background preloader

Proche et moyen orient articles presse

Facebook Twitter

Jérusalem, une guerre pour l’éternité. Conflits territoriaux autour des cimetières musulmans et juif de Bab ar-Rahma, Yosefiya et Har HaZeitim. Bibliographie | citer cet article Jérusalem est une capitale politique, effective pour l’État d’Israël depuis 1950 bien qu’elle soit contestée et non reconnue par l’ONU, théorique pour la Palestine depuis la revendication de 1950 par l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Jérusalem est aussi une capitale religieuse, assise de l’unique sanctuaire du judaïsme, les vestiges du Temple sont situés au coeur de la vieille ville de Jérusalem, lieu le plus saint d’une terre sainte, mais aussi troisième ville sainte de l’islam après la Mecque et Médine (Encel, 2008). À la discorde engendrée par l’intrication de ces deux statuts s’ajoutent le statut de ville sainte chrétienne et la présence fort ancienne des autorités orthodoxes, arméniennes et catholiques.

La ville de Jérusalem est l’objet d’innombrables travaux qui relèvent de deux logiques principales, l'une religieuse (Halbwachs, 1941, Passia Team, 2014), l'autre géopolitique et historique (Dieckhoff, 1989, Parizot, 2013). 1. 2. Les Turkmènes, une minorité exposée dans la guerre en Syrie. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marie Jégo (Istanbul, correspondante) C’est une conséquence de la destruction d’un chasseur russe par deux F-16 turcs, mardi 24 novembre au matin en Syrie : le sort des Turkmènes, qui auraient récupéré les deux pilotes russes victimes de l’accident, risque de représenter une nouvelle pomme de discorde entre Ankara et Moscou en marge de la guerre en Syrie.

La question devait s’imposer au menu des discussions initialement prévues, mercredi à Ankara, entre les autorités turques et Sergueï Lavrov, mais le chef de la diplomatie russe a annulé sa visite suite au crash. Lire aussi : Avion de combat russe abattu par la Turquie : Sergueï Lavrov annule sa visite à Ankara Une minorité ralliée à l’opposition à Bachar Al-Assad Installés de longue date à Alep, Homs, Rakka et au nord de Lattaquié, les Turkmènes syriens ont toujours vécu en bonne entente avec les populations arabes et kurdes. Des rebelles ciblés par les bombardements russes Sous protection de la Turquie. Journée meurtrière en Israël, escalade sécuritaire en vue. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Piotr Smolar (Jérusalem, correspondant) Le bus est arrêté près du rond-point, à l’entrée du quartier arabe de Jabal Moukaber.

Toutes ses portes sont ouvertes. On aperçoit à l’intérieur des bris de verre, du sang pas encore séché. Les blessés ont été évacués. Un cadavre gît encore à l’intérieur. Quasiment au même moment, un Palestinien, également originaire du quartier de Jabal Moukaber, menait une attaque à la voiture-bélier puis au couteau, dans un quartier ultraorthodoxe de Jérusalem-Ouest, tuant un Israélien et en blessant plusieurs autres à un arrêt de bus. Deux autres assaillants de Jérusalem-Est ont conduit des attaques au couteau dans la ville de Raanana, au nord-est de Tel-Aviv. . « Il faut empêcher les Arabes de sortir ! Il s’agit de la journée la plus sanglante de ce nouveau cycle de violences, initié par l’assassinat par balles de deux colons israéliens en Cisjordanie, près de Naplouse, le 1er octobre. Isoler le virus de la violence M. OPEP : accord à l’arraché sur une baisse de production de pétrole. Comment la polémique sur la résolution de l’Unesco freine le processus de paix israélo-palestinien.

Le torchon brûle entre la France et Israël. En cause ? La signature par la France, le 14 avril, d’une résolution de l’Unesco intitulée « Palestine occupée », critique à l’égard d’Israël. Une polémique qui intervient alors que la France tente de relancer le processus de paix israélo-palestinien. Qu’est ce que cette résolution ? Il s’agit d’une résolution sur la « Palestine occupée », votée par le conseil exécutif de l’Unesco le 14 avril.

La résolution, qui comporte quarante points, est très critique envers Israël, qualifié à plusieurs reprises de « puissance occupante ». Dans le viseur notamment, un paragraphe faisant mention des « fausses tombes juives » dans des cimetières musulmans de Jérusalem-Est et un autre qui « dénonce vivement les agressions constantes commises par les Israéliens contre les civils », y compris des imams et des prêtres chrétiens. Quelles ont été les réactions ? L’adoption de cette résolution a suscité la colère d’Israël. Quelle a été la réponse de la France ? Al-Qaïda versus Daech : les différences et les similitudes. Les deux organisations poursuivent les mêmes objectifs mais diffèrent sur les moyens d’y parvenir. Pour les spécialistes, al-Qaïda aurait une démarche trotskiste tandis que Daech est dans un processus stalinien.

Au nom «du fils et du père», al-Qaïda et Daech ont une relation de filiation. Le second est né de la scission avec l’ancienne organisation d’Oussama Ben Laden. Le 9 avril 2013, naît l’Etat islamique en Irak et au Levant ou Etat islamique en Irak et al-Sham, plus connu sous son acronyme arabe Daech ou Isis en anglais. Le 29 juin 2014, Abou Bakr al-Baghdadi se proclame calife, successeur du prophète et prend le nom d’Ibrahim.

En fait, liée à al-Qaïda, la véritable création de Daech remonte à 2006 quand l'organisation formait avec d’autres groupes l’Etat islamique d’Irak. Vidéo mise en ligne par l'AFP le 5 juillet 2014 Al-Baghdadi et Ben Laden.© FTV Leadership du djihad dans le monde Alliées ou concurrentes ? Al-Qaïda versus Daech : les différences et les similitudes. CARTES. L'implacable progression de l'Etat islamique en Irak et en Syrie. Explications nom daech et autres dsignations. Depuis que les jihadistes sunnites ont fait main basse sur le nord de l’Irak, un acronyme malaisé à prononcer s’est fait connaître : «EIIL» pour «Etat islamique en Irak et au Levant».

C’est la traduction du nom arabe de l’organisation jihadiste, ad-Dawla al-Islāmiyya fi al-ʿIrāq wa-š-Šhām (الدولة الاسلامية في العراق والشام). Initialement, ce mouvement né en 2006 de l’alliance de plusieurs groupes jihadistes s’appelait «l’Etat islamique en Irak». Le «Levant» a été rajouté en 2013 et c’est là que tout se complique. En arabe classique, Levant se dit «Sham». Ce mot désigne parfois Damas mais correspond aussi à un territoire englobant la Syrie, une partie de l’Irak, le Liban, la Jordanie, le sud de la Turquie, Israël et les territoires palestiniens.

«L’Etat islamique en Irak et au Levant» dit donc bien le projet de l’organisation d’établir un califat islamique sur cette région. En arabe, l’acronyme de l’Etat islamique en Irak et au Levant donne «Daech» (ou «Daiish»). Cordélia Bonal. Terrorisme. Daech adopte la stratégie d’Al-Qaida. En commettant des attentats sanglants dans différents pays, l’organisation Etat islamique renoue avec les méthodes d’Al-Qaida, qui avait préféré le djihadisme international à l’implantation territoriale. Beaucoup de points d’interrogation entourent les capacités terroristes de Daech. L’organisation a revendiqué le crash de l’avion russe dans le Sinaï, en Egypte [le 31 octobre], puis l’attentat à la bombe dans la banlieue sud de Beyrouth [le 12 novembre], puis les attaques de Paris. Il faut des capacités non négligeables pour mener toutes ces actions. Et surtout des capacités de renseignement pour contourner les mesures de sécurité dans les lieux visés. De même, on peut légitimement poser la question de savoir si le moment choisi, à savoir la veille de la réunion de Vienne au sujet de la Syrie [le 14 novembre], ne prouve pas que le régime de Bachar El-Assad et ses alliés sont les premiers bénéficiaires de ces attentats.

A bout de patience Intérieur vs extérieur Omar Kaddour. Paris et Moscou se rapprochent et bombardent Daech en Syrie. Syrie: des raids franco-américains visent Daech. Pourquoi Daech peut facilement financer ses actions terroristes. L'organisation Etat islamique est riche. Un constat inquiétant alors que la France vient de se dire en guerre contre elle après les attentats du 13 novembre. Sur le territoire contrôlé par l'organisation Etat islamique en Irak et en Syrie, Daech pratique l'extorsion et impose des taxes aux populations.

A quoi s'ajoutent la contrebande de pétrole et de pièces d'antiquité, ou les rançons pour la libération d'otages. >> Lire: Trafic d'antiquités: l'ombre de Daech sur le marché de l'art Le pétrole comme ressource principale Selon une enquête du Financial Times publiée en octobre, le seul trafic de pétrole rapporterait à Daech 1,5 million de dollars par jour, avec un baril au prix moyen de 45 dollars. D'après le documentaire Daech, naissance d'un Etat terroriste, diffusé sur Arte en février dernier, l'organisation dispose d'un revenu annuel de l'ordre de 2,9 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros). Daech: un revenu annuel de 2,9 milliards de dollars >> Lire: Frappons Daech au portefeuille. "Daech se prépare pour le plus grand nettoyage religieux de l'Histoire" Genèse de Daech, «premier État salafiste» du monde.

FIGAROVOX/ESSAIS- Le chercheur au CNRS Pierre-Jean Luizard publie un essai sur la genèse de l'État islamique. Pierre Jova l'a lu pour FigaroVox. Pierre Jova est journaliste. Il écrit notamment pour Causeur et Cahiers libres. C'est l'histoire d'un monstre. Une créature hideuse qui sème la mort au Moyen-Orient, gommant les frontières, frappant de stupeur les nations arabes, l'Occident et la communauté musulmane mondiale: l'État islamique. Historien spécialiste du Moyen-Orient, auteur de plusieurs ouvrages sur l'Irak, le chercheur au CNRS signe une brillante et éclairante mise au point. Daech bâtit sur les ruines de la Syrie et de l'Irak Dans un premier temps, Pierre-Jean Luizard rappelle que les États de la région, Liban, Syrie et Irak, ont été modelés de toutes pièces par les Français et les Britanniques après la Première guerre mondiale. Le premier État salafiste du monde Le salafisme prône le retour à l'islam des premiers siècles.

Les clés pour comprendre l'irrésistible ascension de Daech. L’auteur des fusillades de Copenhague a-t-il été, comme le pense le service de renseignement danois, "inspiré par les événements qui se sont déroulés à Paris et par la propagande diffusée par l’Etat islamiste" ? Hypothèse vraisemblable. Et raison supplémentaire pour s’intéresser à l’appareil médiatique au cœur de la structure d’un "califat" qui, à la différence d’Al-Qaida qui reste confiné au terrorisme et à une guerre sans fin, proclame sa volonté de construire un Etat pérenne. Comment, en quelques mois, l’ "Etat islamique en Irak et au Levant" est-il- né ? Réponse dans Le piège Daech, l’Etat islamique ou le retour de l’histoire ( *), un document passionnant signé par l’historien Pierre-Jean Luizard. Ce chercheur de terrain du CNRS qui arpente le Proche-Orient depuis des années y donne une "grille". Message médiéval, moyens high tech Ces mises en scène macabres contreviennent-elles au puritanisme salafiste ?

Daech, premier Etat de droit islamique ? Un pacte faustien ? A Jérusalem-Est, le quartier Jabel Moukaber soumis au bouclage israélien. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Piotr Smolar (Jérusalem, correspondant) Si vous cherchez un jeans délavé, des baskets aux couleurs criardes ou bien un parfum artisanal, faites un tour chez Mohamed Kunbar, à Jabel Moukaber. Impossible de rater sa boutique. Elle est située près de l’accès principal menant à ce quartier arabe de Jérusalem-Est, qui étend sa misère à flanc de colline.

En ce moment, Mohamed a le temps de boire du café et de regarder les informations à la télévision. Il existe plusieurs routes pour entrer dans le « village », comme l’appellent ses habitants. . « Pas encore un vrai siège » Dans sa boutique, Mohamed Kunbar, 30 ans, ne semble pas s’inquiéter du bouclage en cours. « Ce n’est pas encore un vrai siège, explique-t-il.