background preloader

Transition énergétique

Facebook Twitter

L’Europe évalue sa transition énergétique. Action spectaculaire de la France en matière énergétique : la pose prochaine d'un long câble électrique sous-marin.DR Pour la première fois, Bruxelles évalue la politique énergétique des 28. Une politique qui sera grandement dynamisée au cours du premier semestre 2016. «Nous ne voulons pas donner l’impression qu’il ne se passe rien en cuisine», rappelait mardi 17 novembre Miguel Arias Cañete, commissaire à l’action climatique, aux sénateurs français qui l’auditionnaient. Et de fait, il s’en passe des choses dans l’Europe de l’énergie. Neuf mois après l’adoption du cadre stratégique pour une union de l'énergie, la Commission a rendu public, mercredi 18 novembre, son premier rapport sur l'état de l'union de l'énergie.

Emissions Au terme du paquet Energie Climat 2020, les 28 doivent réduire de 20% leurs émissions de GES entre 1990 et 2020. Découplage PIB et CO2 Une union qui engrange les fruits des politiques passées et des effets de la crise persistante. Refonte du corpus Réseau sous-marin. Transition énergétique : un dossier à haute tension - Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève. La Suisse est-elle en train de rater sa sortie du nucléaire, comme on l’a souvent lu après les débats sur la nouvelle politique de l’énergie au Parlement fédéral ? A vrai dire, le nucléaire est l’arbre qui cache la forêt. Pour résumer, il faudra consommer beaucoup moins d’énergie, privilégier le renouvelable et mettre la main au portefeuille pour financer cette aventure.

Si l’arrêt des centrales fait l’unanimité, concrétiser la nouvelle politique se révèle très complexe et le projet, en l’état, ne convainc toujours pas. La première étape de cette politique, actuellement débattue au Parlement fédéral, ne permettra d’atteindre que la moitié des objectifs. La seconde, une réforme fiscale écologique, fait déjà l’objet d’une forte contestation. Il n’est pas question de revenir sur la décision de fermer les centrales nucléaires suisses, mais le plan doit encore être sérieusement amélioré. Sortie du nucléaire en France : un désavantage économique certain, Le Cercle.

Impossible de nier cependant que la sortie de l'atome a un coût, sans compter qu'actuellement, le prix de l'électricité tricolore est faible grâce à la filière nucléaire. Fessenheim Le nucléaire tricolore n'a pas la cote. Fidèle à l'un de ses engagements de campagne, François Hollande, par la voix de sa ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a annoncé la fermeture prochaine de la centrale alsacienne de Fessenheim. La récente adoption de la loi sur la transition énergétique s'inscrit également dans l'air du temps : la part du nucléaire dans le mix énergétique français passera de 75 à 50 % d'ici 2025 ; à l'inverse, le renouvelable verra la sienne augmenter.

S'il faut se réjouir de ce dernier point, tandis que la France accueillera la 21e conférence mondiale sur le climat en décembre prochain, la sortie du nucléaire annoncée par François Hollande a cependant un coût, et des conséquences non négligeables sur les contribuables français. Manque à gagner Science inexacte. Ministry of Economy of Grand Duchy of Luxembou : Étienne Schneider a présidé la réunion informelle des ministres de l’Énergie. Communiqué - Publié le 24.09.2015 (09:33) La question de la transition énergétique européenne et du potentiel des nouvelles technologies énergétiques était au cœur de la réunion informelle des ministres de l'Énergie qui s'est tenue le 23 septembre 2015 au Luxembourg.

Les discussions de cette réunion informelle se sont articulées autour de trois volets: les opportunités économiques offertes par la transition énergétique européenne, les synergies possibles entre les politiques de l'énergie et les politiques d'aide au développement, ainsi que la question de l'investissement dans le secteur de l'énergie. Lors d'une conférence de presse à l'issue de cette réunion informelle, le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie Étienne Schneider qui s'est dit convaincu du "fort potentiel de croissance et de création d'emplois" du secteur énergétique. Les ministres ont également eu des échanges sur la question de l'investissement dans l'énergie. Bientôt un label pour distinguer les fonds qui financent l'économie verte. Un projet de label pour valoriser les fonds d'investissement actifs dans la transition énergétique et la croissance verte vient d'être présenté par le ministère de l'Ecologie.

Il exclut les soutiens aux combustibles fossiles et au nucléaire. Le ministère de l'Ecologie vient de présenter son projet de label visant à distinguer les fonds d'investissement bénéfiques pour la transition énergétique. Initié lors de la conférence bancaire et financière de 2014, ce label a pour but de "mobiliser davantage l'épargne vers la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique, soit en mettant en lumière les fonds d'investissement existants, soit en suscitant la création de tels fonds", explique le ministère. La consultation publique est ouverte jusqu'au 7 octobre 2015. Connaître et rendre compte Pour être labélisés, les fonds candidats devront démontrer qu'ils connaissent bien leur portefeuille d'actifs et l'impact qu'ils peuvent avoir sur l'environnement. Un label délivré pour un an. Les voies de la transition énergétique. Aujourd'hui 05:00 par Propos recueillis par Olivier Brégeard , actualisé à 06:50 Vu 698 fois Alors que les chefs d’État du monde entier sont attendus en décembre à Paris pour trouver des solutions au réchauffement climatique, quelle peut être la répartition des rôles entre l’État, les collectivités, les citoyens et les entreprises dans la transition énergétique ?

En sociologie, on part du principe que la transition énergétique (TE) n’est pas qu’un simple changement technique. Les sources d’énergie engagent des aspects politiques, économiques, sociaux, territoriaux. Par exemple, derrière le choix français du nucléaire, il y a un projet de société, politique. Le système français de production de l’énergie est fortement centralisé, technicien, construit autour de grands corps d’État. Or la TE mène à produire l’énergie au plus près d’où elle est consommée. Changer d’énergie, changer de cadre ? Simple décentralisation ou révolution ? Il y a plusieurs scénarios possibles. Sans doute. Certificats d'économies d'énergie : une quarantaine de nouvelles fiches disponibles - Localtis.info - Caisse des Dépôts. Deux nouveaux arrêtés définissant des fiches d'opérations standardisées d'économies d'énergie ont été publiés au Journal officiel des 2 et 11 août, après leur validation par le Conseil supérieur de l'énergie les 9 juin et 22 juillet.

Ces textes ajoutent ainsi 41 nouvelles fiches au catalogue de troisième période d'obligations d'économies d'énergie. Pour rappel, un arrêté en date du 22 décembre 2014 a d'ores et déjà engagé la révision des fiches d'opérations standardisées pour les actions les plus fréquemment réalisées, notamment pour tenir compte du mode déclaratif de la troisième période.

Au total, pour cette nouvelle période qui a débuté le 1er janvier 2015, 150 fiches sont désormais disponibles. "Cela correspond à la révision de 168 fiches anciennes, représentant près de 95% des CEE [certificats d'économies d'énergie] délivrés en deuxième période", précise le ministère de l'Ecologie.

Philie Marcangelo-Leos / Victoires-Editions. Tableau de bord éolien-photovoltaïque - Deuxième trimestre 2015. 28 août 2015 (mis à jour le 1er septembre 2015) - Énergie, Air et Climat Commissariat général au développement durable Chiffres et statistiques - Numéro 668 - Août 2015 Le parc éolien français atteint une puissance installée de 9 761 MW à fin juin 2015. Sur le premier semestre, la puissance des installations nouvellement raccordées, avec 385 MW comptabilisés au 30 juin, s’inscrit en nette baisse par rapport au premier semestre 2014. Sur le seul second trimestre, la baisse des raccordements apparaît de manière plus marquée, du fait du niveau élevé observé au second trimestre 2014.

La puissance raccordée tout au long de l’année 2014 a été sensiblement réévaluée, à 1 173 MW, soit un niveau de raccordements proche de celui observé en 2010, qui avait été une année record. La production éolienne atteint 10 TWh au premier semestre 2015, soit une augmentation de 10% par rapport au premier semestre 2014. La puissance du parc solaire photovoltaïque franchit le cap des 6 GW installés à fin juin 2015. Tableau de bord éolien-photovoltaïque - Deuxième trimestre 2015. 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Startup : Transistore veut accompagner les initiatives en faveur de la transition.

Vous avez dans l'idée de créer un potager urbain ou vous souhaitez installer une éolienne ? Transistore est là pour vous accompagner. C'est en tout cas l'objectif des deux créateurs de la startup, et même au-delà. "Nous développons une méthode qui consiste à assister les citoyens dans leur démarche pour décupler leurs efforts.

L'idée est de développer leurs connaissances et de mettre en place une organisation à partir de leurs aspirations. Nous ne nous inscrivons pas dans une logique de management de projet. Nous nous basons sur ce qu'ils font et pas sur des outils préconçus. Nous voulons leur donner la possibilité de reproduire et de partager leur démarche", explique Vincent Cathelineau. Le concept est né avec la rencontre des deux ingénieurs lors de leur mastère Éco-ingénierie à l'INP Toulouse. Au-delà des aspects techniques et scientifiques, les deux hommes veulent intégrer l'humain à la démarche de transition. Un contrat avec l'INP pour développer leur projet. L'île de Sein privée du choix de transition énergétique.

Publié le • Mis à jour le • Par Auteur associé • dans : France, Opinions Le Sénat examine, le 9 juillet en seconde lecture, le projet de loi sur la transition énergétique. L’occasion de réintroduire une disposition supprimée par l’Assemblée : la possibilité, pour les petites îles, de choisir un opérateur afin de quitter progressivement la production d’électricité au fioul et développer enfin les énergies renouvelables et les économies d’énergie.

Fermer la porte à un cap vers le « 100 % énergies renouvelables » pour ces petits territoires serait un bien mauvais signal en ce qui concerne les ambitions de la transition énergétique à l’échelle nationale. Les petites îles, notamment les zones non interconnectées de moins de 2 000 clients pour l’électricité, sont de formidables terrains de démonstration de la mise en œuvre de la transition énergétique. Actuellement, la production d’électricité à partir de fioul est polluante et coûteuse (450 000 euros par an pour l’île de Sein). Ils veulent rendre vos logements plus écolos et moins gourmands en énergie. Bénédicte Agoudetsé | 03 Juin 2015, 12h32 | MAJ : 03 Juin 2015, 12h32 La caméra thermique indique des déperditions d’énergie sur les façades.

Les professionnels du bâtiment préparent la transition écologique et la mise aux normes thermiques et environnementales qui concerne 70 % des bâtiments du Val-d’Oise. (Illustration. LP/B..A.) Un rendez-vous organisé par l’Etat, au Hall Saint-Martin de Pontoise, qui va réunir sur 45 stands les acteurs du bâtiment, de l’économie, de l’emploi, et du développement durable. 70 % des bâtiments concernés par les travaux « Dans le département, on estime que 70 % des bâtiments, d’habitation ou d’entreprises sont à mettre aux normes, explique Laurence Degenne-Shorten, responsable de pôle à la Direccte 95 (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Où se renseigner sur les aides et les démarches ? Un éco-prêt à taux zéro plafonné à 30 000 € sur 10 à 15 ans. RGE, BIM, CEE, RSE… le casse-tête des artisans d'aujourd'hui. Trois jours de débats, de conférences et d'échanges. Trois jours pendant lesquels les artisans adhérents de la Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment pourront aborder les sujets qui font leur quotidien, mais qui feront aussi leur avenir, à l'occasion des Journées Professionnelles de la Construction qui se dérouleront à Marseille du 25 au 27 juin prochains. Parmi les préoccupations d'aujourd'hui, le RGE, les Certificats d'économie d'énergie, le CITE et l'éco-PTZ, la formation, la prévention, le compte pénibilité… Mais l'activité des artisans de demain sera abordée sous l'angle de la maquette numérique notamment, grand enjeu dans lequel la Capeb s'investit, avec la création d'un groupe de travail dédié au sein de l'organisation mené par David Morales, président de l'UNA Métiers du Plâtre et de l'Isolation (MPTI), dans le cadre de la mission numérique confiée à Bertrand Delcambre.

La maquette numérique pour la rénovation Le BIM et les artisans, un véritable enjeu ? Smarts grids: Bretagne et Pays-de-la-Loire ont le Smile | Soyons smart! 02 juin Les régions de Bretagne et Pays-de-la-Loire renforcent leur coopération en matière de transition énergétique. Elles ont annoncé la création d’un réseau intelligent de gestion de l’énergie appelé Smile (SMart Ideas to Link Energies).

Et entendent répondre ensemble à un appel à projet national. Il existe des bureaux « intelligents », économes en énergies, à Vannes. A Rennes, le quartier de Kerlann veut devenir autonome. Lire aussi Entre Rennes et Nantes, quelle est la ville la plus smart de l’Ouest ? Elles ont décidé de répondre ensemble à l’appel d’offre dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle, pour créer un grand réseau électrique intelligent pour l’Ouest.

Diminuer sa facture d’énergie. Ils veulent rendre vos logements plus écolos et moins gourmands en énergie. Financement de la transition énergétique : un nouveau fonds géré par la Caisse des dépôts. Les évolutions de l’énergie dans les régions françaises entre 2002 et 2012. "La transition énergétique est une opportunité pour l'industrie chimique" - GFI. Climat : avant la COP 21, les États-Unis dévoilent une contribution ambitieuse. L'Argus de l'Assurance - COP21 : « Les assureurs ne se mobilisent pas », Jean-Marc Jancovici (enseignant Mines Paristech) - Assurance, assurance en ligne. La Limouzinière. Vous prendrez bien une part d'éoliennes ? « Article « Le Courrier du Pays de Retz.

Pour une centaine d’euros, il est aujourd’hui possible de devenir actionnaire d’un des parcs éoliens de La Limouzinière. C’est d’ailleurs la première fois en France qu’une ouverture de capital est liée à un ensemble de machines déjà en fonction. Depuis bientôt cinq ans en l’occurrence dans cette commune du sud du Pays de Retz. C’est la société Valorem qui a développé, construit et commencé à exploiter ce parc de trois éoliennes. Déjà un laboratoire d’ouverture de la gouvernance, puisque les salariés de Valorem ont participé à hauteur de 18% à ce projet. En novembre 2014, le mouvement Énergie partagée, le fournisseur d’électricité 100% renouvelable Enercoop et le fonds Nef investissement se sont associés pour acheter 62% du parc de La Limouzinière. “Une nouvelle voie à la transition énergétique” D’où l’idée de rassembler un maximum de riverains et d’habitants du Pays de Retz à investir dans cette souscription.

“Un investissement à long terme” Communiquer et convaincre. Hao : la commune relance son éolienne. Sans titre. L’ascenseur, véhicule de la transition énergétique et de l’adaptation de la société au vieillissement - Industrie/Négoce. La Fédération des ascenseurs présentait mercredi 1er avril ses chiffres annuels. L’occasion de dresser les grands enjeux d’une profession qui a souffert ces dernières années de l’arrêt brutal des travaux de mise en sécurité.

Place à l’adaptation au vieillissement et à la transition énergétique. Des années durant, portée par les obligations de la loi SAE de mise en sécurité des ascenseurs existants, la Fédération des ascenseurs a porté un message unique : sécurité, sécurité, sécurité. Et puis, de reports en moratoires en choc de simplification (voir Focus), face au ralentissement brutal de l’activité de modernisation (-60 % par rapport au pic de 2008 et – 35 % en 2014 par rapport à 2013), il a fallu trouver autre chose. Aujourd’hui, la profession qui compte 17700 salariés (3 % de moins qu’en 2013) pour un chiffre d’affaires de 2,46 Mds d’eurosen 2014 (-8 % par rapport à 2013) insiste sur son cœur de métier : celui du transport vertical urbain. Paradoxe Ascenseur autonome. Les critères pour bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique. Loi sur la transition énergétique : place à la 'mobilité propre'

A Palais. Libres, film sur la transition énergétique. En Europe, la transition énergétique est en marche. La transition énergétique, prochain eldorado de la création d’emplois - actu-economie.com. 99 % du territoire interdit à l'éolien ? - Le Courrier de la Mayenne. L'Autorité environnementale rend son avis sur le parc éolien offshore de Courceulles-sur-mer.

Transition démographique et transition énergétique : état des lieux et perspectives. Le paradoxe de la transition énergétique. Transition énergetique Outre-Mer : le SER espère de nouvelles décisions. Document. Réduction de la part du nucléaire : le Sénat souhaite un délai plus "réaliste" Avis d'Expert - L'énergie éolienne, un élément clé du futur mix énergétique polonais. Chimie et énergie: tout savoir sur les innovations de la chimie pour répondre aux problématiques énergétiques MCE Ma Chaine Etudiante. C'est le plus important engagement (en volume) sur les régions PACA et Languedoc-Roussillon d'une entreprise en faveur de l'énergie verte ! | Actualités | RSE PACA. Le paradoxe de la transition énergétique. Document. Dit-Aujourdhui. Browse through the book - GoodPlanet Foundation. Climat : pourquoi il est urgent d’accélérer la lutte contre les émissions de méthane.

Ban Ki-Moon appelle à s’engager avant qu’il ne soit trop tard. Amorce mesure l'efficacité des subventions publiques dans le domaine de l'énergie. Les énergies renouvelables comme passerelles pour un tourisme plus durable. Hydrolien : Orléans se jette à l'eau - Localtis.info un service Caisse des Dépôts. Les entreprises face à la mutation énergétique : l’enjeu de la mobilité dans les territoires périurbains de la métropole lyonnaise. Secours catholique haut-normand : les chiffres qui inquiètent. 60 Solutions - GoodPlanet Foundation. Areva, EDF, Total... sont-ils vraiment les boulets de la transition énergétique ? - L'Usine de l'Energie. Transition énergétique: beaucoup de bruit pour peu de choses. Transition énergétique : 10 chiffres pour comprendre le débat. La transition énergétique est un leurre !, Le Cercle. Transition énergétique: crédit d'impôt coûteux. Transition énergétique : va-t-on assez loin, assez vite ? Projet de loi sur la transition énergétique.

Transition énergétique : analyses et propositions de la FNME-CGT. Transition énergétique, la bataille de l’emploi. La transition énergétique c'est de la foutaise. Hulot critique le projet de transition énergétique. 2ème séance : Transition énergétique (suite) (article premier suite) - Mercredi 8 octobre 2014. Chantal Jouanno : "Le projet de loi sur la transition énergétique manque de crédibilité."

Il n'y aura pas de transition énergétique sans une révolution du foncier. La transition énergétique n’est pas l’ennemi des pauvres. Conférence "La mobilité, la grande oubliée de la transition énergétique" Munich va construire une ferme éolienne géante en mer du Nord. Une ONG de developpement Economique Regional. Avis du CESE sur le projet de loi de programmation pour un nouveau mo… Ville post carbone : le SCoT de l'agglomération tourangelle a un tour d’avance / Les initiatives.

La transition énergétique, le défi d’Énergie de Martinique | Energie de Martinique. Untitled. Transition énergétique : la délicate équation Française - Ecosources. Transition énergétique : la facture monte encore. Transition énergétique : les transports, grands oubliés du projet de loi. La transition énergétique allemande, un modèle pour la France ? Loi sur la transition énergétique : et les alternatives au transport routier ? La coopération énergétique franco-allemande manque-t-elle de réalisme?

Ecocinetic

Énergies renouvelables : une aubaine pour le tourisme allemand. Internet, la pollution cachée. Transition énergétique : la délicate équation Française - Ecosources. L’Aquitaine relance les appels d’offres sur le solaire autoconsommé. Strasbourg | L’agglomération strasbourgeoise en transition énergétique. Loi sur la transition énergétique : Tout ça pour ça ! Financer la transition énergétique: taxes, livret vert, banque publique. La caméra thermique : l'outil judicieux. Le gouvernement peine à convaincre sur la Transition énergétique - Transition énérgétique - Energies. Energie Partagée. Energie, dépenser moins / Hors-séries / Kiosque. Offre d'électricité à prix fixe - GDF SUEZ Energies France. En Grande-Bretagne : « Je n’ai pas les moyens d’avoir froid »

[EDIF (Energies durables en Ile de France)] La transition énergétique au coeur des débats sur l'Energie.