background preloader

Habitat participatif

Facebook Twitter

Cartographie de l'Habitat Participatif - Habitat ParticipatifHabitat Participatif. Une maison de retraite coopérative et écologique pour que « les vieux » ne deviennent pas « des marchandises. Le rendez-vous est donné au quinzième étage d’une des tours de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue est de Lyon.

Une maison de retraite coopérative et écologique pour que « les vieux » ne deviennent pas « des marchandises

C’est là que se trouve le siège de l’association Chamarel, créée en 2010, à l’initiative de la première coopérative d’habitants pour personnes vieillissantes [1]. Patrick, Janine, Hélène, Luc et Jean achèvent leur rendez-vous avec un couple de retraités intéressés par leur projet d’habitat coopératif. À dix minutes à pied se trouve le terrain où les travaux ont commencé début décembre 2015. Les seize logements et espaces mutualisés devraient être achevés à la mi-2017.

Ce sera l’une des premières coopératives de retraités. Tout est parti, sept ans plus tôt, d’une discussion entre deux amies sur les difficultés de proches n’ayant pas anticipé leurs vieux jours. « Rapidement, nous avons été plusieurs à nous réunir en se disant qu’il faudrait peut-être en parler pour ne pas emmerder nos enfants », se remémore Patrick, instituteur à la retraite. « Une personne égale une voix » Immobilier : un "baobab" en plein Montreuil. PHOTOS.

Immobilier : un "baobab" en plein Montreuil

Dans la commune du 93, un habitat participatif au nom d’arbre africain vient de sortir de terre. Reportage sur cette nouvelle façon de vivre son "chez soi"… avec les autres. Ce moment, ils l’ont attendu 5 ans. Les 13 familles du programme immobilier "Comme un baobab" se sont réunis dans la salle des fêtes de l’immeuble encore en travaux, ce mardi 19 janvier 2016, pour inaugurer leurs nouveaux "chez eux". Le vin chaud est de rigueur, le chauffage n’étant pas installé.

Xavier Point, fondateur et gérant de Construire pour les autres comme pour soi (CPA-CPS), se remémore la genèse du projet : "Nous avons répondu à un appel d’offres de la Mairie pour créer un habitat participatif. Côté prix, les habitants sont discrets. Comment construire ensemble ? Car tout n’a pas toujours été rose, du propre aveu de Xavier Point : "Les deux premières années ont été très difficiles. Logement : et si l’avenir était dans le partage ? — Share qui peut ! Certains en sont convaincus.

Logement : et si l’avenir était dans le partage ? — Share qui peut !

La solitude aidant, certains réfléchissent à des modes de vie à tendance communautaire. Autrefois, plusieurs générations vivaient sous le même toit. Les grands-parents aidaient leurs enfants à garder leurs petits-enfants et ces derniers égayaient leur quotidien. La cellule familiale jouait un rôle important en terme de solidarité. C’est encore souvent le cas dans des pays comme la Chine. Dans nos sociétés occidentales, aec l’explosion de la cellule familiale et la taille réduite des logements, compte tenu des prix élevés dans les grandes villes comme Paris, de nombreux foyers se retrouvent réduits à la portion congrue.

Cohabitation intergénérationnelle Dans ce contexte, la cohabitation intergénérationnelle reprend des couleurs.Certains petits-enfants vont vivre chez leurs grands-parents le temps de leurs études et chacun y trouve son compte. D’où également l’idée de partager certains lieux en commun. «Les voisins volontaires», un exemple d'habitat groupé et solidaire. Un habitat groupé est une forme d’habitat réunissant plusieurs foyers et comportant des parties privatives et des parties communes.

«Les voisins volontaires», un exemple d'habitat groupé et solidaire

Depuis quelques années, ce mode de vie est en plein essor en France et à l'étranger. Très pratiqué dans les pays anglo-saxons et les pays scandinaves, l'habitat groupé réunit au Canada environ 250 000 personnes. Des personnes qui habitent et participent à 2 200 Coopératives dans 91 000 logements. Les coopératives représentent 30% du parc locatif public au Québec. C'est à Saint-Nolff, une commune du sud Morbihan de 3771 habitants, que va s'installer l'écoquartier, actuellement en construction, «Les voisins volontaires».

La naissance du projet Ensuite, divers moyens de communication ont été utilisés pour faire connaître le projet : «Bouche à oreille, petites annonces dans différentes revues, stand info à l’occasion de manifestations, portes ouvertes, site internet, Facebook, flyers...», prcise Hélène Baloge Pénicaud. Un décret précise les modalités de fonctionnement des sociétés d'habitat participatif. Bien que d'un impact encore très limité, l'habitat participatif n'en a pas moins fait l'objet de deux lois récentes : la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) du 24 mars 2014 (voir notre article ci-contre du 27 mars 2014) et la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques (Macron I) du 6 août 2015 (voir notre article ci-contre du 1er septembre 2015).

Un décret précise les modalités de fonctionnement des sociétés d'habitat participatif

En octobre dernier, Sylvia Pinel annonçait la publication, ce même mois, d'un premier décret d'application (voir notre article ci-contre du 8 octobre 2015). En fait, il aura fallu attendre la veille de Noël pour voir la parution de ce premier texte. Une "démarche citoyenne" 2015-1725 du 21 décembre 2015 relatif aux sociétés d'habitat participatif. Avant le titre Ier du livre II du code de la construction et de l'habitation, il est inséré un titre préliminaireainsi rédigé :

2015-1725 du 21 décembre 2015 relatif aux sociétés d'habitat participatif

ACCUEIL. Association HABICOOP - Coopératives d’habitants. Relie Toits : PagePrincipale. Habitat participatif et coopératif. Habitat participatif, groupé, urbain.