background preloader

Le comportement du consommateur

Facebook Twitter

La pyramide de Maslow [Les jeudi d’Emilie] La Pyramide de Maslow du Web. La pyramide de Maslow adaptée à l’utilisation d’internet… Voici une réflexion suite à la lecture d’un article déposé sur le blog Webwave par Jérémy Parola.

la Pyramide de Maslow du Web

Le besoin de survie se caractérise par les besoins primaires de l’utilisation d’internet: envoi/réception d’emails, recherche d’informations. Ainsi les moteurs de recherche sont les premier outils pour assouvir ce besoin d’information. Les sites éditeurs vers lesquels redirigent les requêtes en sont la résultante (ex: MétéoCity pour les prévisions météo, CuisineAZ pour la réalisation d’une recette). Le besoin de sécurité : protection des données personnelles et sécurité des paiements sont ceux qui viennent immédiatement à l’esprit. Si nous effectuons un focus sur les données personnelles nous y trouverons celles inhérentes : - aux coordonnées de l’internaute (utilisation intempestive via le spam par exemple), - à la protections des images et de sa vie privé (sécurisation de son e-reputation)

L'étude de motivation selon Joannis. L'étude de motivation selon Joannis L’acte d’achat est souvent complexe.

L'étude de motivation selon Joannis

Le principe de base de la publicité, et de la vente en général, est de stimuler les motivations et de lever les freins. Il faut donc en premier lieu connaître et comprendre le contexte psychologique dans lequel se place le produit ou le service vendu.Ensuite, il faut identifier les motivations et les freins qui entrent en jeu dans l'achat et dans l'utilisation du produit.Dans son livre devenu incontournable, Henri Joannis identifie 3 types de motivations et deux types de freins. Notons que plusieurs motivations peuvent cohabiter et parfois entrer en conflit. Les motivations hédonistes Quête du plaisir physique et intellectuel, facilitation du travail, satisfactions "magiques", ... Magnifique exemple d'une double motivation : hédoniste "le plaisir du chocolat" et auto-expression "conserver la ligne". Motivation oblative : "être une gentille maman et faire le taxi pour sa progéniture".

LA COMMANDE EN LIGNE. Acheter une maison ou de la lessive... même mécanismes ? Publié par Emilie Moronvalle le sept 10, 2012 dans le Blog | 0 commentaire Un processus de base Bouclons la boucle sur l’étude de notre consommateur avec le comportement d’achat.

Acheter une maison ou de la lessive... même mécanismes ?

Nous avons déjà vu les variables qui sont propres au consommateur et son processus de décision. Mais qu’en est-il du processus d’achat ? Existe-t-il un processus précis que l’on peut appliquer à tous les individus ? Oui, le modèle EKB= Engel, Kollat & Blaknem. Après l’achat, c’est fini ? Il s’agit d’un facteur ESSENTIEL à prendre en compte. Si vous voulez fidéliser votre client et renforcer votre image, à vous de jouer les marketers ! Regardez plutôt ce tableau, il vous permettra d’y voir un peu plus clair… Vous pouvez maintenant « ranger » votre produit dans l’une de ces catégories pour anticiper l’implication de votre futur acheteur et y adapter votre stratégie marketing.

A vous de jouer, et n’hésitez pas si vous avez besoin de compléments. Baromètre Hadopi : le streaming devient la principale source de consommation de biens culturels. 01net le 26/06/13 à 06h00 Alors que l'avenir de la Hadopi est remise en question depuis la publication du rapport Lescure, les équipes de la haute administration continuent leur mission.

Baromètre Hadopi : le streaming devient la principale source de consommation de biens culturels

Elles viennent de réaliser avec OpinionWay la première édition d'un baromètre sur les usages des Français en matière de consommation des biens et services culturels dématérialisés. En matière de biens culturels, le numérique ne laisse pas la possibilité de prendre des habitudes. Créé à l'époque du peer-to-peer sur PC, l'organisation qui a tant fait polémique a vu passer une génération technologique.

Un panel de 4740 internautes de 15 et plus a rempli un questionnaire pendant une semaine entre le 26 mars et le 3 avril dernier. Le gratuit l'emporte haut la main L’étude dévoile que 84% des personnes interrogées ont recours au streaming contre 49% qui continuent à télécharger des fichiers. Pour écouter de la musique, les Français sont 66% à streamer pour 28% de téléchargeurs. Q1 Abercrombie.