background preloader

Israël-Palestine : comprendre le conflit par les cartes - Le Figaro

Israël-Palestine : comprendre le conflit par les cartes - Le Figaro

http://www.youtube.com/watch?v=4m10_kkbte0

Related:  RessourcesProche et Moyen-OrientLe Moyen Orient de 1876 à 1980 : Capes 2018AMB_Q° cont_PO. MO 1839-1991Proche et Moyen-Orient

Qui se bat contre qui en Syrie ? INFOGRAPHIE - Par ses actions spectaculaires, l'Etat islamique s'impose médiatiquement comme le principal opposant au régime de Damas. En réalité, l'opposition est bien plus diverse et complexe. En quatre ans de conflit, Bachar el-Assad a réussi à liguer contre son régime une myriade de groupes armés aux intérêts parfois opposés, mais qui se retrouvent tous dans leur volonté de le faire tomber. Comprendre le conflit israélo-palestinien : explications et chronologie Explications du conflit israélo-palestinien, et israélo-arabe, à connaitre par coeur pour le programme d'histoire pour Sciences Po : >> Situation des Pays du Moyen-Orient, faits actuels et histoire pour comprendre les guerres au Moyen-Orient Situation de la Syrie :

Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 Tout l’intérêt et la difficulté de ce nouveau programme proposé aux candidats des concours Capes et agrégation tiennent dans son titre même, pourtant très bref : un siècle d’histoire du « Moyen-Orient », qu’est-ce à dire ? L’expression « Moyen-Orient » tire son origine d’un point de vue européen sur le monde puisqu’elle définit la région qui se situe « à mi-chemin », entre l’Europe expansionniste et les richesses de territoires coloniaux de l’Extrême-Orient. Précisément, la genèse de l’expression est plutôt britannique (Middle East) alors que l’expression française longtemps consacrée était « Proche-Orient », pour définir les régions du Levant (Palestine-Syrie-Liban) géographiquement plus proches de la Méditerranée et de l’Europe. Une des clés qui permettra aux enseignants et aux étudiants de réussir ce tour de force sera de porter une attention soutenue à la chronologie – et en particulier aux synchronies. Vincent Lemire Le Moyen-Orient – Approche globale

Premier conflit israélo-arabe de 1948 Le 29 novembre 1947, l’ONU adopte un plan de partage de la Palestine, qui est combattu par les Arabes et par les Juifs. Avant même le départ des Britanniques et la fin du mandat, des combats sont engagés entre les deux parties : les Palestiniens veulent empêcher le partage de la Palestine et la mise en place du plan de l’ONU et les Juifs veulent sécuriser la zone qui leur est attribuée par le plan de partage, ce qui passe par l’expulsion des populations arabes. Les Palestiniens sont encadrés par des partisans du grand mufti de Jérusalem, Hajj Amine al-Husseini et sont aidés par l’Armée de libération arabe, composée de combattants arabes. Quant aux Juifs, mieux préparés sur le plan de l’organisation militaire par leur participation à la Seconde Guerre mondiale au côté des armées britanniques, ils agissent au sein du Stern, de l’Irgoun et de la Haganah. Dans le domaine de l’armement, ils reçoivent en avril 1948 des armes tchécoslovaques. Bibliographie

Conflit israélo-palestinien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le conflit israélo-palestinien désigne le conflit qui oppose, au Proche-Orient, les Palestiniens[1] et l'État d'Israël. Débutant officiellement le , jour de la création de l'État d'Israël, il prolonge le conflit qui opposait depuis la Déclaration Balfour de 1917, les communautés arabes et juives. Ce conflit, non résolu à ce jour, est à caractère principalement nationaliste, mais il inclut également une dimension religieuse entre les Israéliens, principalement de religion juive, et les Palestiniens, à majorité musulmane. Initialement géré par les Britanniques depuis le début de leur mandat sur la région en 1920, le dossier du conflit opposant Juifs et Musulmans en Palestine mandataire est transmis à l'Organisation des Nations unies à la fin du mandat, en 1947. Celle-ci vote un plan de partage de la Palestine mandataire conférant un État distinct à chaque communauté et plaçant Jérusalem sous contrôle international.

Carte interactive : toutes les attaques de Daech dans le monde Depuis la proclamation du rétablissement du califat le 29 juin 2014, Daech (l'organisation de l'Etat islamique) n'a pas cessé ses attaques, en Syrie et en Irak, où le théâtre de ses actions s'étend avec les ralliements successifs d'autres organisations terroristes, ou ailleurs dans le monde, comme on vient d'en vivre un triste exemple. Pour mieux comprendre l'étendue de l'influence et de la zone d'opération de l'organisation terroriste, le Washington Post a produit, et régulièrement mis à jour depuis, une carte interactive et chronologique de ses frappes. Un outil simple et clair pour mieux appréhender où Daech agit, et à quel rythme. Pétrole et Moyen-Orient : le dessous des cartes … Note : Ce document n’a pas vocation à être exhaustif, et ne l’est sûrement pas compte tenu de la complexité du sujet. Il a pour seul objectif d’essayer de clarifier, notamment à l’aide de cartes, un certain nombre de points sur la situation géopolitique d’une zone dont l’intérêt stratégique rend la compréhension indispensable. A l’heure où la guerre se poursuit en Syrie, où la situation n’est toujours pas stabilisée en Irak et où l’Arabie Saoudite et certains pays du conseil des pays du Golfe (Emirats Arabes Unis, Bahrein, Koweit,…) sont en froid avec l’Iran, il n’est pas toujours évident d’y voir clair dans les multiples causes et conséquences des différents conflits qui agitent la région. Petit tour d’horizon des raisons de la colère, de l’héritage du prophète Mahomet aux accords Sykes Picot, et des objectifs de chacun dans la région.

La fin des Ottomans (2/2) Six siècles durant, l’immense Empire ottoman a imposé sa puissance sur trois continents et sept mers. Terre des Lieux saints des trois monothéismes, mosaïque de langues, de cultures et de religions sans équivalent dans l’histoire, cette puissance exceptionnelle s'est pourtant effondrée en moins d’un siècle, de l’indépendance de la Grèce, premier État-nation à s’émanciper de l’Empire en 1830, jusqu’à l’avènement de la République de Turquie en 1923, sous l'égide de Mustafa Kemal Atatürk. Des guerres israélo-arabes à l'éclatement de la Yougoslavie, de l'invasion de l'Irak au chaos syrien, ses ruines et ses lignes de faille, autant ethniques que religieuses, ont façonné un monde moderne dont les fractures multiples apparaissent désormais au grand jour. Passionnant et dense, ce documentaire en deux parties retrace avec fluidité la mécanique politique, économique et sociale qui a conduit l’Empire ottoman à sa fin. 2. Le Moyen-Orient en éclats

Daech expliqué en sept minutes Tandis que les récits des exactions perpétrées par l'organisation de l'Etat Islamique (Ei, ou Daech, son acronyme arabe) s'ajoutent les unes aux autres, jour après jour, peut-être avions nous besoin d'un peu de recontextualisation. LeMonde.fr a produit dans ce but une courte vidéo de sept minutes pour faire le point sur ce qu'est Daech, d'où vient cette organisation terroriste, où elle en est et quels sont les rapports de force dans la région. L'approche est aussi économique, religieuse et étayée par de nombreuses cartes. Pratique. Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes, par Le Monde :

Related: