background preloader

Le projet Google est-il totalitaire ? - Idées

Le projet Google est-il totalitaire ? - Idées
C’est une mort qui est passée quasi inaperçue, celle d’un ancien géant du net, devenu quantité négligeable : en juillet dernier, Altavista cessait toute activité. Il y a quinze ans, Altavista était pourtant le moteur de recherche le plus prisé du web, car le plus performant. Oui mais voilà, il y a quinze ans, Google n’existait pas, ou si peu. L’histoire de Google commence en septembre 1998. Comme tous les contes de fée de l’ère informatique, l’entreprise voit le jour non pas dans une étable mais dans un garage, en Californie, grâce au coup de génie de deux étudiants, Larry Page et Sergueï Brin. C’est peu de dire que, depuis, leur bébé a grandi. Vincent Puren, Gilles Babinet et Ariel Kyrou JCF © Radio France Bien plus qu’une simple entreprise, Google est devenu un acteur politique. Des propos qui inquiètent, au point de réinterroger les véritables intentions de la firme californienne : « Le projet Google est-il totalitaire ? Suivez-nous aussi sur :

http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-le-projet-google-est-il-totalitaire-2013-12-18

Related:  Nouvelles technologies47parry

Les 5 projets fous que Google concocte dans son labo Le groupe promet des avancées scientifiques tous azimuts : cerveau électronique, voiture sans conducteur, réalité augmentée, transhumanisme, conquête spatiale... Elles semblent bien loin les années où Google n’était qu’un moteur de recherche. Le groupe est désormais partout, du téléphone aux systèmes d’exploitation en passant par la messagerie et les réseaux sociaux. Il deviendra même bientôt un fournisseur d’accès Internet haut débit aux ambitions mondiales. Google multiplie les projets, propose ses produits et services dans tous les rouages de l’économie numérique, avec plus ou moins de succès.

l'assertivité un outil pour les maîtres "S'affirmer sans s'opposer" L'assertivité est une démarche personnelle dont le but est de rechercher une communication constructive et positive notamment dans les relations professionnelles ou sociales. Cette démarche se refuse à l'agression, la soumission ou la manipulation . Elle s'incarne dans une affirmation tranquille de soi et une bonne mise à distance où comportements et personnes ne sont pas confondus. Bienvenue dans le monde posthumain ! Ce ne sont ni des Dr Folamour, ni des scientologues farfelus, ils sont chercheurs en biologie cellulaire à Harvard, pionniers de l'intelligence artificielle au Massachusetts Institute Of Technology (MIT) ou neurobiologistes à l'Institut Pasteur, et, pourtant, quand on lit leurs témoignages, on doit souvent se pincer. L'hybridation de l'humain et de l'animal ? D'ores et déjà acquise. L'utérus artificiel susceptible de faire naître des enfants «hors mère» comme on parle de culture hors sol ?

Post-humain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le post-humain ou posthumain est un concept issu notamment des champs de la science-fiction, de l'art contemporain et de la philosophie. L'apparition du concept de post-humain est étroitement lié au développement des nouvelles technologies après la Seconde Guerre mondiale, et des biotechnologies en particulier. Suite à l'invention de l'informatique, la cartographie génétique de l'ADN humain, parallèlement à celle d'autres espèces vivantes, a opéré un décentrement comparable à ceux opérés par Copernic et par Darwin. Dans les deux cas, le rapport de l'homme au monde s'est toujours fait avec un « amoindrissement » de ce dernier au sein du macrocosme, corollaire d'un « désenchantement » du monde dans lequel il était habitué à vivre. Dans Particules élémentaires, de Michel Houellebecq, le narrateur est le dernier homme, qui rédige son récit avant l'avènement des machines, résultat du choix conscient d'une humanité parvenue à son terme.

Besançon : Pesticides : des produits "bio" et "naturels" pour lutter contre la pollution de l'eau actualité Besançon Franche Les engagements de la charte Les partenaires techniques de la charte s’engagent à accompagner les magasins dans leur démarche et à mettre en place les outils et actions de sensibilisation nécessaires pour faire évoluer la demande. Chaque magasin signataire s’engage quant à lui à former ses vendeurs au jardinage naturel, faire évoluer son conseil auprès des clients, mettre en avant les solutions alternatives et ainsi développer l’offre de produits naturels.

Google maître du futur Robotique, intelligence artificielle, lutte contre le vieillissement… Après Internet, le géant américain s’attaque à la science et à l’innovation tous azimuts. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel a enquêté sur la stratégie du groupe et de son gourou, Larry Page. Courrier international 27 mai 2014 | Partager :

Que peut-on cultiver sur son balcon ou sur sa terrasse? « Plantes L’avantage d’un jardin en pots est qu’en respectant le besoin des plantes, il y a moyen de changer de décor à volonté. Le bois, la terre cuite et le grès sont les meilleurs matériaux car ils permettent aux racines de respirer. Le grès ne craint pas les fortes gelées. Le bois présente l’inconvénient de pourrir. Johann Roduit: L'homme qui voulait devenir cyborg: conférence transhumaniste Conférence « Global Future 2045 » LINCOLN CENTER, NEW YORK. Le temps d'un week-end, la ville qui ne dort jamais a rêvé de devenir immortelle. A Manhattan du 15 au 16 juin 2013, on pouvait assister à la conférence « Global Future 2045 : vers une nouvelle stratégie pour l'évolution humaine » (voir également le slideshow ci-dessous). Au sein du prestigieux Lincoln Center était réuni tout le gratin du transhumanisme anglophone. Comme orateurs, nous pouvions entendre, entre autres, Ray Kurzweil, Anders Sandberg, Peter Diamandis, Ben Goertzel et Natasha Vita-More.

La science contre la mort : vers l'humain 2.0 ? "Nul ne peut anticiper les effets d’un bricolage incontrôlable du génome humain !" C’est le cri d’alerte lancé par le docteur Israël Nisand. Dans son essai "Où va l’humanité ?" (Editions LLL), il met en garde contre les possibilités de fabriquer, hors de toute gouvernance mondiale, un humain augmenté par la technologie. Fantasme ? Non : la science livre depuis toujours un combat intense contre la maladie et la mort. L'Oculus Rift : La révolution virtuelle enfin à portée ? - Actualités - 15/09/2013 Avec l'âge et l'expérience, on perd inévitablement son âme d'enfant, celui qui rêvait devant les toutes premières machines de jeux des années 80, découvrant cette magie colorée sur l'écran de télé, bavant par la suite sur les grandes révolutions : l'augmentation du nombre de couleurs, le passage de 8 à 16 bits, les premières cartes 3D et l'arrivée des polygones dans l'écran. Le grand effet Wow ! Depuis, force est de reconnaître que la technologie évolue vers toujours plus de beau et que l'on s'enthousiasme évidemment pour quantité de jeux de qualité, blockbusters ou petits indépendants mais... le vieux joueur cherche encore à renouer avec ses premiers émois face à un truc vraiment nouveau, qui vous colle la banane, vous laisse les fesses par terre et vous donne le sentiment d'avoir enfin à portée de main une innovation qui fait rêver, qui fait aller plus loin. Et ce frisson, ce n'est pas le gimmick sympathique de la reconnaissance de mouvements qui a su nous le procurer. Comme un gosse

Avignon/ Les Frères Saada sur grand écran Artiste, autodidacte, indépendant, l’Avignonnais Emmanuel Saada présentera son premier long-métrage au public dès sa sortie nationale le 19 février. Portrait du réalisateur humble et généreux du film “Les Éléphants” où joue également un autre Avignonnais, Mikaël Chirinian. Vivant désormais à Paris, Emmanuel Saada est originaire du Pontet. Après une scolarité au lycée Aubanel, il a quitté le sud de la France pour investir la capitale afin d’y réaliser des études de cinéma et de poursuivre ses ambitions. Il entamera sa carrière grâce à un premier court-métrage “Trou de balle”, réalisé en 1993 et présenté la même année à l’Avignon/New-York Film Festival, festival organisé à Avignon jusqu’en 2008, où il avait eu l’honneur de recevoir son premier prix. Le début d’une longue série de récompenses : ses trois autres courts-métrages (“En attendant bébé”, “La balade d’Alice” et “Soleils divers”) ont aussi été présentés et primés sur ce même festival local.

Le cas Pistorius : homme augmenté ou réparé ? - Sciences J-M Besnier, F. Ansermet, D. Cerqui, J-C Ameisen, R. Frydman Catherine Donné © Radio France

Related: