background preloader

PGM et autres manipulations génétiques

Facebook Twitter

10 nov. 2020 Canola OGM : le gouvernement canadien au secours de Cibus. Cat article est également disponible en anglais Dans un précédent article [1], Inf’OGM avait relaté le changement de discours de l’entreprise Cibus et des autorités canadiennes pour présenter le canola 5715 de Cibus génétiquement modifié pour tolérer des herbicides [2].

10 nov. 2020 Canola OGM : le gouvernement canadien au secours de Cibus

Avant septembre 2020, ce canola était promu depuis une petite dizaine d’années comme ayant été obtenu par une nouvelle technique de modification génétique, la mutagénèse dirigée par oligonucléotides. Mais, depuis mi-septembre et la publication par l’équipe du Pr. Fagan d’une méthode publique de détection de la mutation revendiquée et présente dans ce canola [3], l’entreprise déclare que cette mutation est en fait issue de variation somaclonale [4]. Cette dénomination « variation somaclonale » désigne l’apparition de mutations, inhérente à un ensemble de techniques de mutagénèse que les entreprises espèrent voir toutes déclarées comme donnant des OGM non soumis à la loi.

La loi « bioéthique » ouvre la voie aux embryons OGM. Ce projet de loi adopté en première lecture [1] - et qui sera étudié au Sénat courant janvier 2020 - s’intitule « élargir l’accès aux technologies disponibles sans s’affranchir de nos principes éthiques ».

La loi « bioéthique » ouvre la voie aux embryons OGM

Il a été précédé d’un rapport d’information (rédigé par le député LREM Jean-Louis Touraine) [2], d’une étude d’impact et de plusieurs autres rapports (Comité Consultatif National d’Éthique– CCNE - et Conseil d’État). La loi actuelle interdit les embryons humains transgéniques. Bébé OGM : l’OMS souhaite encadrer ces expérimentations. « La modification génétique de la lignée germinale humaine pose des problèmes éthiques et techniques spécifiques, d’une ampleur sans précédent », souligne dans un communiqué de presse [1] le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Bébé OGM : l’OMS souhaite encadrer ces expérimentations

OGM ou pas ? Le point sur le blé Renan - Inf'OGM. En guise de préface Une (...)

OGM ou pas ? Le point sur le blé Renan - Inf'OGM

En guise de préface Une ultime information : nous avons réussi à interviewer Nicole Maïa, autrice de l’article de 1967 cité dans notre texte. Essor de la filière lait « issu d’animaux nourris sans OGM » ? Et si des plantes capables de briller dans le noir remplaçaient un jour nos lampes ? Une équipe d'ingénieurs américains est parvenue à trouver le moyen de créer des plantes capables de briller dans le noir, en se basant sur les capacités des lucioles.

Et si des plantes capables de briller dans le noir remplaçaient un jour nos lampes ?

Et si vous pouviez un jour remplacer votre lampe de bureau par une plante ? Une plante qui vous permettrait de lire dans le noir ? Le projet parait fou et pourtant, cela pourrait devenir possible dans le futur. C'est du moins ce que suggèrent les travaux récemment dévoilés dans la revue Nano Letters par des ingénieurs américains. Ces scientifiques de l'Université de Californie et de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) sont en effet parvenus à franchir un pas important vers cette éventualité, en créant des plantes capables de briller dans le noir. États-Unis : l’arme de la « science » pour ouvrir les marchés aux OGM - Inf'OGM - Veille citoyenne sur les OGM. Le premier producteur mondial d’OGM veut en exporter davantage vers des marchés étrangers.

États-Unis : l’arme de la « science » pour ouvrir les marchés aux OGM - Inf'OGM - Veille citoyenne sur les OGM

Mais certains pays ont adopté des mesures freinant l’accès des OGM à leur marché. Des mesures que le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, compte bien remettre en cause si elles ne sont pas fondées sur « la Science ». Le 15 juin, lors d’une réunion d’un groupe de travail interministériel sur l’Amérique rurale, institué par un ordre exécutif du Président Trump, le représentant au commerce a affirmé qu’environ 20 % des revenus des agriculteurs des États-Unis proviennent de l’exportation. Or, selon lui, les « producteurs font face à de multiples barrières commerciales quand ils veulent introduire leurs produits sur des marchés étrangers, particulièrement quand les producteurs utilisent des technologies innovantes avancées comme les biotechnologies pour améliorer la productivité et les coûts.

La Chine dans le collimateur. Dégâts collatéraux : CRISPR provoquerait des mutations génétiques inattendues. Coup de tonnerre dans la communauté CRISPR !

Dégâts collatéraux : CRISPR provoquerait des mutations génétiques inattendues

Des centaines de mutations génétiques apparaîtraient là où on ne les attendait pas. C’est l’information que viennent de communiquer des médecins qui se sont penchés sur l’impact de l’utilisation de CRISPR sur des organismes vivants en général et sur l’homme en particulier. Il n’est plus nécessaire de présenter CRISPR-Cas9, cet outil moléculaire révolutionnaire, permettant d’intervenir directement sur le code génétique du vivant pour le modifier.

Cette invention a beaucoup fait parler d’elle pour les espoirs qu’elle suscite dans le traitement de bon nombre de maladies génétiques mais aussi pour les craintes qu’elle déclenche sur la modification intempestive du vivant. CRSPR-Cas 9, est aussi au cœur d’une bataille de brevets et de prééminence sur un marché des plus prometteurs. FRANCE – L’Anses défavorable à quatre autorisations d’OGM. Le parcours d’une demande d’autorisation pour un OGM dans l’Union européenne est maintenant bien connu : dépôt par l’entreprise d’un dossier contenant les résultats d’analyses scientifiques requises, consultation des experts européens réunis au sein de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA), proposition d’autorisation ou de refus par la Commission européenne aux États membres, opinion des comités d’experts nationaux et vote des États membres.

FRANCE – L’Anses défavorable à quatre autorisations d’OGM

Certains comités, à l’instar de l’AESA, se sont illustrés par leur propension à délivrer essentiellement des avis positifs. En France, l’Anses est plus critique : en 2014 elle délivrait quatre opinions défavorables – sur trois sojas et un colza [1] - sur cinq demandes d’autorisations à l’importation (pas pour la culture). En toute logique, le gouvernement français devrait donc voter contre ces demandes lorsque les dossiers seront soumis au vote des États membres. Pour l’Anses, les données toxicologiques sont incomplètes... Surfaces mondiales d’OGM en 2014 : +3,6% dans un monde de plus en plus. Selon l’Isaaa, 181,5 millions d’hectares ont été cultivés en 2014 avec des variétés transgéniques au niveau mondial, soit quelque six millions d’hectares de plus qu’en 2013 (+3,6 %). Un taux qui reste faible, même s’il est légèrement supérieur à celui de l’an passé (+2,8% entre 2012 et 2013).

Mais, globalement, depuis quelques années, nous assistons à un tassement de l’adoption des OGM. Par rapport à la surface agricole utile à l’alimentation, les PGM représentent à peine 2%... Et presque 4% si nous ne prenons en compte que les terres arables et les prairies (cf. Les Maïs pour l’Afrique du CIMMYT: Mythe ou Réalité? Je conçois que la lecture d’un tel dossier puisse s’avérer quelque peu laborieuse et déprimante.

Les Maïs pour l’Afrique du CIMMYT: Mythe ou Réalité?

Mais c’est la triste réalité qui prévaut actuellement en Afrique. Cet article présente 120 liens qui renvoient, la plupart du temps, vers les informations communiquées par l’ennemi. Frankenapple: Bad News No Matter How You Slice It. For related articles and more information, please visit OCA's Genetic Engineering page and our Millions Against Monsanto page.

Frankenapple: Bad News No Matter How You Slice It

Editor's note, (Nov. 27, 2013): Since we published this article, McDonald's and Gerber have responded to consumers' requests to reject the genetically modified Arctic Apple by stating that they have no plans to buy it. The creators of the Arctic Apple argue that McDonald's and Gerber have not rejected the apple, and that it's still possible they will use it in their restaurants and baby food products. Livret_VTH.pdf. 'Super corals' offer hope as oceans turn acidic. Corals began building reefs at least 200 million years ago, predating humans by at least 199.8 million years. They're literally pillars of their communities, supporting major ecosystems and economies all around the planet. But while natural selection has gotten them this far, the sudden danger of manmade climate change — particularly ocean acidification — may soon require an extra boost from "human-assisted evolution.

" Golden Rice: Fool’s gold or golden opportunity? Golden Rice is rice that’s been genetically engineered to deliver enough beta carotene to improve the health of the malnourished poor who might eat it. (Deficiencies blind over 250,000 children a year.) It’s a humanitarian project — funded by the Rockefeller and Gates foundations, among others — that has been in development since the 1990s. Some people object to it; they see it as a Trojan Horse that the biotech industry is using to enter countries that might otherwise reject their technology.

Golden apple or forbidden fruit? Following the money on GMOs. Much of the battle over transgenic crops has occurred in the realm of science fiction. There, entirely hypothetical health risks square off against visions of wondrous but imaginary benefits. This isn’t nearly as ridiculous as it sounds: To decide which technologies to pursue and which to avoid, modern Jules Vernes need to dream up best and worst-case scenarios. Building a Better Mass-Market Tomato. Genetic engineering vs. natural breeding: What’s the difference? If you are new to this series, I’ve been trying to break down the competing claims about genetic engineering. I’m not an expert: When I told a friend I was writing about GMOs he asked, “So are you for them, or against?” Compositional differences in soybeans on the market: Glyphosate accumulates in Roundup Ready GM soybeans.

A tomato tale that's hard to stomach. "I'm 98 percent confident we can make a tomato that tastes substantially better," Professor Harry Klee recently exulted to the New York Times. Hmmm. Excuse me, professor, but "substantially better" than what? One of Momma Nature's own heirloom varieties perhaps? No, no – Klee knows that tomato-tampering flavorologists like him can't get near that quality. Rather, he's merely out to endow the industrial, massed-produced fruits of agribusiness with enough tomato-y taste to pass as a minimally-acceptable version of the real thing.

Pourquoi il n'y a plus d'expérimentation d'OGM en plein champ en France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric La dernière culture expérimentale d'OGM en plein champ en France vient d'être arrêtée. L'Institut national de recherche agronomique (INRA) a mis fin à son essai, samedi 13 juillet, en détruisant les 1 000 peupliers génétiquement modifiés qui poussaient depuis 1995 à Saint-Cyr-en-Val, près d'Orléans (Loiret), sur un site de recherche de 1 300 mètres carrés. Les propriétés de ce bois transgénique y étaient étudiées pour améliorer la fabrication de pâte à papier et, depuis 2007, pour tenter de produire, à partir de la biomasse des peupliers, des biocarburants de 2e génération comme du bioéthanol.

Motif de cette décision de tout stopper : l'absence d'autorisation du gouvernement pour la poursuite de ces travaux scientifiques. Que s'est-il donc passé pour que l'INRA n'obtienne pas le renouvellement d'une autorisation d'expérimentation qui courait sur cinq ans, de 2007 à 2012 ? Parallèlement, le dossier prend encore du retard. Carte des parcelles OGM. Cliquez sur un dpartement pour retrouver les informations par canton : Numro du dpartement : 1 Retour la carte (haut de page)

Le Mondial de Cohn-Bendit #13 : «José (Bové), je te dédie ces images» Chaque jour, retrouvez l’ancien député européen qui sillonne le Brésil au volant d’un camping-car. Après une nuit passée à Luis Eduardo Magalhães, le ville de l’agro-business du centre de l’Etat de Bahia, Dany poursuit sa route vers Salavador. En chemin, il découvre des hectares de champs défrichés, prêts à accueillir des plantations de soja transgénique. Les épisodes précédents #12: «La passion pour le foot a balayé l'opposition à la Coupe du monde» Du poulet nourri aux OGM ? Ça se passe comme ça chez McDonald’s Europe ! GMOs.

Bactéries , animaux GM et clonés

Consultations et résistance. Les risques. Privatisation du vivant et depuis peu, de la bière ! Prise en compte européenne. Nouvelles PGM (cisgenèse et +) Pétitions PGM. PGM et apiculture. MONSANTO / OGM. Toxicité prouvée.