background preloader

Gestion attitude et comportement

Facebook Twitter

L'échelle des comportements : une aide à la prise de conscience face aux problèmes. Je souhaitais vous présenter un outil qui vous permettra de prendre la mesure de votre comportement face à des situations qui se présentent à vous : l’échelle des comportements.

L'échelle des comportements : une aide à la prise de conscience face aux problèmes

Elle a pour énorme avantage de recentrer la réflexion pour engager des actions vers une résolution plus rapide. Cette échelle est utilisable sur le plan professionnel comme personnel. 4 comportements négatifs et 4 comportements positifs Comme vous pouvez le constater, l’échelle est scindée en 2. En bas, nous trouvons les comportements négatifs tandis qu’en haut, siègent les comportements qui nous rapprochent de la solution. Ainsi, lorsque nous ignorons, nions, accusons ou nous justifions, nous ne nous orientons pas vers une issue positive. En revanche, à partir du moment où nous acceptons notre part de responsabilité, l’horizon se dégage.

Je vous invite à adapter et à généraliser l’utilisation de cette échelle au quotidien. Source : « 65 outils pour accompagner le changement » d’Arnaud Tonnelé. Donnez votre avis ! La gestion des comportements - Dossier thématique. Ce dossier thématique présente des articles et recherches pour éclairer les enseignants et intervenants quant à la gestion des comportements des élèves.

La gestion des comportements - Dossier thématique

Les interventions efficaces en matière de gestion des comportements difficiles ont fait l’objet de recherches depuis plusieurs décennies. À ce jour pourtant, le personnel scolaire se retrouve souvent démuni lorsqu’il doit composer avec un ou plusieurs élèves présentant des difficultés comportementales. Les documents proposent de s’intéresser non seulement aux comportements dérangeants, mais également (et surtout) à leur cause, afin de pouvoir agir de manière préventive par la suite. Les principales stratégies d’intervention abordées dans les documents Soutien au comportement positifIntervenir de façon éducativeImplication des parentsEnseignement des habiletés socialesAdaptation de l’environnement Pistes de questions. Troubles - (page 12) - Enfants Différents et alors. Les autistes de syndrome Asperger ont un avantage qualitatif dans les interactions sociales car dans leur esprit, il n’existe pas de sexisme, de "age-isme" ou de biais culturels.

Troubles - (page 12) - Enfants Différents et alors

Ils possèdent la capacité de prendre les autres tels qu’ils sont. Et ils s’occupent souvent de ceux qui ont un développement atypique. Les Aspergers disent ce qu’ils pensent vraiment quel que soit le contexte social ou leurs convictions personnelles. Ils ont la capacité de poursuivre leur idée ou leur propre perspective même en présence de contradictions apparentes.

Ils sont toujours à la recherche d’un auditoire ou d’amis capables de s’enthousiasmer pour des sujets d’intérêts particuliers. D’autre part, les autistes du syndrome Asperger ont une volonté déterminée de rechercher la vérité, ils mènent des conversations exemptes de sens caché ou de motivations inavouées et ont un vocabulaire développé tout comme un grand intérêt pour les mots. Kim Peek, un autiste Asperger cf. vidéo sur la méthode ABA : Comptine quand je suis énervé. Comptine-quand-je-suis-enerve. Gérer ses émotions : une compétence qu’on apprend à construire ? Plusieurs études ont mis l’accent récemment sur l’importance pour la réussite scolaire de savoir gérer ses émotions, ne pas en être l’esclave, mais au fond de pouvoir s’en servir comme une ressource positive, en l’articulant avec la mise à distance, la capacité à prendre du recul, avec le bon usage de la « raison ».

Gérer ses émotions : une compétence qu’on apprend à construire ?

Or, dans notre système éducatif, la question est souvent renvoyée à la « vie scolaire » et est peu abordée sous l’angle des apprentissages, en lien avec le cognitif. En tout cas, on n’envisage pas suffisamment le problème en terme de « compétence à construire », dans une vision dite de façon un peu simpliste « cartésienne ». Il est vrai que le chercheur américain en sciences cognitives Antonio Damasio a appelé « erreur de Descartes » cette négligence du rôle essentiel des émotions et sentiments dans la pertinence des prises de décision et dans le fonctionnement du cerveau.

Il y a là un chantier essentiel pour l’école. Un tableau de Greuze. La couleur des émotions : un livre animé pour les enfants. La couleur des émotions est un livre pour enfants à base de pop up et d’animations pour découvrir les émotions.

La couleur des émotions : un livre animé pour les enfants

Le monstre des couleurs est tout embrouillé ce matin : on dirait qu’il s’est emmêlé les pinceaux. Ses émotions sont sans dessus dessous. Comment s’y retrouver quand le cœur est emmêlé ? L’amie du monstre lui propose de connaître et ranger ses émotions. Chaque émotion primaire est présentée sur une double page avec une pop up d’animation. La joie est représentée par le jaune car elle brille comme le soleil et fait vibrer le coeur telle une abeille. La tristesse est représentée par le bleu car elle refroidit le coeur comme un jour de pluie.

La colère est représentée par le rouge car elle brûle tout sur son passage telle une flamme destructrice. La peur est représentée par le noir car elle elle se cache dans la nuit. La sérénité est représentée par le vert car elles est légère comme une feuille au vent. Quand on connaît les émotions, il est plus facile de les comprendre. Un conte pour aider les enfants à lâcher prise et déstresser.