background preloader

Fukushima & After ...

Facebook Twitter

Cette nuit en Asie : nouvelles révélations sur Fukushima, Une. Fukushima sur Street View. Japon : la contamination radioactive d'un poisson 5 000 fois supérieure à la norme. 1. Et si la catastrophe de Fukushima n'avait rien changé ? Docs ad Hoc : Fukushima, une population sacrifiée. Les documentaires offrent une autre appréhension du monde qui nous entoure et portent un regard différent sur la vie politique et ses acteurs. Documentaire inédit écrit et réalisé par David Zavaglia (52’) - 2012. Coproduction LCPAn / Scientifilms Vendredi 11 mars 2011. 14h46 heure locale. Le Japon vient d’être touché par l’une des catastrophes naturelles les plus terribles de son histoire. Depuis, l’archipel vit avec une épée de Damoclès audessus de lui : celle de la centrale de Fukushima qui ne peut être réparée et qui continue de fuir… Un an après, la situation s’est-elle améliorée ?

Le réalisateur nous livre une enquête saisissante sur le rôle de l’Etat Japonais et les risques encourus par les populations locales. Face au vertige de l’information en continu, les documentaires imposent cette distance nécessaire pour une nouvelle expérience du réel. Fukushima, une population sacrifiée. Fukushima : et si le pire était à venir ? C'est une petite piscine - et un désastre planétaire en puissance.

Fukushima : et si le pire était à venir ?

Un cube en béton de onze mètres de profondeur, rempli d'eau et bourré de combustibles nucléaires usagés : 264 tonnes de barres très radioactives ! Depuis un an et demi, ce bassin dit de "désactivation" repose à trente mètres du sol sur le bâtiment ébranlé du réacteur numéro 4 de la centrale de Fukushima-Daiichi. Il n'est plus protégé ni par un toit solide ni par des murs, mais par une simple bâche de plastique blanche. Ce scénario d'apocalypse obsède la plupart des chercheurs Les risques d'une telle situation sont incommensurables. Sensationnalisme ? Je prie pour que, dans les semaines à venir, une violente tornade saisonnière ne s'abatte pas sur la centrale. " Radioactivité record pour des poissons à proximité de Fukushima. L'opérateur a indiqué avoir découvert des niveaux de radioactivité de 25.800 becquerels de caesium par kilo dans les poissons pêchés à proximité de la centrale, soit un niveau 258 fois plus élevé que les normes de sécurité dans l'alimentation fixées par les autorités.

Radioactivité record pour des poissons à proximité de Fukushima

Le précédent record de radioactivité, soit 18 700 becquerels de caesium par kg, avait été enregistré à l'occasion de mesures pratiquées sur des saumons au large de Fukushima, selon l'Agence nationale des Pêcheries. La pêche en mer à proximité de la centrale nucléaire est sujette à des limitations volontaires depuis la catastrophe nucléaire causée par un tremblement de terre et un tsunami en mars 2011. Moins d'un mois après cette catastrophe, Tepco avait alors déversé plus de 11 000 tonnes d'eaux usées contenant des éléments radioactifs dans l'océan Pacifique. Belga. Des papillons mutants autour de Fukushima. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Pons (Tokyo, correspondant) Ailes atrophiées, courbées ou en surnombre.

Des papillons mutants autour de Fukushima

36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales. Japan marks 6 months since earthquake, tsunami. TOKYO (AP) -- Last Sunday was the six-month anniversary of the day the massive earthquake and tsunami devastated Japan's northeast coast.

Japan marks 6 months since earthquake, tsunami

Some 20,000 people are dead or missing. More than 800,000 homes were completely or partially destroyed. The disaster crippled businesses, roads and infrastructure. The Japanese Red Cross Society estimates that 400,000 people were displaced. Half a year later, there are physical signs of progress. This combination of three photos taken over a six-month period shows aftermath of the March 11, 2011 tsunami and its cleanup progress in Wakabayashi-ward in Sendai, Miyagi Prefecture, in northeastern Japan. This combination of three photos taken over a six-month period shows aftermath of the March 11, 2011 tsunami and its cleanup progress in Kesennuma, Miyagi Prefecture, in northeastern Japan. This combo image, the initial destruction and progress of cleanup after the March 11, 2011 earthquake and tsunami is seen in Kesennuma, northern Japan. Japan, One Year After Tsunami. It’s going to be a year since a magnitude 9.0 earthquake and tsunami devastated most parts of Japan March 11, 2011.

Japan, One Year After Tsunami

Over the past 12 months, the Japanese were being praised for doing a commendable job of clearing up quake debris and wrecks that cluttered across the country’s coastal regions. All these months, pictures of Japan’s cleanup efforts were flashed across the Web and other media with the one showing a massive ship resting on a roof being one of the most powerful images that portrayed the intensity of the disaster. Fukushima : des lapins sans oreilles !

Message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville de Futaba. Message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville de Futaba. Nessy DuLoch - Google+ - Appel du maire de Futuba : 'Nous ne devrions pas utiliser… Fukushima résumé et point sur la situation (nov 2012) Japon: les conservateurs reviennent en force au pouvoir. Fukushima : l'expert nucléaire du 1er ministre jette l'éponge. Effondré et en larmes, Toshiso Kosako, le conseiller du 1er ministre en affaires nucléaires a annoncé sa démission lors d'une conférence de presse émouvante.

Fukushima : l'expert nucléaire du 1er ministre jette l'éponge

Ses préconisations seraient ignorées et la santé de centaines d'écoliers sacrifiée par le relèvement des doses admissibles de radioactivité. Toshiso Kosako tente de retenir ses larmes lors de sa conférence de presse. Toshiso Kosako, qui enseigne à l'université de Tokyo, a annoncé sa démission le 1er mai 2011 du poste de conseiller chargé des questions nucléaires auprès du premier ministre japonais, Naoto Kan. Kosako a expliqué qu'il ne pouvait cautionner les niveaux inappropriés d'exposition limite aux radiations que le gouvernement a fixé pour les écoles élèmentaires situées dans la région de la centrale de Fukushima. Il a ajouté qu'il était également opposé à l'élévation des limites d'exposition des radiations reçues par les travailleurs de la centrale, que le gouvernement veut promulguer selon CBC. la cuve du réacteur n3. LIBRES Interview de Naoto Kan.