background preloader

Transition énergétique

Facebook Twitter

Projet-beeci. Pour bien commencer : Le "développement durable" pour les nuls Où chercher ces initiatives citoyennes ?

projet-beeci

Please reload Des initiatives dans tous les domaines ! Fraîchement revenu de notre tour d'Europe, les idées plein la tête, nous mettons à jour régulièrement cette rubrique. Pour être honnêtes, chez BEECI, la nourriture et les bons produits sont une véritable religion. Avec l’air que nous respirons, la nourriture est une ressource absolument nécessaire à la vie. Migrants climatiques : origines et conséquences. Agir par la consommation (et la non consommation ! ) Comprendre le changement climatique et les enjeux de la COP21. Recherche Planete energie. La méthanisation : du biogaz dans nos déchets. Un phénomène naturel La méthanisationLa méthanisation (ou digestion anaérobie) est un processus naturel complexe de dégradation de la matière organique... des déchets est un processus de fermentationLa fermentation est la transformation de certains composés organiques sous l'action d'enzymes sécrétées par des micro-organismes... anaérobie : une décomposition de matières putrescibles par des bactéries qui agissent en l’absence d’air.

La méthanisation : du biogaz dans nos déchets

Ce phénomène se produit naturellement dans les marécages (gaz des marais). La méthanisation produit du biogazLe biogaz est l'un des produits de la méthanisation (digestion anaérobie) de déchets d’origine biologique... qui comporte, entre autres, du méthane (CH4), le même que celui contenu à plus de 90 % dans le gaz naturel fossile. Biogaz > Techniques de bioconversion : La biométhanisation > contact: biogaz. AILE » Biogaz. Le biogaz va monter en pression. Les agriculteurs vont pouvoir faire de la méthanisation, un procédé qui permet de retraiter les déchets organiques et les effluents d’élevage tout en générant de l’énergie, selon un décret publié samedi au Journal officiel.

Le biogaz va monter en pression

Le président de la République a annoncé lui-même la sortie de ce décret samedi lors de l’inauguration du Salon de l’Agriculture. Nicolas Sarkozy a aussi annoncé que le tarif d’achat de l’électricité produite à partir de cette méthode de retraitement serait revu à la hausse avant la fin du mois d’avril. En vertu de ce texte, tous les agriculteurs obtiennent la possibilité de «diversifier leur activité agricole et sécuriser la production de biogaz, d’électricité et de chaleur par la méthanisation et sa commercialisation dans le cadre de leur exploitation agricole ou via une structure sociétaire où ils détiennent la majorité du capital.» Biogaz Energie Renouvelable.

Un maraîcher des Landes produit son électricité à base de carottes. La société agricole Larrère, dans les Landes, a inauguré un nouveau méthaniseur capable d’alimenter son exploitation en électricité grâce à ses déchets végétaux.

Un maraîcher des Landes produit son électricité à base de carottes

Ce maraîcher, en valorisant 4.500 tonnes de carottes impropres à la consommation va pouvoir produire chaque année 2.950 mégawattheures et 3.450 tonnes de fertilisant. Un projet responsable du point de vue environnemental et qui permet de faire des économies sur les factures. Comment valoriser les déchets de l’agriculture ? Larrère est une société familiale, située dans les Landes et spécialisée dans la production de légumes. Le groupe possède 2.200 hectares et produit 35.000 tonnes de légumes chaque année, dont 20.000 tonnes de carottes. Devant faire face au problème du traitement des déchets agricoles, qui représente un coût élevé, l’installation d’un méthaniseur s’est présentée comme une option en parfaite adéquation avec les valeurs de l’entreprise. Le maraîcher Larrère veut chauffer un village avec des carottes. Le groupe landais, un des leaders européens de la carotte, vient d'inaugurer une unité de biométhanisation capable de fabriquer de l'énergie pour plus de 600 foyers à partir des déchets.

Le maraîcher Larrère veut chauffer un village avec des carottes

Une initiative qui entre dans le cadre du projet de loi de transition énergétique du ministère de l'Écologie. La carotte sera-t-elle l'avenir de l'énergie? C'est en tout cas ce que croient les dirigeants du groupe familial Larrère, producteur de légumes dans les Landes depuis 30 ans. Le maraîcher, l'un des leaders européens de la carotte, a trouvé un moyen de valoriser ses déchets en mettant en activité, début septembre, une unité de biométhanisation permettant de produire assez d'énergie pour éclairer et chauffer un village. Cette unité de biométhanisation, développée par le spécialiste du secteur Greenwatt, utilise un procédé naturel de dégradation de matières organiques- ici les déchets des légumes- par des micro-organismes en l'absence d'oxygène.

Energie Libre - la question du mouvement perpétuel.