background preloader

Journalisme participatif

Facebook Twitter

Collection initiée dans le cadre de la réalisation collaborative d'une séquence sur le "journalisme participatif à l'ère des media sociaux"

Le journalisme participatif : définition, évolutions, état des lieux / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés. Franck Rebillard est professeur des universités à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 UFR Communication.

Le journalisme participatif : définition, évolutions, état des lieux / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés

Parmi ses thèmes de recherche : Information et journalisme en ligne ; Espace public et numérique ; Pluralisme, diversité de l'information ; Industries culturelles et médiatiques ; Communication internet et édition web. Membre du département ICM (Institut de la communication et des médias), il est actuellement responsable scientifique du partenariat pour la mise en place d'un Observatoire Transmédias (ANR / Ina, 2010-2013), et du programme IPRI - Internet, pluralisme et redondance de l'information(ANR, 2009-2012). Quaderni 512 70 le journalisme participatif et citoyen sur internet un populisme dans l air du temps. Premiers constats.

Oui, je suis d'accord avec toi, je pense que le Huff peut etre considéré comme un media participatif, puisque les personnes de statut différent peuvent participer. Le Monde idem. Mais la matière est l'information. Par contre, pour les booktubeurs, j ai un doute... C'est plus un endroit où on dépose des avis sur des livres, à l instar de babelio... ou bien?... – angelina67
Même constat que toi en cherchant la définition de journalisme participatif sur les encyclopédies en ligne. Et en lisant l'article de Rébillard, je me demandais, si le Huffingon Post, qui fait appel à des journalistes, mais aussi à des blogueurs, était considéré comme un média participatif? Et quid des booktubeurs? Bref, fait-on du journalisme participatif dès qu'on publie un article ou une vidéo sur un média social? – vivipetit

Le circuit de l'info. 5 Essential Tools for the Mobile Journalist. The multi-function playground that is the smartphone has shrunk the capabilities of a van-sized 1970’s news team into the pocket of a single reporter.

5 Essential Tools for the Mobile Journalist

Today, front-page news can stream from any individual with a cell phone camera and a Twitter account, as it did during Iran’s election protests last summer. Today, major news outlets, such as CNN, have crowdsourced parts of their newsroom to locally-savvy citizen journalists, often armed with little more than a camcorder. In addition to the standard smartphone equipment, such as a camera and social networking applications, we've compiled a list of five additional tools that can help a single journalist rival a fully-functional news team. With these tools, a mobile journalist can record data, edit clips, and broadcast polished stories as events unfold. 1.

A smartphone microphone doubles as a remarkably good interviewing device. 2. In December, Apple approved its first live-streaming iPhone application, Ustream Broadcaster. 3. 4. 5. Instant Articles sur FB ! Diffuser gratuitement la presse numérique aux collégiens. Le paradoxe du journalisme participatif. La contribution sous forme d’article aux nouveaux médias : l’aboutissement d’une réflexion ancienne « L’écriture est pour moi un moyen d’explorer le monde, quand je veux comprendre quelque chose, quand il y a quelque chose qui m’intéresse et que je veux en décortiquer les rouages internes (…) : le meilleur moyen c’est d’écrire.

Le paradoxe du journalisme participatif

Donc écrire sur un sujet c’est être happé dans une logique ; on a tout un tas de contraintes qui surgissent tout à coup qui consistent à devoir se documenter, à aller lire précisément, citer etc. (….). L’écriture c’est à la fois une contrainte et une possibilité qui permet d’explorer le monde, tout simplement. » Pour tous les contributeurs interrogés, l’écriture est une pratique fortement ancrée dans leurs habitudes : publication d’ouvrages de poésie, de littérature, de romans ou d’essais. Le terme de « nègre » fut employé par deux rédacteurs pour décrire une partie de leur activité professionnelle. Démarche de soumission : rendre visible et se rendre visible. Information participative : le journalisme de demain ? Le journalisme participatif ou journalisme citoyen contribue à faire émerger un phénomène nouveau : l'intervention de non-professionnels dans la production et la diffusion de l'actualité.

Information participative : le journalisme de demain ?

La minute tech Ajouter au classeurLecture zen Lire ou relire plus tard Pour classer cet article et le retrouver dans votre compte : Besoin de vous concentrer Pour lire cet article dans sa version zen : Je m'abonne Depuis plusieurs années, les médias et les écoles de journalisme suivent de près et soutiennent des expériences qui peuvent éclairer les nouvelles formes que prendra l'information de demain et ce que recherchent réellement les "citoyens-lecteurs". Vous avez atteint le nombre d'articles que vous pouviez lire gratuitement ces 30 derniers jours. Journalisme citoyen. Sondage Trouvez-vous normal d’imposer aux pays de l’UE des « quotas obligatoires » pour accueillir des migrants ?

Journalisme citoyen