background preloader

COMPORTEMENT

Facebook Twitter

Les trésors en éducation spécialisée. Cette prof a expliqué le harcèlement à ses élèves avec deux pommes. Pas facile de prévenir le harcèlement en milieu scolaire.

Cette prof a expliqué le harcèlement à ses élèves avec deux pommes

Trouver les bons modes d’intervention, employer les bons mots, parvenir à faire comprendre aux jeunes gens qui se trouvent face à nous que le mal qu’ils peuvent faire est aussi profond qu’ineffaçable. On met en garde contre les ravages potentiels des réseaux sociaux, on monte des plans d’action en haut lieu, on organise des campagnes contre le harcèlement à l’école, on fait des pieds et des mains pour ne souvent brasser que de l’air, faute de mieux. Il a suffi à une enseignante exerçant à Birmingham d’utiliser deux pommes bien rouges pour démontrer à toute sa classe quelles pouvaient être les conséquences des railleries, des insultes et a fortiori du harcèlement. La façon dont elle a développé ce raisonnement ce jour-là risque de rester dans le crâne de ses élèves jusqu’à la fin de leur vie.

Seront-ils des êtres humains parfaits? Deux belles pommes rouges Couper la pomme en deux Une petite fille n'a pas voulu insulter la pomme. Le Soutien au Comportement Positif (SCP) au Canada. Claudia FortierPublié le 09 février 2016 Nouveau programme «Soutien au comportement positif» à l’école Plein-Soleil L’école Plein-Soleil de Thetford Mines a instauré, depuis septembre dernier, un nouveau système de gestion du comportement des élèves qui vise à les éduquer de manière proactive et positive au lieu de les réprimander.

Le Soutien au Comportement Positif (SCP) au Canada

Cette méthode répandue un peu partout aux États-Unis, a traversé les frontières canadiennes et a été implanté dans plusieurs écoles du Québec par la Télé-Université (TÉLUQ) et Steve Bissonnette. L’école Plein-Soleil, de niveau primaire, est la première à instaurer ce système dans la Commission scolaire des Appalaches (CSA). «Nous voulons avant tout créer un milieu d’apprentissage favorable tant pour le comportement que pour l’académique. Au début de l’année scolaire, les membres du personnel et les parents du conseil d’établissement ont choisi d’enseigner principalement trois valeurs aux élèves, soit le respect, la responsabilité et l’engagement. J'aime :

S'imposer en classe peut-il s'apprendre ? L’autorité n’est ni naturelle ni uniquement statutaire.

S'imposer en classe peut-il s'apprendre ?

Elle peut s’acquérir en analysant les pratiques et les savoirs d’action que les enseignants mobilisent dans des situations critiques. On estime souvent que certaines personnes possèdent une autorité naturelle et d’autres ne l’ont pas. À l’inverse, on considère aussi que l’autorité pourrait découler directement du statut et de la position de pouvoir occupé. Ce sont là deux mythes profondément ancrés dans les esprits. Dans le domaine de l’éducation, on retrouve ces deux positions symétriques. Nous faisons l’hypothèse que l’autorité peut aussi s’apprendre, se développer, s’acquérir et se transmettre (1).

Exercer une autorité éducative Francine enseigne en classe de CM1-CM2. Le samedi qui précède la rencontre sportive, en fin de matinée, Francine évoque la composition des équipes du relais. Analysons maintenant ce qui s’est passé dans cet épisode. L’appel à la raison et à la capacité de décision. Vaincre la Procrastination. Empathetic teachers keep unruly kids in school. Middle school teachers who use empathy, not punishment, to discipline can greatly reduce the number of students who are suspended throughout the year.

Empathetic teachers keep unruly kids in school

A new exercise shows that the less confrontational approach reduced by half the percentage of students who got suspended—from 9.6 percent to 4.8 percent. Suspension can be harmful to students because it denies them opportunities to learn, damages relationships, and can set them on other risky paths. A central tenet of the teaching profession is to build positive relationships with students, especially those that are struggling. But some teachers are exposed to a “default punitive mindset” in school settings due to zero-tolerance policies on student misbehavior.

“It is heartbreaking,” says Gregory Walton, associate professor of psychology at Stanford University. Student-teacher relationships No one enters the teaching profession in order to send kids to the principal’s office for minor misbehavior, Walton says. [Will this student graduate? Empathetic teachers keep unruly kids in school.