background preloader

Transition Energetique

Facebook Twitter

Accueil | Innovation sociale et environnemental... Asso-iceb.org. ZAC Pajol (18e) | Semaest. Dotée d’un budget de 63 millions d'euros, cette opération préserve le patrimoine en réutilisant les bâtiments existants. La Halle accueillera une auberge de jeunesse de 330 lits, une bibliothèque de 30 000 livres, des commerces, un jardin couvert et une toiture photovoltaïque de 3500 m². Les deux anciens bâtiments des messageries sont transformés en un collège de 20 classes (600 élèves) ouvert depuis la rentrée 2010 et un IUT de 500 étudiants dont la livraison est prévue en septembre 2013. Deux équipements neufs recevront un complexe sportif et un immeuble d’activités économiques de 5 000 m². Ils seront inaugurés au premier trimestre 2012. Performance énergétique et énergies renouvelables C’est le fil conducteur du projet.

Gestion de l’eau Le même souci de protection de l’environnement guide la SEMAEST dans la gestion de l’eau. Chantier Propre Une charte a pour but de limiter les nuisances pour les riverains et l’environnement. Visite virtuelle de la future ZAC Pajol. Institut Negawatt - Formations sur mesure (Energie) Afin d’accompagner les acteurs de la transition énergétique, l’Institut négaWatt organise également des formations professionnelles sur mesure.

Deux possibilités sont envisageables : les formations figurant au programme peuvent être proposées sur demande, dans d’autres lieux :la formation est commandée et organisée en interne par une structure qui en gère les inscriptions (formation en « intra ») ;la formation en « intra » peut être ouverte à un public plus large, afin de mutualiser son organisation.d’autres formations peuvent être développées par l’Institut, qui est en capacité de gérer l’ingénierie pédagogique et de mobiliser dans son réseau d’expertise les compétences nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques de formation. Lancement du débat sur les choix énergétiques de la France. "Il n'y a pas de sujet tabou et toutes les idées pourront s'exprimer", a souhaité devant la presse la ministre de l'écologie et de l'énergie, Delphine Batho, défendant "un grand débat citoyen, populaire et accessible à tous".

Le débat a été formellement lancé par la première réunion du "parlement" du débat, réunissant les 112 membres des sept collèges (Etat, collectivités, associations, patronat, syndicats, élus et chambres consulaires). Cette première séance, "studieuse" selon Mme Batho, a duré trois heures. Y ont principalement été débattues les questions de méthode et d'organisation d'un processus réunissant nombre d'instances et prévu pour durer sept à huit mois. Au nom d'une nécessaire transition énergétique, François Hollande a fixé certains objectifs: ramener la part du nucléaire dans la production électrique de 75 à 50% d'ici 2025, fermer Fessenheim fin 2016, développer les énergies renouvelables et toutes les sources d'économie possibles, notamment dans le bâtiment. Par. Qui Sommes-nous. « Accompagner la transition énergétique, offrir aux Parisiens les moyens d’anticiper l’avenir Dérèglement climatique, raréfaction des ressources fossiles : nous sommes aujourd’hui confrontés à une crise écologique d’une ampleur inégalée à laquelle nous devons répondre par des actes concrets et forts, à la hauteur de l’enjeu.

Depuis 2001, la Ville de Paris a mis en œuvre des politiques publiques ambitieuses, contribuant à réduire l’empreinte carbone du territoire. Développement des transports publics et déplacements alternatifs, rénovation énergétique, végétalisation, gestion des ressources et des déchets, alimentation, etc. : des pans entiers de l’action municipale font l’objet d’un plan d’actions volontariste assorti d’objectifs chiffrés pour lutter contre le réchauffement climatique. Des solutions existent. René DUTREY,Président de l'Agence Parisienne du Climat, Adjoint au Maire de Paris, chargé du Développement durable, de l'Environnement et du Plan Climat. Le Projet MUSIC | Agence Locale de l'Energie MVE. MVE est partenaire de la Ville de Montreuil pour le projet européen MUSIC («Mitigation in Urban Areas Solution for Innovative Cities», Mitigation du risque climatique en milieu urbain, solutions pour des villes innovantes).

Ce projet s’intéresse à la transition énergétique en milieu urbain et aux moyens à mettre en œuvre dans ce contexte particulier pour y parvenir. Cinq villes européennes sont engagées dans le projet (Rotterdam, Ludwigsburg, Aberdeen, Gent, Montreuil) et expérimentent en même temps des façons d’initier cette transition. Comment mettre en place des solutions innovantes pour la transition énergétique des villes ?

Comment imaginer l’adaptation du territoire au réchauffement climatique? Le projet se décline en 3 volets : Quels projets-pilotes mettre en œuvre dans le cadre de la transition énergétique? MVE travaille plus particulièrement sur ce dernier volet, qui met en œuvre le concept de «gestion de la transition» développé par le DRIFT, centre de recherche basé à Rotterdam. L’Agence | Agence Locale de l'Energie MVE. L’Agence Locale de l’Energie – Maîtrisez Votre Energie (MVE) est une association loi 1901 à but non lucratif, créée en 1999 par les villes de Montreuil et de Vincennes avec le soutien de la Commission européenne, dans le cadre du programme SAVE II, et de l’ADEME, l’ARENE et du CLER.

Elle a pour objet la maîtrise de l’énergie et la promotion des énergies renouvelables à l’échelle locale. Elle participe ainsi à la réflexion et à la prise de décisions nécessaires au vu de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et le réchauffement climatiques. En 2002 et 2005, les villes de Bagnolet et de Bondy rejoignent l’association. Puis c’est au tour de Fontenay-sous-Bois et du Pré Saint-Gervais d’adhérer en 2010. Prochainement, de nouvelles collectivités pourraient à leur tour, adhérer à la vie de l’Agence.

Pour en savoir plus, téléchargez ici la plaquette de présentation de l’Agence (version 2013) et celle à destination des entreprises ici. GC15p58-66.pdf (Objet application/pdf) Electrification-rurale-decentralisee-generalites-et-exemples.pdf (Objet application/pdf) Transition énergétique : que faire de la CSPE ? La contribution au service public de l’électricité (CSPE) s’emballe et n’est plus adaptée. Le débat sur la transition énergétique devra trouver un autre mécanisme pour soutenir le développement des énergies renouvelables. Le débat sur la transition énergétique ne pourra faire l’impasse sur la révision de la Contribution au service public de l’électricité (CSPE). Et pour cause : les objectifs de la transition ont déjà été fixés par le président de la République, François Hollande. Ce sont les moyens de les atteindre qui sont l’objet du débat, répète à l’envi Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Le financement figure en tête de ces moyens à déterminer. La Contribution au service public de l’électricité a été créée en France en 2004. Ce remboursement pose deux questions. La compétitivité des électro-intensifs menacée Que faire? Ludovic Dupin. Électrification rurale décentralisée : EnR'Sud. Depuis 2 semaines, je découvre le travail de la Grameen Shakti sur le terrain au Bangladesh. Avec 170 millions d’habitants et 1100 personnes/km2, le Bangladesh est le 4ème pays avec la plus forte densité au monde (après Monaco, Singapour et Malte). Dhaka, la capitale, concentre à elle seule 100 millions d’habitants.

Au milieu des années 70, 83% de la population vivait en dessous du seuil de pauvreté. Aujourd’hui, environ 30% des Bengâlîs vivent avec moins d’1$ par jour et 45% en dessous du seuil de pauvreté. Dans le domaine de l’accès à l’électricité, près de 60% de la population habite dans des zones hors du réseau électrique. La Grameen Shakti a été créée en 1996 par Muhammad Yunus comme une des « Grameen Sisters », entreprises sociales autour de la Banque Grameen de micro-crédit. Les technologies qu’elle propose sont : La Grameen Shakti en chiffres (Novembre 2010) Pour plus de précisions sur la Grameen Shakti, envoyez moi un mail à hugo.niccolai@gmail.com. How do you turn a charity into a business ... and why would you? | Guardian Social Enterprise Network. In Kenya, one can drive for hours at a time and see village after village with no electricity.

One charity cannot solve the problem of power just as they can't solve many of Africa's other big challenges such as clean water, decent education, irrigation, medicine and food. Like mobile phones in the past ten years, solar lights will only become ubiquitous when the private sector embraces them; when there's a value chain that incentivises everyone from a large scale importer in Dar es Salaam; to a shop-keeper in rural Zambia; and to everyone in between, including local handymen to fix them when they break or shop-keepers to sell spare batteries.

Which is why SolarAid, despite its name, has come to believe in a market based approach: selling solar lights, not giving them away. We quickly realised that we needed to commit to this approach and turn our charity project, SunnyMoney, into a social business. To encourage and stimulate the market; not undermine it with any well-meaning charity. SunnyMoney. SolarAid home page - We believe in business based solutions to poverty. Help us eradicate kerosene lanterns from Africa by 2020. » SolarAid -

Jeremy Rifkin. Départ pour Santa Rosillo: village du projet biogas en forêt amazonienne : EnR'Sud. Lundi 10 septembre, 4 h du matin c'est le grand départ. Il vaut mieux partir tôt car il nous faudra 2 jours pour atteindre Santa Rosillo, petit village de la forêt amazonienne de la région de San Martin au Pérou. Santa Rosillo est un petit village d’environ 45 habitations et 225 personnes. En fonction de l’époque et du cru des rivières, entre 16 et 21 heures de trajet sont nécessaires pour atteindre le village en partant de Tarapoto : alternant voiture, bateau, pirogue et marche.

L’objectif du projet biogas est de récupérer et valoriser certains déchets organiques produits dans le village et ses alentours pour produire de l’électricité distribuée via l’installation d’un mini-réseau électrique dans le village : Pour dimensionner les différents équipements, il a fallu prendre en compte 2 principaux paramètres caractéristiques de Santa Rosillo: le nombre de vaches présentes et la demande énergétique à long terme. Et ce n'est qu'en bordure de forêt amazonienne! Hugo&Sam. Quelle transition énergétique pour la France ?