background preloader

Nouvelles PGM (cisgenèse et +)

Facebook Twitter

On demande Justice ! Et si le droit venait à la rescousse des défenseurs de l'environnement ?

On demande Justice !

Et si le droit venait à la rescousse des défenseurs de l'environnement ? L'idée séduit, visiblement. Même si les lois ne sont pas vraiment taillées sur mesure pour eux. Mais détail curieux, les institutions, elles, donnent quelques signes d'inquiétude. Avec Marine Calmet, juriste ; François Veillerette, porte-parole de Générations Futures ; Didier Mulliez, faucheur d'OGM, et Christophe Noisette, d'Inf'OGM Générations futures : Les nouvelles techniques de modification du vivant s’appliquent aussi aux. Seul le moustique transgénique a reçu une autorisation commerciale.

Les nouvelles techniques de modification du vivant s’appliquent aussi aux

Les autres demandes de commercialisation d’animaux transgéniques sont soit abandonnées, comme celle pour les cochons EnviroPig [1], soit font la queue dans les couloirs des administrations, à l’instar de celle du saumon transgénique censé grandir quatre fois plus vite qu’un saumon sauvage [2]. Au niveau de la production de médicament, l’Agence européenne des médicaments a autorisé la vente de deux molécules thérapeutiques produites par des chèvres [3] et des lapins transgéniques.

UE - Statut OGM des nouvelles techniques : la Commission décidera. Crispr/Cas9, mutagénèse dirigée par oligonucléotides, nucléases à doigt de zinc… voici quelques noms de nouvelles techniques de biotechnologie (NBT), issues d’une liste plus longue, pour lesquelles l’Union européenne cherche à déterminer depuis 2008 si les produits obtenus via ces techniques sont soumis ou non à la législation sur les OGM.

UE - Statut OGM des nouvelles techniques : la Commission décidera

Après consultation d’experts scientifiques, de services juridiques et d’États membres, la Commission européenne a promis de produire un document de position avant la fin de l’année 2015. Mais si d’aucuns pensaient que ce document était voué à être soumis au Parlement européen et aux États membres, ils se trompaient, car, contrairement à ce qui avait été annoncé, la Commission ne les sollicitera pas... L’année 2015 a démarré fort sur le sujet des nouvelles techniques de biotechnologies, ces OGM nouvelle génération qui pourraient bien ne pas être reconnus comme OGM. La Commission européenne répond évasivement à José Bové. UE - Cibus cherche parcelles pour mutagénèse dirigée. Depuis 2008, l’Union européenne est en attente d’une proposition de la Commission européenne sur le statut des produits issus des nouvelles techniques de biotechnologies : OGM ou non ?

UE - Cibus cherche parcelles pour mutagénèse dirigée

L’enjeu commercial est bien sûr stratégiquement important pour les entreprises de biotechnologie. Car tout produit non considéré comme « OGM » ne sera pas soumis aux contraintes législatives mises en place : pas d’autorisation pour des essais en champs (hors règles sanitaires et d’importation si importation de semences il y a), pas d’évaluation des risques dans le cadre d’une autorisation commerciale, pas d’étiquetage et pas de suivi post-commercial.L’une des entreprises phares sur ces nouvelles biotechnologies, Cibus, a donc cherché à obtenir de plusieurs États qu’ils se positionnent sur la mutagénèse dirigée par oligonucléotides pour savoir si elle donne des OGM ou non selon ces États. Objectif affiché par Cibus : connaître les conditions de mise en œuvre d’essais en champs. The next front in the GMO war: Synthetic biology. The New York Times recently revealed that some soap companies were replacing the palm oil in their products with a substitute made by yeast algae.

The next front in the GMO war: Synthetic biology

The controversial part is that the yeast algae are genetically altered — they’re the product of a new discipline known as synthetic biology. I got a crash course in synthetic biology recently, and it looks to me as if it will be the next front in the never-ending GMO war. So let’s get up to speed. Basically, synthetic biology refers to creating genes from scratch. Instead of cutting and pasting DNA from, say, a strawberry into yeast, you type in the DNA that you want, print it out, and splice that into yeast — or whatever else you like.

If you are enthralled and want more, here’s another feature on synthetic biology from the science program Quest. But wait: Doesn’t palm oil production destroy rainforests? The problem is that synthetic biology isn’t mature enough to do that yet. What about the larger question of synthetic biology? CANADA – Première ! Deux plantes modifiées par mutagenèse dirigée sont autorisées commercialement ! Le 6 novembre 2013, le ministère de la Santé approuvait l’utilisation du canola 5715 pour l’alimentation humaine et le 4 décembre, l’agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) l’approuvait pour la culture et l’alimentation animale [2]).

CANADA – Première ! Deux plantes modifiées par mutagenèse dirigée sont autorisées commercialement !

Si ce canola 5715 est la première plante modifiée par mutagenèse dirigée autorisée commercialement, il s’agit aussi d’une première autorisation obtenue par Cibus dans ce pays. Pour obtenir ces autorisations, Cibus a conduit des essais en champs en 2011 et 2012, dans les provinces du Manitoba et du Saskatchewan [3]. En 2010, l’entreprise avait déjà réalisé des essais en champs dans l’état du Dakota du Nord aux États-Unis [4].

Des plantes à l'agent orange, miam ! (erk !)

UE – OGM : une orge cisgénique testée en champ au Danemark.