background preloader

V. Les marchés des biens et services sont-ils concurrentiels ?

Facebook Twitter

Les moyens de réduire l’intensité concurrentielle - Réseau National de Ressources Pédagogiques. Cinq questions pour comprendre le scandale Volkswagen. LE SCAN ECO - Le constructeur allemand est au cœur de la tourmente depuis ce week-end.

Cinq questions pour comprendre le scandale Volkswagen

Le Figaro vous récapitule les points essentiels d'une affaire qui bouleverse tout le secteur automobile. • Pourquoi Volkswagen est-il accusé de «tricherie»? Ce qui est reproché au constructeur. Le constructeur allemand aurait équipé ses modèles diesel d'un logiciel capable de tromper les tests de mesure anti-pollution des autorités. C'est-à-dire de leur faire croire qu'un modèle était moins polluant que ce qu'il n'était en réalité. Un logiciel étudié pour la triche. Pas d'impact sur la sécurité.

Les véhicules concernés. . • Qui sont ceux par qui le scandale est arrivé? L'université de Virginie-Occidentale. L'International Council of Clean Transportation (ICCT). » Pour en savoir plus, lire notre article: Une ONG et une université ont fait tomber Volkswagen • Que risque Volkswagen? Burger King autorisé à racheter Quick. Paris (AFP) - L'Autorité de la concurrence a donné jeudi son feu vert pour le rachat de l'enseigne de restauration rapide Quick par Burger King France, levant le dernier obstacle à cette transaction qui devrait être parachevée avant la fin de l'année.

Burger King autorisé à racheter Quick

Burger King France, qui négociait le rachat de l'enseigne concurrente depuis fin septembre, a notifié le 4 novembre "la prise de contrôle exclusif du groupe Quick" à l'Autorité, a annoncé celle-ci dans un communiqué jeudi. LA QUALIFICATION DE CONCURRENCE DÉLOYALE APPLIQUEE A l’ECONOMIE DE PARTAGE. À l’heure où l’économie de partage prend une place considérable dans la vie des consommateurs, il est nécessaire de s’interroger sur l’application des règles de concurrence à ces nouvelles industries.

LA QUALIFICATION DE CONCURRENCE DÉLOYALE APPLIQUEE A l’ECONOMIE DE PARTAGE

La libre concurrence permet d’avoir une économie saine et vigoureuse au sein d’un marché commun. Cette liberté entraîne une compétition de nature à satisfaire, à la fois, les besoins des consommateurs et les opérateurs économiques. Cependant, cette liberté ne peut être totale et est donc assortie de règles que les entreprises se doivent de respecter.

Le droit de la libre concurrence est un ensemble de règles tendant à ordonner une compétition économique fondée sur des échanges de biens et de services. En droit européen et français, la concurrence est considérée comme un moyen et non comme une finalité en soi. Les pratiques considérées comme anticoncurrentielles pouvant faire l’objet d’une sanction sont principalement les ententes anticoncurrentielles et les abus de positions dominantes. Concurrence : le gendarme français a dégainé deux fois cette semaine. Concurrence : amende record de 350 millions d’euros pour Orange. L’Autorité de la concurrence accuse l’opérateur d’abus de position dominante sur le marché aux entreprises.

Concurrence : amende record de 350 millions d’euros pour Orange

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Sandrine Cassini Abus de position dominante, discrimination, fidélisation abusive. Pour ces pratiques qui ont commencé il y a une décennie et qui perdurent toujours, l’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 350 millions d’euros à Orange, jeudi 17 décembre. Un record ! Jamais une entreprise n’avait été aussi sévèrement punie par les sages de la rue de l’Echelle. « C’est l’amende, qui, pour une entreprise, est la plus élevée de l’histoire de l’Autorité. Grief le plus grave, Orange a profité de son statut d’ancien monopole public, en faisant profiter ses commerciaux d’informations privilégiées Les faits reprochés à Orange sont importants. Lire aussi L’Europe au cœur d’un grand Monopoly des télécoms L’Autorité donne dix-huit mois à l’opérateur pour garantir le même niveau d’informations à tous les acteurs.

Vodafone poursuit KPN pour entrave à la concurrence. La FTC veut empêcher la fusion Staples-Office Depot. WASHINGTON (Reuters) - La Commission fédérale du commerce des Etats-Unis (FTC) a annoncé lundi avoir déposé un recours contre le projet d'acquisition d'Office Depot par son concurrent Staples.

La FTC veut empêcher la fusion Staples-Office Depot

Staples, leader américain des fournitures de bureau, et son plus proche concurrent Office Depot ont fait savoir qu'ils déposeraient un recours, arguant qu'ils sont soumis à une rude concurrence de la part de producteurs qui vendent en direct, de vendeurs sur internet et d'autres intervenants. L'autorité américaine de la concurrence estime que l'opération portera préjudice aux gros clients qui veulent souscrire des contrats sur l'ensemble du territoire pour leurs fournitures de bureau.

"Le recours de la FTC affirme que Staples et Office Depot sont souvent les deux premiers candidats retenus pour les grands clients professionnels". Le Bureau de la concurrence du Canada a également dit lundi qu'il contesterait la transaction. (Diane Bartz, Patrick Vignal et Wilfrid Exbrayat pour le service français) Marché et concurrence. Marché et concurrence Le thème du "marché" et de la "concurrence" a mobilisé les esprits des plus grands économistes depuis Adam Smith : Ricardo, Cournot, Walras, Pareto.

Marché et concurrence

À l'époque contemporaine il faudrait citer notamment les Prix Nobel : G. Stigler, M. Friedman, G. Debreu, M. Read.