background preloader

Énergétique

Facebook Twitter

Territoire énergétique. Quelles solutions pour vivre sans pétrole. En Afrique, les planètes sont alignées pour une électrification plus verte. Fort McMurray, le trou du cul du monde. Je m’excuse à l’avance, il est possible que la poussière ne soit pas encore retombée.

Fort McMurray, le trou du cul du monde

Avant de lire ces quelques lignes, il faut mettre de coté la sensibilité et la compassion pour les gens qui ont perdu leur maison. Sans coeur, aussi immonde que ça puisse paraître, il faut faire abstraction de ces vies chamboulées. Il y a parfois des événements ironiques dans la vie. Des situations qui nous permettent de penser autrement, en perspective, à quelque chose de plus grand.

Caricature autochtones contre oléoducs. Les voitures électriques. Le ministre Marc Garneau souhaite voir l’implantation de bornes de chargement rapide sur les grands axes canadiens OTTAWA — Le gouvernement Trudeau souhaite installer des bornes de chargement rapide le long des grandes autoroutes canadiennes afin de convaincre un plus grand nombre d’automobilistes d’opter pour une voiture électrique.

Les voitures électriques

Le secteur des transports est responsable de 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) au Canada – ce qui représente la deuxième source d’émissions au pays – et il devra forcément opérer un virage vert si le Canada veut jouer le rôle qui lui revient dans la lutte contre les changements climatiques, estime le ministre des Transports, Marc Garneau. Dans une entrevue avec hier, M. Garneau a précisé que les émissions de GES dans le domaine du transport provenaient en très grande majorité (80 %) des voitures et des camions.

Les avions, les bateaux et les locomotives sont responsables du reste (20 %). Tchernobyl, le spectre du nucléaire. Un photoreportage de Melanie Julien D'une intensité équivalente à plus de 200 bombes d'Hiroshima, les rejets radioactifs ont dépassé les frontières, atteint l'Europe et provoqué des dizaines de milliers de morts, notamment à cause de divers cancers, surtout de la glande thyroïde.

Tchernobyl, le spectre du nucléaire

Aujourd'hui, 5 millions d'Ukrainiens, de Biélorusses et de Russes vivent toujours dans des secteurs irradiés à divers degrés. Une vaste région mise en quarantaine dans un rayon de 30 km autour de la centrale reste encore largement inhabitée. Pour accéder à la zone d'exclusion rouverte en 1999, nous devons présenter nos passeports à deux postes de contrôle entourés de barbelés.

Photo(s) : Melanie Julien Premier arrêt : le village de Kopachi, tellement contaminé que les autorités ont décidé de l'enterrer, maison par maison. Une ancienne école primaire s’y dresse toujours, abandonnée à elle-même dans la forêt. Direction Pripyat, petite ville située à 3 kilomètres de la centrale, près de la frontière avec le Bélarus.

Hydroliennes en mer. L'énergie marémotrice. Énergie marémotrice. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Énergie marémotrice

L'énergie marémotrice est issue des mouvements de l'eau créés par les marées et causés par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil. Elle est utilisée soit sous forme d'énergie potentielle - l'élévation du niveau de la mer, soit sous forme d'énergie cinétique - les courants de marée[1] . L'exploitation de l'énergie marémotrice est ancienne. Les premiers moulins à marée dateraient de l'Antiquité sur la rivière Fleet dans la Londres romaine[2]. Ils apparaissent à travers l'Europe au Moyen-Age comme ceux sur l'Adour construits au XIIe siècle. Principes[modifier | modifier le code] Principe d'une usine marémotrice Article détaillé : Marée. Le phénomène de marée est dû à la différence de temps de rotation entre la Terre (24 heures) et la Lune (28 jours) qui est donc relativement fixe par rapport à celle-ci. L'énergie dite marémotrice constitue donc une récupération du moment cinétique du couple Terre-Lune.

Un laboratoire flottant pour les low-tech. Qu’ont en commun un four solaire, une serre hydroponique et un pédalier qui produit de l’électricité pour recharger un téléphone ?

Un laboratoire flottant pour les low-tech

Ce sont tous des low-tech. Soit des systèmes simples, ingénieux et peu coûteux à bricoler soi-même, dont la source d’énergie est à portée de main et qui répondent à des besoins de base. Carte énergies vertes. Les inconvénients - L'énergie biomasse. Biomasse (énergie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biomasse (énergie)

Unité de valorisation énergétique de la biomasse (Allemagne) Dans le domaine de l'énergie, et plus particulièrement des bioénergies, le terme de biomasse désigne l'ensemble des matières organiques d'origine végétale (algues incluses), animale ou fongique pouvant devenir source d'énergie par combustion (ex : bois énergie), après méthanisation (biogaz) ou après de nouvelles transformations chimiques (agrocarburant).

La biomasse est aujourd'hui la première énergie renouvelable en France. En 2009, la France a produit 11 984 ktep à partir de biomasse (bois énergie, biocarburants, biogaz et agrobiomasse) contre seulement 667 ktep éoliens et 66 ktep solaires[1]. Cette filière, correspondant à des objectifs de développement durable, est en développement rapide. Les avantages - L'énergie biomasse. Champs d'éoliennes. L'Ouest s’intéresse aux trottoirs chauffés. Dans son édition de mardi, Le Devoir faisait l'inventaire d'une pléthore de petits aménagements urbains pouvant être réalisés pour rendre les centres-villes plus agréables l'hiver.

L'Ouest s’intéresse aux trottoirs chauffés

Mobilier résistant à l'assaut des déneigeuses, trottoirs et abribus chauffés, design urbain limitant le facteur vent: les solutions, parfois très simples, sont nombreuses. Mais pour des raisons obscures, sinon un acharnement à nier notre condition nordique en ce pays de glace et de blizzard, très peu sont appliquées. Sous les pavés, la chaleur... D’ici la fin du siècle, on aura à Montréal des hivers aussi doux qu’en Pennsylvanie.

Sous les pavés, la chaleur...

Sans blague. Film Prédiction 2009/Catastrophe Deepwater Horizon 2010.