background preloader

Marchés L&S secteur public

Facebook Twitter

Informatique et télécoms : priorité à l’infrastructure numérique. « Le marché est dans une phase de mutation : d’ici à cinq ans, tout le monde sera passé à la fibre, qui devrait être suivie par le développement de la téléphonie sur IP et du cloud » : c’est le pronostic dressé par Nicolas Aubé, PDG de la PME Stella Telecom, opérateur qui propose son propre réseau fibre aux entreprises et collectivités et qu’il vient d’absorber au sein du groupe Celeste. « A l’occasion du premier confinement, on a gagné 3 ans par rapport au plan de marche des collectivités locales, sur le travail à distance, le travail collaboratif, la connectivités… », complète Charles Brocker du Lys, directeur national des ventes secteur Public Education et Santé chez Orange Business Services (1).

Informatique et télécoms : priorité à l’infrastructure numérique

Covid-19 : l’impact pour les collectivités baisserait à 6 Md€ Budget du numérique, faire plus avec moins. Appelées chaque jour à conduire leur transformation numérique, les collectivités locales n’en ont malheureusement pas encore les moyens techniques et financiers.

Budget du numérique, faire plus avec moins

Il s’agit pourtant d’un enjeu de société : créer des services publics plus performants, inclusifs et durables. Le numérique est dès lors devenu un investissement nécessaire pour un service public plus efficace et moins onéreux pour les collectivités territoriales, tel que le souligne la motion du deuxième congrès national des élus au numérique remise aux conseillers du Président de la République et du Premier ministre. Global Privacy Control : des acteurs de la tech et du Web s'associent pour protéger votre vie privée sur la Toile. - Le premier quotidien des marchés numériques. Computacenter vient de signer un nouveau marché avec l’UGAP, regroupant la totalité des produits Oracle, ainsi que les prestations associées à l’acquisition de ses produits.

- Le premier quotidien des marchés numériques

Les solutions intégrées au catalogue (matériels, logiciels et SaaS) vont permettre à toutes les organisations publiques de concevoir, acquérir et déployer des solutions Oracle au travers d’un interlocuteur unique. Cette offre comprend : Horizontal Software : chute du chiffre d'affaires de 16,5%, Extens va acquérir la totalité du capital. Particulièrement impacté par la crise de Covid-19, Horizontal Software a vu son chiffre d’affaires chuter de 16,5% au premier semestre pour atteindre 2,30 millions d’euros.

Horizontal Software : chute du chiffre d'affaires de 16,5%, Extens va acquérir la totalité du capital

L’activité prestation de services dégringole de 33,5% pour atteindre un chiffre d’affaires de 674.000 euros, les installations de logiciels sur les sites des clients ayant été suspendues pendant la période. Le chiffre d’affaires récurrent baisse de 5,6% à 1,55 million d’euros, un recul dû au repli de la maintenance qui poursuit sa baisse conformément à l’évolution du business model de la société. Bien qu’en légère croissance de 2,6% à 896.000 euros, le chiffre d’affaires récurrent SaaS (vente de contrats packs) ne parvient pas à rétablir l’équilibre.

Dans ce contexte difficile, les prises de commandes au 30 juin 2020 s’élèvent à 1,28 million d’euros contre 1,71 million d’euros au 30 juin 2019 (-25,1%) avec toutefois une part plus importante de ventes de contrats packs SaaS (+13,5%). Covid-19 : les éditeurs (un peu) plus confiants que les ESN. Les données de Syntec Numérique dépeignent des ESN plus inquiètes que les éditeurs de logiciels quant à l’impact économique de la crise coronavirus.

Covid-19 : les éditeurs (un peu) plus confiants que les ESN

Combien de salariés sont au chômage partiel dans le secteur du numérique ? À la date du 7 avril 2020, la France en comptait environ 68 000, d’après Syntec Numérique. L’organisation professionnelle a interrogé les entreprises à ce sujet dans le cadre d’une enquête plus large sur les effets de la crise sanitaire. Parmi les 166 répondants figurent 89 ESN, 49 éditeurs de logiciels et 16 entreprises d’ingénierie et de conseil (ICT).

Digital Gov’ Survey 2019: Digitalisation of public services, both a necessity and a concern. Sopra Steria Next and Ipsos are giving Europeans a voice. Paris,Nov 18, 2019 For the fifth consecutive year, Sopra Steria Next has published its barometer* on the digitalisation of public services and its perception among European citizens, in partnership with IPSOS: While 75% of Europeans surveyed believe that public services are increasingly digitalised, only 62% of them believe that they are increasingly easy to use.The French confirm their confidence in the Government’s ability to develop digital public services (44%).

Digital Gov’ Survey 2019: Digitalisation of public services, both a necessity and a concern. Sopra Steria Next and Ipsos are giving Europeans a voice

This is much more optimistic than their neighbours in Germany (10%), UK (19%), Norway (29%), or even Spain (38%).As part of this digitalisation, European citizens favour local support provided by a universal agent (71% in France, 78% in the United Kingdom, 64% in Spain) rather than having to travel to meet with a specialist.Ultimately, data protection remains a key issue, with 67% of European citizens surveyed fearing that someone else might have access to their personal data.

Soprasteria 19122019 pr sscl va vdef. Cegid Public prend son indépendance sous le nom d'Eksaé. Régis Baudouin, président d’Eksaé : « Nous avons face à nous un important potentiel de clients équipés de solutions on-premise à migrer vers le SaaS. » Crédit photo : D.R.

Cegid Public prend son indépendance sous le nom d'Eksaé

Faute de Synergies avec sa filiale ciblant le secteur public, Cegid lui a rendu son autonomie avec le concours de certains de ses dirigeants et de nouveaux actionnaires. Cet éditeur évolue maintenant sous le nom Eksaé et veut porter son chiffre à plus de 22 M€ d'ici 5 ans. Cegid et le secteur public, c'est fini. Sa filiale Cegid Public a pris son indépendance en octobre dernier. Smart City 2020 : IDC prédit les grandes tendances pour les 10 ans à venir. Quelles seront les grandes tendances de la Smart City et les défis à relever au cours des années 2020 ?

Smart City 2020 : IDC prédit les grandes tendances pour les 10 ans à venir

Les analystes de IDC délivrent leurs 10 prédictions… Alors que les grandes villes du monde entier ont déjà entamé leur transformation, la Smart City sera sans nul doute l’un des grands enjeux des années 2020. Dans ce contexte, les analystes de IDC dévoilent leurs prédictions pour la décennie à venir concernant la » ville intelligente « … Leurs prédictions sont réparties en cinq catégories principales : la sécurité publique, l’utilisation des données, la pénurie de talents, la confiance numérique, et l’impact macro-économique de la technologie. Snowflake, le data lake en mode cloud qui défie Oracle. Fondée par deux Français en 2012, la société californienne a levé près d'un milliard de dollars.

Snowflake, le data lake en mode cloud qui défie Oracle

Son offre s'articule autour d'une base de données à la fois SQL et big data. Stocker un volume massif de données tout en donnant la possibilité de lancer de multiples traitements de data analytics en temps réel. Tel est le défi que s'est lancé Snowflake via une offre de data lake en mode cloud. IoT : Microsoft se démarque d'AWS en verticalisant son offre. Azure IoT Central s'enrichit d'une dizaine de modèles d'applications répondant à des cas d'usage dans le retail, l'énergie ou la santé.

IoT : Microsoft se démarque d'AWS en verticalisant son offre

La plateforme est aussi dotée d'une couche d'API. A l'occasion de l'IoT Solutions World Congress 2019, Microsoft donne un coup de fouet à sa plateforme IoT en mode SaaS. "Après l'ère des proof of concept, l'objectif est de lever les freins au déploiement sur le terrain", souligne Xavier Perret, directeur de l'entité Azure de Microsoft France. Intelligence artificielle : les 5 secteurs qui investissent le plus. Retail, banque et production font partie des secteurs qui dépensent le plus en systèmes d’IA.

Un marché en croissance de 44% en 2019, prévoit IDC. Le commerce, la finance et l’industrie portent la croissance des dépenses en logiciels, matériels et services d’intelligence artificielle (IA). Les dépenses mondiales en systèmes d’IA devraient ainsi atteindre 35,8 milliards de dollars cette année. Un chiffre en croissance de 44% par rapport à 2018, prévoit IDC. Entrepreneurs, comment tirer parti de l'expertise des cabinets d'études ? GovStart France - PUBLIC. Loin des d�boires d'Atos, Capgemini se mesure � Accenture. La SSII a annoncé mercredi une croissance de 8,7% au troisième trimestre à taux de change constant et a relevé sa prévision de croissance pour 2018 à plus de 7,5%, alors que le groupe présidé par Thierry Breton a abaissé mardi la sienne à environ 1%, provoquant un plongeon de 22% de son action en une seule séance. "On a pris le vent du digital et du cloud assez tôt, on bouge vite", a dit Paul Hermelin lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters, mettant en avant les 45% de son chiffre d'affaires réalisé dans le digital, le cloud et la cybersécurité.

"Toute la croissance est là : 45% qui croit de 20%, cela fait (...)8,7%, ce qui montre que, comme les autres, on a moins de dynamique sur le reste", a-t-il ajouté. Accenture a fait état fin septembre de plus de 60% de son chiffre d'affaires dans le digital, le cloud et la cybersécurité, afin de réduire sa dépense aux services informatiques, où les marges tendent à se contracter.

Panorama Top 250 2018 Syntec Numérique et EY BD Vdef doc sous embargo jusquau 16102018 20h 002. ITchannel : Le quotidien des marchés verticaux. Les dépenses de fonctionnement repartent à la hausse en 2017. Les collectivités étaient parvenues à maîtriser leurs dépenses de fonctionnement en 2016 (-0,1 %), mais la tendance s’est inversée en 2017. L’Observatoire des finances et de la gestion publique locales (OFGL), dans son rapport annuel rendu public mardi 17 juillet, constate que ces dépenses sont reparties à la hausse l’an dernier, avec +1,8 %.

En incluant les budgets annexes et en consolidant les flux financiers entre collectivités, l’évolution atteint +1,9 %. Au-dessus donc de l’objectif global de 1,2 % fixé par les contrats financiers Etat-collectivités pour 2018-2020. Seuls les départements ont réduit leurs dépenses (-0,2 %), principalement en raison du transfert aux régions de compétences en matière de transports. Mécaniquement, les régions voient leurs dépenses de fonctionnement augmenter de 10,2 %, « principalement portées par les dépenses d’intervention et les achats et charges externes », analyse le rapport. Augmentation des frais de personnel L’investissement en hausse de 6,1 % Les prédictions IDC 2017 : les différents secteurs de marché – Blog IDC France. En 2017, l’ensemble des secteurs du marché sera impacté par la transformation numérique.

On attend ainsi une croissance globale de 2%, tous les secteurs étant au vert, à l’exception du secteur public qui marque un fort recul des investissements. Tour d’horizon des différents secteurs de marché pour nos prédictions 2017. Premier constat très global : les secteurs se présentent avec des dynamiques très différentes. Dans le peloton de tête on retrouve les secteurs de la finance et de l’industrie alors que le secteur public (collectivités, administrations ou éducation) marque nettement le pas en raison d’une gestion budgétaire stricte.

Dans l’ensemble, en 2017 les dépenses numériques de tous ces secteurs pèseront près de 49 milliards d’euros avec une croissance moyenne de 2%. Predictions 1222016. Performance de l'achat public : les élus témoignent. L'iPhone va booster les dépenses IT des entreprises en 2018. Croissance du chiffre d'affaires des éditeurs informatiques du secteur santé. Les dépenses informatiques des pays européens stagneront en 2016 et le Brexit impactera fortement celles du Royaume-Uni. Mercredi 20 juillet 2016 Après avoir enregistré une croissance de 7% en 2015, les dépenses informatiques européennes vont rester stables à 707 milliards d’euros cette année, et ne croitront que de 0,8% l’année prochaine selon les prévisions Forrester de milieu d’année.

L’incertitude économique et politique provoquée par la décision des citoyens britanniques de quitter l’Union européenne (« Brexit »), ajoutée à une croissance économique déjà faible, amène Forrester à revoir à la baisse ses prévisions initiales quant à la croissance du marché européen de l’informatique pour 2016 ainsi que pour 2017, que Forrester évalue à environ 2%. Le logiciel français ne connait pas la crise. Lundi 2 mai 2016 Le secteur des logiciels français est en forte croissance. Vers une nouvelle contraction des dépenses IT cette année.

Dimanche 10 avril 2016 Les dépenses IT devraient atteindre les 3,49 billions de dollars en 2016, soit une baisse de 0,5% par rapport à 2015. Logiciels et services : le Syntec révise à la hausse ses prévisions. Vendredi 8 avril 2016 A l'occasion de sa conférence semestrielle, Syntec Numérique a dévoilé les derniers chiffres concernant le secteur des logiciels et des services. Croissance du logiciel et des services : le Syntec numérique s’emballe. Cloud et Big Data en tête des préoccupations des DSI du secteur public - ZDNet. La Business Intelligence et le cloud computing sont deux des trois priorités technologiques des organisations publiques pour l'année 2016. Suivent les projets d'infrastructure, qui comprennent la création de datacenters, affirme une nouvelle étude du Gartner. Vers une croissance modérée des dépenses informatiques mondiales. Lundi 11 janvier 2016 En 2016, Forrester prévoit une croissance modérée des dépenses informatiques mondiales.

Elles devraient atteindre, selon le rapport « The Global Tech Market Outlook For 2016 To 2017 »*, 2,9 trillions de dollars, soit une augmentation de seulement 4,5%. La dématérialisation, bientôt un marché à deux vitesses. Jeudi 26 novembre 2015. [Infographie] 10 milliards d'euros de marchés publics, conclus en 2014. Malgré l’état d’urgence, Syntec Numérique relève ses prévisions de croissance. L’intérêt encore timide des collectivités locales pour le cloud. Jean-Michel Baticle (CGI) : "Je ne ferme pas la porte à une acquisition" Face à des recettes atones, les collectivités limitent leurs dépenses. Le Top 250 des éditeurs de logiciel français révèle la bonne santé du secteur. Les éditeurs de logiciels français ne connaissent pas la crise.