background preloader

Fukushima

Facebook Twitter

FUKUSHIMA : LES TROIS CORIUMS NE SONT PAS LÀ OÙ ILS DEVRAIENT ÊTRE… par François Leclerc. Billet invité.

FUKUSHIMA : LES TROIS CORIUMS NE SONT PAS LÀ OÙ ILS DEVRAIENT ÊTRE… par François Leclerc

DÉCOUVERTES ET NON-DITS A FUKUSHIMA. Billet invité.

DÉCOUVERTES ET NON-DITS A FUKUSHIMA

Les tuiles se succèdent pour Shinzō Abe, le nouveau premier ministre japonais, qui a inauguré son mandat par une visite très médiatisée de la centrale de Fukushima. Prudent, il ne s’est toutefois approché que des réacteurs n°5 et 6, qui n’ont pas connu le sort des quatre autres. Si l’objectif « zéro nucléaire » du précédent premier ministre a été enterré par les soins du nouveau ministre de l’industrie, la relance – promise dans les trois ans à venir – des 48 réacteurs encore arrêtés reste fort problématique. Sous la pression d’une opinion publique désormais alertée et qui ne veut pas s’en laisser compter, le nouvel organisme régulateur japonais multiplie les fâcheuses découvertes. À commencer par les failles sur lesquelles des centrales ont été construites, ou qui en sont très proches, à propos desquelles les experts s’interrogent pour savoir si elles sont ou non actives, ce qui interdirait toute remise en route.

FUKUSHIMA : L’IRRESPONSABILITÉ N’EST PAS UN ARGUMENT. Billet invité Tepco, l’opérateur de la centrale de Fukushima Daiichi, s’est reposé sur un provisoire qu’il a fait durer, et les incidents se succèdent par conséquent sur le site de la centrale.

FUKUSHIMA : L’IRRESPONSABILITÉ N’EST PAS UN ARGUMENT

Tepco et le gouvernement japonais censurent la mort de travailleurs de Fukushima‬ 24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 23:43 Cet article est paru le 21 mars 2014 sous le titre original « Exposed: Death of Fukushima Workers Covered-Up by TEPCO and Government » sur le site nsnbc ìnternational.

Tepco et le gouvernement japonais censurent la mort de travailleurs de Fukushima‬

Christophe Lehmann nous rapporte les propos de cette journaliste indépendante, Mako Oshidori*, lors d’un colloque qui s’est tenu en Allemagne du 4 au 7 mars 2014. Fukushima 3 ans après : le Japon peine à sortir la tête de l’eau. Fukushima 3 ans après : le Japon peine à sortir la tête de l’eau David Boilley.

Fukushima 3 ans après : le Japon peine à sortir la tête de l’eau

Fukushima, trois ans après : le bilan complet - mais provisoire. Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9 se produit au large des côtes nord-est du Japon.

Fukushima, trois ans après : le bilan complet - mais provisoire

LA FICTION DU DÉMANTÈLEMENT DE FUKUSHIMA. Billet invité.

LA FICTION DU DÉMANTÈLEMENT DE FUKUSHIMA

Une centaine de mètres cubes d’eau contaminée ont à nouveau fuit de l’un des énormes réservoirs où elle a été stockée, annonce Tepco, l’opérateur de Fukushima. Pour lui, l’essentiel est d’affirmer qu’elle n’a pas atteint la mer et que la fuite est donc circonscrite; mais qu’en est-il de la contamination qui se poursuit des sous-sols sur lesquels la centrale repose, via lesquels elle peut se répandre ? La fragilité de ces réservoirs n’étant plus à démontrer, leur remplacement a été annoncé, sans qu’il soit depuis intervenu. Les robots télécommandés se succèdent, mais leurs performances annoncées – qui demandent à être vérifiées – sont loin de répondre aux exigences d’un démantèlement futur, dont la vraisemblance reste à démontrer. Explosions nucléaires souterraines à Fukushima !

De source russe, plusieurs explosions nucléaires se sont produites sous la centrale de Fukushima Daiichi le 31 décembre 2013, cette information gravissime a été publiée par le Bureau du Président de la Fédération de Russie, qui a tout de suite classée la centrale au niveau le plus élevé qu’il soit, selon leurs propres mots « Importance particulière, ce, immédiatement, et en toute urgence ».

Explosions nucléaires souterraines à Fukushima !

Une série d’explosions nucléaires souterraine s’est produite le 31 décembre, a confirmé le Ministère de la Défense russe (MoD) Depuis le 12 mars 2011, des quantités importantes de matières radioactives s’échappent de la centrale de Fukushima, plus grande catastrophe depuis Tchernobyl, et c’est la seconde fois avec cette dernière que l’évènement a été classé au plus haut niveau, le 7. Le ministère de la Défense indique par ailleurs que l'événement de magnitude 5,1 correspond à l'équivalent de 0,0005 mégatonnes de TNT, l'événement de magnitude 3,6, lui, serait égal à 0,0000005. Source. FUKUSHIMA, NOTRE MALHEUR. Billet invité.

FUKUSHIMA, NOTRE MALHEUR

Sur le site de la centrale, l’extraction des 1.533 assemblages de combustible de la piscine n°4 se poursuit très précautionneusement, comme s’il s’agissait des baguettes d’un jeu de mikado instable et susceptible de s’écouler. Aucun incident n’est signalé, mais les ouvriers qui effectuent le travail touchent le salaire d’une peur destinée à durer toute l’année qui vient. Le chantier ne cesse de faire parler de lui, ce qui n’est pas le cas des trois coriums évadés de leurs cuves après les avoir percées pour se répandre dans les sous-sols des réacteurs, dont on ne sait ni où ils se trouvent exactement, ni quand leur extraction annoncée pourra commencer, ni comment elle finira. Les effets de Fukushima sur les bébés californiens. " Le 19 novembre 2013 Une menace mondialeLes retombées de Fukushima ont endommagé les thyroïdes des bébés californiens par CHRIS BUSBY Une nouvelle étude sur les effets des petites quantités de retombées radioactives de Fukushima sur la santé des bébés nés en Californie montre un excès significatif d'hypothyroïdie causée par la contamination radioactive qui a voyagé sur 5 000 miles au-dessus du Pacifique.

Les effets de Fukushima sur les bébés californiens

L'article sera publié la semaine prochaine dans la revue scientifique Open Journal of Pediatrics. L'hypothyroïdie congénitale est une maladie rare mais grave qui affecte normalement environ un enfant sur 2 000, et qui exige une intervention clinique - la croissance des enfants souffrant de cette maladie est affectée s’ils ne sont pas traités. Leurs résultats sont publiés dans leur article "Changement dans les cas confirmés et limites d’hypothyroïdie congénitale en Californie, en fonction des retombées environnementales de la catastrophe nucléaire de Fukushima". Fukushima : le système de décontamination de l'eau à nouveau stoppé. Les mensonges de Tepco sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima. La catastrophe nucléaire survenue en mars 2011 au Japon ne cesse depuis de provoquer des remous au sein l’industrie nucléaire autrefois omniprésente et omnipotente – mais également parmi les agences gouvernementales qui l’ont aidée et soutenue.

Pourtant, ces dernières continuent à rester discrètes et à minimiser les conséquences de la triple explosion des réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi. Dernière révélation en date : le nombre d’ouvriers ayant développé des cancers - induits par l’inhalation de substances radioactives ayant affecté leur glande thyroïdienne dans les premiers temps survenus après la catastrophe - serait en fait onze fois supérieure à celui annoncé en décembre. Ce ne sont pas 178 employés, comme l’a affirmé la multinationale TEPCO, renflouée et contrôlée en partie par l’Etat, mais 1973 employés qui auraient déclarés un cancer, selon les informations apprises par l’Asahi Shimbun. TEPCO n’a même pas pris la peine d’étudier la question.

L’ex-directeur de la centrale de Fukushima meurt d’un cancer. Masao Yoshida, présent sur le site au moment de la catastrophe, vient de mourir d’un cancer de l’œsophage à 58 ans. Sa maladie n’avait pas été divulguée jusqu’ici. Courrier international 9 juillet 2013 | Partager : L’ancien directeur de la centrale Fukushima Daiichi, Masao Yoshida, qui avait dirigé la gestion du site saccagé lors de la catastrophe de mars 2011, vient de mourir d’un cancer de l’œsophage à 58 ans. "M. Voir Fukushima (56) 28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 21:53 La zone interdite en juin 2013 Alex Thomson a realisé un très bon reportage sur Channel4News, « Signs of radioactivity return to Japan » Voici quelques clichés extraits de cette vidéo : Conversation avec Jacques Attali. Depuis le terrible accident du 11 mars 2011, (un tremblement de terre de magnitude 9 et un tsunami d’une hauteur de 15 mètres), la centrale dévastée de Fukushima n’a, semble-t-il, causé aucun problème de santé hors du Japon.

Au Japon, par contre, on a trouvé , dans des produits alimentaires, des niveaux de césium supérieurs à la norme autorisée. . De plus, à en croire certaines données japonaises, dont certaines ne sont pas encore traduites, la situation de Fukushima n’est plus sous contrôle. D’abord, 400 tonnes d’eau y entrent chaque jour, envoyé par l’opérateur, TEPCO, pour refroidir les réactions nucléaires qui s’y poursuivent, y sont contaminées, et viennent s’ajouter aux 280.000 tonnes d’eau contaminées qui s’y trouvent déjà. De plus, il y a dans la centrale des centaines de tonnes de matériaux très contaminés. Et, pendant ce temps, bien des choses peuvent se produire; on commence en particulier à craindre que la centrale ne se brise avant que la décontamination ne soit terminée. YouTube. A FUKUSHIMA, LA VIE QUOTIDIENNE A BASCULÉ. Billet invité. Vu de si loin, sans superlatifs superflus, comment rendre compte sous tous ses aspects de l’ampleur de la catastrophe de Fukushima, quand le pays tout entier en subit les effets ?

L’électronucléaire est massivement rejeté par les Japonais, mais ils doivent désormais vivre avec les conséquences de ce qui est survenu, en espérant qu’aucun rebondissement n’interviendra dans les installations d’une centrale fragilisée et vulnérable aux séismes. Les dangers sont invisibles et imposent des mesures permanentes vis-à-vis de l’alimentation et de l’environnement dans la préfecture de Fukushima, où vivent deux millions de Japonais. De nouvelles conditions d’existence au quotidien leur sont imposées, en particulier aux enfants qui seront sans doute appelés plus tard « la génération Fukushima », et qui vivent en permanence avec des dosimètres sur eux.

Quand il ne s’agit pas de terre et de végétaux, dans une contrée montagneuse et forestière, c’est l’eau contaminée qui pose problème. Fukushima : l’AIEA autorise la vie en zone contaminée. 22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 10:44 Avertissement : attention aux lecteurs sensibles, la lecture de cet article peut provoquer des nausées. Centrales Nucléaires autour du monde.

Fukushima : les cancers arrivent. Fukushima deux ans après. Fukushima connaît un niveau de radiation record depuis deux ans. Le sarcophage de Tchernobyl se serait en partie effondré. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir et Cédric Pietralunga Une destruction partielle des murs et du toit de l'enceinte de confinement du réacteur4 de Tchernobyl (Ukraine) est survenue mardi 12 février, selon le service de presse de la centrale, cité, mercredi matin, par le journal La Pravda et l'agence de presse Ria Novosti. Les dégâts, touchant une surface de 600 m2 et provoqués par l'accumulation de neige, ont affecté un bâtiment annexe du réacteur. Au Japon la peste radioactive tue par centaines. Nucléaire : les doutes du patron de la sûreté belge. CES CORIUMS QUI NE SE LAISSENT PAS IGNORER. Inquiétude sur la thyroïde des enfants de Fukushima. ANOMALIES. FUKUSHIMA, la poursuite infernale des coriums. Billet invité. La Hague : un nombre de suicides anormalement élevé à l'usine Areva.

51 marins américains atteints de cancer après une mission de secours sur Fukushima. Sur le pont du porte-avions USS Ronald Reagan En 2011, ils naviguaient sur le porte-avions USS Ronald Reagan. Inquiétudes à Fukushima. FUKUSHIMA : ça ne cessera donc jamais, ni les accidents, ni la dissimulation. LA DÉRISOIRE HISTOIRE DES BATTERIES DE VOITURE DE FUKUSHIMA. Comprendre la situation à Fukushima en deux minutes.

Fukushima : LE DÉMANTÈLEMENT… DES CERTITUDES. Cette épée de Damoclés dont plus personne ne parle. Fukushima : limites anthropologiques à la complexité et risque d'effondrement sociétal (François Diaz Maurin) Fukushima, fin de l’Anthropocène. Le nucléaire français condamné à de lourds travaux par l'ASN. Plus d'un million de mètres cubes de déchets nucléaires stockés en France. ATOMIQUE – En Australie, un Aborigène déjoue les projets de mines d’uranium d’Areva. Manifestations antinucléaires à Tokyo : la Révolution des Hortensias est en route ! Sans nucléaire, le Japon continue à vivre. LE REDÉMARRAGE DU NUCLÉAIRE AU JAPON, par Asami Sato. Tremblements de terre en 2011. De Tchernobyl à Fukushima: la permanence d’un désastre! Et la tutelle de l’AIEA sur l’OMS.

Appel urgent pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale. Fukushima: réouverture de la zone interdite [REPORTAGE EXCLUSIF] - Crise nucléaire au Japon. Césium de Fukushima : qui dit vrai ? Fukushima et l’avenir du monde. Fukushima : niveaux records de radiations dans le bâtiment du réacteur n° 1. L'avenir chinois du nucléaire mondial. Fukushima : le début de la catastrophe, c’est maintenant. Réponse à Luc Oursel (Areva) sur Fukushima. Nucléaire: La piscine de Fukushima fait trembler la planète - News Santé: Environnement. BATAILLE DE L’EAU CONTAMINÉE À FUKUSHIMA.

Le blog de Fukushima. JAPON: Explosion dans un complexe pétrochimique de la préfecture de Yamaguchi (déchets radioactifs stockés dans le complexe ??? )+ Màj :10H35. Second explosion at Mitsui plant — FNN confirms depleted uranium — Kyodo: 3,400 drums with radioactive materials — “Did not appear to have any effect on radiation levels” (VIDEOS) Combustible endommagé à Onagawa.