background preloader

Internet fait place nette dans la pédagogie

Internet fait place nette dans la pédagogie
Le Monde.fr | | Par Emmanuel Jaffelin, agrégé de philosophie au lycée Lakanal (Sceaux), auteur d'un Petit éloge de la gentillesse (2011, Editions François Bourin) Difficile d'enseigner par les temps qui courent. Il faut dire que le temps court à la vitesse de l'électron. L'enseignant (Loys Bonod, Lycée Chaptal à Paris) qui a piégé ses élèves en fabriquant de faux corrigés afin d'établir de manière magistrale et éclatante qu'ils ne savent pas travailler sans internet a moins prouvé la tricherie des élèves que mis en évidence la date de péremption des exercices demandés. Flash back. Lorsque j'étais en classes préparatoires (1981-1984) dans le lycée où j'enseigne aujourd'hui, il me fallait des jours pour réunir les informations utiles à la composition du devoir demandé, dissertation ou explication de texte. La galaxie Gutemberg n'est plus. Je constate que la plupart de mes élèves passent par internet pour chercher des pistes de réflexions et des éléments d'information.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/04/12/internet-fait-place-nette-dans-la-pedagogie_1683888_3232.html

Related:  internet : nouvelles culutures , nouvelles economieslavieenfle

Les utilisations pédagogiques d’Internet : un état des lieux au-delà des frontières - Bulletin APVL Strasbourg - Numéro 57 Le colloque IN-TELE 98 sur les usages pédagogiques d’Internet et la construction de l’identité européenne s’est déroulé à Strasbourg les 24, 25 et 26 septembre 1998 avec la participation des Cahiers Pédagogiques. Les résumés des interventions figurent dans un ouvrage disponible en version électronique sur le site du colloque ( De l’introduction croissante des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) dans notre société, découle la question centrale de l’utilisation d’Internet dans le monde de l’éducation et de la formation. Canopé académie de Besançon : Them@tic « La culture numérique implique l’usage sûr et critique des techniques de la société de l’information. Il s’agit de l’informatique, du multimédia et de l’Internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux. » Cet espace « usage des TICE » est conçu pour aider les enseignants à enrichir leur « culture numérique ».

Les conditions optimales d'une intégration réussie des TIC en classe Sur le site PhiloTR, site du département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières au Québec, on trouve un passionnant article qui reprend le texte intégral d'une étude publiée en juin 2011 par Guy Béliveau, lui-même enseignant dans ce département. L'étude de G. Béliveau consiste en une analyse des recherches menées principalement au Québec sur l'impact des TICE au collégial, avec des références à des recherches françaises et américaines. Pas de relation causale entre usage des TICE et résultats des élèves Dès les années 2000 en effet, la fédération des Cégeps du Québec entendait mesurer l'impact des TICE sur les résultats des étudiants. La chronique de Lyonel Kaufmann : Piéger les élèves ou les former avec les médias sociaux ? Pendant que certains préfèrent pourrir le web et piéger leurs élèves, il reste des allumeurs de réverbères qui cherchent heureusement à élever leur élèves à la culture et au savoir historique en se saisissant des médias sociaux. L’affaire de l’enseignant pourrisseur du web [1] et de ses élèves en fournissant, via le web, et en particulier Wikipedia, des fausses informations au nom de la défense de la culture, avec un grand C, et de la nécessité pour les élèves d’apprendre à penser avant d’aller sur le web en dit long sur la perception d’un grand nombre d’enseignants à vivre l’école comme une citadelle assiégée et leur peur d’enseigner avec les médias sociaux, voire d’enseigner tout court. [2] Nul doute qu’enseignant au moment de l’arrivée de cette nouvelle technologie qu’a été en son temps le livre, cet enseignant et ses congénères prôneraient également que leurs élèves doivent apprendre à réfléchir par eux-mêmes avant de lire leur premier livre! Le principe est simple. Notes

Nouveau métier 6inShare Jean-Paul Moiraud, professeur de gestion à Lyon Pouvez-vous tout d'abord vous présenter ? Internet bouleverse-t-il vraiment l'éducation? Les innovations numériques vont-elles changer en profondeur le système éducatif? Emmanuel Davidenkoff. A chaque fois qu'une nouveauté intervient, un chercheur ou un expert anticipent un bouleversement de l'école.

5 sites FLE à conseiller à vos apprenants - 5 sites FLE : intro Pour faire écho à un article déjà paru (consultez l’article) et parce que le web est une mine de ressources et d’initiatives. Je n’ai pas cherché d’œufs pour Pâques mais des sites pour un travail en autonomie des apprenants. Voici donc 5 sites FLE à conseiller à vos apprenants.

Usages pédagogiques des cartes mentales Pour explorer des pistes d'utilisation des cartes mentales par, avec et pour les élèves. 1 Les étapes de la recherche d'information 1.1 Mobiliser ses idées / Faire émerger ses représentations / Déterminer des pistes de recherche «Pour s'informer, il est nécessaire d'avoir des idées» [1]. La démarche de recherche d'informations débute nécessairement par une étape de mobilisation d'idées.

3 bonnes raisons d’enrichir le web... et de ne surtout pas le pourrir bêtement ! in Share in Share 4 Si vous avez suivi l’actualité récemment (et plus particulièrement l’actualité pédagogique), vous avez sans doute entendu parler de l’affaire du , qui a fait le tour de la blogosphère francophone. Pour faire bref : un enseignant décide d’introduire du contenu dans Wikipedia, afin de piéger ses élèves et leur démontrer qu’Internet ne peut être utilisé à bon escient pour trouver de l’information de qualité. Pour résumer ma pensée, j’appellerais ça : de la , avoir et pour ses propres élèves et les nombreuses personnes qui enrichissent le web par leurs contributions.

Petit conte d’avant Noël Quand le stylo à bille est apparu, la fin du porte-plume a soulevé des tempêtes : les élèves ne savaient plus écrire, les stylos bavaient, les cahiers des meilleurs étaient salis par les bavures et par les larmes des nostalgiques du passé. Quand la télévision est apparue, elle était présentée comme le pire des dangers pour les enfants : perte de l’attention, fatigue, recommandations aux parents. Les élèves la regardaient déjà trop au lieu d’apprendre leurs leçons.

Éducation et internet Depuis près de 40 ans, le philosophe Michel Serres est un propagateur passionné de l’éducation du futur. L’e-education, traduction française du terme e-learning ( formulation de la communauté européenne qui concerne plus précisément l’apprentissage ), dont le glissement sémantique traduit la volonté de s’opposer à la " marchandisation ", consacrerait " une nouvelle aube ", la naissance d’un " nouvel humanisme ". En effet, selon le philosophe, ce que nous vivons aujourd’hui est de l’ordre de ce que fut la " Renaissance ", porteuse elle-aussi d’un humanisme à travers le support de l’imprimerie. Il y aurait donc bien une révolution.

Le FLE sur la toile : photo floue Pour l'observateur et le veilleur, dresser le paysage du FLE (Français Langue Etrangère) n'est pas aisé car cette discipline est prise dans un bouleversement qui déborde largement le champ de son domaine, la didactique des langues. Fini en effet le temps où le FLE campait "tranquillement" (encore que les tensions entre différentes approches fassent partie de son histoire) entre les sciences du langage, la sociologie et l'anthropologie. Les recherches des cognitivistes, celles des sciences de l'éducation, et surtout celles des sciences de l'information et de la communication traversent son territoire et ont fait sauter les limites. Dans la pratique du métier d'enseignant de FLE, le standard éducatif issu des universités françaises, nourri de formation théorique et de conceptualisation, perd du terrain et d'autres modèles viennent s'y substituer, à l'étranger notamment.

Related: