, aéroports, route intermaghrébine, gaz naturel, ports, comme celui de Cherchell, route Transsaharienne Alger-Lagos etc.

En plus, il faut le souligner, l’Algérie a réalisé dans le domaine de la communication sa quote-part de projets relatifs à la fibre optique pour atteindre l’objectif fixé par le Nepad, à savoir le projet de gazoduc. Que l’on soit clair : le développement de l’Afrique est conditionné par celui de l’Algérie. Algérie et Afrique ont besoin l'une de l'autre. Évidemment, les mauvaises langues n’y voient qu’une réponse à l’énergique politique marocaine à destination de l’Afrique subsaharienne. La réponse du berger à la bergère pour contrecarrer la volonté du royaume chérifien de réintégrer l’Union africaine (UA), si possible en éjectant la République arabe sahraouie démocratique (RASD), dont Alger est le fidèle allié. De fait, l’organisation, du 3 au 5 décembre, par le gouvernement et le patronat algérien du premier Forum africain d’investissements et d’affaires au flambant neuf Centre international des conférences Abdelatif-Rahal, dans la capitale, interroge.

Nul besoin cependant de chercher les motivations de cette réorientation économique dans le trop long et vain bras de fer entre Alger et Rabat. Elles sont bien plus logiques et pragmatiques : l’Algérie, qui doit impérativement diversifier son économie, cherche de nouveaux marchés et de nouveaux partenaires. L’Afrique, une ambition trop grande pour l’Algérie. Le Forum africain de l’investissement et des affaires s’est ouvert samedi 3 décembre à Alger. Co-organisé par le gouvernement et le Forum des chefs d’entreprises (FCE), l’événement est déjà un échec. L’incident qui a poussé Abdelmalek Sellal à quitter la salle en compagnie de plusieurs ministres au moment où Ali Haddad prenait la parole pour vanter les atouts de l’Algérie a donné une ultime raison à ceux qui doutent de la capacité de l’Algérie à concrétiser son ambition africaine. | LIRE AUSSI : Pourquoi Sellal et les ministres ont quitté la salle en plein discours de Haddad Les Africains, présents hier à Alger ou absents, ont beaucoup de raisons de douter.

«L’Algérie est prête à soutenir des projets concrets» Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a assuré, hier à Alger, les entreprises et hommes d’affaires participant au Forum d’investissement et d’affaires, organisé conjointement par le FCE et le ministère des Affaires étrangères, du soutien de l’Algérie aux projets d’investissement qui pourraient se dégager de cette rencontre africaine. «Nous voulons des projets concrets et nous sommes là pour les soutenir», a indiqué le Premier ministre. Intervenant à l’ouverture du rendez-vous d’Alger auquel participent plus d’un millier d’hommes d’affaires, des ministres, des banquiers et des chefs d’entreprise de tout le continent africain, Abdelmalek Sellal a d’abord précisé que cette rencontre «n’est pas une manifestation politique», mais plutôt «une réunion d’investisseurs et d’hommes d’affaires qui veulent créer de la richesse pour les Africains». L’Algérie se tourne vers l’Afrique.

Un forum économique en décembre à Alger El Watan, 8 novembre 2016 Pour l’heure, la priorité est certes d’investir en Algérie même, mais il faut dès à présent chercher des parts au sein de l’économie africaine, a estimé hier le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. “L’exportateur algérien, un suspect en puissance”: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com. Algerie - Les produits satellites algériens sont commercialisés dans le monde entier. Algeria to Stop Importing Cement in 2017. L’Algérie 1er importateur d’armes en provenance d’Allemagne. Untitled.

Algérie: le déficit commercial dépasse les 15 milliards de dollars. #Algérie : Le déficit commercial de l’Algérie a augmenté de 20,03% à fin septembre 2016, comparativement à la même période de l’année dernière. Si la hausse des importations a été contenue, les exportations du pays ont par contre continué sur leur trend baissier qui a tendance à s’aggraver. En dépit des mesures prises par les autorités pour freiner les importations, avec quelques succès, le déficit commercial continue à se creuser de mois en mois.

A fin septembre, selon les données de la Douane algérienne, celui-ci ressortait à 15,04 milliards de dollars pour les neuf premiers mois de l’année, en hausse de 20% comparativement à la même période de l’année dernière. En détails, on note que les importations se sont contractées de 11,1% à 35,08 milliards de dollars grâce notamment aux mesures mises en place par l’Etat pour réduire la facture et éviter des sorties de devises. Toutefois, la chute des exportations a été beaucoup plus importante. Algérie: la diplomatie du baril de pétrole au lieu d'investissements en Afrique. Fabrication du pain - 90% des boulangers algériens utilisent du sel non iodé - allAfrica.com.

Oran — Une étude menée par le ministère du Commerce, en 2015, a révélé que 90% des boulangers utilisent du sel non iodé dans la fabrication du pain, a affirmé, jeudi à Oran, Nouri Tayeb, directeur commercial de l'Entreprise publique de production de sel, ENASEL. Interrogé en marge du 1er carrefour de boulangerie, ouvert à la maison de l'artisanat de Haï Sabah, à Oran-Est, ce responsable a indiqué que la participation de l'ENASEL à cette rencontre vise à sensibiliser les boulangers sur la nécessité d'utiliser du sel iodé. Le manque de l'iode dans l'alimentation peut entrainer l'hypothyroïdie, une pathologie qui affecte la glande thyroïde, et qui s'exprime par des symptômes d'intensité variable tels que la fatigue, la somnolence, la frilosité, etc.

Nouveau code des douanes - Simplification des procédures - allAfrica.com. Afrique du Nord: L'Algérie, pays le moins touché dans le monde par le recrutement terroriste (Irin) - allAfrica.com. WASHINGTON - L'Algérie est le pays le moins touché dans le monde par le recrutement terroriste, en dépit de sa proximité géographique avec des régions impactées par le radicalisme, a estimé le service de nouvelles et d'analyses humanitaires Irin. "Alors que groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (Daech/EI) est en train de recruter des membres dans le monde entier, un seul pays musulman (l'Algérie) se démarque", du reste, relève Irin (acronyme de l'anglais: Integrated regional information networks) dans une analyse publiée jeudi.

Ce réseau mondial d'informations, spécialisé dans la couverture des crises humanitaires, relève "qu'en dépit de sa proximité des régions touchées par l'extrémisme et ayant connu un passé mouvementé de militantisme, l'Algérie compte moins de recrues comparés à plusieurs autres pays, y compris ses voisins la Tunisie et le Maroc". Selon les mêmes estimations établies jusqu'à décembre 2015, le Maroc compte entre 1.200 et 1.500 recrues.

Le smartphone, locomotive de l’exportation algérienne. Algérie: près de 2000 produits interdits d’importation pour limiter l’hémorragie des réserves de change. Algérie: une mission d’hommes d’affaires dans 3 pays africains. 32 970 Projets Créés Dans Le Cadre De L'ANDI En 5 Ans. Un forum économique prévu en novembre/ L'Algérie découvre enfin l'Afrique. Un forum économique prévu en novembre/ L'Algérie découvre enfin l'Afrique. Lorsque des entrepreneurs algériens s'allient et s'unissent pour gagner des marchés à l'export. L’Algérie parviendra-t-elle à rattraper le Maroc dans la conquête de marchés africains ? L’Algérie parviendra-t-elle à rattraper le Maroc dans la conquête de marchés africains ? 中國—非洲 Chine-Afrique. Ce que révèlent les chiffres officiels sur le marché algérien du véhicule. Alger, 5e ville la moins chère au monde. Sonatrach lance le processus de réalisation de trois raffineries. Algeria: Draft Revised Constitution Includes All Commitments Made By President of the Republic On This Issue.

Un partenariat algéro-turc pour la fabrication des cabines sahariennes. 50 Algérien(ne)s qui feront parler d’eux en 2016. Consommation/ Plus de 40% des revenus des Algériens consacrés à l’alimentation. CE QUI ATTEND LES ALGÉRIENS EN 2016: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com. Elmihwar Elyoumi - Engouement des investisseurs pour le recyclage des déchets urbains. Algérie-Afrique: Le FCE organisera une rencontre économique en 2016. Près de 62% des communes de l'Algérie sont classées "pauvres" en 2015. Infographies : où en sont les grands chantiers algériens ? “L’Algérie peut devenir un Canada euro-africain”: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com.

Transports et communications : Le consommateur dépense 540 milliards de dinars annuellement. Consommation : 2,7% du budget des ménages vont aux équipements domestiques. Algérie FocusLe nouveau Code des investissements algérien va-t-il doper les IDE. L'Algérie 7e pays africain comptant le plus de millionnaires (RAPPORT) ‘Huge’ growth potential for frozen fish in Algeria, as imports see 70% hike. Industrie agroalimentaire : Le slogan « Consommons algérien » exige l’augmentation de la production agricole. Oil rich Algeria embraces recycling. La diversification de l'économie algérienne passe par le marché africain, selon Karim Mahmoudi.

Algérie : Complexe sidérurgique de Bellalara, opérationnel en 2017. Algérie-La 1ère carte d’identité biométrique délivrée avant la fin du 1er semestre 2015. Les opportunités économiques de l'Algérie sous-exploitées. Industrie : Création de douze groupes publics. Algérie FocusACIA : Ces entreprises 100% algériennes qui boostent la production nationale.

Algérie FocusL’Algérie achète le quart de l’armement de toute l’Afrique. Algérie - le premier ministre Sellal lance plusieurs projets à Alger. L’Algérie compte 35 multimillionnaires - Presse-Algerie.net. Algérie - la règle des investissements 51/49% sera bientôt modifiée. Une étude indépendante sur l’adhésion à l’OMC recommandée. Algérie/Les entreprises désormais autorisées à investir à l’étranger. Algeria says to produce supersonic drone by 2016. Algérie Presse Service - Actualité à la Une. Étude d'un projet de transport des déchets ménagers par voie ferroviaire (Boudjemaa) Les habitants du sud-est du Sahara algérien rêvent à l'or nigérien. Ruée vers un nouvel eldorado. Contrat de 180 millions de dollars pour Arab Contractors - Investissement.

Le nouveau programme 2015-2019 d’investissements et de développement : 130 milliards de dollars pour le parachèvement des grands projets. Algeria to get Tank assembly plan. Algeria to launch R2.8 trillion plan - International. Le nombre des nouvelles entreprises étrangères en Algérie a baissé de 19% en 2013. L’Algérie et la Chine scellent leur partenariat - Partenariat. L’Algérie va aménager la règle 51/49% régissant les investissements étrangers. Gaz de schiste : le président Bouteflika donne son accord pour son exploitation en Algérie. OMC, L’Algérie compte accélérer le processus de son adhésion. Registre du commerce : Lancement dimanche prochain du premier registre du commerce électronique. Investissement: plus de 57% des projets déclarés au 1er trimestre 2014 sont de nouvelles créations (Andi) Algeria's foreign reserves stand at $194 billion-minister. Le think-tank Défendre l’Entreprise ; La synthèse du « Livre blanc » sur les 50 ans de l’économie algérienne.

ANIREF - Atlas of the new industrial parks. World Highways - Algeria’s near US$55 billion investment in road infrastructure. IMF forecasts 4.3% growth for Algeria in 2014. L’Algérie veut développer son économie hors hydrocarbures. Retailing in Algeria. Hausse de 110% des investissements déclarés en Algérie, selon l’ANDI. Algérie – Le foncier industriel national élargi à 14.000 ha en 2014 (Amara Benyounès) Instability in Sahel region a hindrance to Algeria's tourism boom. L’Algérie doit réduire sa production pétrolière pour préserver ses réserves (Expert) L'Algérie a enregistré des projets d'investissement en hausse à 2,81 milliards de dollars en 2013. Algérie Le miracle économique Boutef/Louiza, les espagnols migrent vers l'Algérie pour travailler. Général Electric compte diversifier ses investissements en Algérie. Algeria launches investment projects.