background preloader

Formations civiques

Facebook Twitter

Sébastien Broca : Du logiciel libre aux théories de l’intelligence collective. Notre énergie, enthousiasme et optimisme ne doivent pas nous faire oublier les deux principaux écueils qui menacent en permanence ce blog, et peut-être aussi par extension toute la dite « Communauté du Libre ».

Sébastien Broca : Du logiciel libre aux théories de l’intelligence collective

Le premier est la tentation d’enjoliver la situation et d’alimenter ainsi une mythologie, voire même une idéologie. Du côté open source, on n’aura de cesse de venter la qualité des logiciels libres, les vertus d’une organisation en mode « bazar et les formidables opportunités économiques offertes par le service autour du logiciel libre. Tandis que du côté free software, on mettra l’accent sur une éthique et un ensemble de valeurs, ainsi synthétisés non sans emphase par Richard Stallman en ouverture de ses conférences : « Je puis résumer le logiciel libre en trois mots : liberté, égalité, fraternité ». Sébastien Broca est allocataire de recherche au Cetcopra (Univerisité Paris 1) où il réalise un doctorat de sociologie. Il résume ainsi son propos : . URL d’origine du document 1. . . Culture libre.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Culture libre

La culture libre est un mouvement social qui promeut la liberté de distribuer et de modifier des œuvres de l'esprit sous la forme d'œuvres libres[1] par l'utilisation d'internet ou d'autres formes de médias. Le mouvement de la culture libre puise sa philosophie de celle du logiciel libre en l'appliquant à la culture, dans des domaines aussi variés que l'art, l'éducation, la science, etc[2].

Les mécanismes juridiques des licences libres attachées à la culture sont également inspirés du logiciel libre ; l'utilisation des licences art libre ou Creative Commons a ainsi permis l'émergence de la musique libre et de l'art libre. La culture libre défend notamment l'idée que les droits d'auteurs ne doivent pas porter atteinte aux libertés fondamentales du public. Histoire[modifier | modifier le code] « Tu dis : “Cette pensée est à moi. . ” — Henri-Frédéric Amiel, Rien n'est à nous[3] Culture Libre - Promouvoir et diffuser la culture libre - site de l'association éponyme.

Intersquat Paris. Le Shakirail. Technologies détournées artistiquement. Guide.libreassociation.info/guide-libre-association-version-1.0.pdf. NosDéputés.fr : Observatoire citoyen de l'activité parlementaire. Parlement et citoyens: les technologies pour une démocratie responsable et efficace #Gouv20. Parlement et Citoyens. Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie. Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société.

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie

Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ? Villes Internet > Accueil. Se repérer dans la diversité des initiatives. - Monnaies en débat. Avant toute chose, il nous semble important de rappeler que la monnaie n’est qu’un outil au service d’un projet.

Se repérer dans la diversité des initiatives. - Monnaies en débat

Il s’agit bien de construire les réponses les plus adaptées aux objectifs, aux enjeux, au projet sociétal que l’on veut promouvoir. L’outil monétaire, pour être pertinent, doit s’intégrer dans cet ensemble : quels échanges souhaite-t-on promouvoir ? Entre qui ? Pour quoi ? Ainsi, nous avons choisi une typologie dont l’entrée principale est celle des objectifs de l’outil monétaire = quels échanges la monnaie complémentaire a-t-elle vocation à développer ? Mais toute classification est réductrice. La « typologie » proposée ici ne déroge pas à cette critique, en donnant l’impression que chaque initiative de monnaie sociales complémentaires poursuit un seul et unique objectif, alors que, souvent, les outils monétaires, au service d’un projet de transformation sociétale, sont à la croisée d’objectifs multiples.

Les objectifs des dispositifs de monnaie sociale complémentaire. Echanger et Coopérer. On y était : le premier rassemblement national de volontaires en Service Civique. Imaginez plusieurs centaines de jeunes formulant des propositions pour une société plus solidaire, réalisant une batucada géante et témoignant de leur engagement au service des autres… Ca s’est passé hier, mercredi 27 juin, et c’était à l’occasion du premier rassemblement national de volontaires en Service Civique !

On y était : le premier rassemblement national de volontaires en Service Civique

Deux ans après la création du Service Civique, cette journée était l’occasion pour de nombreux volontaires venus des quatre coins de la France de se rencontrer, d’échanger et de témoigner de leur expérience. Montrer le visage d’une « société plus solidaire » Malgré les longues heures de bus, malgré la fatigue et la chaleur, ils étaient près de 1 000 volontaires réunis hier dans le gymnase Japy du 11ème arrondissement de la capitale.

Transition Energetique

Création, innovation et bricolage du XXIe siècle. Formations "Bénévolat et compétences" S’occuper de son association représente le plus souvent un engagement important, exigeant que l’on y consacre du temps et de l’énergie.

Formations "Bénévolat et compétences"

Mais outre la satisfaction qu’un tel engagement apporte lorsque l’on voit son projet aboutir, il est également l’occasion d’acquérir des compétences. Qu’il s’agisse de conduire un projet, de mener des équipes ou de faire de la communication autour d’un événement, toutes ces actions sont autant d’expériences pré-professionnalisantes, qu’il est possible de mettre en avant sur un CV, dans une lettre de motivation, ou lors d’un entretien d’embauche.

En d’autres termes, l’engagement associatif peut représenter un véritable atout pour l’insertion professionnelle. Pourtant, trop souvent, cette expérience est reléguée au bas du CV, dans la partie “autres” ou “loisirs”. Animafac initie en ce sens un cycle de formations, “Bénévolat et compétences”, avec la participation de professionnels des ressources humaines. Planning des formations 16 mars : Paris.

Migration / Immigration

La problématique de l'eau. A l’aube d’un nouveau millénaire : Paris au fil du temps. Personnes handicapées : Musées & monuments. Les expositions incontournables : Paris. Place et rôle de la société civile en France. Location de salles : MAS. Fichage et Surveillance. ESS et Innovation sociale. Création artistique et économie de la culture. Education aux Médias.