background preloader

Mon père n'est pas un héros - Fukushima

Facebook Twitter

Auteur: Christophe Léon

Résumé: Un an après la catastrophe du 11 mars 2011, Noriaki, 14 ans, prend sa plume pour écrire au président de la TEPCO, la compagnie qui gérait la centrale nucléaire de Fukushima...

Hibakusha. Quels sont les risques, humains et environnementaux ? Les risques d'accidents nucléaires, s'ils peuvent être limités, existent toujours.

Quels sont les risques, humains et environnementaux ?

Séismes, inondations, canicule : les catastrophes naturelles peuvent, comme c'est le cas au Japon, engendrer des accidents nucléaires, et de graves conséquences sur la santé humaine et environnementale. Souvent oubliée, la menace terroriste existe elle aussi. Quels sont les risques pour l'Homme ? En cas d'accident majeur, telle que la fusion du coeur d'un réacteur nucléaire entraînée par une surchauffe du combustible, les risques d’irradiation par exposition externe aux rayonnements concernent avant tout le personnel des centrales nucléaires.

Les populations peuvent à leur tour être contaminées au moment de l'accident, ou plus tard, via une contamination du sol et la présence de radioisotopes dans la chaîne alimentaire. Les matières radioactives sont constituées d'atomes instables émettant des radiations lorsqu'ils se désintègrent. Comment se protéger ? Les risques environnementaux Vous êtes déjà abonné ? En 30 ans, Tchernobyl est devenu une réserve inédite d'animaux sauvages. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

En 30 ans, Tchernobyl est devenu une réserve inédite d'animaux sauvages

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité. Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site. Merci de votre compréhension et bonne navigation. Replay Emissions fortes pluies orageuses Vent : 25km/h - UV : 5. Les étranges animaux de Tchernobyl. Par: Christophe Da Silva Costa 12/05/14 - 11h42 © (capture d'écran). vidéo La ville ukrainienne est devenue un authentique laboratoire où énigmes et paradoxes se succèdent.

Les étranges animaux de Tchernobyl

La nature a repris ses droits malgré un territoire contaminé. © ap. Une faune et flore quasiment insolente pour ce territoire toujours fermé à l'homme même si une poignée de vieillards sont revenus vivre à Tchernobyl Le 26 avril 1986 éclatait la catastrophe de Tchernobyl, considérée comme l'accident nucléaire le plus grave de l'histoire (niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires, soit le plus haut). L'énergie nucléaire : explications (principes, fusion, fission) Définition et catégories L’énergie nucléaire est l’énergie de liaison des constituants du noyau des atomes.

L'énergie nucléaire : explications (principes, fusion, fission)

Ce noyau est un assemblage de protons, de charge positive, et de neutrons sans charge très fortement liés malgré la répulsion électrique entre protons. Le noyau est extrêmement compact (10-12 mm), 100 000 fois plus petit que l’atome lui-même. Dans les atomes lourds, le noyau contient beaucoup de protons qui se repoussent. Certains de ces noyaux (par exemple d'uranium ou de thorium) peuvent devenir instables et se rompre en libérant une partie de leur énergie de liaison. Dans les atomes très légers, au contraire, deux noyaux peuvent se fondre pour former un atome plus lourd mais plus stable en dégageant une énergie considérable.

Il existe deux types de réactions nucléaires : la fission et la fusion. Sur Terre, la radioactivité naturelle, qui échauffe le magma, est à la base de la géothermie et du volcanisme. Le principe de l’énergie de liaison Elles sont de deux types. Acteurs majeurs. Pour ou contre le nucléaire ? Pas si facile... Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (source : EDF) Le mot « nucléaire » fait peur.

Pour ou contre le nucléaire ? Pas si facile...

Il évoque Tchernobyl. Il évoque Fukushima. Des catastrophes aux conséquences dramatiques ; aussi bien au niveau humain qu’aux niveaux économique et écologique. D’où l’abandon progressif du nucléaire décidé par François Hollande. Mais essayons d’oublier les catastrophes et tentons de traiter des enjeux du nucléaire en France de manière objective, et sous l’angle du développement durable. 1. Tout d’abord, l’industrie du nucléaire est un secteur important de l’économie française (11,5 milliards d’euros générés en 2009) et mondiale. 2.

Début 2012, Areva enregistrait un carnet de commandes de 45,6 milliards d’euros. Le secteur du nucléaire, en France, c’est environ 125 000 emplois directs, selon le cabinet PricewaterhouseCoopers. 3. Par conséquent, les éléments visés ci-dessus me poussent à dire que l’arrêt du nucléaire français n’est pas une bonne chose.