background preloader

Art participatif

Facebook Twitter

Esthétique relationnelle. Le projet. Bruit du frigo est un hybride entre bureau d’étude urbain, collectif de création et structure d’éducation populaire, qui se consacre à l’étude et l’action sur la ville et le territoire habité, à travers des démarches participatives, artistiques et culturelles.

Le projet

À la croisée entre territoire, art et population, nos projets proposent des façons alternatives d’imaginer et de fabriquer notre cadre de vie, en y associant tous les acteurs : Ateliers d’urbanisme participatifInterventions artistiques dans l’espace publicAssistance à la maîtrise d’ouvrageRésidences artistiquesActions pédagogiquesWorkshop et séminairesFormations Bruit du frigo intervient pour des communes, des collectivités locales, des structures culturelles et artistiques, des centres sociaux, des établissements scolaires, des associations d’habitants. Bruit du frigo est membre fondateur de la fabrique POLA. Bruit du Frigo (Fridge noise) was founded in 1997. De Rio à Paris, l'art participatif de JR entre action et échange - Arty Parade - actualité culturelle, économique et juridique du monde l'art.

Par Tatyana Franck JR Women are Heroes Paris/ © Martine Franck (Magnum) S'il arrive d’attendre les trains sur les quais de la gare de Lyon, jusqu'au 2 novembre, vous pouvez en admirer un sur les quais de l'Ile Saint-Louis.

De Rio à Paris, l'art participatif de JR entre action et échange - Arty Parade - actualité culturelle, économique et juridique du monde l'art

En perpendiculaire, sur le pont Louis-Philippe, de gigantesques yeux noirs scrutent. En parallèle, juste en face de Notre-Dame, l'anamorphose d'une femme africaine s’étire. Révolutionnaire JR ? De fait, même si les journalistes se réveillent aujourd’hui en sursaut, le spectacle de l'Ile Saint Louis n'est pas l'introduction mais le feu d’artifice, sorte de bouquet final d'un projet de plusieurs années intitulé Women are heroes, mené tambours battants par un artiste de 26 ans. Les actions de JR ont pour but de proposer et de susciter un regard en marge, différent de celui véhiculé par les médias. Favela "Morro da Providencia", Rio de Janiero. 28 millimètres projet : Women / © JR 28 Millimetres project : Women dans le bidonville de Kibera - Kenya.

Réflexions sur l'art contemporain et sa capacité à fonder l'espace public. La trêve estivale n’aura pas eu lieu, la lutte des professionnels du spectacle vivant a permis de maintenir les braises d’un mouvement social que l’on croyait étouffé avec les congés payés et à grand renfort de « liberté » braillé dans les tubes de plage. Le rituel de l’année sociale voulait qu’on passe des grèves de printemps aux festivals d’été. C’est cette politique d’effacement du social par le culturel qui a été brisée cette année. L’été 2003 aura été riche d’enseignements quant à la place réservée aux « artistes » dans nos sociétés. Ces surnuméraires au monde, ces improductifs, bousculent les schèmes de pensée des gouvernements et brouillent la lisibilité de nos sociétés fondées sur le salariat, le cloisonnement des tâches et des désirs.

Déjà, au sein de la société grecque, la position de l’artiste posait question. Nous l’avons vu, l’artiste . [3], avec des velléités de montrer sa production, l’ancre intrinsèquement dans une dimension politique. L’exemple de l’art relationnel. The Art of Participation: 1950 to Now. Rafael Lozano-Hemmer, Microphones, 2008; courtesy the artist; © Rafael Lozano-Hemmer Erwin Wurm, One Minute Sculptures (detail), 1997; thirty-two chromogenic prints; collection of the artist; photo: Kuzuyuki Matsumoto; © 2008 Artists Rights Society (ARS), New York / VBK, Vienna Lygia Clark, Diálogo: Óculos (Dialogue: Goggles), 1968; modified diving goggles, metal, and mirror; Clark Family Collection, Rio de Janeiro; photo: Eduardo Clark, courtesy "The World of Lygia Clark" Cultural Association; © 2008 "The World of Lygia Clark" Cultural Association Jochen Gerz, The Gift, 2000; digital photography studio, production lab, digital pigment prints, and newspaper advertisements; installation view at Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporain, Tourcoing, France, 2000; photo: courtesy the artist; © 2008 Jochen Gerz and Artist Rights Society (ARS), New York / VG Bild-Kunst Bonn, Germany.

The Art of Participation: 1950 to Now

De l'action à l'exposition.