background preloader

Tourisme participatif

Facebook Twitter

Le trépied du tourisme participatif. Le tourisme : le vivre c’est bien, mais contribuer à son développement c’est encore mieux !

Le trépied du tourisme participatif

En faisant le constat que les voyageurs veulent être considérés comme un habitant local lorsqu’ils visitent, et ceci sur chaque destination, j’ai pensé au rôle que les habitants auraient à jouer. Et oui, mesdames et messieurs les habitants, vous êtes une des clés de ces prochains voyages, et vous y participerez. Plutôt que de laisser les voyageurs croiser votre chemin sans échanger véritablement avec eux, nous avons pensé Hostelp : un concept qui permet de vraies rencontres, riches de sens, d’engagement et de partage sous l’égide du tourisme participatif !

Et si le participatif était l’avenir du tourisme? : MUSE D.Territoires. Le 17 septembre 2013 « Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace. » (Alexandra David-Neel) Ville la plus touristique au monde, Paris est l’archétype du tourisme urbain de masse.

Et si le participatif était l’avenir du tourisme? : MUSE D.Territoires

Mais le paradoxe est saillant : alors que le tourisme est une ressource vitale pour la ville, les habitants semblent hermétiques aux touristes et la cohabitation est presque hostile entre ces deux « mondes » que presque rien ne relie. L'émergence du tourisme participatif remet-elle en jeu la relation des habitants avec l'institution en matière de promotion touristique ? L’implication des habitants dans les politiques publiques n’est pas un phénomène nouveau.

L'émergence du tourisme participatif remet-elle en jeu la relation des habitants avec l'institution en matière de promotion touristique ?

Les collectivités territoriales voient en effet se développer de nombreux bouleversements dans sa relation avec l’habitant. La démocratie participative en est l’exemple le plus parlant. Ce modèle politique permet en effet d’accroître la participation et l’implication des citoyens dans les débats et dans la prise de décisions de sa collectivité. L’habitant revendique aujourd’hui une place à part entière dans le processus de décision et dans les changements que son territoire peut subir. La CORévolution : « Une mentalité 2.0 qui fait que nous sommes tous interconnectés »

Anne-Sophie Novel est l’une des première personnes avec qui j’ai échangé en créant ce blog, cela remonte à janvier 2011, déjà.

La CORévolution : « Une mentalité 2.0 qui fait que nous sommes tous interconnectés »

A l’époque, elle venait de lancer le blog le CO-Lab. Depuis, Anne-Sophie et Stéphane Riot ont publié Vive la CO-Révolution! , pour une société collaborative. Ce livre dresse un panorama intéressant du phénomène du CO aujourd’hui. C’est aussi le tout premier à présenter un état des lieux plutôt exhaustif du mouvement. J’aurais néanmoins aimé que ce livre aille plus loin, notamment dans le décryptage des initiatives de consommation collaborative et dans l’analyse d’un mouvement collaboratif pour le moins pluriel, comme nous essayons de le faire avec OuiShare (dont Anne-Sophie est d’ailleurs une membre active).

Quel était votre objectif avec ce livre ? Bienvenue. Peak District National Park: Le tourisme participatif au service de la stratégie de tourisme durable. Alternative tourism, un blog dédié au tourisme participatif. L'économie du partage s'accélère en 2014. Covoiturage, couchsurfing, locations entre particuliers : 38% des internautes envisagent de recourir à la consommation collaborative cette année, soit deux fois plus qu’en 2013.

L'économie du partage s'accélère en 2014

L’an passé, 10% des internautes ont opté pour le covoiturage, selon une récente enquête CSA/Fevad. En 2014, la consommation collaborative va prendre de l’ampleur : 38% des internautes envisagent d’y avoir recours, contre 19% en 2013. Les jeunes seront les plus adeptes (51% des 18-24 ans) d'un tel mode de consommation, qui prend différentes formes : covoiturage, crowdfunding, location de véhicules entre particuliers, couchsurfing, coworking, colunching… 15% des Français mûrs pour le covoiturage "Cette tendance est dictée par le prix, mais aussi par la volonté d’éviter le gaspillage, de donner un sens à la consommation", voire de créer du lien social, explique Bernard Sananès, président directeur général de l’institut CSA.

Ce sera, pour lui, un des phénomènes de société marquants de 2014. 2012-02_Note_tendance_tourisme_participatif.pdf. Sortez ouverts ! Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis. [EDIT] Cet article a bénéficié d’une mise à jour en décembre 2014.

Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis

La plupart des études récentes en matière de tourisme convergent vers les mêmes conclusions : raccourcissement des périodes de vacances, développement du tourisme local au détriment des destinations lointaines, succès des comparateurs de prix, entres autres. Une évolution des comportements touristiques en réponse à la conjoncture économique. La crise n’est plus un mot qui fait peur tant elle est devenue une réalité. Les gouvernements se succèdent et sans faire de distinctions de bords, les solutions concrètes et tangibles tardent à venir.

Les pouvoirs politiques sont poings et mains liés face à l’emprise des lobbies financiers qui font la loi sans l’écrire ni en avoir une réelle légitimité dans une république. “La consommation collaborative désigne un modèle économique où l’usage prédomine sur la propriété que ce soit par le partage, l’échange, le troc, la vente ou la location d’un bien » (Source Wikipédia). Vayable.com – LE site pour les voyageurs qui veulent faire comme les locaux. Vous avez déjà voyagé et demandé à quelqu’un où manger, quoi faire, et quoi voir?

Vayable.com – LE site pour les voyageurs qui veulent faire comme les locaux

Si vous lisez ce blog, c’est obligé. Dimanche j’ai pu rencontré la fondateuse Jamie Wong (@JamieJWong) de Vayable.com, un site qui lance à Paris ce soir et que vous allez sûrement adorer : Pour des voyageurs : un moyen de voir une ville – même les vôtres – avec des locaux qui connaissent tous les bons plans. Pensez « Lonely Planet » mais en vrai et en train de respirer devant vous, en train de vous faire un tour chouette par la ville. Bienvenue sur Bienvenue à ma table.