background preloader

Thierry Thieû Niang / Au cœur

Facebook Twitter

7/9 juillet - Chapelle des Pénitents blancs
15/17 juillet - Studio de La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon
21/23 juillet - Collection Lambert.

Onze interprètes, âgés de 9 à 17 ans, forment une communauté plurielle, toujours en mouvement.

Leur fragilité et leur engagement nous parlent de chutes, d'éclosions, de pertes et de consolations. Ils arpentent et nous donnent à voir un territoire précieux, menacé, mais résistant : l'enfance. Thierry Thieû Niang. Theatre-contemporain.net. Thierry Thieû Niang. Rencontre avec le chorégraphe Thierry Thieû Niang. Thierry Thieû Niang et Vincent Dissez à l‘ombre du vieil orme. Un geste résume l’art du danseur et chorégraphe Thierry Thieû Niang.

Thierry Thieû Niang et Vincent Dissez à l‘ombre du vieil orme

Il se tient près d’un être humain, un peu derrière lui comme pour le protéger des intempéries, il déploie son bras droit et pose doucement, fraternellement, sa main droite sur l’épaule droite de l’inconnu(e). Et maintenant voici que sa main gauche soutient le bras gauche de celui ou celle qui, apaisé(e) par cette délicatesse, confiant, ferme les yeux, abandonne toute défense, tout repli sur soi. Alors commence une marche, une danse, un voyage à deux où celui qui a les yeux ouverts guide l’autre lequel, dans l’obscurité de ses yeux clos, se laissant guider, sent son corps, sans doute, comme jamais.

Etre guidé, les yeux fermés Ce moment traverse « Le grand vivant », spectacle créé à l’espace 1789 de Saint Ouen et, ces jours-ci, à l’affiche des rencontres d’été de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. Entretien avec Thierry Thieû Niang. Fragil : Vous vous intéressez, dans votre travail de chorégraphe, à tous ceux qui sont privés de mouvement, malades ou prisonniers.

Entretien avec Thierry Thieû Niang

D’où vous vient une telle fascination et que vous apporte cette diversité ? T-N : Ce n’est pas de la fascination. Dans mon métier de danseur, il y a eu un moment où je m’ennuyais un peu parmi des corps semblables au mien, soucieux de technique et de performance, et pour qui la conscience de l’espace ne pose aucun problème. Je suis touché depuis toujours par les mouvements des enfants et des personnes âgées, mais aussi de tous ceux qui sont empêchés. J’ai animé, dans le cadre d’une résidence d’artistes, un atelier dans un hôpital psychiatrique, où les malades suivaient des traitements très lourds. Fragil : Vous vous êtes immergé dans le quotidien d’adolescents autistes pour construire un spectacle avec Marie Depleschin et Benjamin Dupé.

T-N : Pour Marie et moi, le lien a été très fort, et nous avons été longtemps bercés de l’écho de ces adolescents. Le chorégraphe Thierry Thieû Niang fait danser les seniors. Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/11/2011 à 15H59 Le chorégraphe marseillais Thierry Thieû Niang travaille depuis des années sur des manières alternatives d'aborder la question du corps dans la danse.

Le chorégraphe Thierry Thieû Niang fait danser les seniors

Lors d'ateliers, il invite ceux qui n'ont habituellement pas accès à cette forme d'art à découvrir "l’expression du mouvement et des corps". Hôpitaux, maisons d'arrêt, école ou encore maisons de retraite. Thierry Thieû Nang explore d'autres lieux, d'autres êtres pour dévoiler d'autres codes de la danse. Thierry Thieû Niang a présenté "Du Printemps" le 28 novembre 2011 à la Comédie de Valence. Thierry Thieû Niang "Du Printemps" Voir aussi le reportage sur la représentation donnée lors du festival de danse de Cannes 2011. Thierry Thieû Niang et Patrice Chéreau. J’écris pour faire résonner le silence, la douceur du souffle de l’air dans les arbres ; dans cet arbre où il rêvait de voir grimper les actrices et les acteurs de Comme il vous plaira.*..

Thierry Thieû Niang et Patrice Chéreau

Un arbre qui bougerait lentement au milieu des spectateurs… Nous étions à côté d’Assise en Italie où il lisait Coma de Pierre Guyotat et il avait ramassé sur un chemin une feuille couleur d’or qu’il avait glissée dans un de ses livres. “C’est pour Richard, pour le décor ! ” Le soir il a eu la surprise de voir Marianne et Jean Louis Trintignant venus en voiture d’Uzès pour le voir, l’écouter.

Patrick Autréaux. Théâtre Gérard Philipe - CDN. Danser le printemps à l'automne. Jeudi 8 octobre 20h30 Auditorium Dans le cadre du Parcours de l'Art en partenariat avec les Hivernales Thierry Thieû Niang et Jean-Pierre Moulères s'interrogent sur la place accordée à la vieillesse dans la société contemporaine au travers d'une nouvelle chorégraphie du Sacre du Printempsd'Igor Stravinsky.

Danser le printemps à l'automne

Comment vingt personnes retraitées originaires de Marseille se retrouvent-elles sur une scène de danse contemporaine parisienne ? Fruit d'une longue collaboration avec les chorégraphes Thierry Thieû Niang et Jean-Pierre Moulères, ce spectacle acclamé par le public français apparaît comme un geste de résistance au sein d'une société qui n'accorde que peu de place à la vieillesse et à l'accompagnement des personnes âgées. Source : Medici.tv Réservations auprès des Hivernales. Thierry Thieù Niang sonde les territoires de l'enfance / Arte. Les jeunes pousses de Thierry Thieû Niang prêtes à l’envol / Le Monde.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rosita Boisseau (Avignon, envoyée spéciale) Ouvrir les bras, étreindre, soutenir, protéger… Au cœur, spectacle de Thierry Thieû Niang pour douze adolescents amateurs âgés de 8 à 18 ans, pose une cape de bien-être sur le plateau.

Les jeunes pousses de Thierry Thieû Niang prêtes à l’envol / Le Monde

Elle tombe et enveloppe comme un cocon sans jamais peser sur les épaules. Une texture fine, avec juste ce qu’il faut d’espace entre les mailles pour respirer.