background preloader

Les enjeux moraux et civiques de la société de l'information

Facebook Twitter

Le quotidien "sidérant" de La Voix du Nord à Hénin-Beaumont face au Front national. Depuis l'arrivée de l'élu Front national Steeve Briois à la mairie d'Hénin-Beaumont, "La Voix du Nord" a vu son travail singulièrement se compliquer.

Le quotidien "sidérant" de La Voix du Nord à Hénin-Beaumont face au Front national

Son directeur de la publication a interpellé sur Twitter ceux qui hésitent à voter au second tour de la présidentielle. Il s'explique. Fin novembre 2015, La Voix du Nord avait ouvertement pris position contre le parti de Marine Le Pen aux élections régionales, avec une "Une" titrée : "Pourquoi une victoire du FN nous inquiète". Cette fois, le quotidien s'est exprimé par un tweet de son directeur général délégué et directeur de la publication au sujet du travail dans la commune de Steeve Briois, député européen et depuis quelques jours président par intérim du Front national. Ce message ponctue une campagne présidentielle marquée par des relations très tendues entre la presse et les candidats. Écouter Les difficultés de la presse avec les candidats pendant cette campagne présidentielle, en particulier avec Marine Le Pen Pourquoi ce tweet ?

L'élection présidentielle française vue par les journaux étrange

Média Animation asbl. WTF - Accueil. Décodex: vérification de sources d'informations, pages Facebook et chaînes YouTube. La « cyberguerre » de l'information va au delà des fake news - ODI. Il y a une cyberguerre de l’information en cours.

La « cyberguerre » de l'information va au delà des fake news - ODI

Elle ne se limite pas aux « fake news ». Sous le titre « Fake News, c’est compliqué », Claire Wardle, membre de la coalition international des journalistes First Draft News*, propose une typologie de ces fausses informations. BBC Academy - Page d'accueil - Règles d'or pour rédiger une bonne copie. Pour rédiger une bonne copie, il faut garder certaines considérations à l'esprit et la plus importante est probablement celle-ci : est-ce que vous comprenez ce que vous êtes en train d'écrire ?

BBC Academy - Page d'accueil - Règles d'or pour rédiger une bonne copie

Si vous ne comprenez pas le texte, comment l'auditeur pourra-t-il le comprendre ? Comprendre le sujet d'un on traite est indispensable pour rédiger de la bonne copie. Les clés des médias : le coût de l'information. Les clés des médias : la hiérarchie de l'info. D'où vient l'information. Les clés des médias : c'est quoi une information ?

Le circuit de l'info. BBC Academy - Page d'accueil - Règles d'or pour rédiger une bonne copie. Le plagiat. Tout au long de ses études, l'étudiant a à produire des travaux de recherche dans lesquels il doit intégrer les idées de différents auteurs.

Le plagiat

HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. TIC et projet de recherche d'information. Évaluation d'un site Web. « Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles. Concepts flous, utilisations orientées L’expression « post-vérité » (post-truth politics en version originale), apparue dès les années 2000 [1] connaît actuellement une deuxième vie, tellement riche qu’elle a été désignée « mot de l’année 2016 » par le dictionnaire Oxford.

« Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles

C’est Katharine Viner, rédactrice en chef « Informations et Médias » du quotidien britannique The Guardian, qui l’a remis au goût du jour, en l’actualisant, dans un éditorial du 12 juillet 2016. Au lendemain du Brexit, cette journaliste spécialiste des questions médiatiques donne ainsi un nouveau cadre à l’expression : les électeurs, trompés par de fausses nouvelles (fake news), ont voté pour le Brexit alors même que les médias favorables au maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne leur exposaient à longueur de colonnes et d’émissions les faits qui auraient dû les convaincre de voter « remain ». Fausses nouvelles, fabrications ou mauvais journalisme Une crise de confiance : mais confiance en qui ?

Analyse de l’image. Guide pour l’analyse de l’image.

Analyse de l’image

Le guide ci-dessous est proposé en réaction aux nombreuses et inutiles « grilles d’analyse de l’image »? , qu’on applique en toute saison sur n’importe quelle image, avec n’importe quels élèves… On te manipule. Une Théorie du complot, c'est quoi ?

On te manipule

Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Pierre Bourdieu. Sur la télévision. Etapes de la recherche d'information. Le circuit de l'info. Juan-les-Pins : anatomie d’une rumeur. Un simple mouvement de foule a fait naître, dimanche 14 août, des rumeurs d’attentat terroriste qui ont été relayées et amplifiées par les réseaux sociaux.

Juan-les-Pins : anatomie d’une rumeur

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Scheffer et Camille Sellier Un mois jour pour jour après l’attentat de Nice – survenu le 14 juillet sur la promenade des Anglais – la crainte qu’une nouvelle attaque terroriste se produise reste forte. Il est environ 22 h 25, dimanche 14 août, dans le quartier animé de la pinède à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) lorsque les vrombissements d’une voiture dotée d’une puissante motorisation sèment la panique. Affolés, des clients attablés en terrasse se réfugient à l’intérieur des établissements, d’autres se mettent à courir. Facebook menace-t-il la démocratie ? Aux Etats-Unis comme en France, les internautes se déchirent sur le réseau social le plus fréquenté du monde.

Facebook menace-t-il la démocratie ?

Ce forum, géré par un algorithme qui se dit « agnostique », est-il capable de susciter un vrai débat ? Quand Susanna Lazarus s’est éveillée, ce vendredi 24 juin, et qu’elle a allumé la télévision, la stupeur l’a envahie. Son pays, le Royaume-Uni, venait de choisir de quitter l’Union européenne, à près de 52 %. Pourtant, dans les jours qui précédaient, cette Londonienne de 27 ans n’avait rien vu venir. Sur Facebook, presque tous ses amis, issus comme elle de la cosmopolite capitale économique du pays, avaient partagé les arguments du « Remain ». Un tel témoignage prêtait bien sûr le flanc à la critique. « Franchement, si vous êtes assez bête pour faire confiance aux réseaux sociaux pour vous informer et vous forger un avis, vous méritez ce genre de surprise », l’a sévèrement tancée Rosemary, de Genève, dans les commentaires.

D’un trombinoscope de fac à un moyen de s’informer.