background preloader

TRANSITION ENERGETIQUE

Facebook Twitter

La France pourrait produire 100 % d’énergie renouvelable en 2050. Selon l’association d’experts négaWatt, l’Hexagone pourrait s’affranchir du nucléaire et des fossiles au milieu du siècle.

La France pourrait produire 100 % d’énergie renouvelable en 2050

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir A l’heure où la France, grelottante, s’inquiète de son approvisionnement en électricité, affirmer qu’elle pourrait à terme se passer du nucléaire et des fossiles ressemble à une gageure. C’est pourtant la perspective que trace l’association négaWatt, pilotée par une vingtaine d’experts indépendants dont les travaux font référence dans leur domaine. Son « scénario 2017-2050 », dévoilé mercredi 25 janvier, projette un mix énergétique 100 % renouvelable à l’horizon du milieu du siècle. Elle avait déjà présenté, depuis 2003, plusieurs trajectoires faisant la part belle aux énergies vertes. L’incroyable histoire de la loi de transition énergétique, que vous raconte une frise exclusive. Une loi annoncée comme une priorité par le nouveau président Hollande mais votée seulement trois ans plus tard, un débat public quitté par les grandes associations écologistes, un parcours législatif qui a vu les deux chambres s’écharper sur fond de nucléaire...

L’incroyable histoire de la loi de transition énergétique, que vous raconte une frise exclusive

L’adoption de la loi de transition énergétique, votée mercredi 23 juillet par les députés, fut longue et pleine de rebondissements. Reporterre vous en propose une synthèse chronologique et interactive : Les grands objectifs fixés par la loi Voici les principaux objectifs devant maintenant guider la politique énergétique : 1 - Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % entre 1990 et 2030 et de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050. 2 - Réduire la consommation énergétique finale de 50 % en 2050 par rapport à la référence 2012, en visant un objectif intermédiaire de 20 % en 2030. 5 - Réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % à l’horizon 2025. ADEME : "Vers un mix électrique 100% renouvelable en 2050", l'étude que le lobby nucléaire a voulu censurer ! - Transition Energétique. Mercredi 8 avril, Médiapart dévoilait le rapport d’une étude technique sur une France 100 % renouvelables (pour son bouquet électrique) en 2050, commandée et financée par l'Ademe pour 294 000 euros.

ADEME : "Vers un mix électrique 100% renouvelable en 2050", l'étude que le lobby nucléaire a voulu censurer ! - Transition Energétique

Épilogue en fanfare de 3 mois de rebondissements, qui ont fait d’un exercice technique une affaire politico-médiatique. Tel était le titre de la séquence de 30 minutes, prévue entre les tables rondes 3 et 4 du colloque de l’ADEME (désormais) intitulé « Les énergies renouvelables dans le mix électrique français » (les 14 et 15 avril 2015 à Paris). Malgré sa modeste emprise sur le programme, le service presse de l’Ademe, ne se trompant pas sur l’intérêt des professionnels comme du grand public sur le sujet, indiquait précédemment dans sa communication numérique : « le point d’orgue de ce colloque est la présentation d’une étude inédite commandée par l’ADEME et qui fournit les pistes pour une production d’électricité 100% renouvelable ».

Particuliers et éco-citoyens, Financer mon projet, Rénovati, Quel professionnel RGE choisir pour vos travaux ? Particuliers et éco-citoyens, Financer mon projet, Rénovati, Crédit d'impôt pour la Transition énergétique. Mis à jour le 16/01/2015 Depuis le 01/09/2014, le crédit d’impôt développement durable a évolué pour devenir le crédit d’impôt pour la Transition énergétique.

Particuliers et éco-citoyens, Financer mon projet, Rénovati, Crédit d'impôt pour la Transition énergétique

Ce dispositif fiscal est en vigueur jusqu'au 31/12/2015. Découvrez toutes les conditions exigées pour en bénéficier. Financement de la transition énergétique : nos propositions. Ce lundi 23 juin, Ségolène Royal et Michel Sapin organisent la conférence bancaire et financière pour la transition énergétique annoncée par François Hollande lors de la conférence environnementale de septembre 2013.

Financement de la transition énergétique : nos propositions

Les propositions sur la table sont loin de pouvoir financer et enclencher une transition énergétique qui soit à la hauteur des enjeux des exigences climatiques et de justice sociale. Analyse et propositions. Projet_de_loi_avec_article_35.pdf. Le site de l'écologie. Transition énergétique : le texte définitif du projet de loi et son exposé des motifs.

Ségolène Royal v(i)olée par les lobbies du nucléaire dans la soirée. Après sa conférence de presse Ségolène Royal, sommée de corriger SON projet de Loi, se fait enfouir les déchets radioactifs.

Ségolène Royal v(i)olée par les lobbies du nucléaire dans la soirée

Qui est derrière ce stratagème ? La version « finale » du projet de Loi qui circulait dans la journée ne parlait ni de déchets, ni d’enfouissement. Premiers rebondissements à 17h35. 140618_Document_Nouveau_modle_nergtique.pdf. Publication Energie-legal - Lettre Energie-Legal Juin 2014.pdf. Les territoires, leviers de la transition énergétique. Document : les conclusions du débat national sur la transition énergétique. Il vous aura sans doute échappé que depuis huit mois se tient en France un « grand débat national » sur la transition énergétique.

Document : les conclusions du débat national sur la transition énergétique

Ses conclusions seront rendues ce jeudi 18 juillet, mais le site Reporterre a obtenu la dernière version de travail en date du 9 juillet. Document transitoire, dont les grandes lignes ne devraient pas bouger. Et dont on voit déjà que, à force de vouloir ne fâcher personne, le gouvernement ne contentera pas grand monde. De quoi s’agit-il ? Lors du grand raout de l’automne dernier que fut la conférence environnementale, François Hollande avait demandé à Delphine Batho de lancer un débat afin de mettre en musique son engagement de faire passer de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité d’ici à 2025. Transition énergétique: l’avant-projet de loi déjà amputé - Page 1.

Loi sur la transition : révolution énergétique ou greenwashing gouvernemental. Imaginez un pays où les citoyens participent à 20 % du capital des projets éoliens ou solaires.

Loi sur la transition : révolution énergétique ou greenwashing gouvernemental

Où les entreprises, dont l’État est un actionnaire de poids, comme EDF ou GDF, sont contraintes d’abandonner tout projet d’exploitation de charbon, de sables bitumineux, de gaz et huiles de schiste. Où le gouvernement vise les 100 % d’énergies renouvelables d’ici à 2050. Où 20 réacteurs nucléaires – la moitié du parc atomique – sont définitivement arrêtés d’ici 2020, économisant ainsi 40 milliards d’euros, le coût de leur prolongement jusqu’à 40 ans d’activité.

Où tous les grands projets autoroutiers et aéroportuaires sont mis au placard tandis que sont soutenus les transports collectifs moins polluants.