background preloader

Indiscipline : cercle 1 > le noyau dur

Facebook Twitter

Références critiques et pratiques au cœur de la démarche

PubliC. Khiasma. Lynn Hughes et Marie-Josée Lafortune (dir.), Penser l’indiscipline : recherches interdisciplinaires en art contemporain. L'indisciplinaire de l'Art, Viviane HUYS et Denis VERNANT, Une approche indisciplinaire des dispositifs artistiques et des œuvres d’art en mobilisant histoire de l’art, philosophie du langage, logique et sémiotique.

L'indisciplinaire de l'Art, Viviane HUYS et Denis VERNANT,

L'ouvrage Prenant acte de l’impossibilité de définir ce qu’est l’art en soi, les auteurs s’attachent à déterminer ce qui, à une époque donnée, permet de qualifier d’artistiques certains artefacts. Par le biais d’une approche indisciplinaire faisant entrer en résonance histoire de l’art, logique, sémiotique et philosophie du langage, l’analyse se déploie en une double dimension : historique et discursive. L’historicité s’inscrit elle-même dans une double temporalité : celle du contexte de production de l’artefact et celle des temps de sa réception. Table des matières Chapitre premier — De ce qu’on appelle art1. Pascal Nicolas-Le Strat, "Des compétences indisciplinées"

Qu’est-ce qui fait compétence ?

Pascal Nicolas-Le Strat, "Des compétences indisciplinées"

Qu’est-ce qui fabrique de la compétence ? Ni ce sujet individuel hypertrophié, toujours plus efficace et performant, auquel nous renvoie le libéralisme, ni ce sujet collectif fortement idéalisé auquel se réfèrent des théories très abstraites de la coopération. BYF526 - L’indiscipline universitaire. Contenu.

BYF526 - L’indiscipline universitaire

Michel Foucault On 'Disciplinary Society,' Part 1. Indisciplin/é/e/s. La nouvelle génération de chercheurs n’a pas de majeure.

Indisciplin/é/e/s

Cette génération est en grande difficulté académique. Cet appel à communications est en quête de recherches et de chercheurs et chercheuses in(ter)-, pluri-, poly-, disciplinaires, « indisciplinaires », selon le mot d’Edgar Morin (2005), ou même indiscipliné/e/s, et des réflexions de ces derniers sur leur propre pratique (une épistémologie ?). En continuité avec cette approche critique du savoir parcellisé de la science contemporaine, nous nous proposons de donner voix à des méthodologies et/ou sujets de recherche qui jouent avec les cloisonnements disciplinaires.

Laurent Loty : « Pour l’indisciplinarité » Laurent Loty nous fait le plaisir de nous envoyer un texte très intéressant sur la notion d' »indisciplinarité », à laquelle il apporte ses compétences d’historien des relations entre mots, textes, savoirs et politiques.

Laurent Loty : « Pour l’indisciplinarité »

Ce texte correspond parfaitement aux interrogations qui nous motivent ici. La référence exacte du texte est la suivante : Loty, Laurent. « Pour l’indisciplinarité », The Interdisciplinary Century ; Tensions and convergences in 18th-century Art, History and Literature, edited by Julia Douthwaite and Mary Vidal, Oxford, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century 2005:04, Voltaire Foundation, 2005, pp. 245-259. Introduction du texte :

Mitchell-Interdisc_and_Visual_Culture-ArtBulletin-77-4-1995.pdf. W.J.T Mitchell, Iconologie: image, texte, idéologie. W.J.T Mitchell, Iconologie: image, texte, idéologie, traduit del'anglais par Maxime Boidy et Stéphane Roth, Paris, Les Prairiesordinaires, Coll.

W.J.T Mitchell, Iconologie: image, texte, idéologie

"Penser/Croiser", avril 2009. Isbn 13 (ean): 9782350960227. L'association pour la pensée complexe: MCX-APC. Photo de Dominique BouchetEdgar Morin à Valladolid, 2002 (Cette présentation succincte de la pensée complexe est extraite de l'avant propos rédigé par Edgar Morin à son ouvrage "Introduction à la Pensée Complexe" ESF éditeur, 1990).

L'association pour la pensée complexe: MCX-APC

Revue d'exploration sémiotique. Surveiller et punir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Surveiller et punir

Sous-titré Naissance de la prison, Surveiller et punir est un ouvrage majeur de Michel Foucault paru aux éditions Gallimard en février 1975. Contexte[modifier | modifier le code] Lorsque Surveiller et Punir paraît en 1975, Michel Foucault est un intellectuel reconnu, qui jouit d'une position éminente à la fois dans le monde académique – il a été nommé professeur au Collège de France en 1970– et médiatique où son avis est régulièrement sollicité par la presse nationale. Depuis le début des années 1970, son engagement politique s'est accru et Foucault entreprend dès 1972 de théoriser la position qu'il entend adopter à l'intersection du monde militant, du champ académique et de la sphère publique ; ce travail aboutit en 1976 à la formalisation du concept d' « intellectuel spécifique »[1].

La prison est son domaine d'intervention publique principal. Résumé[modifier | modifier le code] La dialectique indisciplinaire en « sciences humaines » 1Les « sciences humaines », nées au siècle précédent, parviennent sans doute à un moment crucial de leur développement.

La dialectique indisciplinaire en « sciences humaines »

La mondialisation de ce que l’on appelle « l’économie de la connaissance », qui cache pour l’essentiel une marchandisation, bureaucratisation et uniformisation des processus de production des savoirs, impose à marche forcée des regroupements plus ou moins artificiels de laboratoires et d’universités dans des pôles scientifiques à fin d’assurer leur « visibilité internationale ». Cahier S.T.S n°1. Indisciplines, 1984 (onze articles en texte intégral) Ce premier numéro des Cahiers (160 pages) « est essentiellement composé de courtes contributions de responsables de recherches financées par le Programme [« Science, Technologie, Société », entamé quatre années plus tôt au CNRS], et de chercheurs français et étrangers intéressés par la problématique » (Présentation, p. 6).

Cahier S.T.S n°1. Indisciplines, 1984 (onze articles en texte intégral)

Vieux problèmes, idées neuves (Dominique Wolton), 8Pour l’Interscience (Danièle Guillerm), 15 ENTRETIENS avec Georges Canguilhem (par Jean-Pierre Chrétien-Goni et Christian Lazzeri), 21Jean-Toussaint Desanti, 35André Leroi-Gourhan (par Christian Lazzeri et Jean-Pierre Chrétien-Goni), 48 L’interdisciplinarité aujourd’hui (Pierre Delattre), 59Sciences, Technologies, Sociétés… et Histoire (Jean Meyer), 64Le droit à S.T.S. (Danièle Bourcier), 70Des mathématiciens doivent-ils participer au Programme S.T.S. ?

L'indiscipline littéraire des Humanités au cœur de l'intellectualité diffuse / Yves Citton - Université Toulouse II-le Mirail. Hermès 67. Interdisciplinarité : entre disciplines et indiscipline (Besnier et Perriault) Présentation Nul n’ignore plus aujourd’hui combien les découvertes scientifiques et les innovations technologiques se produisent souvent à la marge des disciplines constituées. Qui sommes nous ? Indiscipline ! Indiscipliné. La communication, les Hommes et la politique - Dominique WOLTON. Ce livre est le résumé de 35 ans de travail et 10 domaines de recherche, sur sur lesquels Dominique Wolton a travaillé et qui éclairent l’avenir.

Tous ces thèmes, au cœur des débats contemporains, il les a le plus souvent abordés à contre-courant des idées du moment, témoignant de sa lucidité et de son intuition. L’individu et le couple ;le travail ;les médias ;l’espace public et la communication politique ;l’information et le journalisme ;Internet ;l’Europe ;la diversité culturelle et la mondialisation ;les rapports sciences-techniques-société ;connaissance et communication.

Ses recherches contribuent notamment à valoriser une conception originale de la communication qui privilégie l’homme et la démocratie plutôt que la technique et l’économie. Institut Indisciplinaire. De l’interdiscipline à l’indiscipline. Et retour ? « Can we show a little discipline ? »The National, Cherry Tree, Talitres, 2004 1Le projet de Labyrinthe, affiché depuis sa création en 1998, met l’accent sur la volonté « interdisciplinaire » de décloisonner les savoirs, sur un plan à la fois pragmatique et théorique. Dès l’origine, nous n’avons pas voulu nous satisfaire d’un simple geste de révolte ou d’une « refondation » après table rase, réflexe irréfléchi qui ne se préoccuperait pas réellement des conditions et modalités d’une « connaissance interdisciplinaire », à supposer que l’on sache bien ce que désigne ce terme. 2Certes, dans ses premières années d’existence, la revue s’orienta plutôt vers une forme de collection encyclopédique destinée à la vulgarisation des connaissances savantes (c’était d’ailleurs plus ou moins l’ambition de ses premiers fondateurs). 3Depuis quelques années, à force de tâtonnements et sans idée préconçue, nous nous sommes attachés à la notion d’indiscipline. 10On s’appuiera sur un exemple. 28 Voir supra.

Ferris-Indiscipline.pdf. Le caractère indisciplinaire de l’enquête en histoire de l’art médiéval. Introduction : Les raisons de l’indiscipline Parce que l’iconographie romane qui se déploie sur les chapiteaux historiés dépend étroitement de la structure architecturale dans laquelle elle prend place, il nous paraît important de prendre appui sur la déambulation et le déplacement qui mettent en évidence les conditions visuelles qui leur sont inhérentes.

Ces contraintes font apparaître la spatialisation singulière du chapiteau roman et la nécessité d’une démarche in situ pour en comprendre le fonctionnement.