background preloader

Empathie, conscience morale et psychopathie – l'intelligence émotionnelle (partie 2/3)

Empathie, conscience morale et psychopathie – l'intelligence émotionnelle (partie 2/3)
« La conscience est la lumière de l’intelligence pour distinguer le bien du mal. » Bien que séparé par près de 2 500 ans d’histoire, cette citation de CONFUCIUS n’aurait certainement pas déplu à Antonio DAMASIO et son équipe pour qui : « Les émotions sont inséparables de l’idée de récompense ou de punition, de plaisir ou de peine, d’approche ou de retrait, d’avantage ou de désavantage personnel. Inévitablement, les émotions sont inséparables de l’idée de bien et de mal »[1]. Ces chercheurs se sont fixés pour tâche de percer les mystères de la conscience, de la raison et des émotions, en étudiant un très large panel de personnes atteintes de troubles neurologiques suite à divers traumatismes cérébraux. Mais qu’est-ce que la notion de bien et de mal a à voir avec la conscience et/ou les émotions (i.e. l’intelligence émotionnelle) ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article en explorant plusieurs voies. Un si fragile vernis d’humanité – Banalité du mal, banalité du bien : À suivre… Related:  développement professionnelpsycho

Empathie, conscience morale et psychopathie – le développement moral (partie 1/3) « La raison est et ne doit qu’être l’esclave des passions ; elle ne peut jamais prétendre remplir un autre office que celui de les servir et de leur obéir » (David HUME, Dissertation sur les passions et traité de la nature humaine Livre II). Ce qui fut réinterprété par certains en : « la raison est l’esclave des passions », prenant ainsi le contrepied de penseurs inspirés par René DESCARTES et son Discours de la méthode introduit par la célèbre citation : « Le bon sens (Nda : la raison) est la chose du monde la mieux partagée », ou de psychologues tels que Jean PIAGET ou Lawrence KOHLBERG, fortement influencé par la philosophie d’Emmanuel KANT, qui « considéraient que la raison est notre meilleur juge, bien meilleur que notre sensibilité qui décide selon nos goûts et nos préférences et qui peut amener à des conduites injustes »[1]. Or, pas de conscience[4] sans une raison juste. Les stades du jugement moral chez Lawrence KOHLBERG : Précisons tout d’abord que L. Les recherches de L.

Couper les liens d’attachement Aujourd’hui, je vous propose deux exercices pour couper les liens d’attachement conscients ou non qui nous relient aux autres. Ces deux méthodes vont vous permettre de couper les liens toxiques entre vous et l’autre personne tout en conservant les liens d’amour. Il est bon de les appliquer régulièrement ou dès que le besoin se fait ressentir. Il n’est pas rare de ressentir immédiatement les bienfaits ou de constater des changements dans les jours suivants comme la résolution d’un problème, une sensation de paix, des nouvelles inattendues d’une personne. Cependant, il arrive parfois qu’il fallut plus de temps et persister dans la pratique avant d’obtenir des résultants selon l’intensité du lien qui vous relie à la situation problématique et votre capacité à lâcher prise. Une fois ces techniques faites, il est nécessaire de laisser les choses se faire en remettant vos soucis ou la relation en question entre les mains de l’univers. Les petits bonhommes allumettes de Jacques Martel :

Psychologik: Quelques raisons de haïr son enfant Dans "La haine dans le contre-transfert" D. W. Winnicott donne quelques raisons pour lesquelles une mère peut haïr son enfant. La liste n'est bien entendue pas close et les raisons de haïr un enfant sont variée. Faut il ajouter que ces raisons valent aussi pour les pères ? L'enfant n'est pas sa propre conception (mentale). Dossier : Pervers narcissique Les traits dominants et récurrents chez le pervers narcissique sont : un esprit vindicatif, une tendance à la mythomanie, à la paranoïa, un pouvoir de conviction pouvant entraîner de nombreux dommages collatéraux, des personnes qui se compromettent pour lui, un acharnement comparable à celui d'un jusqu'au-boutiste qui voudrait, en outre, donner l'image de lui d'un martyr, persécuté par la personne qu'il est déterminé à éliminer définitivement des scènes sociale, privée et professionnelle ! Quitte à déployer une énergie démesurée à transgresser les terres de sa victime, à spolier ses jardins secrets, à semer les graines de la discorde, de la suspicion dans son entourage, à pratiquer la politique de la terre brûlée, pour sortir indemne et victorieux.Martiale O'BRIEN La communication perverse est au service de cette stratégie. Elle est d'abord faite de fausses vérités. Par la suite, dans le conflit ouvert, elle fait un recours manifeste, sans honte, au mensonge le plus grossier.

La pyramide des besoins de Maslow Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: Besoins physiologiques : L’enseignant doit toujours s’assurer que l’enfant est prédéterminé à écouter.

Article : principes de la communication non violente L'expérience des relations humaines me fournit avec le temps des raisons de penser que l'aisance de cohabiter, de se comprendre, de s'apprécier mutuellement pourrait être augmentée à l'aide d'une communication claire, à la fois présente et détachée. Ce constat survient après plusieurs années de refoulement intérieur, à la maison, à l'école, au travail, où j'avais l'impression que l'on attendait de moi des choses que je n'avais pas envie d'offrir, d'être. Parallèlement, je trouvais que les autres ne répondaient pas à mes attentes, que je n'étais pas très habile à décrire. Aussi, je n'osais pas. La lecture de plusieurs ouvrages sur la communication m'a inspiré à prendre l'initiative d'une communication consciente, où l'on invite chacun des deux partis à clarifier ses attentes et ses limites. Ce type de communication permet également de se responsabiliser pour ses besoins, puis d'offrir à l'autre et à soi-même une écoute à même de soulager l'angoisse par le lâcher-prise qu'il procure.

Du grain de sable à la perle - RolandPec.org La résilience est un terme issu de la physique. Il signifie la capacité d’un corps à résister à un choc. Transposée aux sciences sociales, cette notion désigne l’aptitude à se développer malgré l’adversité. Voire même, comme l’huître transforme en perle le grain de sable qui la menace, l’aptitude à métamorphoser l’adversité en opportunité ! La résilience n’est point liée à une quelconque appartenance culturelle. Mais la résilience apporte également son lot de souffrances. Quid de la transmission de la capacité à résilier, lorsque le trauma n’est pas digéré en une génération (comme c’est le cas pour les massacres et les génocides, par exemple) ? Aujourd’hui, on admet généralement qu’il faut quatre ou cinq générations pour digérer complètement un trauma global (de type massacre ou génocide).

fr.psychiatrie.be - Tout sur l'angoisse, la dépression, la démence, la schizophrénie et la santé mentale. L'échelle des comportements Comment analyser le comportement de votre entourage ? Dans cet article, j’aimerai partager avec vous un outil qui vous sera très utile pour gérer efficacement vos relations avec les autres, que ce soit dans un cadre professionnel ou dans votre vie personnelle. Il s’agit de l’échelle des comportements. L’échelle des comportements vous sera particulièrement utile si vous managez une équipe ou coordonnez différentes personnes dans le cadre d’un projet. A quoi sert cet outil et comment fonctionne-t-il ? Pour aller du négatif vers le positif, il faut passer certaines étapes « obligatoires » et l’échelle des comportements permet d’identifier ces étapes et de montrer le chemin à parcourir pour aller vers un changement positif. Pour dire les choses autrement, si vous souhaitez accompagner un membre de votre équipe ou un proche vers un changement positif, vous devez d’abord savoir d’où vous partez et où vous voulez arriver. 1 – Ignorer La personne n’a pas l’information à propos du problème.

7 exercices de respiration pour apaiser ses tensions, retrouver force et concentration Respirer profondément a la vertu de provoquer un massage interne bénéfique dans une zone du corps souvent tendue : le ventre. Se concentrer sur la respiration est aussi un moyen très efficace pour chasser les idées noires et recentrer ses idées sur le présent. Voici 7 exercices respiratoires simples à appliquer et en toutes occasions : au réveil pour faciliter votre mise en route du matin, avant un entretien pour vous décontracter, pendant un trajet pour vous relaxer, avant un travail important pour augmenter votre concentration, avant votre coucher pour vous détendre… Exercice n° 1 : respiration gonflée À l’inspiration par les narines, gonflez votre ventre : c’est une image, le ventre se gonflant uniquement sous la pression du diaphragme, lui-même compressé par l’air qui entre dans les poumons. Exercice n° 2 : respiration complète Exercice n° 3 : respiration expirée Il s’agit d’une variante des exercices 1 et 2. Exercice n° 4 : respiration visuelle Exercice n° 5 : respiration marchée

Related: