background preloader

- The Washington Post

http://www.washingtonpost.com/gdpr-consent/

Related:  Donald TrumpSujets de sociétéThème 3 : Étudier les divisions politiques du monde : les frontièresExemples de longs formatsREADING

Barack Obama sonne la charge contre Donald Trump L’ancien président a dénoncé, vendredi, le silence des républicains face aux dérives de son successeur et a appelé les démocrates à se mobiliser pour les élections de novembre LE MONDE | 07.09.2018 à 23h51 • Mis à jour le 08.09.2018 à 10h58 | Par Gilles Paris (Washington, correspondant) Les funérailles du sénateur républicain de l’Arizona John McCain, le 1er septembre, lui avaient déjà donné l’occasion de multiplier les allusions transparentes, mais l’ancien président Barack Obama est passé clairement à l’offensive contre Donald Trump, vendredi 7 septembre, devant des étudiants de l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign, à deux mois d’élections de mi-mandat aux allures de référendum pour l’actuel locataire de la Maison Blanche. Le camp démocrate avait déjà fait la preuve de sa vigueur, manifestée par une floraison de candidatures, notamment féminines, et par de nombreux succès lors d’élections partielles. Lire aussi : Aux Etats-Unis, la féminité devient un argument électoral

Coronavirus, la stratégie d’immunité de groupe ne fonctionnera pas, par Alexis Toulet La « mesure forte » annoncée par Emmanuel Macron lors de son allocution de jeudi soir 12 mars était la fermeture de toutes les écoles. Sera-t-elle suffisante pour freiner la progression de l’épidémie ? Rappelons que l’Italie a fermé toutes ses écoles et universités le 4 mars, alors qu’elle comptait 107 morts du coronavirus – ce qui n’a pas empêché que le 13 mars elle en recense douze fois plus. Mesure à coup sûr utile, il y a toutes raisons de croire que la fermeture des écoles sera cependant insuffisante à elle seule pour freiner véritablement la propagation du virus. De la Lituanie au Kazakhstan, visualisez la dislocation progressive de l’Union soviétique La dissolution de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), en décembre 1991, marque la fin de la guerre froide, mais elle a été aussi été un casse-tête juridique. Créée en 1922 avec le « traité d’Union », l’URSS avait prévu un dispositif juridique qui accordait « le droit de choisir librement de faire sécession de l’Union » dans l’article 26 – un peu comme l’article 50 du TUE qui permet au Royaume-Uni de quitter l’UE – mais l’exercice de ce droit avait été refusé aux républiques qui ont déclaré leur indépendance en 1990 et 1991. Les premières indépendances baltes Les Lituaniens prennent l’initiative : le 11 mars 1990, le Parlement proclame l’indépendance du pays. Moscou réplique alors en établissant un blocus, puis envoie l’Armée rouge neuf mois plus tard, le 11 janvier 1991.

Les entrailles du palais de justice de Tunis – Inkyfada En entrant dans l’enceinte de la cour du palais de justice, on passe un sas de sécurité, dépose ou non - au choix - son sac dans le sas infrarouge qu’est censé surveiller, fonction très théorique, un jeune policier la plupart du temps absorbé par son téléphone ou la conversation avec un collègue. En entrant dans l’imposante bâtisse achevée en 1900 par l’architecte français Jean-Émile Resplandy qui a importé l’art nouveau en Tunisie, construite dans un style mi-beaux-arts mi-arabisant, on se retrouve face à un non moins imposant escalier qui nous mène vers le premier étage. En le contournant sur la gauche, quelques pas suffisent pour nous projeter dans un couloir bruyant, où les archives comme les employé·es semblent au purgatoire pour l’éternité. Quelques mètres encore et l’on se retrouve face à la salle d’audience n°6. C’est dans les bois usés de cette salle d’audience que se jugent tous les mardis et les vendredis les procès des affaires de terrorisme.

Environnement, santé, géopolitique... Le monde fait face à de nouveaux risques « Une économiste ne devrait pas dire ça, prévient, un brin provocatrice, Alicia Garcia-Herrero, mais la vérité est que l’on donne trop d’importance à l’économie, sans regarder ailleurs. » Pour l’économiste en chef de la banque Natixis en Asie-Pacifique, les menaces qui pèsent sur l’activité mondiale ne se détectent pas nécessairement en analysant le produit intérieur brut (PIB) ou les indices de production. A l’heure où le multilatéralisme est en berne, où le réchauffement climatique s’accélère, où l’épidémie du coronavirus se propage, de nouveaux risques émergent, plus difficiles à décrypter que ceux auxquels les experts sont habitués. Alicia Garcia-Herrero s’est plongée dans les ouvrages d’histoire et de politique, comme La Révolte des masses, écrit en 1929 par le philosophe espagnol José Ortega y Gasset, ou Maoism : A Global History « le maoïsme, une histoire mondiale » (The Bodley Head, 2019), de la sinologue britannique Julia Lovell.

Trump aurait demandé à son ex-avocat de mentir au Congrès, et si c'est confirmé, cela pourrait lui coûter cher De toutes les accusations contre Donald Trump, c’est la plus grave. Le président américain aurait demandé à son ex-avocat Michael Cohen de mentir au Congrès à propos d’un projet de construction d’une Trump Tower à Moscou pendant la campagne, selon des révélations du site BuzzFeed basées sur le témoignage de deux sources policières. « Si le président a ordonné à Cohen de mentir au Congrès, c’est de l’obstruction à la justice. Point barre », a réagi l’élu démocrate David Cicilline. En décembre, l’ancien avocat et « fixeur » de Donald Trump a été condamné à trois ans de prison, notamment pour un paiement à l’ex-pornstar Stormy Daniels, mais également pour avoir mentir au Congrès. Selon BuzzFeed, c’est Donald Trump qui lui aurait demandé de mentir à propos de la chronologie du projet immobilier. Trump favorable à une rencontre avec Poutine

Coronavirus : comment l’Europe est devenue l’« épicentre » de la pandémie « L’Europe est actuellement à l’épicentre de la pandémie du Covid-19 », a déclaré, vendredi 13 mars, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De fait, l’épidémie commençant sa décrue en Chine, son foyer d’origine, elle s’est étendue dans le reste du monde et particulièrement au sein du continent européen. Celui-ci concentre désormais 37,8 % des cas cumulés enregistrés au niveau mondial depuis le début de l’épidémie, il y a trois mois, et devrait rapidement passer devant la Chine, qui enregistre jusqu’ici 41 % des cas. Les chiffres : Suivez la propagation de la pandémie sur cette page Inertie Des propos fermes nourris notamment par l’inertie des gouvernements européens devant la rapidité de propagation de la maladie.

Pandémie, mondialisation et frontières - Histoire-géographie - Éduscol Que dit la pandémie actuelle de la question des frontières ? Dans le contexte actuel, toute analyse des effets de la mondialisation est réinterprétée à l’aune de la pandémie venue d’Asie. Dans les cours sur la mondialisation que l’on proposera à distance aux élèves, on pourra s’appuyer sur une réflexion spatiale et temporelle autour du lien entre frontière et pandémie au moment même où de nombreux États choisissent de fermer les leurs. Une réflexion géographique est suggérée par un article des Cafés géographiques qui rappelle le lien entre les routes commerciales et les épidémies du passé, convoque les analyses du géographe Michel Foucher sur les frontières et interroge également le principe de la « quarantaine ». À l’échelle historique, l’historienne Anne Rasmussen est revenue dans un article récent sur la frontière comme dispositif sanitaire dans l’histoire des épidémies.

Exodes Charnels Ce projet numérique a été réalisé dans le cadre de la 13e édition des rencontres "Et si on en parlait" organisées par la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon. A travers les parcours, fictifs, de trois prostituées originaires de Chine, du Nigéria et de Bulgarie, tentons de comprendre les logiques migratoires et prostitutionnelles. Ces parcours ont été élaborés à partir de travaux de recherche universitaire. [Infographie] Interdiction des long-courriers, couvre-feu thermique, plus de véhicules thermiques… les mesures extrêmes pour rester sous 1,5°C Sans surprise, l’année 2018 a encore battu des records de chaleur. Elle se classe au quatrième rang des années les plus chaudes depuis un siècle au niveau mondial. Et elle a connu une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les canicules, les sécheresses, les inondations et les ouragans. Le niveau de la mer a crû de 2 à 3 millimètres par rapport à la même période l’année dernière, alors que la fonte de la banquise et des glaciers s’est accélérée. "Les concentrations de gaz à effet de serre ont, encore une fois, atteint des niveaux records et si la tendance se poursuit, la température risque d’augmenter de 3 à 5°C d’ici à la fin du siècle", prévient Petteri Taalas, secrétaire général de l’l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Selon Météo France, qui a publié un bilan provisoire fin décembre, 2018 est l’année la plus chaude depuis le début du XXe siècle, pour la France.

Le chef de la diplomatie américaine défend la santé mentale de Donald Trump La publication d’un livre accablant sur les coulisses de la Maison Blanche a relancé le débat sur la personnalité du président des Etats-Unis. Le chef de la diplomatie américaine a dû monter au créneau. Vendredi 5 janvier, Rex Tillerson a défendu l’aptitude mentale du président des Etats-Unis Donald Trump, après la publication d’un livre accablant sur les coulisses de la Maison Blanche. L’ouvrage de Michael Wolff – Fire and Fury : Inside the Trump White House, disponible en anglais seulement – défraie la chronique. En tête des ventes pour sa parution ce jour, il relance le débat sur la personnalité du dirigeant de la première puissance mondiale. Lire aussi : Pleurs, trahisons et brosse à dents… ce que nous apprend le livre sur Trump et ses proches

Reconsidérer le « bien vieillir », par Lucien Sève (Le Monde diplomatique, janvier 2010) La littérature courante sur les « seniors » est devenue torrentielle, mais pour l’essentiel elle nous dit presque toujours la même chose. Deux choses — pour être exact. D’abord, avec le rapide allongement de l’espérance moyenne de vie dans des pays comme la France (un trimestre de plus chaque année), la charge des inactifs sur les actifs serait en train de s’alourdir de façon insupportable, ce qui contraindrait à réviser d’urgence à la baisse les normes de notre système de retraite.

Enseignement - Frontières et migrations # Présentation Ce parcours pédagogique thématique a été proposé en parallèle de l’exposition temporaire Frontières, présentée au Musée national de l’histoire de l’immigration du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016. Retrouvez ce parcours sur le site du musée de l’histoire de l’immigration.

Attention Méline et Kynane : nous ne pouvons pas accéder à l'article que vous avez sélectionné. by fanny_leostic Oct 5

En vue des élections présidentielles de novembre prochain, le WaPo réalise une série d'analyses sur les différentes régions des États pivots ainsi que de leur électorat. by simontardif Sep 10

Related: