background preloader

Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30 000 morts par an

Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30 000 morts par an
Aux Etats-Unis, la moyenne est d'une arme à feu par habitant. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hélène Sallon La tragédie survenue le 14 décembre dans l'école de Newtown, dans le Connecticut, où 20 enfants et 6 adultes ont été tués par un assaillant de 20 ans lourdement armé, a profondément choqué l'Amérique. Cette nouvelle tuerie a relancé le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis. La détention et le port d'armes pour les particuliers y sont garantis au nom du deuxième amendement de la Constitution : "Une milice régulée étant nécessaire à la sécurité d'un Etat libre, le droit du peuple à détenir et porter une arme ne doit pas être enfreint." Une interdiction fédérale sur la possession, le transfert et la production d'armes d'assaut semi-automatiques, votée en 1994, a expiré en 2004. La législation relative à la détention et au port d'armes à feu diffère d'un Etat à un autre.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/01/08/etats-unis-300-millions-d-armes-a-feu-30-000-morts-par-an_1813806_3222.html

Related:  Etats-UnisScience po

Aux Etats-Unis, un enfant de 2 ans tue sa mère par accident Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Un garçonnet a accidentellement tué sa mère, mardi 30 décembre, dans un supermarché américain. Il a attrapé le pistolet qu'elle transportait dans son sac à main et le coup est parti.

Comment la NRA a monopolisé le débat sur les armes aux Etats-Unis "La seule façon de stopper un méchant avec une arme est de lui opposer quelqu'un de bien avec une arme." Alors que le débat sur un contrôle accru des armes à feu est relancé aux Etats-Unis par la tuerie de Newtown, dans le Connecticut, où 20 enfants et 6 adultes ont été tués par un assaillant de 20 ans lourdement armé, c'est avec cet argument choc que Wayne LaPierre, le vice-président de l'Association nationale des détenteurs d'armes, la National Rifle Association (NRA), a justifié la nécessité d'armer les professeurs dans les écoles. M.

Massacre de Newtown : dix familles poursuivent le fabricant de l'arme Dix familles américaines affectées par le massacre de l'école de Sandy Hook en 2012 ont déposé une plainte pour négligence et mort injustifiée contre le fabricant, le distributeur et le vendeur de l'arme impliquée. Selon elles, le fusil semi-automatique Bushmaster AR-15, utilisé par le tueur de 20 ans, n'aurait pas dû être disponible au grand public car c'est « une arme militaire », à la « vitesse exceptionnelle », qui n'est pas adaptée pour un usage civil. Lire : Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30 000 morts par an « Le nombre de vies perdues en 264 secondes a été rendu possible par l'arme choisie par le tireur », stipule la plainte, qui demande des dommages et intérêts d'un montant non précisé. « Cette arme n'a pas été conçue pour défendre sa maison ou aller chasser.

Quatorze morts dans une fusillade en Californie, deux suspects tués Au moins 14 personnes ont été tuées mercredi en Californie quand plusieurs tireurs ont ouvert le feu durant une fête professionnelle de fin d’année à San Bernardino, la pire fusillade à endeuiller les Etats-Unis depuis trois ans. Dix heures après la tuerie, on ne savait rien des victimes, parmi lesquelles figuraient 17 blessés dont certains dans un état critique. Les deux auteurs de la pire tuerie aux Etats-Unis depuis trois ans sont un homme et une femme de 28 et 27 ans, et ils sont morts, selon la police. L’homme répond au nom de Syed Farook, un citoyen américain de 28 ans, employé de cette ville de Californie, et il était accompagné d’une femme de 27 ans, Tashfeen Malik, dont la nationalité n’est pas connue, a indiqué le chef de la police de la ville, Jarrod Burguan.

Le lobby des armes à feu vote Trump Un discours de Donald Trump, des stands de tir, des concerts de musique country et plus de 750 exposants répartis sur 45 000 mètres carrés : à mi-chemin entre le meeting politique et la kermesse familiale, la National Rifle Association (NRA) tient sa convention annuelle jusqu’à dimanche à Louisville (Kentucky). Pas moins de 70 000 visiteurs sont attendus, tous membres du puissant lobby américain des armes à feu. L’occasion de découvrir et tester les nouveautés, de compléter son arsenal. Une tombola géante permettra aux plus chanceux de repartir avec un pistolet ou un fusil pour 20 dollars (18 euros), le prix du ticket. Donald Trump invité à la grand-messe Pour le reste, le programme de cette 145e édition est imprégné du contexte politico-sécuritaire actuel, notamment dû aux récents attentats de Paris et de San Bernardino (Californie), mais aussi influencé par la campagne présidentielle américaine.

National Rifle Association Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir NRA. National Rifle Association La National Rifle Association (NRA) est une association à but non lucratif américaine, de type 501c4[1] de protection des droits civiques, ayant pour but de promouvoir les armes à feu aux États-Unis et la défense d'une interprétation non restrictive du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis. Elle a été présidée par l'acteur Charlton Heston de 1998 à 2003[4]. La NRA défend le libre commerce des armes à feu, l'entraînement à la survie, aux compétences de tirs, et aux sports de tirs.

NRA. Le lobby des armes refuse de participer à une émission avec Obama Le président américain a présenté mardi, lors d'un discours chargé d'émotion, une série de mesures visant en particulier à colmater les failles du système en vigueur sur le contrôle des antécédents judiciaires et psychiatriques des acheteurs d'armes. Lors de l'émission de jeudi soir, retransmise en direct par la chaîne CNN depuis l'université George Mason, à Fairfax (Virginie, est), il devrait défendre son initiative et dénoncer une nouvelle fois l'inaction de ses adversaires républicains, majoritaires au Congrès, qui refusent de légiférer sur ce thème. Fin de non recevoir de la NRA« La NRA ne voit aucune raison de participer à une opération de relations publiques orchestrée par la Maison Blanche », a déclaré à la chaîne Andrew Arulanandam, porte-parole de l'organisation qui revendique quelque 5 millions de membres à travers les États-Unis. Quelque 90 personnes trouvent la mort par balle chaque jour aux États-Unis.

le monde depuis le début des années 1990 L'enseignement de l'Histoire du temps présent présente des difficultés : le manque de recul, le manque de travaux universitaires qui pourraient faire autorité, beaucoup d'informations de type journalistique. A la suite de la disparition du bloc communiste, les relations internationales apparaissent dominées par une seule superpuissance, les États-Unis (la notion d' « hyperpuissance » apparaît dans la dernière décennie du XXe siècle : Hubert Védrine). Ceux-ci semblent vouloir prolonger leur action en faveur de la paix et de la stabilisation du monde en collaborant avec l'ONU et en s'associant au plus grand nombre possible de pays, suscitant l'espoir d'un nouvel ordre mondial fondé sur le droit. Hormis la fiche Ressources Eduscol 3e, on peut utiliser la fiche Eduscol 1ère qui présente une thématique assez voisine « De nouvelles conflictualités depuis la fin de la guerre froide » .

Au Nevada, le dilemme des lobbys des armes à feu - La Croix Le sénateur démocrate Harry Reid a longtemps été soutenu par la puissante NRA, lobby consacré à la défense du port d'armes. Mais face à la pression de la droite populiste, soutenue par un lobby dissident, la NRA s'abstient A l'ouest du Mississippi, on prend en général très au sérieux la question du droit de porter une arme à feu. À Las Vegas (Nevada), dans le désert de Mojave, à quelques heures de route d'OK Corral et de Monument Valley, encore plus. Jeff Frichette, par exemple, est très chatouilleux sur le sujet.

‎c.brossard.pagesperso-orange.fr/petitbachelier2003/edd_leslimites_eu.htm DOC 2.Caricature de Plantu, Le Monde, 27 septembre 2001 DOC 1. http : / /www.census.gov/foreign trade/ date 2002 « La guerre d'Afghanistan qui a résulté de l'attentat du 11 septembre a confirmé l'option. Échec de la réforme d’Obama contre les armes à feu - La Croix Le Sénat a voté mercredi contre le contrôle généralisé des antécédents criminels et psychiatriques d’un acheteur d’arme à feu. Bien qu’à majorité démocrate, cette chambre a rejeté les principales mesures défendues par la Maison-Blanche après la tragédie de Newtown. Barack Obama, tout en promettant de poursuivre la lutte, a dénoncé « un jour de honte pour Washington ».

Pourquoi les armes à feu tuent toujours aux États-Unis ? - La Croix La fusillade survenue jeudi 1er octobre à Roseburg (Oregon) est la douzième depuis la tragédie de Newtown, en décembre 2012, qui avait relancé le débat sur les armes à feu. Après ce nouveau drame, qui a coûté la vie à dix personnes, Barack Obama a fait part de sa colère face à l’inaction du Congrès, qui a repoussé ses tentatives de réforme. Un homme a tué jeudi 1er octobre dix personnes et en a blessé sept dans une université de l’Oregon, l’un des pires massacres de ces dernières années aux États-Unis. Barack Obama a exprimé peu après sa frustration contre « une chose devenue banale » et dénoncé l’incapacité du pays à se réformer. Une impasse qui tient à trois raisons majeures.

Le lobby des armes, adversaire de Barack Obama - La Croix La régulation du commerce des armes à feu sera la priorité domestique de la fin de la présidence Obama. À un an de quitter la Maison-Blanche, Barack Obama a fait de la lutte contre la violence des armes à feu sa priorité. Des annonces étaient attendues mardi 5 janvier afin d’améliorer le contrôle des antécédents criminels et psychiatriques des acheteurs. L’objectif est modeste, mais la NRA (National Rifle Association), le puissant lobby des armes, est déjà vent debout. « Je pense que la plus grande menace à la sécurité nationale siège dans le Bureau ovale », explique sur le site de l’organisation pro-armes à feu l’ancien ambassadeur des États-Unis à l’ONU John Bolton. Quelle est l’origine de la NRA ?

Related: