background preloader

Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30 000 morts par an

Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30 000 morts par an
Aux Etats-Unis, la moyenne est d'une arme à feu par habitant. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hélène Sallon La tragédie survenue le 14 décembre dans l'école de Newtown, dans le Connecticut, où 20 enfants et 6 adultes ont été tués par un assaillant de 20 ans lourdement armé, a profondément choqué l'Amérique. La législation relative à la détention et au port d'armes à feu diffère d'un Etat à un autre. En 2005, l'Etat de Floride a passé le Stand Your Ground Act ("loi pour la défense de son territoire"), une extension de la doctrine selon laquelle les citoyens utilisant une force létale face à un assaillant ne seront pas poursuivis, même s'ils avaient la possibilité de s'enfuir en toute sécurité. >> La législation sur les armes à feu aux Etats-Unis, Etat par Etat, sur le site du Centre juridique pour la prévention de la violence liée aux armes (en anglais) Related:  Etats-UnisScience po

Aux Etats-Unis, un enfant de 2 ans tue sa mère par accident Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Un garçonnet a accidentellement tué sa mère, mardi 30 décembre, dans un supermarché américain. Il a attrapé le pistolet qu'elle transportait dans son sac à main et le coup est parti. « Le 30 décembre à 10 h 20 du matin [18 h 20 GMT] des agents de police ont répondu à des appels faitsant part d'un coup de feu dans le magasin Walmart de Hayden », rapporte la police du comté de Kootenai dans son communiqué sur Facebook. Toujours selon la police, l'enfant était assis sur le siège du chariot de courses, il a attrapé l'arme et a tiré, touchant la victime. « Personne d'autre n'a été blessé, heureusement », a souligné le lieutenant de police Stuart Miller lors d'un point presse retransmis par des télévisions locales. Dans l'Idaho, à moins qu'un commerce ne l'interdise sur sa propriété, quiconque détient un permis de port d'armes dissimulée a le droit de venir armé.

Comment la NRA a monopolisé le débat sur les armes aux Etats-Unis "La seule façon de stopper un méchant avec une arme est de lui opposer quelqu'un de bien avec une arme." Alors que le débat sur un contrôle accru des armes à feu est relancé aux Etats-Unis par la tuerie de Newtown, dans le Connecticut, où 20 enfants et 6 adultes ont été tués par un assaillant de 20 ans lourdement armé, c'est avec cet argument choc que Wayne LaPierre, le vice-président de l'Association nationale des détenteurs d'armes, la National Rifle Association (NRA), a justifié la nécessité d'armer les professeurs dans les écoles. M. >> Lire : "Armer les professeurs : après la tuerie de Newtown, l'idée fait son chemin aux Etats-Unis" Avec quatre millions d'adhérents et 11 000 instructeurs, la NRA est devenue l'un des plus puissants lobbies capables d'influencer la politique américaine. Ce lobbying politique auprès des assemblées législatives des Etats mais aussi au Congrès, à la présidence et dans les tribunaux, est opéré par une demi-douzaine d'entités au sein de l'organisation.

1526255 953887834640499 4657134757022031043 n Quatorze morts dans une fusillade en Californie, deux suspects tués Au moins 14 personnes ont été tuées mercredi en Californie quand plusieurs tireurs ont ouvert le feu durant une fête professionnelle de fin d’année à San Bernardino, la pire fusillade à endeuiller les Etats-Unis depuis trois ans. Dix heures après la tuerie, on ne savait rien des victimes, parmi lesquelles figuraient 17 blessés dont certains dans un état critique. Les deux auteurs de la pire tuerie aux Etats-Unis depuis trois ans sont un homme et une femme de 28 et 27 ans, et ils sont morts, selon la police. L’homme répond au nom de Syed Farook, un citoyen américain de 28 ans, employé de cette ville de Californie, et il était accompagné d’une femme de 27 ans, Tashfeen Malik, dont la nationalité n’est pas connue, a indiqué le chef de la police de la ville, Jarrod Burguan. L’enquête n’a pas encore déterminé ce qui les a poussés à perpétrer la tuerie. «Comme en mission» Les tireurs «avaient préparé leur acte, comme s’ils étaient en mission», a commenté Jarrod Burguan.

USA: Das sind die 13 Foltermethoden des CIA Im Zentrum der Berichts des US-Senats zu den Methoden, die der Auslandsgeheimdienst CIA nach den Terroranschlägen des 11. Septembers 2001 gegen Gefangene einsetzte, stehen 13 sogenannte erweiterte Verhörtechniken. In dem Bericht heißt es, die Behandlung von Häftlingen in Geheimgefängnissen sei vor zehn Jahren schlimmer gewesen, als es die Regierung vor dem Kongress oder der Öffentlichkeit dargestellt habe. Diese Methoden mussten die Gefangenen ertragen: 1. Schläge in den Unterleib Zweck dieser Methode war es, Angst und Hoffnungslosigkeit bei den Häftlingen auszulösen, die Gefangenen zu erniedrigen und zu beleidigen, heißt es in einer Beschreibung in Regierungsdokumenten. 2. Der Befrager greift den Gefangenen dabei mit beiden Händen am Kragen und zieht ihn zu sich heran, wie der frühere CIA-Mitarbeiter John Rizzo berichtet. 3. 4. Diese Maßnahme beinhaltete, von fester Nahrung auf flüssige umzusteigen. 5. 6. 7. Diese Technik wurde kombiniert mit anderen Methoden genutzt. 8. 9. 10. 11. 12.

National Rifle Association Pour les articles homonymes, voir NRA. National Rifle Association La National Rifle Association (NRA) est une association à but non lucratif américaine[4],[1] de protection des droits civiques, ayant pour but de promouvoir les armes à feu aux États-Unis et la défense d'une interprétation non restrictive du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis. La NRA défend le libre commerce des armes à feu, l'entraînement à la survie, aux compétences de tir, et aux sports de tir. L'organisation, qui s'est implantée en 1871 dans l'État de New York sous le nom d’American Rifle Association, revendique plus de six millions de membres en 2018[2]. La NRA se présente souvent comme la plus ancienne organisation des droits civils aux États-Unis, protégeant le droit de posséder et de porter des armes comme le 2e amendement du Bill of Rights le dispose. Lobby politique[modifier | modifier le code] Campagnes actuelles[modifier | modifier le code] En 2003, la NRA concentre ses efforts au niveau fédéral :

Das bedrückende Tagebuch eines Guantánamo-Häftlings Am zweiten oder dritten Tag nach seiner Ankunft in Guantánamo kollabierte Mohamedou Ould Slahi in seiner Zelle. "Dauernd musste ich mich übergeben und war deshalb völlig dehydriert", schreibt der Mann mit der Häftlingsnummer 760. Der Mauretanier war bereits über neun Monate erst in Jordanien und dann am US-Luftwaffenstützpunkt Bagram in Afghanistan verhört worden, bevor er gefesselt, gewindelt und betäubt wurde und mit einer Kapuze über dem Kopf in das berüchtigte Gefangenencamp auf Kuba geflogen wurde. Am Dienstag sind seine Aufzeichnungen von dort als Buch erschienen. Allein das juristische Gezerre um Slahis "Guantánamo-Tagebuch" zeigt, wie brisant das 466 Seiten zählende, handgeschriebene Manuskript ist. Foto: dpa Yahdih Ould Slahi, Bruder des inhaftierten Mohamedou, präsentiert mit Anwältin Nancy Hollander den Bericht aus Guantánamo Herausgekommen ist ein detaillierter und nüchterner Einblick in eines der dunkelsten Kapitel in der Geschichte des amerikanischen Militärs.

Le lobby des armes à feu vote Trump Un discours de Donald Trump, des stands de tir, des concerts de musique country et plus de 750 exposants répartis sur 45 000 mètres carrés : à mi-chemin entre le meeting politique et la kermesse familiale, la National Rifle Association (NRA) tient sa convention annuelle jusqu’à dimanche à Louisville (Kentucky). Pas moins de 70 000 visiteurs sont attendus, tous membres du puissant lobby américain des armes à feu. L’occasion de découvrir et tester les nouveautés, de compléter son arsenal. Une tombola géante permettra aux plus chanceux de repartir avec un pistolet ou un fusil pour 20 dollars (18 euros), le prix du ticket. Donald Trump invité à la grand-messe Pour le reste, le programme de cette 145e édition est imprégné du contexte politico-sécuritaire actuel, notamment dû aux récents attentats de Paris et de San Bernardino (Californie), mais aussi influencé par la campagne présidentielle américaine. Puissant lobby Fondée en 1871, la NRA a longtemps été un simple club de tir.

Fehlurteil: 39 Jahre unschuldig hinter Gittern – wegen einer Lüge Nach 39 Jahren hinter Gittern hat ein zum Tode verurteilter Schwarzer im US-Bundesstaat Ohio das Gefängnis als freier Mann verlassen, weil seine Verurteilung auf der erlogenen Aussage eines Zwölfjährigen beruhte. So lange habe noch niemand in den USA unschuldig im Gefängnis gesessen, sagte der Anwalt von Ricky Jackson, Mark Godesey. Jackson, heute 57 Jahre alt, war 1975 zum Tode verurteilt worden, weil er mit zwei Komplizen in einem Lebensmittelgeschäft einen Weißen erschossen und eine Frau schwer verletzt haben soll. Erst als Erwachsener vertraute er zunächst einem Priester an, dass er gar kein Zeuge des Verbrechens war, später widerrief er seine Aussage auch vor Gericht. Ricky Jackson, der stets seine Unschuld beteuert hatte und dessen Todesurteil 1978 wegen Verfahrensfehlern in lebenslange Haft umgewandelt worden war, verließ am Freitagmorgen das Gefängnis in Cleveland. Foto: APTränen der Erleichterung bei Jacksons Unterstützern

NRA. Le lobby des armes refuse de participer à une émission avec Obama Le président américain a présenté mardi, lors d'un discours chargé d'émotion, une série de mesures visant en particulier à colmater les failles du système en vigueur sur le contrôle des antécédents judiciaires et psychiatriques des acheteurs d'armes. Lors de l'émission de jeudi soir, retransmise en direct par la chaîne CNN depuis l'université George Mason, à Fairfax (Virginie, est), il devrait défendre son initiative et dénoncer une nouvelle fois l'inaction de ses adversaires républicains, majoritaires au Congrès, qui refusent de légiférer sur ce thème. Fin de non recevoir de la NRA« La NRA ne voit aucune raison de participer à une opération de relations publiques orchestrée par la Maison Blanche », a déclaré à la chaîne Andrew Arulanandam, porte-parole de l'organisation qui revendique quelque 5 millions de membres à travers les États-Unis. Quelque 90 personnes trouvent la mort par balle chaque jour aux États-Unis.

DelabruyereC_4emeH_revolution_americaine.pdf Au Nevada, le dilemme des lobbys des armes à feu - La Croix Le sénateur démocrate Harry Reid a longtemps été soutenu par la puissante NRA, lobby consacré à la défense du port d'armes. Mais face à la pression de la droite populiste, soutenue par un lobby dissident, la NRA s'abstient A l'ouest du Mississippi, on prend en général très au sérieux la question du droit de porter une arme à feu. À Las Vegas (Nevada), dans le désert de Mojave, à quelques heures de route d'OK Corral et de Monument Valley, encore plus. Jeff Frichette, par exemple, est très chatouilleux sur le sujet. Mais surtout parce que ce solide gaillard, qui a toujours son pistolet à la ceinture de son treillis noir, est persuadé que le deuxième amendement à la Constitution - « Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé » - lui en donne le droit. National Rifle Association, consacré à la défense du port d'armes Barack Obama n'est pas la seule cause de souci de Jeff Frichette.

USA hinter Gittern : Das absurd-drakonische Strafsystem Amerikas - Nachrichten Politik - Ausland Eine Zigarette, die er auf eine vielbefahrene Straße in Albuquerque schnippte, brachte Brandon Amburgey für eine Woche hinter Gitter. Anfang des Jahres beobachtete ein eifriger Polizist den 31-Jährigen bei der Ordnungswidrigkeit und verhaftete ihn. Gegen die Zahlung einer Kaution von fünf Dollar wäre Brandon freigekommen. Aber der Drogenkonsument hatte kein Geld und kam daher ins Gefängnis. Der Unmut über das so drakonische Rechtssystem in den USA wächst – es füllt die Knäste und belastet den Steuerzahler mit unvorstellbaren 80 Milliarden Dollar jährlich. Ausgerechnet US-Bundesstaaten, die von den gern als unflexible Law-and-Order-Partei eingestuften Republikanern regiert werden, haben in den vergangenen Jahren Reformen eingeleitet, um weniger Menschen hinter Gittern zu bringen. Das gilt beispielsweise für Diebstahl und andere gewaltfreie Eigentumsdelikte, bei dem das entwendete Gut weniger als 950 Dollar wert ist. Harte Strafen wirken abschreckend Mike aus St.

Related: